Bouzigues

Bouzigues : le planning des navettes pour début 2019

Vous attendiez le planning des navettes pour le marché et les balades du Jeudi?


Les bénévoles du Centre Communal d'Action Sociale vous proposent deux rendez-vous mensuels.Aucun texte alternatif disponible.


Le planning de janvier à juin 2019 est disponible à la mairie, dans le bus,et affiché sur le panneau extérieur de la mairie.
A vos paniers et baskets, nous n'attendons plus que vous!Aucun texte alternatif disponible.

Les manifestations de la semaine à Bouzigues

● Vendredi 14/12 : Arbre de Noël des Nounous de Bouzigues - 18h30 – Espace Fringadelle

 Bouzigues, étang de Thau

● Samedi 15/12 : Repas de Noël du club L’Age d’Or – 12h00 – Espace Fringadelle

● Samedi 15 et dimanche 16/12 : Animation « En Attendant Noël » - Jardin de la Mairie

 

● Dimanche 16/12 : Loto des Chasseurs – 18h00 – Espace Fringadelle

Poésie à Bouzigues

Le samedi 08 décembre  2018, à la Maison des gens de l’Étang, une quarantaine de personnes a répondu favorablement à l'invitation du club poésie du Foyer rural, pour découvrir l'œuvre poétique de Nicole Drano-Stamberg et de Georges Drano.

LOMMCapture


Les passeurs de poèmes  - Annie, Chantal, Corinne, Monique et Roselyne - avec sensibilité et sans artifice, ont dévoilé à un public attentif ce qu'il y avait de plus humain et de plus secret dans chaque texte lu.


Alain Benet, à la guitare, transposait les thèmes poétiques dans des chansons de Georges Brassens, de Jean Ferrat et de Félix Leclerc...


 Pour terminer, Nicole et Georges ont touché l'assistance en exprimant leur engagement poétique, fait d'entêtement, de résistance et d'émerveillement à partager avec les autres.

LOMCapture 

On peut retrouver les derniers poèmes :


 de Nicole dans « ...s'il n'y avait pas d'herbe / si la poésie n'existait plus » - Éditions la rumeur libre - 2015, et de Georges dans « Entrer dans le paysage » - Éditions Folle avoine -2018

La nouvelle Bibliothèque de Bouzigues

L’image contient peut-être : personnes assises, table et intérieur
Les animatrices de la Bibliothèque de Bouzigues seront heureuses de vous accueillir et de vous aider à choisir parmi un très grand nombre de livres (près de 10.000) le mercredi de 14 h 00 à 18 h 00 et le samedi de 10 h 00 à midi.

81è jour de navigation pour Luna blu

 

L’image contient peut-être : 17 personnes, personnes souriantes, personnes assises

81è jour de navigation pour l'équipage du Luna Blu qui est sur le point de quitter à regret, les îles du Sine Saloum après 15 jours exceptionnels passés avec les habitants attachants de ces villages isolés, accessibles uniquement en pirogues ou en charrettes.


"Pêcheurs pour l'essentiel, ils ramassent aussi les huîtres qui grossissent sur les racines des paletuviers dans la mangrove où le Luna Blu etait au mouillage. Durant leurs missions de solidarité menées avec VSF - Voiles Sans Frontières, les équipages des voiliers Luna Blu et Ka Ora ont rencontré celles et ceux qui dans le Saloum oeuvrent pour la préservation et le développement d'un territoire dont ils tirent leurs principales ressources."

L’image contient peut-être : ciel, nuage, plein air, nature et eau

Ils seront au coeur de la Chronique #6 qui sera prochainement postée par l'équipage de Luna Blu parti avec son voilier du Port de Bouzigues...

En savoir plus sur Planète en commun.

Bouzigues au cours des siècles

Le fait « d'être à l'écart de la grand-route » a longtemps valu à Bouzigues la réputation d'être « un village sans histoire » : les voyageurs pressés ayant trop souvent confondu la quiétude ambiante et la pérennité du cachet pittoresque de la localité avec un isolement, envié et idyllique, par rapport à la marche du monde. Cet ouvrage est le déni absolu de cette opinion hâtive et superficielle. Le portrait que François Baqué et Antoine Rouquette brossent, en effet, de ce village du littoral au cours des siècles ne permet aucun doute à ce sujet. L'habitat fut très ancien sur le terroir et « la situation exceptionnelle » de la petite cité méditerranéenne, face à l'étang de Thau qui, « par les belles journées ensoleillées, brille de mille feux » ne doit pas faire oublier que Bouzigues (et toute sa région) fut une terre de passage (les Grecs, les colons de Marseille, les armées d'Annibal) et d'invasions (Romains, Wisigoths, Sarrasins, Normands) et que le nom de Bouzigues (Polygium) apparaît dès le IVe siècle sous la plume de Festus Avienus. Ensuite, c'est le destin de la seigneurie (mentionnée comme vassale de la seigneurie de Loupian au début du XIIe siècle) et celui de la communauté (administration des consuls) que les auteurs font revivre pendant plus de six siècles jusqu'à la Révolution au cours de laquelle les biens des « ci-devant privilégiés » sont étroitement surveillés (un voleur de raisins de douze ans est emprisonné), le...» suite chez Amazon