Bouzigues

La galette des amis du Musée de Thau

Galette des Rois,French Pie

Venez nombreux le samedi 6 janvier à 17 h à la Maison des Gens de l'Etang, à Bouzigues, partager la galette avec les Amis du musée, Voile latine, le Club nautique et le Yacht club.

La belle crèche en l'église Saint Jacques

crecDSC_0003 (11)

Presque tous les jours jusqu'à 17 h 30 vous pouvez aller l'admirer en l’église Saint Jacques de  Bouzigues. Elle y est installée jusqu'au 8 janvier, au moins.

crecDSC_0008 (8)

C’est une belle crèche, construite il y a quelques temps par des bénévoles bouzigauds comme François Imbert et Marie-France, d'abord en carton puis en bois avec les demeures de la cité en fond, le clocher de l’église et bien d'autres détails que vous découvrirez.

Électrifiée, elle saura vous captiver avec ses nombreux santons.

Alors n'hésitez-pas, profitez-en pour admirer aussi le patrimoine de Bouzigues et si vous avez le temps le village qui a gardé une certaine authenticité au nord de l'étang de Thau.

Musée de l'Etang fermé mais Filmsdethau accessible

Fin novembre  dans le cadre du Projet Multimédia « Vivre avec l’étang, images et témoignages » avait lieu la présentation du site Internet "filmsdethau-agglopole.fr/", au Musée de l'Etang de Thau, à Bouzigues.

Mais il faut savoir que pour permettre son entretien, le musée de l’Étang de Thau est fermé jusqu'au 1er février. Il ouvrira à nouveau début février. Seule solution pour accéder aux documents et aux films : le site www.filmsdethau-agglopole.fr, accessible sur sur internet. Pour poursuivre la collecte de films amateurs, l’Association des amis de l’Étang de Thau organisera le vendredi 19 janvier  à la Maison des gens de l’étang, une soirée projection où seront présentées particulièrement des images de Bouzigues.

films

 C’est début 2016 que l’association des Amis du musée de l’étang de Thau a proposé ce projet multimédia. La consultation du site Ina.fr montrait que l’institut détenait de nombreux documents sur le territoire de Thau et que les montrer au sein du musée pourrait en accroitre l’intérêt et le rayonnement.

Cela devait permettre d’accroitre la visibilité du Musée grâce aux outils numériques, , de faire venir les professionnels du Bassin en leur offrant des images sur le territoire afin qu’ils se réapproprient le musée et enfin, de faire venir de nouveaux publics. Assez rapidement, l’idée de compléter le site Vivre avec l’étang, avec des images de films amateurs a surgi.

Afin d’enrichir ce fonds documentaire, l’association, en collaboration avec l’Institut Jean Vigo, a alors fait appel à l’ensemble des habitants du territoire afin de collecter des films, des pellicules oubliées, archivées faute de moyen de les projeter. A ce jour, plusieurs déposants ont déjà accepté de confier leurs films à l’association et les premiers dépôts sont en cours de traitement à l’Institut Jean Vigo qui les numérise et remet au déposant un DVD.

Soutenu dès le départ par le Musée de l’Etang de Thau, Sète Agglopôle Méditerranée, le Conseil départemental de l’Hérault, et la DRAC Occitanie, le projet a vu le jour permettant la mise en place d’un site internet « Vivre avec l’étang, images et témoignages », qui serait également consultable, via une table interactive, au sein du musée. Ce site permet donc de proposer une sélection de films et documents issus des collections de l’Ina et des films amateurs illustrant les thématiques exposées dans le Musée.

Le site « Vivre avec l’étang, images et témoignages », montre, à travers ces images combien le territoire de Thau est riche et combien sa culture est variée et remarquable.

 Le contenu du site 

A)Les fonds de l’Ina

Les images proviennent des fonds de l’Ina, national et régional. Une importante recherche effectuée en collaboration avec la délégation Ina sur l’ensemble des fonds de l’Ina (des milliers d’heures de programmes) ont permis d’extraire une centaine d’heures correspondants aux thématiques du territoire de Thau.vigoCapture

B)Les films amateurs et l’Institut Jean Vigo

Le partenariat avec l’Institut Jean Vigo permet parallèlement d’intégrer au site des films amateurs. C’est un autre regard sur le territoire, plus intime, plus simple, et parfois surprenant. Grâce à la convention passée entre les Amis du Musée et l’institut Jean Vigo, les films amateurs collectés par l’association sur le territoire sont numérisés, décrits et intégrés au site Vivre avec l’étang. La collecte ayant démarré récemment, le site propose actuellement une dizaine de documents. Le nombre augmentera peu à peu en fonction des dépôts

Les grandes thématiques qui structurent le site : 

Vivre avec l’étang, Images et témoignages" parcourt les multiples facettes de l’étang de Thau. L’histoire, l’environnement, la vie animale et végétale, les métiers, l’économie et la douceur de vivre.

Le site est organisé autour de 8 grandes thématiques :

  • Un site exceptionnel : géologie, faune, flore, entretien et protection de l’étang, l’écosystème marin, les hippocampes et les goélands.

  • Les hommes et l’étang dans l’histoire : fouille sous-marine, villa gallo-romaine, la viticulture au milieu du 20ème siècle, le remembrement, etc

  • Pêche et conchyliculture : les métiers de l’étang

  • Une économie diversifiée : l’économie du territoire, conchyliculture, pêche mais aussi viticulture, tourisme et nouvelles technologies

  • Un milieu à protéger : la protection de l’étang, milieu vivant, les actions pour le protéger

  • L’étang et ses ports : les ports de l’étang, hier et aujourd’hui, de Marseillan à Bouzigues

  • L’étang, lieu de vie : festivités, plaisance, tourisme et sports nautiquesmerioDSC_0004 (3)

 Quelques exemples de documents issus des fonds de l’Ina :

« A la recherche de la cité engloutie de Thau »

Au large de Marseillan, les plongeurs du Groupe de recherches archéologiques subaquatiques d'Agde, dirigé par Denis Fonquerle, décrivent les travaux qui permirent la découverte de restes de la cité lacustre préhistorique de Polygium sur un emplacement décrit au IVe siècle dans les récits du géographe Avienus.
(Sources : FR3 - JT Toulouse - Journal télévisé )

« De la viticulture à l'ostréiculture »

Un ostréiculteur de Mèze retrace les étapes du développement de l'ostréiculture après la Seconde Guerre mondiale, marquée par la reconversion de pêcheurs, et surtout de viticulteurs touchés par la "crise du vin", vers la conchyliculture. Il souligne la nécessité d'une réorganisation des concessions, qui se réalisera à la fin des années 60.
(Sources : RTF - JT 20H )

« Vacances d'automne »

A Balaruc-les-Bains on est aux petits soins pour accueillir du mieux possible dans un village vacances des retraités de toute la France.
(Sources : ORTF - Télé Villages )

« Conchyliculture et nouvelles technologies »

Des conchyliculteurs utilisent une technologie simulant les marées à l'aide d'un système alimenté par des panneaux solaires, afin d'optimiser la qualité de leurs coquillages.
(Sources : FR3 - 19 20. Edition nationale)

  Les partenaires du projet

Sète Agglopôle méditerranée, Musée de l’Etang de Thau, Les Amis du Musée de l’étang de Thau, Conseil départemental de l’Hérault, DRAC Occitanie, INA, Institut Jean Vigo - Cinémathèque Eurorégionale.

 

Sainte Barbe fêtée dignement à Bouzigues

Ce samedi 9 décembre, le bureau de l’Amicale des pompiers de Bouzigues avait donné rendez-vous aux Sapeurs-Pompiers et à leurs proches afin de fêter dignement leur patronne, Sainte Barbe.

pompierCapture

Après les habituels discours du Président de l’Amicale, du Chef de Centre, du Chef de Compagnie et de Mme le Maire de Bouzigues, le Président offrait à chaque compagne et compagnon un présent sous forme de carte-cadeaux pour les remercier de leur patience et de leur soutien quasi-quotidien envers leur moitié, il est vrai, beaucoup sollicité opérationnellement durant l’année.

Ensuite le moment était venu de partager le verre de l’amitié ainsi que le buffet préparé pour l’occasion…

La soirée continua jusqu’à tard dans la nuit entre musique, bonne humeur et convivialité.

Dimanche prochain, le père noël rendra visite à la caserne aux enfants des Sapeurs-Pompiers pendant un après-midi festif.

En attendant Noël à Bouzigues, en rêvant

tafCaptureboDSC_0026 (12)Ces 9 et 10 décembre, dans le jardin de la Mairie, alors que  Bouzigues avait mis ses habits de Noël, se tenait l’animation «En Attendant Noël», organisée par le Service Animation de la Mairie.

Elle a fait le bonheur des petits et des plus grands avec diverses animations et surprises mais surtout avec la venue du Père-Noël est prévue pour la traditionnelle photo avec des bébés de l’année..

Comme toujours, les associations du village accompagnaient cette manifestation, alors que certains ont pu applaudir les jeunes danseurs d’Aude, se restaurer sur place, se régaler de vin chaud , de chocolat ou de café et se faire plaisir ou choisir quelques articles ou cartes de voeux , pour réaliser des cadeaux pour petits et grands.

 

En attendant Ulysse au Marché de Noël de Bouzigues

marchDSC_0339Les 9 et 10 décembre, dans le jardin de la Mairie, se tiendra l’animation «En Attendant Noël», organisée par le Service Animation de la Mairie.

Pour le bonheur des petits et des plus grands, les enfants bouzigauds sont invités à venir découvrir diverses animations et surprises.

Comme toujours, les associations du village accompagneront cette manifestation. Vous pourrez également applaudir les jeunes danseurs d’Aude et vous restaurer sur place.

Manifestation le samedi de 9h à 19h30 - le dimanche de 10h à 18h. Inauguration le samedi à 17h00.

Le samedi 9, à 14h30, la venue du Père-Noël est prévue pour la traditionnelle photo avec des bébés de l’année.

Nous invitons cordialement les parents des enfants nés en 2017 à participer à ce moment convivial.

Comme tous les ans l'association " En attendant Ulysse" sera présente sur le site de cette manifestation.

à Bouzigues Ces amies qui se réunissent tous les lundis, ont confectionné des ouvrages de Nöel depuis septembre.

Cartes de voeux , cadeaux pour petits et grands,( tout fait entièrement à la main) vous seront proposés.

Vous pourrez aussi vous régaler de vin chaud , de chocolat ou de café Lors de l'inauguration de la manifestation, le vin chaud sera offert.valiCapture

 

"Les Bouzi-Loupiots" fermée le 13 décembre

Le bureau de la crèche associative "Les Bouzi-Loupiots" (Bouzigues) a décidé de fermer la structure le mercredi 13 novembre en réponse à l'appel à la grève lancé par le Collectif 34 des crèches associatives de l'Hérault.

La direction de la crèche, les salariées, les gestionnaires et parents participeront à la mobilisation organisée devant la préfecture de l'Hérault à 10h le mercredi 13 décembre.

"Objet : Demande de rendez-vous en Préfecture- fermeture des crèches du Collectif34 le 13 décembre 2017." Courrier envoyé par mail aujourd’hui aux Députés des 9 circonscriptions de l’Hérault et aux Maires du Département.
 
 
Lydie SOSPEDRA, Présidente du Collectif34.

 
 
 Monsieur le Préfet,
 
 
Le gouvernement a annoncé en août dernier, la suppression brutale des emplois aidés.
En date du 4 septembre 2017 nous vous écrivions pour vous faire part de la menace qui pèse sur les 42 Etablissements d’Accueil du Jeune Enfant associatifs, adhérents du Collectif34(1), face à l’arrêt des financements des contrats aidés  Pour votre information, l’Hérault compte 63 crèches associatives.
 
Dans l’Hérault(2), les Etablissement d’accueil du Jeune Enfant associatifs emploient environ 30 à 40% de contrats aidés. Ces structures sont en grande difficulté et en danger de fermeture durant le 1er semestre 2018. Ce sont 944 places d’accueil concernées répondant aux besoins de mode de garde de 1673 familles. Ce sont 450 emplois menacés dont 180 embauchés en contrats aidés. La qualité de l’accueil du jeune enfant ainsi que celle des salariés au travail sont impactées.
 
 
Samedi dernier, plus d’une centaine de participants inquiets de la situation des crèches associatives dans le Département : parents, gestionnaires, salariés, élus, SNAECSO (syndicat employeur de la Branche ALISFA), Acepp (Association des Collectif Enfants-ParentsProfessionnels), se sont réunis lors de la Rencontre Départementale organisée par le Collectif34. Le débat a conclu à la nécessité d’interpeller le représentant de l’Etat. L’assemblée a décidé d’inviter toutes les crèches adhérentes du Collectif34, à fermer leurs portes le mercredi 13 décembre 2017. Une mobilisation est prévue devant la préfecture de l’Hérault à 10h le mercredi 13 décembre 2017. Tous les salariés, parents, gestionnaires sont fermement invités à y participer, avec les enfants et les amis…
 
 
Nous sollicitons, au nom des adhérents du Collectifs34 (parents-gestionnaires-salariés), un rendez-vous pour échanger avec vous sur cette situation et réfléchir à la pérennisation des emplois associatifs à travers des CDI alors que l’équilibre budgétaire des structures reste précaire. Une délégation se tient à votre disposition pour vous rencontrer le 13 décembre 2017.
 
 
 En espérant une réponse rapide de votre part et en restant à votre disposition pour toute information complémentaire, veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de notre haute considération.
 
 
 

C'est parti pour « Vivre avec l’étang, images et témoignages »

Ce vendredi 24 novembre, en présence de François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle méditerranée et des Vice-Présidents et élus Communautaires dont Alain Vidal, Vice-Président Délégué au Patrimoine, avec l'Association des Amis du Musée de l'Etang de Thau aura lieu,  dans le cadre du Projet Multimédia « Vivre avec l’étang, images et témoignages » avait lieu la présentation du site Internet "filmsdethau-agglopole.fr/", au Musée de l'Etang de Thau, à Bouzigues. Une sorte d'inauguration car vous pouvez dès à présent utiliser ce site très instructif.

cineDSC_0022 (3)

  C’est début 2016 que l’association des Amis du musée de l’étang de Thau a en effet proposé ce projet multimédia. La consultation du site Ina.fr montrait que l’institut détenait de nombreux documents sur le territoire de Thau et que les montrer au sein du musée pourrait en accroitre l’intérêt et le rayonnement.

Cela devait permettre d’accroitre la visibilité du Musée grâce aux outils numériques, , de faire venir les professionnels du Bassin en leur offrant des images sur le territoire afin qu’ils se réapproprient le musée et enfin, de faire venir de nouveaux publics. Assez rapidement, l’idée de compléter le site Vivre avec l’étang, avec des images de films amateurs a surgi.

cineDSC_0015 (4)

Le site : "filmsdethau-agglopole.fr/"

Comme le précisait François Commeinhes, ce sera une occasion pour de nombreux utilisateurs de retrouver certaines saveurs. Sète Agglopôle méditerranée soutient avec énergie ce projet qui s'est réalisé car c'est une collecte de l'histoire vivante de Thau mise à la disposition de tous.

Et même, si cela n'a pas été facile à mettre en place comme le rajoutait Eliane Rosay, Maire de Bouzigues, ces images du passé qui resurgissent seront très utiles pour mieux nous inscrire dans l'avenir avec un Musée qui devient ethnologique et qui mettra à la disposition de tous une mémoire collective.

cineDSC_0014 (4)

Bérénice et l'association des Amis du Musée de l'Etang de Thau avec l'aide de l'INA peuvent être félicitées ainsi que les donateurs qui permettent outre de pouvoir visualiser les films de chez soi, de projeter le Musée dans l'avenir avec des visiteurs qui pourront se replonger dans les dernières décennies de la vie de l'étang de Thau.Afin d’enrichir ce fonds documentaire, l’association, en collaboration avec l’Institut Jean Vigo, a alors fait appel à l’ensemble des habitants du territoire afin de collecter des films, des pellicules oubliées, archivées faute de moyen de les projeter. Plusieurs déposants ont accepté de confier leurs films à l’association et les premiers dépôts sont en cours de traitement à l’Institut Jean Vigo qui les numérise et remet au déposant un DVD. Soutenu par le Musée de l’Etang de Thau, Sète Agglopôle Méditerranée, le Conseil départemental de l’Hérault, et la DRAC Occitanie, le projet a vu le jour permettant la mise en place d’un site internet « Vivre avec l’étang, images et témoignages », qui serait également consultable, via une table interactive, au sein du musée.

cineDSC_0026 (3)

Ce site permet donc de proposer une sélection de films et documents issus des collections de l’Ina et des films amateurs illustrant les thématiques exposées dans le Musée.

Le site « Vivre avec l’étang, images et témoignages », montre, à travers ces images combien le territoire de Thau est riche et combien sa culture est variée et remarquable.

 Le contenu du site 

A)Les fonds de l’Ina

Les images proviennent des fonds de l’Ina, national et régional. Une importante recherche effectuée en collaboration avec la délégation Ina sur l’ensemble des fonds de l’Ina (des milliers d’heures de programmes) ont permis d’extraire une centaine d’heures correspondants aux thématiques du territoire de Thau.

B)Les films amateurs et l’Institut Jean Vigo

Le partenariat avec l’Institut Jean Vigo permet parallèlement d’intégrer au site des films amateurs. C’est un autre regard sur le territoire, plus intime, plus simple, et parfois surprenant. Grâce à la convention passée entre les Amis du Musée et l’institut Jean Vigo, les films amateurs collectés par l’association sur le territoire sont numérisés, décrits et intégrés au site Vivre avec l’étang. La collecte ayant démarré récemment, le site propose actuellement une dizaine de documents. Le nombre augmentera peu à peu en fonction des dépôts

Les grandes thématiques qui structurent le site : 

Vivre avec l’étang, Images et témoignages" parcourt les multiples facettes de l’étang de Thau. L’histoire, l’environnement, la vie animale et végétale, les métiers, l’économie et la douceur de vivre.

Le site est organisé autour de 8 grandes thématiques :

  • Un site exceptionnel : géologie, faune, flore, entretien et protection de l’étang, l’écosystème marin, les hippocampes et les goélands.

  • Les hommes et l’étang dans l’histoire : fouille sous-marine, villa gallo-romaine, la viticulture au milieu du 20ème siècle, le remembrement, etc

  • Pêche et conchyliculture : les métiers de l’étang

  • Une économie diversifiée : l’économie du territoire, conchyliculture, pêche mais aussi viticulture, tourisme et nouvelles technologies

  • Un milieu à protéger : la protection de l’étang, milieu vivant, les actions pour le protéger

  • L’étang et ses ports : les ports de l’étang, hier et aujourd’hui, de Marseillan à Bouzigues

  • L’étang, lieu de vie : festivités, plaisance, tourisme et sports nautiquesmerioDSC_0004 (3)

 Quelques exemples de documents issus des fonds de l’Ina :

« A la recherche de la cité engloutie de Thau »

Au large de Marseillan, les plongeurs du Groupe de recherches archéologiques subaquatiques d'Agde, dirigé par Denis Fonquerle, décrivent les travaux qui permirent la découverte de restes de la cité lacustre préhistorique de Polygium sur un emplacement décrit au IVe siècle dans les récits du géographe Avienus.
(Sources : FR3 - JT Toulouse - Journal télévisé )

« De la viticulture à l'ostréiculture »

Un ostréiculteur de Mèze retrace les étapes du développement de l'ostréiculture après la Seconde Guerre mondiale, marquée par la reconversion de pêcheurs, et surtout de viticulteurs touchés par la "crise du vin", vers la conchyliculture. Il souligne la nécessité d'une réorganisation des concessions, qui se réalisera à la fin des années 60.
(Sources : RTF - JT 20H )

« Vacances d'automne »

A Balaruc-les-Bains on est aux petits soins pour accueillir du mieux possible dans un village vacances des retraités de toute la France.
(Sources : ORTF - Télé Villages )

« Conchyliculture et nouvelles technologies »

Des conchyliculteurs utilisent une technologie simulant les marées à l'aide d'un système alimenté par des panneaux solaires, afin d'optimiser la qualité de leurs coquillages.
(Sources : FR3 - 19 20. Edition nationale)

  Les partenaires du projet

Sète Agglopôle méditerranée, Musée de l’Etang de Thau, Les Amis du Musée de l’étang de Thau, Conseil départemental de l’Hérault, DRAC Occitanie, INA, Institut Jean Vigo - Cinémathèque Eurorégionale.

Bouzigues : secourisme et sécurité routière

FORMATION «SECOURISME» SÉCURITÉ ROUTIÈREPLS

Les Sapeurs Pompiers de Bouzigues organisent des sessions de formation aux Premiers Secours Civiques de niveau 1 (PSC1) le samedi 2 décembre de 9h00 à 12h00 et de 13h00 à 17h00 à la Maison des Gens de l’Étang.

L’âge minimum requis pour participer à la formation est de 10 ans. Le tarif de la session est de 40 € par personne. Inscriptions au 06.07.12.20.53

Concordia à Bouzigues

 Smilla, Daniela, Katarina, Tyana, Victoria, Citlalli, Karim, Emiliano, Amaury, Jordi, aidés de leurs animateurs Régis et Camille...

concordiaCapture

Du 6 au 20 septembre dernier, tous ces jeunes ont œuvré dans la joie et la bonne humeur à la rénovation dans les règles de l’art d’un mur en pierres, sis chemin des Aiguilles, dans le cadre de l’association Concordia. Venus d’Allemagne, de Serbie, d’Ukraine, du Mexique, de la Belgique ou de la République tchèque, ils ont pris également le temps de visiter notre région et découvrir notre village dans sa vie quotidienne.

Repas des Aînés offert par la Municipalité de Bouzigues

bouziDSC_0048 (5)Ce samedi 18 novembre, avant que les fêtes de fin d'année ne dispersent les Bouzigauds, la municipalité de Bouzigues avait tenu à rassembler les Aînés du village pour une journée placée sous le signe de l'amitié, de la convivialité et de la fête.

Tout avait été mis en œuvre pour que le maximum de personnes participent à l'Espace Fringadelle et d'ailleurs il y avait 136 convives tous très motivés pour passer une excellente journée. Le repas annuel, et un après-midi récréatif qui avait débuté entre les premiers plats.

Après un apéritif chaleureux qui a permis à certains de renouer des liens suivaient au menu des mets délicieux entre brochettes de crevettes aux agrumes et quasi de veau mariné au miel et piment d'Espelette...Un bon programme...

bouziDSC_0045 (6)Eliane Rosay, Maire de Bouzigues et Michel Paquériaud, 1ère Adjoint au Maire, ainsi que des adjoints et conseillers municipaux ont souhaité à tous un bon repas et une bonne après-midi heureux de voir autant de Bouzigauds se retrouver dans la bonne humeur et pour la plupart en bonne santé. Ils n'ont pas oublié pour autant ceux et celles qui sont partis en cours d'année. La convivialité a vite prédominé dans une très bonne ambiance. Et avec Magic x Factory qui assurait pour l'animation les  participants étaient bien motivés. En fin d'après midi, plus en forme que jamais, ces Aînés Bouzigauds se sont séparés en promettant de revenir plus nombreux, en 2018.

Bouzigues au cours des siècles

Le fait « d'être à l'écart de la grand-route » a longtemps valu à Bouzigues la réputation d'être « un village sans histoire » : les voyageurs pressés ayant trop souvent confondu la quiétude ambiante et la pérennité du cachet pittoresque de la localité avec un isolement, envié et idyllique, par rapport à la marche du monde. Cet ouvrage est le déni absolu de cette opinion hâtive et superficielle. Le portrait que François Baqué et Antoine Rouquette brossent, en effet, de ce village du littoral au cours des siècles ne permet aucun doute à ce sujet. L'habitat fut très ancien sur le terroir et « la situation exceptionnelle » de la petite cité méditerranéenne, face à l'étang de Thau qui, « par les belles journées ensoleillées, brille de mille feux » ne doit pas faire oublier que Bouzigues (et toute sa région) fut une terre de passage (les Grecs, les colons de Marseille, les armées d'Annibal) et d'invasions (Romains, Wisigoths, Sarrasins, Normands) et que le nom de Bouzigues (Polygium) apparaît dès le IVe siècle sous la plume de Festus Avienus. Ensuite, c'est le destin de la seigneurie (mentionnée comme vassale de la seigneurie de Loupian au début du XIIe siècle) et celui de la communauté (administration des consuls) que les auteurs font revivre pendant plus de six siècles jusqu'à la Révolution au cours de laquelle les biens des « ci-devant privilégiés » sont étroitement surveillés (un voleur de raisins de douze ans est emprisonné), le...» suite chez Amazon

Avec l'APAVH, Doudou et Loulou sont à l'adoption

bagTrès fusionnels, nous adorons dormir l'un sur l'autre, nous chamailler, nous amuser... la vie à deux est belle et on ne compte pas se séparer, impossible! En d'autres termes, on regarde tous les deux dans la même direction... on ne peut pas prendre des chemins différents..Si l'un ne voit pas l'autre, c'est panique à bord! Donc il nous faut une famille pour nous deux!
"Nous sommes un peu craintifs, même si nous avons fait d'énormes progrès, surtout moi doudou.. j'ai de la réserve.... mais je m'améliore ... mon frère est beaucoup plus téméraire que moi... il n'hésite pas à aller ronronner dans le lit avec les humains! Je vais y venir, mais j'ai encore besoin de temps.
Nous sommes des bébés très très joueurs et trèèèèèès gourmands, tout y passe... jambon, thon, poisson, pâtée, miam miam!!! Une grande terrasse ou un jardin est nécessaire afin que l'on dépense toute l'énergie que l'on à revendre..."

» associations