Après Mèze vendredi, c'est Bouzigues qui a fêté l'Huître jusqu'à dimanche soir

Peut être une image de 15 personnes, personnes debout et plein air

L'Huître était à l'honneur du 5 au 7 août dans l'Archipel de Thau !
Après Mèze le vendredi soir, c'était la Foire aux Huîtres de Bouzigues du samedi 6 août à 18 h au 7 août à 23 heures.
De nombreux stands de dégustation, d'artisanat.. vous attendaient durant ces deux jours.

 Vous pouviez même vous y rendre en bateau bus à partir de Sète... Utile pour les Sétois et tous les vacanciers désirant traverser l'étang de Thau.foir

Il faut savoir que depuis des dizaines d'années la Foire aux Huîtres a permis à Bouzigues de mettre en valeur, la perle de Thau, l'huître de Bouzigues, qui fait sa notoriété en partie, et après quelques années de pause pour des raisons sanitaires et techniques, ce sont quelques bénévoles motivés autour de William Frégnhart, le président de l'association de la Foire aux Huîtres de Bouzigues, qui ont repris les choses en main, pour organiser une fête en 2022 ces 6 et 7 août.

La décision fut difficile à prendre car une foire aux huîtres demande une organisation, des partenaires solides, l'aide de la Mairie et des services techniques, de nombreux bénévoles et une sécurité certaine ainsi qu'un  budget adapté. Hors si les restrictions sanitaires sont derrière nous, l'on sait très bien que les Français, et particulièrement les vacanciers ne dépensent pas autant qu'il y a quelques années, pour se faire plaisir vu la conjoncture actuelle. C'est donc une formule festive, gustative et ludique, simple mais opérationnelle qui a été retenue avec le soutien de France Bleu Hérault car il ne s'agissait pas de se lancer dans l'inconnu.

Comme le précisait Cédric Raja, Maire de Bouzigues, si besoin, l'on pourra toujours, perfectionner, améliorer, modifier les choses... Pour être plus opérationnels les années suivantes... Mais cette année c'est une foire de reprise, gratuite, qui devrait permettre de se relancer.

 

faireIMG_20220806_191312

A 18 h 30 après une visite des différents stands par Cédric Raja et William F,  entourés par plusieurs vice-présidents de Sète Agglopôle, de nombreux élus du Conseil Municipal et accompagnés par Emmanuelle Darmon, Sous-Préfète de l'Hérault c'était un défilé bien rythmé qui accompagnait le public et les visiteurs sur la place du Belvédère.

 La Batucada Nostra précédée par quatre danseuses brésiliennes avait sonné le début des festivités et il régnait au bord de l'étang, malgré les températures caniculaires un esprit festif.

Bouzigauds, touristes, visiteurs découvraient la foire et ses nombreux stands, la foire aux Huîtres était lancée (voir discours en vidéo).

 

faireIMG_20220806_195151

 

Entre  la déambulation de la Batucada Nostra et le premier concert de " What Else" le ton était donné, il n'y avait qu'à profiter de tout ce qui était proposé.

Si la SNSM avait tenu à participer en force pour sensibiliser les visiteurs aux dangers de la mer et de l'étang, si des jeux étaient proposés aux enfants près de la place du Belvédère, durant la traversée de la foire, entre la promenade des Beauces et la place du Belvédère, le long du Port de plaisance, stands de vente et de dégustations se succédaient  avec glaces d'Ice Cream Family, vêtements et tissus africains, préparations culinaires diverses , points de restauration et de dégustations de coquillages, vente de sirops sans alcool ou de rhum et de punch,  de vins avec la cave Ormarine, , avec même Magic Tattoo pour les amateurs, et pour les gourmands des spécialités culinaires avec madeleines et fougasses. Certains bars et restaurants en périphérie de la Foire connaissaient un grand succès, eux-aussi...

C'était l'heure de se restaurer et la Compagnie Elixir n'allait pas tarder durant par deux fois dans la soirée à illuminer la foire avec son spectacle de rue en déambulation.

 

 Voir une présentation de la Compagnie Elixir Côté musique

 

Côté musique lee DJ SET  by Laurent Pepper allait prendre le relais pour que les plus énergiques poursuivent leur soirée..

Le dimanche, la fête retrouvait un certain rythme vers les 11 heures avec des visiteurs qui prenaient leur temps et qui allaient goûter aux plaisirs de la plage, l'après-midi . Si le concours d'écaillage n'a pas connu un grand succès, un concert live du Quartet Jazz allait animer  ce moment méridien.

 

faire

Autour d'animations diverses, de mini-concours et avec même un Ventre-Gliss sur lequel il faisait bon s'humidifier, l'après-midi allait trouver son rythme  entrecoupé par les déambulations des groupes déjà cités.

A l'heure du repas, vers 20 h,  les choses allaient s'accélérer, les visiteurs se faisant plus nombreux pour le final avec son feu d'artifice.foireCapture d’écran 2022-08-08 173122

Le concert d'Eko Eko lançait la soiré avant que la Compagnie Elixir ne réalise ue dernière déambulation annonciateur du feu d'artifice de clôture tiré à 23h  sur l'étang de Thau. foireCapture d’écran 2022-08-08 172530

Un bien beau final  pour un week-end en l'honneur de l'Huître qui dans les stands de dégustation a connu un beau succès.

Il faudra comparer les objectifs des organisateurs et les résultats obtenus pour établir un bilan .

Mais pour les amateurs d'huîtres et de moules, pour ceux qui apprécient Bouzigues et son site si particulier au milieu de l'Archipel de Thau, cette foire a été l'occasion de se faire plaisir dans un esprit festif et dans une ambiance bien décontractée...

foireCapture d’écran 2022-08-08 172932

 

 

 foireCapture d’écran 2022-08-08 172814

 

Bouzigues au cours des siècles

Le fait « d'être à l'écart de la grand-route » a longtemps valu à Bouzigues la réputation d'être « un village sans histoire » : les voyageurs pressés ayant trop souvent confondu la quiétude ambiante et la pérennité du cachet pittoresque de la localité avec un isolement, envié et idyllique, par rapport à la marche du monde. Cet ouvrage est le déni absolu de cette opinion hâtive et superficielle. Le portrait que François Baqué et Antoine Rouquette brossent, en effet, de ce village du littoral au cours des siècles ne permet aucun doute à ce sujet. L'habitat fut très ancien sur le terroir et « la situation exceptionnelle » de la petite cité méditerranéenne, face à l'étang de Thau qui, « par les belles journées ensoleillées, brille de mille feux » ne doit pas faire oublier que Bouzigues (et toute sa région) fut une terre de passage (les Grecs, les colons de Marseille, les armées d'Annibal) et d'invasions (Romains, Wisigoths, Sarrasins, Normands) et que le nom de Bouzigues (Polygium) apparaît dès le IVe siècle sous la plume de Festus Avienus. Ensuite, c'est le destin de la seigneurie (mentionnée comme vassale de la seigneurie de Loupian au début du XIIe siècle) et celui de la communauté (administration des consuls) que les auteurs font revivre pendant plus de six siècles jusqu'à la Révolution au cours de laquelle les biens des « ci-devant privilégiés » sont étroitement surveillés (un voleur de raisins de douze ans est emprisonné), le...» suite chez Amazon