La 34ème foire aux huîtres de Bouzigues sous le soleil

Malgré la forte chaleur, les personnalités et élus étaient nombreux aux côtés d'Eliane Rosay, Maire de Bouzigues, pour ouvrir la 34ème édition de la « foire aux huîtres » de la commune. Si les représentants du Département étaient excusés, André Lubrano pour la Région se faisait un plaisir d'être à Bouzigues, Michel Garcia, Vice Président de Sète Agglopôle méditerranée Délégué aux activités agricoles et viticoles, agroécologie représentait François Commeinhes, le Président, Nicolas Goudard, vice-Président du CRCM et Président du Syndicat des Ostréiculteurs et des Mytiliculteurs de Loupian représentait Mr Lafont, Des élus et Maires des communes voisines ainsi que  certains partenaires de l'événement participaient à l'inauguration.

zougP1110297

 

 

 Eliane Rosay, Maire de Bouzigues :

"Nous sommes tous là pour cette belle fête, pour représenter aussi l'énergie de ce territoire. Cette fête de l'huître nous la devons à M. Louis Higounet qui était là à l'émergence de cette manifestation.Une partie de sa famille est d'ailleurs parmi nous.

...Déjà la 34ème édition d'une fête familiale qui accueille chaque année de très nombreux visiteurs... une belle récompense pour tous les efforts fournis par tous les acteurs de cet événement, des volontaires, des bénévoles, des professionnels et les organisateurs..

... Je tiens à remercier les associations partenaires de cette opération pour leur engagement sans faille, ainsi que ceux qui nous ont aidé pour permettre sa réalisation ...

Une certaine fierté pour tous avec de bons produits de qualité, 34 ans de mariage avec les ostréiculteurs et  une belle fête

  Encore merci à tous les acteurs de cette belle aventure. Profitez-en, amusez-vous, dégustez. Vive l'Huître de Bouzigues. Très bon week-end à tous, à Bouzigues.

.

 

 huitreP1260382

En 2018 un relooking complet pour cette fête avec de nombreuses activités nouvelles et un autre objectif avait fait débat. La présidente, Agnès Rousseau, avait souhaité revenir aux valeurs fondamentales de la Foire avec gastronomie et conchyliculture, avec mise en valeur des produits du terroir avant tout, celles qui avaient motivé la conception de cet événement. Agnès Rousseau a pour cette 34ème édition organisé dans l'association qui s'en occupe des réunions pour que tout soit bien défini avant l'événement. Elle  remerciait tous les partenaires de la foire, particulièrement la mairie pour son implication dans cette fête, mais aussi les sponsors comme Obalia de Balaruc les Bains, Carrefour, le Picpoul de Pinet....

"A l'origine la volonté  était de promouvoir les coquillages de l'étang de Thau et de promouvoir également le village. au bout de 34 ans, c'est toujours une belle fête malgré les problèmes des huîtres et des moules de la lagune de Thau, en ayant replacé la gastronomie au centre de l'événement".

Michel Garcia revenait quant à lui sur les atouts de notre territoire avec bien-sûr, en particulier, ceux liés à la conchyliculture

 

 Les élus présents s'associaient à Nicolas Goudard, pour saluer aussi cette fête. "Dans une cité qui comme d'autres est un des fleurons de la conchyliculture du Bassin de Thau  il est bon de valoriser les produits du terroir et donc l'emploi qui leur est lié" De son côté, André Lubrano Conseiller Régional de la Région Occitanie soulignait l'importance de l'étang de Thau : "Le Bassin de Thau est un bassin particulier avec de magnifiques produits que nous devons valoriser pour que vive l'économie sur notre territoire et nous ne pouvons que féliciter les organisateurs, les partenaires et les participants comme la SNSM, ou d'autres organisations qui sont des acteurs sur le territoire de Thau.

Comme l'an dernier des milliers de visiteurs sont attendus pour apprécier les coquillages de l'étang et sa gastronomie ainsi que celle des régions méditerranéennes à l'occasion de la foire aux huîtres de Bouzigues, son miel, ses vins, ses apéros, ses préparations culinaires, ses glaces, ses fougasses et ses huiles d'olive parmi d'autres... avec bien-sûr le  bon Picpoul de Pinet, à consommer avec modération. A noter que l'Ile de la Réunion a décidé de participer pour apporter une touche exotique...

 

Vous pouvez donc goûter aux coquillages, avec plusieurs grands stands de dégustation d’huîtres et de moules, crues ou cuisinées, tenus par des associations du village.  Du côté du Belvédère, tout comme près de la Mairie l'on retrouve outre la Maison des Producteurs de Mèze, Entre Terres et mer, plusieurs exposants gastronomiques qui vous attendent, des artisans et des revendeurs d'éléments divers, des exposants, qui proposent aussi leurs produits.*

huitreP1260374

huitreP1260394

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce samedi soir,  L'animation musicale était assurée par Canibal Dandies sur le podium.  Vers 18 h 30, tandis que les élus accompagnés par des volontaires composaient le jury d'un concours pour apprécier les meilleures huîtres  proposées par 9 ostréiculteurs du Bassin de Thau, la Foire était lancée sous un beau soleil qui doit être de la partie ce dimanche pour le plus grand bonheur des visiteurs qui se délectaient avec ces fameux coquillages dès ce samedi.

C'est Emeline Quentin, productrice de coquillages au Mourre Blanc de Mèze, qui remportait le concours.

Et ce samedi soir l'on poursuivait la fête avec Gombo Révolution pour accompagner les dégustations :

 

Durant le week-end : Jeux, animations et rencontres avec Philippe Montay de France bleu Hérault .

Animations proposées par les associations de Bouzigues :

Dimanche 11 Août :

10 h 00 : Ouverture de la Foire

11h 30 : Dégustation de vins au stand du Picpoul de Pinet

11 h 00-14 h 00 Aqueles réveille la foire en douceur.

14 h 30 : Tirage tombola et jeux nautiques.

17 h 30 : Débat échange avec les ostréiculteurs :

CPIE : Hippocampes par Patrick Loisy
huitreP1260388
Sur la scène puis en salle.

17 h 30 : Taraf Goulamas. En déambulation.

18 h30 : Tirage tombola- interview Taraf Goulamas.

19 h 00 : Concours d’écaillage.

19 h 00- 21 h 00 : Joutes sur chariot avec les enfants devant le stand de la Chasse.

21 h 00 : Grand Tirage de la Tombola. (Tous les tickets sont en jeu)

21 h 00- 23 h 00 : A table ! Avec Les ânes de Palinkov scène Place de l’huître.

23 h 00 : Grand feu d’Artifice

Les horaires sont susceptibles d’être modifiés.

 

 

Bouzigues au cours des siècles

Le fait « d'être à l'écart de la grand-route » a longtemps valu à Bouzigues la réputation d'être « un village sans histoire » : les voyageurs pressés ayant trop souvent confondu la quiétude ambiante et la pérennité du cachet pittoresque de la localité avec un isolement, envié et idyllique, par rapport à la marche du monde. Cet ouvrage est le déni absolu de cette opinion hâtive et superficielle. Le portrait que François Baqué et Antoine Rouquette brossent, en effet, de ce village du littoral au cours des siècles ne permet aucun doute à ce sujet. L'habitat fut très ancien sur le terroir et « la situation exceptionnelle » de la petite cité méditerranéenne, face à l'étang de Thau qui, « par les belles journées ensoleillées, brille de mille feux » ne doit pas faire oublier que Bouzigues (et toute sa région) fut une terre de passage (les Grecs, les colons de Marseille, les armées d'Annibal) et d'invasions (Romains, Wisigoths, Sarrasins, Normands) et que le nom de Bouzigues (Polygium) apparaît dès le IVe siècle sous la plume de Festus Avienus. Ensuite, c'est le destin de la seigneurie (mentionnée comme vassale de la seigneurie de Loupian au début du XIIe siècle) et celui de la communauté (administration des consuls) que les auteurs font revivre pendant plus de six siècles jusqu'à la Révolution au cours de laquelle les biens des « ci-devant privilégiés » sont étroitement surveillés (un voleur de raisins de douze ans est emprisonné), le...» suite chez Amazon