Bouzigues

Forum dès ce vendredi 4 pour les associations de Bouzigues

 

Ce vendredi 4 septembre à partir 16 h30 avait lieu le forum des associations de Bouzigues devant l'école et toujours sous un très beau soleil. Le masque était de rigueur comme sur toute la commune avec la distanciation en principe...

rumIMG_20200904_165146_1

Près d'une dizaine de représentants de clubs et d'associations étaient présents et l'on notait entre-autres, le BLAC pour le football, le club de voile, de judo ainsi que  les associations rattachées à Ouzig Bouzigues comme le yoga.

Ouzig (foyer rural de Bouzigues) a été créé en février 1981 de la volonté de Mr Musitelli (Maire) et Higounet (1er Adjoint), au départ d'une exposition sur le métier de la conchyliculture. Aujourd'hui 13 sections de sport, loisirs et culture offrent à 400 personnes une activité au village.
De 3 à 99 ans, le panel est grand pour en premier du sport avec judo,tennis,yoga,gym,zumba,musculation,maintien physique et rame traditionnelle, la culture-loisirs avec de la peinture, arts plastiques, bibliothèque, scrabble et enfin la chorale.
Avec la crise de la covid19, la grosse partie des activités commenceront vers la mi-septembre avec les consignes dictées par la préfecture ou par les différentes fédérations affiliées.

Mais il y en avait d'autres qui tout au long de l'année proposent des activités régulières : l'âge d'Or de Bouzigues,  les Amis du Musée de l'Etang de Thau, le Tricot Bouzigaud ainsi que Marche Rando Bouzigues qui vous invite à des balades régulières au départ de la commune...

rumIMG_20200904_164333Le monde associatif de Bouzigues est bien développé avec près de trente éléments : Pour les retrouver facilement allez sur le site de la Mairie à l'onglet associations :

http://www.bouzigues.fr/

Il faut savoir que parmi ces associations, Ouzig, en regroupe près de 13, culturelles, de loisirs et sportives.

Une bonne idée pour trouver votre activité pour 2020-2021 sachant que ces associations sont très importantes pour la vie de la commune, car elles permettent de sortir des personnes de l'isolement et à de nouveaux arrivants de faire des rencontres et de mieux s'intégrer leur cité.

Cette soirée appréciée fut aussi l’occasion de rencontrer les acteurs associatifs locaux qui œuvrent pour le dynamisme et le cadre de vie du village.

Pour en savoir plus sur Ouzig : https://www.facebook.com/profile.php?id=100013160478974

Le port du masque est obligatoire pour toute personne de 11 ans et plus, jusqu'au 15 septembre inclus, à Bouzigues

Suite à un nouvel arrêté de M. le Préfet de l'Hérault , le port du masque est obligatoire pour toute personne de 11 ans et plus, jusqu'au 15 septembre inclus, à Bouzigues, ainsi que dans les autres communes touristiques du département.
Le port du masque sera donc obligatoire dans la rue, sur les places, au port, à la plage, dans les espaces ruraux publics, au marché, etc.
L'obligation du port du masque ne s'applique pas aux personnes en situation de handicap munies d'un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en oeuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus.
Pour des renseignements plus précis, voir l'arrêté joint à ce message.

Départ à la retraite de Mmes Françoise Archimbeau, ATSEM, et Sylvie Fruchter Dallest, professeur

Vendredi 28 août 2020 à 18h30, le Conseil municipal a offert un verre de l'amitié à l'occasion du départ à la retraite de Mmes Françoise Archimbeau, ATSEM, et Sylvie Fruchter Dallest, professeur des écoles.
L’image contient peut-être : 1 personne, debout, chaussures et plein air
 
La Mairie de Bouzigues précise :
"Après les remerciements adressés par M. le Maire, Mme Chastel, adjointe au maire déléguée aux questions scolaires, a prononcé un discours chaleureux reflétant bien l'attachement des Bouzigauds à celles qui sont désormais de nouvelles retraitées :
"Malgré un contexte sanitaire compliqué, nous avons tenu à partager avec vous "un instant", un moment pour vous remercier. Vous remercier pour votre engagement durant plusieurs décennies auprès de générations de petits Bouzigauds que vous avez vu grandir et s'épanouir. Vous avez collaboré avec les parents, les habitants, avec lesquels vous partagez de beaux et amicaux souvenirs. Etre enseignante ou ATSEM, c'est faire un travail d'horloger, car il faut être dans le bon tempo au profit des enfants. Vous avez brillé par votre tempérament, votre calme, votre professionnalisme, votre cœur et votre discrétion. Un grand bravo et un grand merci ! Il vous faut écrire maintenant une nouvelle page, celle de la retraite que l'on vous souhaite belle et reposante.""

ERP et lieux publics : interdiction de la danse

Ballet, Ballerine, Tutu De Ballet
En raison de la pandémie de Covid-19, M. le Préfet de l'Hérault a pris un arrêté qui interdit, sur l’ensemble du territoire du département, la pratique de toute activité dansante dans les établissements recevant du public
et les lieux publics couverts ou non. L'interdiction est en vigueur jusqu’au 15 septembre.
Une dérogation est accordée pour les activités des établissements d’enseignement de la danse au regard des articles 31, 35 et 45 du décret du 10 juillet 2020 susvisé. Les dispositions de l’article 1 et de l’annexe 1 du dit décret restent en vigueur. Lorsque la pratique sportive, associative ou en club de la danse nécessite d’être en « couple » le port du masque sera rendu obligatoire au regard de l’article 27 du décret précité.
Arrêté préfectoral n° 2020-01-986 du 27 août 2020.

Bouzigues au cours des siècles

Le fait « d'être à l'écart de la grand-route » a longtemps valu à Bouzigues la réputation d'être « un village sans histoire » : les voyageurs pressés ayant trop souvent confondu la quiétude ambiante et la pérennité du cachet pittoresque de la localité avec un isolement, envié et idyllique, par rapport à la marche du monde. Cet ouvrage est le déni absolu de cette opinion hâtive et superficielle. Le portrait que François Baqué et Antoine Rouquette brossent, en effet, de ce village du littoral au cours des siècles ne permet aucun doute à ce sujet. L'habitat fut très ancien sur le terroir et « la situation exceptionnelle » de la petite cité méditerranéenne, face à l'étang de Thau qui, « par les belles journées ensoleillées, brille de mille feux » ne doit pas faire oublier que Bouzigues (et toute sa région) fut une terre de passage (les Grecs, les colons de Marseille, les armées d'Annibal) et d'invasions (Romains, Wisigoths, Sarrasins, Normands) et que le nom de Bouzigues (Polygium) apparaît dès le IVe siècle sous la plume de Festus Avienus. Ensuite, c'est le destin de la seigneurie (mentionnée comme vassale de la seigneurie de Loupian au début du XIIe siècle) et celui de la communauté (administration des consuls) que les auteurs font revivre pendant plus de six siècles jusqu'à la Révolution au cours de laquelle les biens des « ci-devant privilégiés » sont étroitement surveillés (un voleur de raisins de douze ans est emprisonné), le...» suite chez Amazon