Bouzigues

Première Journée de l'Etang à Bouzigues : une palette d'animations, d'expositions, d'ateliers et de conférences dédiés à l'étang de Thau

 
 
L'étang méritait bien d’avoir une journée dédiée à sa beauté ! En tant que site naturel d’exception à protéger et à préserver, il appartient à notre patrimoine naturel et pour lui rendre hommage Terra Mater, Collectif de ramassage de déchets de Bouzigues, qualifiée de "Perle de l'Etang de Thau" ,ont tenu à organiser une journée à la hauteur de ce qu'il mérite.
 
La "1ère Journée de l'Etang" avait donc lieu ce 17 septembre à l'occasion des Journées européennes du patrimoine 2022 avec pour objectif  de sensibiliser, préserver, mettre en lumière et compréhension  l’Étang de Thau.
Pour cela il a été décidé de fédérer des acteurs locaux de l’environnement autour de ce projet, de susciter des actions afin de sensibiliser la population à la beauté et à la fragilité de cet éco-système.terraIMG_20220917_120022
 COMMENT ?
Terra Mater a donc pensé cette journée comme un moment dédié à l’apprentissage de l’Étang : son histoire, sa faune, sa flore, son économie, son écologie, sa culture… Afin  de découvrir pour mieux appréhender les enjeux de notre mode de vie sur notre environnement, faire connaissance avec ceux qui oeuvrent chaque jour pour préserver, valoriser, éduquer. Et gratuitement...
 
 
Durant toute la journée  vous pouviez donc rencontrer ceux qui s’impliquent chaque jour à préserver l’Étang de Thau, à le mettre en valeur, à le sublimer, à l’animer puis en soirée, de19h à 22h, vous étiez accueillis pour une soirée festive et conviviale avec les Paniers de Thau et en concert : La Bise à Madame !
 
 
 Et même le Conseil Municipal des Jeunes de Bouzigues et ses référents élus organisaient pour les jeunes une course aux déchets avec une remise des prix .
 
terraIMG_20220917_115405
 
Et durant toute la journée, Bouzigauds, visiteurs et touristes n'ont pas hésité à s'arrêter devant les nombreux stands mis en place sur la promenade des Beauces, Ils furent nombreux à porter de l'intérêt à l'étang tandis qu'entre animations, ateliers, conférences et balades, adultes et enfants avaient le choix pour se concocter une belle journée "ETANG".

 Pour Terra mater ce fut une journée incroyablement belle et utile pour notre Étang en faisant un pas les uns vers les autres, un pas vers plus de sensibilisation et plus de connaissance, en  valorisant main dans la main, notre patrimoine naturel d’exception.
Tous ont créé du lien, de l’intérêt, de la curiosité et du savoir en  éveillant les plus jeunes et en rappelant aux moins jeunes l’importance des gestes simples, au quotidien.
 
 
 
Et enfin, tous les participants ont pu apprécier le travail formidable que font tous les défenseurs de l’Étang, avec engagement et  engouement, et le tout en cohérence.
 
terraIMG_20220917_115252
 
 Terra Mater tient à remercier tous ceux qui ont animé cette journée ou qui ont permis son organisation:
Sans oublier ceux qui ont porté un intérêt à cette Journée, qui se sont régalés, amusés et qui ont partagé et échangé.
 
 
Photo / CREDIT H B
 aaaaaabouzCapture d’écran 2022-09-18 135737

 

 

Une chasse aux déchets sur les rives de l'étang à l'initiative du Conseil municipal des jeunes

A l'initiative du Conseil municipal des jeunes, enfants et parents se sont joints aux animations portées par la première "Journée de l'étang" qui s'est déroulée samedi 17 septembre à Bouzigues.
Bravo à nos jeunes qui se sont lancés à la chasse aux déchets sur les rives de l'étang ! Sous la conduite de Marie Musitelli, conseillère municipale, et accompagnés d'élus de Bouzigues, de parents et autres bénévoles, les écoliers ont contribué vaillamment à remettre en état un environnement dégradé principalement par les adultes.
 Photo / CREDIT H B
 aaaaaabouzCapture d’écran 2022-09-18 135737
Une quantité massive de mégots de cigarettes a été ramassée. Les mégots sont une des premières causes de pollution de l'étang. Il est crucial de ne pas les jeter au sol ou dans les grilles d'évacuation des eaux de pluie puisque vent et pluie finissent toujours par les emporter à l'étang.

La collecte des bacs gris en habitat pavillonnaire repasse « en hiver » à 1 fois par semaine

 

Déchets, Gaspillage, PoubelleLa collecte des bacs gris en habitat pavillonnaire
repasse « en hiver » à 1 fois par semaine

 

Les bac gris « ordures ménagères » sont collectés 2 fois par semaine en été uniquement. A compter de ce lundi 19 septembre, le rythme de collecte repasse donc à 1 fois par semaine avec pour objectif d’accompagner la nécessaire diminution des volumes d’ordures ménagères produits, ainsi que notre empreinte carbone.
Ce nouveau fonctionnement mis en place depuis janvier 2021 répond au constat du faible taux de présentation des bacs ordures ménagères ou de leur faible remplissage lors du second passage hebdomadaire du service collecte en habitat pavillonnaire.
 
Petit mémo :
-      Qui est concerné ? Les habitants en bacs individuels (habitat pavillonnaire).
-       Où ? Tout le territoire de SAM (les communes du Nord font cela depuis 10 ans).
-       Quand ? A partir du 19 septembre 2022
-       Comment ? Les bacs seront collectés une fois par semaine, et pour les foyers qui produisent trop de déchets, un bac plus grand ou un deuxième bac pourra être livré (sur demande).
-       Pourquoi ? Pour contribuer à la baisse des déchets et à la maîtrise des charges de collecte, et harmoniser les pratiques sur le territoire de SAM.
Pour mémoire, votre bac jaune est destiné à recevoir votre tri sélectif des bouteilles et flacons plastique (alimentaires, d’entretien ou d’hygiène), vos canettes et boîtes métalliques, les emballages carton ainsi que les papiers divers non souillés.
Un composteur individuel peut également être remis gratuitement sur simple demande.
Pour connaître le jour de collecte de votre quartier ou communes, une appli est disponible sur  :
https://www.agglopole.fr/preserverrecycler/trier-ses-dechets/connaitre-les-jours-horaires-de-collecte/

Rencontre entre les élus et la population de Bouzigues

Rencontres citoyennes
Rencontre entre les élus et la population de Bouzigues



Les élus se réjouissent de vous retrouver très prochainement pour de nouvelles "Rencontres citoyennes" : samedi 24 septembre 2022, à 11h00, devant l'école.



Le Maire, ses adjoints et les conseillers municipaux seront présents pour répondre à vos questions, prendre en compte vos remarques et vos suggestions. Café et friandises vous seront servis. A très bientôt !
Image de l'actualité
 

Le SMBT participe à la première journée de l'étang organisée par Terra Mater à Bouziques (place du Belvédère).

Le SMBT participe à la première journée de l'étang organisée par Terra Mater à Bouziques (place du Belvédère).
Cette journée est consacrée à la présentation et à la préservation de l’Étang de Thau. Elle fédère nombre d'acteurs locaux de l’environnement.
Le SMBT animera deux conférences : l'une sur "Les paysages nourriciers" à 11h et l'autre directement liée à la biodiversité de l'Etang : "Thau, ses coquillages élevés en pleine nature" avec le CRCM à 16h (attention : ci-dessous le dernier programme à jour).
 
 Photo SMBTUne journée dédiée à l’étang de Thau dans le cadre des Journées du Patrimoine - Syndicat mixte du bassin de Thau
 Pour en savoir plus sur l'étang, son histoire, sa faune, sa flore, son économie, son écologie, sa culture, sans oublier sa fragilité, rendez-vous le samedi 17 septembre à Bouziques (place du Belvédère).

Pour le world clean-up day* Wings of the Ocean organise des opérations de ramassage de déchets et des ateliers de sensibilisation à la pollution plastique.

Pour le world clean-up day* Wings of the Ocean organise des opérations de ramassage de déchets et des ateliers de sensibilisation à la pollution plastique.
Le 17 septembre, participez à la première Journée de l'étang organisée par le Collectif TerraMater. Wings of the Ocean et les autres structures participantes vous accueillent pour de multiples ramassages tout au long de la journée : à 11h, 14h et 16h.
RDV : Promenade des Beauces 34140 BouziguesaaaCapture d’écran 2022-09-11 093733

Exposition de broderie à Bouzigues dès le 10 septembre

Exposition de broderie à Bouzigues :

Exposition de broderie  du samedi 10 septembre au dimanche18 de 14 h à 18h à la maison de l'étang à Bouzigues.

 

 

aaabroIMG_20220909_184827

Elles sont 6 maintenant, 6 membres de l'association "En attendant Ulysse" à pratiquer l'art de la broderie, celui de la décoration des tissus en ajoutant sur un tissu un motif plat ou en relief fait de fils simples, parfois en intégrant des matériaux tels que des paillettes, des perles, voire des pierres précieuses.

 

 aaabroIMG_20220909_184907

Et ce n'est pas si simple car cela requiert des connaissances techniques particulières. Les broderies se retrouvent par exemple sur des vêtements, des accessoires vestimentaires, des mouchoirs, du linge de maison ou des éléments de décoration intérieure.

A la maison de l'étang à Bouzigues allez admirer de très belles réalisations.

Certaines sauront vous séduire.

 

aaabroIMG_20220909_190402

 

 

Vigilance avec le Xylotrechus chinensis, un capricorne d’origine asiatique

Vigilance
 
Officiellement identifié fin 2018, pour la première fois en France, sur des arbres de la commune de Sète, Xylotrechus chinensis est un capricorne d’origine asiatique. Cette espèce cause des dégâts sur les végétaux, notamment sur le Mûrier platane (Morus bombycis). L'arrêté du 11 mars 2022 considère temporairement cet insecte comme organisme de quarantaine : la lutte contre cette espèce est désormais obligatoire sur le territoire national. Une prospection de délimitation est actuellement menée sur un axe Béziers – Saint-Jean-de-Védas et le nord du bassin de Thau, afin d’évaluer la diffusion de l’insecte sur notre territoire. L’évaluation de la situation repose aussi sur les signalements volontaires.
 
 
 
En Europe, la période de vol des insectes adultes s’étend de mai à septembre. Les pontes sont déposées sur les écorces puis les larves pénètrent dans les troncs et les branches dès leur éclosion. Elles se nourrissent de bois et creusent des galeries de 5 à 6 mm de diamètre, dont l'orifice, nettement visible, est caractéristique. La multiplication des galeries provoque la mort (voire la chute) des branches puis celle de l'arbre.
Son mode de vie, essentiellement à l’intérieur des troncs sous forme larvaire, rend la lutte insecticide peu adaptée. L'assainissement des branches infestées et l'abattage des arbres infestés est le seul moyen de lutte efficace et immédiatement réalisable.
 
 
La maîtrise de sa dissémination est donc l’affaire de tous :
 
1) Signalez toute suspicion auprès de la DRAAF/SRAL :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
ou auprès de FREDON Occitanie
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
En joignant si possible des photos et toutes précisions utiles.
2) Après constatation de la DRAAF/SRAL ou de FREDON Occitanie, détruisez rapidement les végétaux ou parties de végétaux infestés par broyage et/ou incinération, seules méthodes pour éliminer l’insecte et éviter sa dissémination.

Bouzigues au cours des siècles

Le fait « d'être à l'écart de la grand-route » a longtemps valu à Bouzigues la réputation d'être « un village sans histoire » : les voyageurs pressés ayant trop souvent confondu la quiétude ambiante et la pérennité du cachet pittoresque de la localité avec un isolement, envié et idyllique, par rapport à la marche du monde. Cet ouvrage est le déni absolu de cette opinion hâtive et superficielle. Le portrait que François Baqué et Antoine Rouquette brossent, en effet, de ce village du littoral au cours des siècles ne permet aucun doute à ce sujet. L'habitat fut très ancien sur le terroir et « la situation exceptionnelle » de la petite cité méditerranéenne, face à l'étang de Thau qui, « par les belles journées ensoleillées, brille de mille feux » ne doit pas faire oublier que Bouzigues (et toute sa région) fut une terre de passage (les Grecs, les colons de Marseille, les armées d'Annibal) et d'invasions (Romains, Wisigoths, Sarrasins, Normands) et que le nom de Bouzigues (Polygium) apparaît dès le IVe siècle sous la plume de Festus Avienus. Ensuite, c'est le destin de la seigneurie (mentionnée comme vassale de la seigneurie de Loupian au début du XIIe siècle) et celui de la communauté (administration des consuls) que les auteurs font revivre pendant plus de six siècles jusqu'à la Révolution au cours de laquelle les biens des « ci-devant privilégiés » sont étroitement surveillés (un voleur de raisins de douze ans est emprisonné), le...» suite chez Amazon