Beau succés pour le triathlon nature de Bouzigues

Ce 10 juin, se déroulait à Bouzigues le Triathlon Nature 2018. Plusieurs courses pour les sportifs qui se sont élancés d'abord dans une eau pas trop froide, puis qui ont enfourché les VTT avant de terminer sur les chemins de la commune.

nageP1060748

Cette année il y avait toujours trois catégories (XS, M, S).

Pas de problèmes pour les sportifs avec une météo assez correcte et une belle organisation par les membres de l’association Loupian Tri Nature 34, venus en nombre et même de tous les bénévoles présents, d'arbitres,  de personnes pour sécuriser les parcours que la manifestation. Les courses ont pu se dérouler dans de bonnes conditions...e triathlon faisant partie du Challenge régional et départemental sur les parcours S et M.

 

athP1420251

"Trois courses au programme de cette matinée, qui se sont élancées en premier dans une eau à 21°pour poursuivre en vtt au travers de la guarrigue et se terminer en course à pieds sur les monotraces au bord de l'étang de Thau. Cette année, 326 concurrents répartis sur les 3 formats de courses (XS,S et M) entourés par 60 bénévoles répartis sur tout le parcours, des arbitres et la sécurité civile."

A 9 h , l'on débutait par le S, seul ou en équipe de 2 ou 3 pour 700m de Natation, 18Kms de VTT et 4.7Kms de Course à pied. A 9H45 c'était le M, Triathlon, duathlon, réservé aux adultes  et à midi, le XS pour les sportifs en solo.

nageP1060753

Avec de très nombreux coureurs inscrits pour le S, dès 9 h, il régnait autour de la Plagette à Bouzigues une grosse ambiance et cela ne faisait que commencer. Une fois les consignes de sécurité rappelées c'était parti...

 Pour en savoir plus et pour les résultats : https://ltn34 et

Le samedi, avait eu lieu un swin run. Cette épreuve permettait d'alterner course à pied et nage, avec des distances progressivement de plus en plus longues. Un bien beau week-end sportif.Ce swimrun faisant partie du Challenge Occitanie.

nageP1060651

Une compétition qui a réuni 42 concurrents regroupés en binôme, avec pour but d'enchaîner des portions de natation et course à pieds (CAP)à travers l'étang de Thau et la garrigue.
Au total, 12km de CAP et 2.5km de natation. Le 1er duo a franchi la ligne d'arrivée en 1h45, un binôme du club de la Grande Motte composé de Thomas Amo et Jérémy Clément.
 
Un grand bravo à tous les participants ainsi qu'aux bénévoles du club LOUPIANTRINATURE pour cette 1ère édition.
Les résultats sont sur le site LTN https://www.ltn34.com/Affichage de IMG_2509.JPG

 

 

 

Bouzigues au cours des siècles

Le fait « d'être à l'écart de la grand-route » a longtemps valu à Bouzigues la réputation d'être « un village sans histoire » : les voyageurs pressés ayant trop souvent confondu la quiétude ambiante et la pérennité du cachet pittoresque de la localité avec un isolement, envié et idyllique, par rapport à la marche du monde. Cet ouvrage est le déni absolu de cette opinion hâtive et superficielle. Le portrait que François Baqué et Antoine Rouquette brossent, en effet, de ce village du littoral au cours des siècles ne permet aucun doute à ce sujet. L'habitat fut très ancien sur le terroir et « la situation exceptionnelle » de la petite cité méditerranéenne, face à l'étang de Thau qui, « par les belles journées ensoleillées, brille de mille feux » ne doit pas faire oublier que Bouzigues (et toute sa région) fut une terre de passage (les Grecs, les colons de Marseille, les armées d'Annibal) et d'invasions (Romains, Wisigoths, Sarrasins, Normands) et que le nom de Bouzigues (Polygium) apparaît dès le IVe siècle sous la plume de Festus Avienus. Ensuite, c'est le destin de la seigneurie (mentionnée comme vassale de la seigneurie de Loupian au début du XIIe siècle) et celui de la communauté (administration des consuls) que les auteurs font revivre pendant plus de six siècles jusqu'à la Révolution au cours de laquelle les biens des « ci-devant privilégiés » sont étroitement surveillés (un voleur de raisins de douze ans est emprisonné), le...» suite chez Amazon

Avec l'APAVH, la douce Molly est à l'adoption

CHIENimage5C’est une drôle d’histoire que celle de Molly… Sa maîtresse est décédée il y a quelques semaines et elle n’avait rien prévu pour ses animaux : 4 chiens et 2 chats. Sa voisine, qui a adopté un chien à l’association, nous a contactés pour la prise en charge de tous ces poilus ! Elle ne voulait pas que les 2 Yorks, l’autre femelle Labrador de couleur sable et Molly, partent en fourrière. A la veile de l’été, 4 chiens d’un coup c’était beaucoup, sans compter que nous étions déjà engagés pour d’autres chiens en détresse. Nous avons fait appel à Catherine du refuge des 4 pattes qui a accepté de prendre les York mais aussi à Valérie de JSMC qui a choisi la labrador sable. Restait Molly. Ces 4 chiens ont toujours vécu en compagnie de leur maîtresse, dans une maison avec un jardin dont ils ne sont jamais sortis, ne côtoyant que  très peu de monde… Si tous les 4 sont un peu craintifs, Molly est de loin la plus mal à l’aise avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Nous avons eu du mal à la faire monter dans la voiture, puis à l’en faire descendre une fois arrivés!...

» associations