Bouzigues

La semaine bleue à Bouzigues

enseCapture"Annie, Jean, Claude, Albert et Jeanne sont liés par une solide amitié depuis plus de 40 ans. Alors quand la mémoire flanche, quand le cœur s’emballe et que le spectre de la maison de retraite pointe son nez, ils se rebellent et décident de vivre tous ensemble. Le projet paraît fou mais même si la promiscuité dérange et réveille de vieux souvenirs, une formidable aventure commence : celle de la communauté... à 75 ans !"

Le CCAS vous propose, dans le cadre de sa semaine bleue, de venir rire devant le film « Et si on vivait tous ensemble ? » le vendredi 13 octobre 2017 à 14 h 30 dans la salle des mariages.

Ensuite, autour d’un goûter, pourquoi ne pas échanger autour de la solitude, le partage, l’isolement, l’entraide, des différentes expériences vécues par les personnages du film ?

Inscrivez-vous en mairie au 04.67.78.30.12.

Un ramassage en minibus est possible pour ceux qui ont des difficultés à se déplacer.

Poésie à Bouzigues

Poème de rocheLes passeurs de poèmes vous invitent le samedi 14 octobre 2017, à, 18h30, salle de la Maison des Gens de l’Étang à Bouzigues, à découvrir la poésie de René Guy Cadou et autres coups de cœur, accompagnement à la guitare d’Alain.

René Guy Cadou (1920-1951), fils d’instituteurs laïques et instituteur lui-même, fait partie du groupe de jeunes poètes de l’école de Rochefort qui, en rupture avec le conformisme littéraire du régime de Vichy, revendiquent le droit de chanter l’amour de la vie, la liberté et la fraternité des hommes.

À la place du ciel Je mettrai son visage Les oiseaux ne seront Même pas étonnés... René Guy Cadou : la Fleur rouge Comme à la baraquette, pour terminer la soirée, nous partagerons tous ensemble la tarte salée ou sucrée, l’amuse-bouche... que vous apporterez.

Une mutuelle communale à Bouzigues

muteoDSC_0005 (1)Une volonté des élus et particulièrement celle des délégués au CCAS est d’avoir travaillé sur la santé communale en sélectionnant, pour les habitants, une mutuelle qui pourrait intéresser un maximum de citoyens par son prix et sa gamme de garanties et permettre ainsi à tous d’accéder à une meilleure couverture santé.

muteoDSC_0001 (1)

Les Bouzigaud étaient donc invités à venir à une première réunion le 19 septembre en salle des mariages pour pouvoir comparer avec d'autres mutuelles et poser toutes les questions. "La santé... a un prix et il faut que ce soit le plus juste"./

Monsieur Bruno Dorthe a donc présenté le projet d’adhésion à la mutuelle communale tandis que Madame Rosay a expliqué quelles avaient été les motivations de la Mairie. L'accessibilité pour tous à une mutuelle et le fait qu'en choisissant un groupement cela soit moins onéreux. D'autre part, cette mutuelle est sans exclusivité, sans engagement financier de la commune, avec des garanties obsèques, assistance et protection juridique incluses dans tous les contrats.

Une belle assistance pour écouter toutes les informations sur les prestations et sur les prix, données par Monsieur Dorthe, de Muteo Assurances, et Madame Carole Calistri qui assurera les permanences à Bouzigues et ceci régulièrement. MUTEO propose de souscrire une assurance mutuelle moins chère avec des renforts en optique et dentaire.

muteoDSC_0008 (1)

"Miel Mutuelle dont le siège est à Saint-Étienne (Loire) est une mutuelle nationale indépendante spécialisée en assurance et gestion de frais de santé. Forte d’une expérience de plus de 110 ans dans le domaine de la protection santé Miel Mutuelle assure la protection de plus de 177 800 personnes." (Satisfaction de plus de 95%.)

Le contrat propose trois formules de garanties et peut être souscrit par tous, sans emploi, actifs, retraités, jeunes et plus âgés y compris les artisans et commerçants.

Sans questionnaire médical, avec une garantie immédiate et à vie.

Points forts : Tarifs compétitifs, garantie obsèques, protection juridique, tiers payant national, assistance et un réseau de soins particulier (Carte blanche)

Le cabinet Mutéo, représentant local de Miel Mutuelle, assurera des permanences pour les personnes intéressées les 22 et 29 septembre et les 12 et 20 octobre de 9h à 12h et de 14h à 17h30 en mairie.

Il est aussi possible d’obtenir un rendez-vous à domicile.

Vous pouvez relever tous les renseignements auprès du Cabinet MUTEO.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et au 04 66 22 76 69.

Les fréquences de la TNT changent

Téléviseurs,televisions,televisionLe 3 octobre, les fréquences de la TNT changent. Si vous recevez la télévision via un décodeur relié à internet, vous n’êtes normalement pas concernés.

Pour continuer à recevoir la télévision, il vous suffira de faire une nouvelle recherche des chaînes sur chacun de vos téléviseurs reliés à une antenne râteau. Si toutefois des problèmes persistaient vous pouvez contacter le 0970 818 818 ou vous connecter sur www.recevoirlatnt.fr.

Certaines aides financières pourront être accordées pour les foyers qui n’arriveront plus à recevoir la télévision malgré une recherche des chaînes et qui devront changer d’antenne.

Pour ce faire : se rendre sur le site http://www.recevoirlatnt.fr/particuliers/ Rubrique Aides de l’Etat.

Concordia à Bouzigues

Concordia est une association à but non lucratif, née en 1950 suite à la Seconde Guerre Mondiale d’une volonté de jeunes anglais, allemands et français.

Ils ont décicé de faire renaître les valeurs de tolérance, de paix à travers des chantiers internationaux de bénévoles. Aujourd’hui encore, Concordia œuvre à défendre ces valeurs. Avec plus de 65 ans d’expérience dans l’organisation d’échanges internationaux, que ce soit dans le cadre de volontariat à court terme (les chantiers) ou de volontariat à moyen ou long terme, Concordia s’inscrit dans les valeurs de l’éducation populaire.

Ses objectifs premiers sont de favoriser les échanges interculturels et intergénérationnels mais aussi de promouvoir d’autres formes d’apprentissages. La Mairie a fait appel à eux pour rénover certains murs du Chemin des Aiguilles qui ont tendance à s’écrouler.

Ceux-ci seront restaurés dans le respect du patrimoine par une équipe de jeunes gens de tous pays, qui seront hébergés, du 6 au 20 septembre, à l’Espace Fringadelle.

Bouzigues : les travaux dans la commune

 Les travaux vont reprendre dans le village. Les marquages au sol vont être faits ou refaits suivant les zones du village.

Bouzigues en peinture

La propreté sera remise à son bon niveau dans le village même si les services n’ont pas arrêté de s’occuper de tout cela pendant l’été.

Mais le nombre de touristes reçus, les manifestations et leur intendance entraînent un surcroît de travail, qui malgré le recrutement de jeunes étudiants vaillants engagés aux services techniques en renfort de l’équipe statutaire n’arrive pas toujours à bout de certaines incivilités persistantes (papiers, détritus, déjections canines...) 

La bibliothèque et la poste vont être en travaux à partir de la mi- septembre pour permettre l’ouverture d’une Agence Postale communale et d’un nouvel espace pour la bibliothèque à la fin d’année 2017.

Durant les travaux, la bibliothèque sera installée provisoirement dans la salle des mariages et un service de navette sera mis à la disposition des personnes qui n’ont pas de moyens de locomotion pour se rendre à la poste de Mèze.

Nous avons fait appel à l’association Concordia pendant quelques semaines en septembre pour entamer la rénovation des murets en pierres sèches dans le chemin des Aiguilles sur quelques mètres. C’est un début de rénovation et une volonté des élus de reconstituer petit à petit ce chemin que nous avons rendu piéton depuis plusieurs années et qu’il nous semble nécessaire de préserver car c’est une belle pénétrante au cœur du village.

Les Journées du Patrimoine à Bouzigues

samedi matin, à 10 h 45 aura lieu la mise à l’eau et le baptême de la nacelle “La Joseph Buonomo”.

Au musée de l’étang de Thau, l’association des Amis du musée présentera samedi 16 et dimanche 17 septembre de 14 h à 18 h une première sélection de films amateurs.

Ce sera l’occasion de rappeler le beau défi que s’est lancée l’association. En parallèle du site “Vivre avec l’étang”, une collecte de films amateurs sur le territoire de Thau a en effet été lancée.

Les films qui seront déposés seront numérisés par l’Institut Jean-Vigo (qui remettra un DVD du film au déposant), et seront également présentés sur le site et dans le musée.

Samedi 16 et dimanche 17, on découvrira les premiers documents tournés dans les années 60 à Bouzigues et à Sète

. Le 16 et le 17 septembre de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h visite libre du musée, entrée gratuite.

Le bureau de poste de Bouzigues fermé provisoirement

Le bureau de poste de Bouzigues va se transformer pour devenir une Agence postale communale.

Fermeture du bureau depuis le 8 septembre et la réouverture en Agence postale communale est programmée pour courant décembre.

Durant cette période de transition, la poste de Mèze, située avenue Général-de-Gaulle, accueillera les clients pour les opérations courantes postales et financières, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h, le samedi de 8 h 30 à 12 h.

Les lettres et colis recommandés peuvent y être retirés à partir du 11 septembre La mairie de Bouzigues a mis en place un système hebdomadaire de « navette bus » pour les personnes qui n’ont pas de moyen de transport pour se rendre à Mèze. Il aura lieu tous les mercredis matin, à 9 h 50, devant l’église et à 10 h devant la mairie. Il faut s'inscrire au moins la veille ou téléphoner avant 16 h au 04 67 78 30 12.

Le Super Hérault de Bouzigues

Tous les jours de 12 h à 13 h, cette semaine, l'on peut écouter l’émission du “Super Hérault” de Philippe Montay avec Bouzigues mis en avant sur France Bleu Hérault tout en consultant la page Facebook de la radio, et le reportage en images sur www.happy-tv.eu.

Capture

https://www.facebook.com/happytv34/

La nacelle : du gabarit à la barque de toutes les pêches.

 

Ou le savoir-faire de construction d’une nacelle de l’étang de Thau et sa transmission.
(Documentation en provenance de l’Association Voile Latine de l’étang de Thau – Bouzigues).

« En 2012, l’association Voile latine de l’étang de Thau sollicite la DRAC et le service du patrimoine du Conseil général de l’Hérault pour une aide financière, en vue restaurer le « Gracchus Babeuf », nacelle de l’étang de Thau inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, dont elle est propriétaire. Le Gracchus Babeuf, ancienne barque de pêche de 21 pans, a été construit en 1958 par Joseph Buonomo, charpentier de marine installé à Mèze, pour un mareyeur et pêcheur du quartier de la Pointe courte à Sète, M. Sauvaire. Il fut ensuite vendu à Joseph Fernandez, pêcheur à Mèze, qui le céda à M. Ruiz, pêcheur amateur, auprès duquel l’association Voile latine l'a acquis. Remis en état, confié pour son entretien à un membre de l’association, il participe régulièrement à des manifestations festives. Lorsqu’il ne navigue pas le Gracchus Babeuf est amarré au petit port de pêche de Bouzigues, devant le Musée de l’étang de Thau, en compagnie d’autres bateaux de pêche de l’association : barques catalanes, nacelles… C’est dans les locaux ce même chantier Buonomo, aujourd’hui désaffecté, sous la direction d’André Buonomo, fils de Joseph et lui-même charpentier de marine retraité, que le Gracchus Babeuf a été restauré, avec l’aide de membres de l’association Voile latine de l’étang de Thau. Il a été remis à l’eau le 12 avril 2014, dans le port de pêche de Mèze, avant de rejoindre son attache à Bouzigues. Ce beau chantier de restauration n’est pour autant qu’une étape dans un processus. Il résulte d’un mouvement plus général de réappropriation de ce patrimoine navigant par l'association ».

Cette restauration fut une première approche de ce qui pouvait être entrepris pour la sauvegarde du patrimoine maritime et d’une réflexion ultérieure naquit le projet de réaliser intégralement une nacelle de type 21 pans (1 pan équivaut à 25 cm). Celle-ci est actuellement en fin de construction à Bouzigues. Le but est double et consiste à construire cette nacelle mais aussi à réaliser un film témoignage sur cette opération, une mémoire.
Les deux actions vont se concrétiser prochainement car la nacelle va être baptisée le 16 septembre à 11h00 lors des Journées Européennes du Patrimoine sur le port de Bouzigues et elle rejoindra ensuite ses « consoeurs » amarrées le long du ponton des barques traditionnelles. Elle sera alors devenue la propriété du musée de l’Etang de Thau et à ce titre intégrée à l’inventaire des collections. Sa gestion et son entretien seront confiés, par convention, à l’association « Voile Latine de l’étang de Thau ».

Un « détail » qui a son importance, cette nacelle sera baptisée « Joseph Buonomo » le père d’André Buonomo, lui aussi ancien charpentier de marine (de Mèze). André a maitrisé toutes les étapes de la construction de cette nacelle.

Nous ne pouvons que vous inciter à venir assister au baptême de la nacelle.


Christian Dorques / Jean-Marc Roger.

Raconte-moi Bouzigues 1900-1950

Livre bouziguesDSC_0237Vous aimez Bouzigues, une raison de plus pour aimer ''Raconte moi Bouzigues 1900-1950'', Un livre écrit par Jean Brel et Michel Leuridan.

"La vie du village,"ses coutumes,"la fête des pêcheurs, la vigne, les débuts de l'ostréiculture et de la mytiliculture, l'histoire de Bouzigues meurtri par les Allemands.

Nombreuses illustrations, une édition de luxe, une belle présentation qui mettra votre bibliothèque en valeur.

En vente au Musée, à Bouzigues et dans les commerces de souvenirs.

Bouzigues au cours des siècles

Le fait « d'être à l'écart de la grand-route » a longtemps valu à Bouzigues la réputation d'être « un village sans histoire » : les voyageurs pressés ayant trop souvent confondu la quiétude ambiante et la pérennité du cachet pittoresque de la localité avec un isolement, envié et idyllique, par rapport à la marche du monde. Cet ouvrage est le déni absolu de cette opinion hâtive et superficielle. Le portrait que François Baqué et Antoine Rouquette brossent, en effet, de ce village du littoral au cours des siècles ne permet aucun doute à ce sujet. L'habitat fut très ancien sur le terroir et « la situation exceptionnelle » de la petite cité méditerranéenne, face à l'étang de Thau qui, « par les belles journées ensoleillées, brille de mille feux » ne doit pas faire oublier que Bouzigues (et toute sa région) fut une terre de passage (les Grecs, les colons de Marseille, les armées d'Annibal) et d'invasions (Romains, Wisigoths, Sarrasins, Normands) et que le nom de Bouzigues (Polygium) apparaît dès le IVe siècle sous la plume de Festus Avienus. Ensuite, c'est le destin de la seigneurie (mentionnée comme vassale de la seigneurie de Loupian au début du XIIe siècle) et celui de la communauté (administration des consuls) que les auteurs font revivre pendant plus de six siècles jusqu'à la Révolution au cours de laquelle les biens des « ci-devant privilégiés » sont étroitement surveillés (un voleur de raisins de douze ans est emprisonné), le...» suite chez Amazon