L'Hérault affirme sa politique en faveur du vélo

Le Département traite les discontinuités des voies cyclables entre Villeneuve- lès-Maguelone et Vic la Gardiole.

Sunset Bike

Le Département de l’Hérault travaille de façon active sur la sécurisation du grand itinéraire cyclable du littoral, avec un traitement prioritaire de la jonction entre Villeneuve-lès-Maguelone et les Aresquiers.
A travers son schéma cyclable départemental, le Département de l’Hérault a souhaité se positionner comme un acteur incontournable du vélo, avec la mise en œuvre d’un politique offensive en matière d’aménagements dédiés.
En moins de 10 ans, le nombre de kilomètres de pistes et voies vertes a ainsi triplé sur le territoire, plaçant l’Hérault dans le peloton de tête des départements les mieux équipés en la matière.
Avec un objectif de densification de ce réseau cyclable pour atteindre à terme plus de 800 km de voies, la collectivité départementale a l’ambition de continuer à agir pour la préservation de l’environnement, l’engagement social, mais aussi un développement économique et touristique responsable. A ce titre, le traitement des discontinuités de l’itinéraire EuroVélo 8, une voie cyclable à l’échelle européenne également dénommée « la route de la Méditerranée », constitue une priorité d’actions. Aussi, le secteur de Mireval et Vic la Gardiole a fait l’objet d’études détaillées en partenariat avec les communes, de façon à définir un tracé conciliant au mieux les enjeux techniques, environnementaux et financiers.
Des discussions sont encore en cours avec les services de la SNCF, sur la base de deux options pour le franchissement de la voie ferrée dans les meilleures conditions de sécurité. Le choix de tracé devrait être arrêté en fin d’année, en vue d’une réalisation des travaux d’aménagement d’une piste en site propre au deuxième semestre 2018.
Conscient des enjeux de sécurité pendant cette phase provisoire, le Département mesure et partage les inquiétudes des cyclistes empruntant cette liaison, relayées légitimement par les associations locales.
De ce fait, à la demande des conseillers départementaux du canton de Frontignan, Mme Sylvie Pradelle et M. Pierre Bouldoire, les services routiers départementaux ont étudié la faisabilité d’aménagements de sécurité partagés à caractère provisoire, qui pourraient être mis en oeuvre avant la fin de l’année.
Le Département, conformément à sa pratique en matière de projets routiers, propose aux acteurs institutionnels et associatifs une concertation sur ces aménagements programmés à court terme pour améliorer la pratique du vélo sur cette section de la RD114.

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations