Agglo : égalité entre les femmes et les hommes

Si le département de l'Hérault est "en avance" sur l'implication nationale, nous sommes en droit de dire que, sur plus de 1200 intercommunalités, "l'Agglopôle Méditerranée fait partie des 29 signataires… (F. Commeinhes)". Impliquée depuis 2001 dans la lutte contre les violences sexistes et sexuelles, l'agglo vient de créer un nouveau Comité à l'Égalité attribué à M. Josian Ribes, vice-président et maire de Montbazin.… 14 communes de notre territoire ont désigné une ou un élu(e) référent(e) Égalité…

La soirée de présentation de ce comité a eu lieu ce vendredi 23 septembre en présence de Mme Canovas, DDDF et de MM. Commeinhes, Ribes et Baëza, maire de Mèze. Simplicité et engagement ont été les mots de la réunion. Nous avons noté qu'un représentant de la Police Municipale de Mèze était présent… Parmi les paroles retenues : "…évitons les effets d'annonces et construisons… respectons l'égalité de droit… l'ensemble femme-homme est une complémentarité… s'il faut un hébergement pour les femmes, il faut penser aussi à s'occuper des "violents"… tout un panel de remarques venues d'une salle du Temps Libre bien remplie et concernée.

Quelques photos : dm

M. Ribes a présenté son comité des élus référents et leur prochain programme :

 

Ville Référent Projet
Balaruc Les Bains ARNOUX Joëlle Sensibilisation aux élèves du primaire - Rencontres associatives - Égalité autour de la poésie
Balaruc Le Vieux RUIS Christian Mobilité des femmes - Campagne d'affichage du 18 au 25/11 pour les femmes conductrices
Bouzigues KERBIGUET Élodie Diffusion d'un film documentaire + soirée conférence avec P. Bras (jury prix Simone de Beauvoir)
Frontignan MOUREAUX Georges Promouvoir l'égalité dans les associations et auprès des jeunes
Gigean BERTES Leila Large communication auprès de la population par le biais associatif
Loupian MARTIN Pauline Soirée "guinguette citoyenne" autour de l'urbanisme genré + sensibilisation aux centres de loisirs
Marseillan POUSSIER Jean-Denis Mise en place d'un collectif "Paroles de femmes" avec interventions des professionnels de la médecine
Mèze AKNIN Delphine Développer une culture de l'égalité auprès des jeunes, dans l'entreprise et créer un réseau de femmes entrepreneuses
Mireval BROOKS Christelle Organisation d'un café citoyen "Un homme, une femme"
Montbazin RIBES Marjorie Affiche cinéma réalisée au centre de loisirs et animée par une comédienne + théâtre + café des familles (Zarzélés)
Poussan PEREA Julie Création d'un espace d'ouvrages dédiés à l'égalité entre les femmes et les hommes
Sète REYNAUD Myriam Conférence/Débat et démonstration de self-défense + table ronde sur l'égalité professionnelle
Vic La Gardiole VERGOZ Luc Mise en place d'un évènement "Sport et Égalité" (tout âge)
Villeveyrac GRANDSIRE Dominique Soirée débat avec municipalité et association "Le Mastroquet" sur l'égalité entre femmes et hommes

Bouzigues au cours des siècles

Le fait « d'être à l'écart de la grand-route » a longtemps valu à Bouzigues la réputation d'être « un village sans histoire » : les voyageurs pressés ayant trop souvent confondu la quiétude ambiante et la pérennité du cachet pittoresque de la localité avec un isolement, envié et idyllique, par rapport à la marche du monde. Cet ouvrage est le déni absolu de cette opinion hâtive et superficielle. Le portrait que François Baqué et Antoine Rouquette brossent, en effet, de ce village du littoral au cours des siècles ne permet aucun doute à ce sujet. L'habitat fut très ancien sur le terroir et « la situation exceptionnelle » de la petite cité méditerranéenne, face à l'étang de Thau qui, « par les belles journées ensoleillées, brille de mille feux » ne doit pas faire oublier que Bouzigues (et toute sa région) fut une terre de passage (les Grecs, les colons de Marseille, les armées d'Annibal) et d'invasions (Romains, Wisigoths, Sarrasins, Normands) et que le nom de Bouzigues (Polygium) apparaît dès le IVe siècle sous la plume de Festus Avienus. Ensuite, c'est le destin de la seigneurie (mentionnée comme vassale de la seigneurie de Loupian au début du XIIe siècle) et celui de la communauté (administration des consuls) que les auteurs font revivre pendant plus de six siècles jusqu'à la Révolution au cours de laquelle les biens des « ci-devant privilégiés » sont étroitement surveillés (un voleur de raisins de douze ans est emprisonné), le...» suite chez Amazon