Bouzigues

Fête de la saint-Pierre 2020 à Bouzigues

Flowers, Bouquet, Spring, Mother'S Day

Pour célébrer la saint-Pierre, une messe sera dite en l'église saint-Jacques le samedi 27 juin à 18h. Suivant la tradition, une gerbe offerte par la prud'homie des patrons-pêcheurs de l'étang de Thau y sera bénie, puis on ira la jeter à l'étang depuis une barge.

Cette année, hélas ! les restrictions liées à la crise du Covid-19  empêchent de se réunir autour des nombreuses festivités si chères aux Bouzigauds. Ce n'est que partie remise ! Gageons que la mobilisation et l'enthousiasme de tous les habitants de Bouzigues permettront d'organiser une superbe saint-Pierre l'an prochain.

des travaux de rénovation du ponton vont être engagés à Bouzigues

Conformément aux engagement pris par le Conseil Municipal durant la campagne, des travaux de rénovation du ponton vont être engagés.

De ce fait, l’accès au ponton et à la digue sera impossible à compter de mercredi 24 juin, pour une durée minimale d’une semaine.

Seuls les plaisanciers auront accès aux installations.L’image contient peut-être : ciel, océan, crépuscule, nuage, plein air et eau

Organisé par le Campus mondial de la mer, l’Ocean Hackathon est un concours international, participez

Organisé par le Campus mondial de la mer, l’Ocean Hackathon est un concours international qui a pour but de faire émerger des innovations technologiques dans le domaine maritime et auquel s’associe pour la seconde année consécutive, le Conseil de développement de Sète agglopôle.

Si vous avez une idée ou un projet, en lien avec un besoin d’usagers de la mer, Sète Agglopôle vous invite à déposer votre défi avant le 30 juin prochain sur https://bit.ly/3cNKHnC

S’il est sélectionné, il bénéficiera de conseils d’experts et pourra être développé par une équipe (développeurs, community managers, graphistes, océanographes, biologistes, … ) pendant 48h non-stop, du 9 au 11 octobre à Sète. Avec pour objectif ultime, d’être sélectionné pour participer à la finale, fin 2020 à Brest

+ de renseignements au 06 42 52 80 81 / 06 73 98 24 20Aucune description de photo disponible.

La mairie de Bouzigues a reçu les masques du Département

La mairie de Bouzigues a le plaisir de vous annoncer qu'elle a reçu les masques que nous a envoyés le Conseil départemental de l'Hérault. Ce sont des masques en tissu qui peuvent être lavés plusieurs fois.

Virus, Mask, Coronavirus, Disease

Les habitants de Bouzigues qui le souhaitent, sont attendus à l'accueil de la mairie pour recevoir les masques qui leur sont destinés.

Pour éviter qu'il y ait trop de personnes en même temps à la mairie, nous encourageons chaque famille à désigner un de ses membres pour venir récupérer les masques de toute la famille.

Pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer, en raison de leur état de santé ou de leur âge, un membre du Conseil municipal leur apportera les masques qui leur reviennent.

Continuons à nous protéger et à protéger les autres !

"Les Tollemer et la mer" bientôt de retour à Bouzigues

"Les Tollemer et la mer", article dans le nouveau n° de "Art de ville"
"Ils ont largué leurs amarres il y a deux ans, de Sète, et s’apprêtent à en regagner les pontons, fin juin : « C’était un voyage intime, familial, une aventure à entrées multiples », raconte Sandrine."

Ils viennent de quitter les Açores direction Bouzigues, ce sera pour fin juin

Que de trajet parcouru !! : http://thau-infos.fr/index.php/commune/bouzigues/

http://www.artdeville.fr/les-tollemer-et-la-mer/

Et tout savoir sur leur voyage sur la page FB : https://www.facebook.com/planeteencommun/?__tn__=%2Cd%2CP-

L’image contient peut-être : ciel et plein air

Célébration du 80e anniversaire de l'appel du 18 juin à Bouzigues.

L’image contient peut-être : 1 personne, debout et plein air

Pour commémorer l'appel du 18 juin lancé depuis Londres en 1940 par le général de Gaulle, M. Cédric Raja, maire de Bouzigues, a déposé une gerbe au monument aux morts de la commune.

La Cérémonie a débuté par un message de l'Union nationale des Combattants (UNC) lu par M. Michel Moreau, président de l'UNC Poussan-Bouzigues.
Suivit une minute de silence en mémoire de M.Peytavi, ancien président de l'UNC, et de M.Festor, doyen de l'UNC.
Mme Moreau a ensuite lu l'appel du 18 juin et M. le maire de Bouzigues un message adressé par Mme Darrieussecq, secrétaire d'Etat aux armées.

Les participants ont entonné La Marseillaise, puis le maire et le président de l'UNC ont salué les drapeaux.
Plusieurs adjoints et conseillers municipaux étaient présents à la cérémonie, aux côtés d'anciens combattants de Bouzigues et de Poussan, ainsi que du capitaine de la caserne de Bouzigues et deux de ses pompiers.

Du 18 au 21 juin, les « Thau Foliz » récompensent les achats de proximité

dicovCapture

Ce mardi matin, Jean-Marie Sevestre, Président de l’Office du Commerce Archipel de Thau, Vice-Président de la CCI Hérault, André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie, François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle Méditerranée et les membres du Conseil d’Administration de l’office du Commerce ont présenté l’opération THAU FOLIZ qui se déroulera du 18 au 21 juin, pour promouvoir les commerces de proximité et récompenser les achats de centres-villes.

Créé par Sète Agglopôle Méditerranée, la CCI Hérault et les associations de commerçants, l’Office du Commerce Archipel de Thau lancera jeudi 18 juin sa deuxième opération en faveur du commerce de proximité.

Du 18 au 21 juin, l’opération « Thau Foliz » remboursera 20% des achats effectués dans les centres-villes des 14 communes de Sète Agglopôle Méditerranée (dans la limite de 50€ d’achat).
Une cagnotte de 6000 € sera ainsi allouée pour promouvoir le « consommer local » et recéer du lien avec les commerces. 1200 commerçants participeront à l’opération, pour un objectif de 50 000€ de chiffre d’affaires générés sur le territoire.

Pour rappel, la première opération de cashback, City Foliz, menée en novembre dernier par la CCI et la Région Occitanie avait été un véritable succès sur le bassin de Thau. La cagnotte de 10 000 € avait été consommée en un temps record et avait permis de générer plus de 90 000 € de chiffres d’affaires directement dans le tiroir-caisse des commerçants locaux.

Modalités de l’opération Thau Foliz :
1/ Téléchargez l’application Keetiz
2/ Payez en carte bleue et cagnottez automatiquement
3/ Encaissez directement sur votre compte bancaire une fois 15€ atteints

L’opération de cashback sera complétée par une tombola d’une valeur de 1000 € : 10 bons d’achats de 100€ à gagner et à dépenser chez les commerçants participants. Il suffira pour cela de remplir les bulletins d’inscription présents chez vos commerçants. Le tirage au sort aura lieu le 26 juin en direct sur la page facebook de l’Office du Commerce Archipel de Thau.

« La relance de la consommation dans les commerces de proximité est une question de survie. Aujourd’hui, plus que jamais, nous portons des actions fortes en faveur de notre tissu économique. Thau Foliz en fait partie. Cette dynamique nous souhaitons la porter à l’échelle de l’ensemble de l’Occitanie avec une grande opération commerciale que nous dévoilerons prochainement avec la Présidente de Région Carole Delga » précise André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie...

dicov55IMG_4576

« Dès le début de la crise, nous avons acté le principe d’une aide économique d’urgence afin de soutenir le tissu économique local victime de la pandémie. Aujourd’hui, alors que nos premières aides sont versées aux commerçants éligibles du territoire, l’opération « Thau Foliz » est véritablement une opération « Gagnant/Gagnant » pour les commerçants et les consommateurs du territoire. J’espère que le public sera nombreux à prendre part à cette action citoyenne » complète François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle MéditerranéeOffice

La Ferme Zoo de Bouzigues est réouverte

L’image contient peut-être : plante et plein air, texte qui dit ’La Ferme est ouverte de14h à 18h. On vous attend...!!’Plus que jamais elle a besoin de votre soutien.

Ce parc est entièrement privé et ne bénéficie d’aucune subvention.

Issue d’une famille d’éleveurs, inscrite à la chambre d’agriculture depuis 1986.  Claire a suivi 6 années d’études dans un lycée agricole pour obtenir un bac afin de pouvoir prendre la suite de ses parents.

 Elle nous précise : "Membre de plusieurs associations de défense et d’aide aux animaux.je recueille bénévolement des bêtes en détresse les soignent…en plus de mon propre cheptel. Mon travail à la ferme représente 60h par semaine, 7j /7, sans compter les nuits blanches en période de mise-bas ou veiller un animal malade.

Mes dépenses pour la ferme s’élèvent à environ 23000€ par an, représentant : 50 tonnes de fourrage ; 12 tonnes de compléments alimentaires, des fruits/ légumes ; l’entretien des parcs ; les soins vétérinaire ; le maréchal- ferrant ; le dentiste ; la tonte ; etc.

C’est grâce à vous et à vos droits d’entrés que je peux m’occuper de mes animaux, et me tirer un maigre salaire, car comme signalé plus haut je ne suis pas subventionnée.

N’hésitez pas à venir me voir pour échanger sur mon métier ; mes animaux, je serai ravie de partager ma passion avec vous."

https://fermezoobouzigues34.fr/

 

2 MASQUES POUR TOUS LES HERAULTAIS


La distribution des 2,5 millions de masques (commandés par le Département) se poursuit dans les communes héraultaises
  Le Département a choisi des masques textiles lavables de haute performance composés de trois couches et fabriqués en France.
  https://bit.ly/3fxPc7l

Belle cérémonie pour Commémorer l’appel du Général de Gaulle

           A 11 h, ce jeudi 18 juin, au cimetière de Poussan, s’est déroulée la cérémonie commémorant l’appel du Général De Gaulle en présence de plusieurs adjoints et élus du Conseil Municipal, du Maire de Bouzigues, Cédric Raja,  d’anciens combattants et membres de l’UNC Poussan-Bouzigues. Vu les consignes sanitaires la cérémonie se limitait aux membres officiels…giu_DSC2163-1

Des lectures furent faites par le président de l’Union Nationale des Combattants locale, le Major Michel Moreau, et par Pascal Giugleur, adjoint au maire de Poussan délégué à la sécurité, ce dernier faisant lecture du message de Madame la Secrétaire d’État auprès de la Ministre des Armées.giu_DSC2185

Il fut précisé « que cet appel fut un moment décisif de notre histoire nationale en demeurant une référence essentielle de notre mémoire collective… Et aujourd’hui, cela vient nous rappeler qu’il ne faut jamais désespérer et que l’avenir appartient aux audacieux. Nous continuons à écrire l’Histoire de la France et à porter haut les valeurs de la République. Cet héritage du Général de Gaulle, demeure, plus que jamais, de « L’Homme du 18 Juin » , un élément de notre consensus National et une part de notre identité collective »

Dépôts de gerbe, minute de silence et Marseillaise se sont succédés lors de cette cérémonie.

Le colonel Moreau Président de l’UNC Poussan- Bouzigues fit alors la lecture de l’appel du Général de Gaulle…

Capture« Le 18 juin 1940, le Général de Gaulle appelait les Français à refuser la défaite et à poursuivre la guerre par tous les moyens disponibles, partout dans le Monde.« 

 

Le mardi 18 juin 1940, vers 18 heures, dans les studios de la BBC, à Londres, le général Charles de Gaulle, en uniforme, enregistre un message en français à l’adresse de ses compatriotes « présents sur le territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver ».

Il fait part de sa conviction en la défaite finale de l’Allemagne et invite les officiers et les soldats, les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d’armement à se mettre en rapport avec lui. Pour la première fois, avant même que le gouvernement français ait signé l’armistice avec l’envahisseur allemand, il évoque la « flamme de la résistance française ».

Quatre jours plus tard, le 22 juin 1940, jour de la signature de l’armistice par le gouvernement Pétain, il renouvelle son appel et précise sa volonté de poursuivre le combat. L’enregistrement de cet appel a été conservé à la différence du premier, dont ne reste qu’un brouillon manuscrit et quelques extraits dans les journaux.

Un appel entendu

Deux jours plus tôt, le 16 juin 1940, constatant que le gouvernement dont il faisait partie était déterminé à conclure un armistice, Charles de Gaulle avait quitté Bordeaux dans l’avion du général Spears. Il s’était installé au 7-8 Seamore Grove, près de Hyde Park, dans l’appartement d’un collaborateur, puis avait demandé à Churchill de pouvoir diffuser son appel. Malheureusement, le maréchal Pétain s’étant lui-même exprimé sur les ondes françaises le 17 juin, il avait dû patienter jusqu’au lendemain, anniversaire de Waterloo !

L’Appel est enfin diffusé vers 22 heures, et rediffusé le lendemain 19 juin vers 16 heures.

Une version presque intégrale du texte est communiquée par la BBC à la presse française et publiée dans la presse encore libre du sud de la France. La Dépêche de Toulouse, par exemple, publie un article à ce propos, avec la photo du général, dans son exemplaire du mercredi 19 juin. Aucun Français, dans ces conditions, ne peut prétendre avoir été tenu dans l’ignorance de l’Appel…

Le résistant et député gaulliste Lucien Neuwirth se souvient encore avec émotion des yeux brillants de sa mère à l’écoute de la radio anglaise. Lui-même répond à l’Appel et se rend en Angleterre pour s’engager comme Français Libre.

Quelques personnalités font de même dans les semaines qui suivent l’invasion : les généraux Catroux et Legentilhomme, l’amiral Muselier (qui introduira la croix de Lorraine et d’Anjou comme symbole du mouvement), des officiers… Parmi les pionniers figurent également des rescapés de l’expédition de Narvik (Norvège) et des marins.

Le verre de l’amitié, offert par la municipalité, a clôturé cette manifestation.

Bouzigues au cours des siècles

Le fait « d'être à l'écart de la grand-route » a longtemps valu à Bouzigues la réputation d'être « un village sans histoire » : les voyageurs pressés ayant trop souvent confondu la quiétude ambiante et la pérennité du cachet pittoresque de la localité avec un isolement, envié et idyllique, par rapport à la marche du monde. Cet ouvrage est le déni absolu de cette opinion hâtive et superficielle. Le portrait que François Baqué et Antoine Rouquette brossent, en effet, de ce village du littoral au cours des siècles ne permet aucun doute à ce sujet. L'habitat fut très ancien sur le terroir et « la situation exceptionnelle » de la petite cité méditerranéenne, face à l'étang de Thau qui, « par les belles journées ensoleillées, brille de mille feux » ne doit pas faire oublier que Bouzigues (et toute sa région) fut une terre de passage (les Grecs, les colons de Marseille, les armées d'Annibal) et d'invasions (Romains, Wisigoths, Sarrasins, Normands) et que le nom de Bouzigues (Polygium) apparaît dès le IVe siècle sous la plume de Festus Avienus. Ensuite, c'est le destin de la seigneurie (mentionnée comme vassale de la seigneurie de Loupian au début du XIIe siècle) et celui de la communauté (administration des consuls) que les auteurs font revivre pendant plus de six siècles jusqu'à la Révolution au cours de laquelle les biens des « ci-devant privilégiés » sont étroitement surveillés (un voleur de raisins de douze ans est emprisonné), le...» suite chez Amazon