Nouveaux véhicules pour les pompiers du Sdis

Le Département de L’Hérault renouvèle les véhicules lourds et légers du Service Départemental d’Incendie et de Secours (Sdis) pour renforcer la sécurité des citoyens mais aussi des pompiers.

sdis-in.jpg

Ce lundi 18 décembre 2017, une quinzaine de nouveaux véhicules lourds ou légers du Service Départemental d’Incendie et de Secours de l’Hérault (Sdis 34), ont été présentés sur le parking du mas d’Alco, par Kléber Mesquida, président du conseil départemental, et Eric Florès, directeur du Sdis. En particulier les deux nouvelles échelles, de 18 m pour le centre de Montaubérou et de 24 m pour Agde. La Paillade recevra un nouveau véhicule de secours routier moyen et Clermont-l’Hérault un véhicule de groupe milieu périlleux.

En tout, une soixantaine de nouveaux véhicules vont être répartis entre les différents centres de secours héraultais. Ils ont été financés par l’assemblée départementale pour un montant total de 28 millions d’euros dans le but de moderniser le matériel et répondre aux normes de sécurité actuelles. Cette flotte est consacrée au secours routier, mais aussi à la lutte contre les feux urbains et les accidents durant les feux de forêt, qui ont causé tant de dommages en 2016.

Tous les véhicules sont équipés d’un système d’autoprotection, qui permet aux pompiers de rester plus longtemps dans leur véhicule en cas de menace.

Pour l’année 2018, le Sdis va recruter une vingtaine de pompiers professionnels supplémentaires pour optimiser la sécurité du Département de l’Hérault.

Avec l'APAVH, la douce Molly est à l'adoption

CHIENimage5C’est une drôle d’histoire que celle de Molly… Sa maîtresse est décédée il y a quelques semaines et elle n’avait rien prévu pour ses animaux : 4 chiens et 2 chats. Sa voisine, qui a adopté un chien à l’association, nous a contactés pour la prise en charge de tous ces poilus ! Elle ne voulait pas que les 2 Yorks, l’autre femelle Labrador de couleur sable et Molly, partent en fourrière. A la veile de l’été, 4 chiens d’un coup c’était beaucoup, sans compter que nous étions déjà engagés pour d’autres chiens en détresse. Nous avons fait appel à Catherine du refuge des 4 pattes qui a accepté de prendre les York mais aussi à Valérie de JSMC qui a choisi la labrador sable. Restait Molly. Ces 4 chiens ont toujours vécu en compagnie de leur maîtresse, dans une maison avec un jardin dont ils ne sont jamais sortis, ne côtoyant que  très peu de monde… Si tous les 4 sont un peu craintifs, Molly est de loin la plus mal à l’aise avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Nous avons eu du mal à la faire monter dans la voiture, puis à l’en faire descendre une fois arrivés!...

» associations