Bouzigues

vigilance orange Orages Pluie Inondations

La préfecture de l'Hérault vient de placer le Département en vigilance orange Orages Pluie Inondations à compter de mardi 22/10/2019 à 8h et jusqu'à minimum mercredi 23/10/2019:
Il faut s'attendre à des pluies de 50 à 100 mm en quelques heures et de fortes rafales de vents avec possibilité de grêle.
Un nouvel épisode est attendu dans la nuit de mardi à mercredi avec un ensemble pluvieux orageux de 100 à 150 mm pouvant localement atteindre 200 à 250 mm .

Conseils et recommanda

Afficher la suite

A propos des ossements trouvés lors des travaux en bordure du plan de l'église

A propos des ossements trouvés lors des travaux en bordure du plan de l'église.

Concernant l'installation de conteneurs enterrés effectués à la demande de Sète Agglopôle après avoir sollicitéle lieu de l'emplacement à la Mairie de Bouzigues, Sète Agglopôle précise que l'entreprise a découvert en bordure de ces travaux des ossements dont certains  ont glissé. Il s'agissait d'ôter le mur sur une certaine longueur.

L'Agglo a été saisiE. Le service archéologique de l'Agglo est intervenu est a constaté que ces ossements humains en limite n'avaient pas d'intérêt archéologique et ceux-ci ont été replacés. Avant la mise en place des conteneurs et des structures ils seront protégés. Ces ossements sont certainement d'une période antérieure au XXème siècle. Pas de "mobilier" relevé à cet endroit-là.

Une riveraine précise que des ossements seraient partis avec les gravas, tandis que selon l'entreprise tout a été remis en place puisqu'en bordure des travaux.

Ceux-ci pourront reprendre quand la zone sera protégée et le matériel livré

Halloween à Bouzigues

L'association des Parents d'Elèves souhaite rassembler les familles (enfants accompagnés par le(s) parent(s) et sous leur(s) responsabilité(s)) afin de déambuler tous ensemble dans les rues déguisés et taper aux portes pour réclamer des friandises.

Le rassemblement est prévue à 16.00 devant l'école pour une déambulation jusqu'à 18h00 avant de se rendre à l'espace Fringadelle pour faire la fête!

L’image contient peut-être : texte

La Boulangerie la Pétrie prendra du repos

La Boulangerie la Pétrie prendra un repos bien mérité du 21 octobre au 4/11.
Le Tabac Presse l'Elixir vous propose un service de dépôt de pain sur commande durant cette période (fermeture le lundi)
Téléphone 04 67 18 02 54

Bulletin de la Paroisse Notre Dame du Sourire

MESSES DOMINICALES
30° dimanche du temps ordinaire :
Samedi 26 octobre : 18 h à Villeveyrac.
Dimanche 27 : 9h 30 à Loupian et 11 h à Mèze.

Eglise Saint Anne, Church, France


FETE DE TOUS LES SAINTS :
jeudi 31 : 18 h à Loupian.
Vendredi 1° novembre : 9 h 30 à Bouzigues et 11 h à Mèze.
31° dimanche du temps ordinaire :
Samedi 2 novembre : 18 h à Bouzigues.
Dimanche 3 : 9 h 30 à Loupian et 11 h à Mèze.
32° dimanche du temps ordinaire : Samedi 9 novembre : 18h à Loupian.
Dimanche 10 : 9 h 30 à Villeveyrac et 11 h à Mèze.
33° dimanche du temps ordinaire : Samedi 16 novembre : 18 h à Villeveyrac.
Dimanche 17 : 9 h 30 à Bouzigues et 11 h à Mèze.*


CHRIST ROI
Samedi 23 novembre : 18 h à Bouzigues.
Dimanche 24 : 9 h 30 à Mèze et 11 h à Villeveyrac.
MESSE DES FAMILLES
Samedi 16 novembre : 18 h à Villeveyrac.
Dimanche 17 : 11 h à Mèze.
Samedi 23 : 18 h à Bouzigues.
MARIAGE
Samedi 2 novembre : 16 h à Mèze : Jérôme ROUVIERE & Jessie BENARD.
MESSES EN SEMAINE
Mardi 22 octobre : 15 h à l’Ecrin des sages.

Mercredi 23 : 17 h 30 à Bouzigues. Jeudi 24 : 9 h à Mèze.
Vendredi 25 : 17 h 30 à Villeveyrac.
Mardi 29 : 9 h à Loupian et 15 h aux Romarins.

Mercredi 30 : 17 h 30 à Bouzigues. Mardi 5 novembre : 9 h à Loupian.

Mercredi 6 : 17 h 30 à Bouzigues. Jeudi 7 : 9 h à Mèze.
Vendredi 8 : 15 h au Clos du moulin et 17 h 30 à Villeveyrac.

Mardi 12 : 15 h au Clos du moulin. Mercredi 13 : 17 h 30 à Bouzigues.

Jeudi 14 : 9 h à Mèze. Vendredi 15 : 17 h 30 à Villeveyrac. Mardi 19 : 9 h à Loupian.
Mercredi 20 : 17 h 30 à Bouzigues.
Jeudi 21 : 9 h à Mèze. Vendredi 22 : 17 h 30 à Villeveyrac.

BAPTEMES
Samedi 26 octobre : 11 h à Villeveyrac : Erwan AMRAR.
Dimanche 27 : 12 h à Mèze : Lise KREMER.


RENCONTRE BIBLIQUE
La lecture du Deutéronome se poursuit avec Jacques. La 2° rencontre est mercredi 6 novembre, 17 h, à
Mèze, ou jeudi 7, 17 h à Villeveyrac.
Paroisse ND du Sourire. 14 rue de la
Liberté. 34140 Mèze. 04 67 43 80 87

Avec Jean Luc Pouliquen « Faire vivre la poésie ».

Jean Luc Pouliquen, poète et critique littéraire, vient de publier chez distribution – Amazon, « Faire vivre la poésie ».

L'auteur nous entraîne dans une réflexion sur la place de la poésie dans notre société, à partir d’expériences de terrain : création d'une revue, animation d'un marché ou organisation de rencontres poétiques comme celles par exemple initiées en 2016 à Bouzigues (Hérault).

Six bénévoles se sont donnés pour but de rassembler les habitants de Bouzigues et des environs autour de la découverte de poètes connus ou peu connus dans un esprit d'échange et de convivialité, en investissant différents lieux (café, bibliothèque, salle municipale) et en s'associant à d'autres manifestations culturelles.pouliqqqCapture

"Toutes ces actions « au seul service de la poésie » sont indispensables. Elles sont un contre-pouvoir. Ces initiatives indépendantes permettent le partage hors des cadres de l'institution culturelle, « pour entretenir le feu de la poésie dans la vie de tous les jours ». Il reste au poète, affranchi des contingences, « de créer les conditions de sa liberté et de son indépendance de création » pour que vive la poésie."

Théatre au GLOBE, à Bouzigues

Théatre au GLOBE

LES SANS…

Inspiré du livre Les Damnés de la terre de Frantz Fanon, Les sans… écrit par Ali K. Ouédraogo est un texte puissant et révolté. L’auteur évoque un sujet criant de l’actualité de la plupart des pays en Afrique : les présidents autocrates, la corruption morale et financière, l’absence de démocratie et plus généralement de perspectives. L’auteur a été frappé par l’actualité des propos tenus il y a 65 ans par Frantz Fanon. « Je me suis dit, ce qu’il a critiqué est aujourd’hui toujours d’actualité, explique-t-il. Le rapport entre le peuple, le bas peuple, et puis la bourgeoisie qui nous dirige, c’est la même chose que le rapport entre le colon et le colonisé. » Tiibo et Franck, sont deux anciens camarades de luttes qui se retrouvent après dix ans de séparation. Mais alors que Franck, revenu d’exil, est resté révolté, Tiibo, lui, compose avec le système. Les deux hommes vont s’affronter, le juste et le résigné. Ce spectacle est l’occasion de faire connaissance avec le théâtre du Burkina Faso et du Burundi et la vitalité de ses auteurs et comédiens.

De 8 à 14€

12€ pour les adhérents de la bibliothèque de Bouzigues

Poésie à Bouzigues, les femmes poétesses célébrées


Les passeurs de poèmes, Chantal Bayer, Annie Caporiccio, Roselyne Camélio, Monique Cazes, Corinne Hardouin et le guitariste Alain Benet ont célébré le samedi 13 octobre 2019, au Bar du Globe, les femmes poétesses.
L'assistance nombreuse a partagé les textes d'Andrée Chédid, de Rupi Kaur, de Cécile Sauvage, d'Émily Dickinson, de Dalia Ryad...qui disent leur vie, leurs amours et leurs attentes.
De leurs écrits émerge une volonté d'exister, de crier leur liberté et leur différence, sans amertume et sans revanche, dans la beauté du monde.

Bouzigues au cours des siècles

Le fait « d'être à l'écart de la grand-route » a longtemps valu à Bouzigues la réputation d'être « un village sans histoire » : les voyageurs pressés ayant trop souvent confondu la quiétude ambiante et la pérennité du cachet pittoresque de la localité avec un isolement, envié et idyllique, par rapport à la marche du monde. Cet ouvrage est le déni absolu de cette opinion hâtive et superficielle. Le portrait que François Baqué et Antoine Rouquette brossent, en effet, de ce village du littoral au cours des siècles ne permet aucun doute à ce sujet. L'habitat fut très ancien sur le terroir et « la situation exceptionnelle » de la petite cité méditerranéenne, face à l'étang de Thau qui, « par les belles journées ensoleillées, brille de mille feux » ne doit pas faire oublier que Bouzigues (et toute sa région) fut une terre de passage (les Grecs, les colons de Marseille, les armées d'Annibal) et d'invasions (Romains, Wisigoths, Sarrasins, Normands) et que le nom de Bouzigues (Polygium) apparaît dès le IVe siècle sous la plume de Festus Avienus. Ensuite, c'est le destin de la seigneurie (mentionnée comme vassale de la seigneurie de Loupian au début du XIIe siècle) et celui de la communauté (administration des consuls) que les auteurs font revivre pendant plus de six siècles jusqu'à la Révolution au cours de laquelle les biens des « ci-devant privilégiés » sont étroitement surveillés (un voleur de raisins de douze ans est emprisonné), le...» suite chez Amazon