A Sète, la plus belle vue sur la Méditerranée est offerte… aux défunts

Le Cimetière marin est l’un des deux cimetières sétois, l’autre étant le Py, le « cimetière des pauvres », route de la Corniche. 

Les deux sont très visités par les touristes, pour les grands noms qui y sont enterrés, Paul Valéry, Jean Vilar…. Mais aussi, dans le cas du Cimetière marin, pour une atmosphère magique. Lorsque le ciel et la mer mélangent leurs bleus, et que la brise est douce, l’esprit des poètes vous effleure…

 

Le Cimetière marin de Sète

Avant toute chose, montez, montez, montez, la vue se mérite : regardez les bateaux de pêche entrer et sortir du port, auréolés de leur escorte de mouettes, avec leur traîne d’écume…


Le Cimetière marin de Sète



Les premiers défunts du cimetière n’ont pas de tombe : les ouvriers morts sur le chantier du môle Saint-Louis, vers 1680, étaient jetés dans une fosse commune, leurs os reposent en dessous d’un magasin funéraire et de feu le restaurant voisin (près de l’entrée sud). Le cimetière s’étendait à l’origine sur 1 064 m2. Il s’étend aujourd’hui sur quatre hectares. 


Le Cimetière marin de Sète



La « ville des morts » compte 3 100 tombes. Les concessions sont toutes perpétuelles. Mais aujourd’hui, lorsque les tombes sont laissées trop longtemps à l’abandon, les défunts oubliés vont au bel ossuaire, pour faire de la place aux familles sétoises qui veulent reposer là. La liste d’attente est longue. 


Le Cimetière marin de Sète



La sobre tombe de Paul Valéry (1871-1945). Son nom figure au fronton du caveau de son aïeul, Giulio Grassi. Presque effacé, l’extrait du poème qui changea le nom du cimetière Saint-Charles en Cimetière marin : « La mer, la mer, toujours recommencée / Ô récompense après une pensée / Qu’un long regard sur le calme des dieux ! » 


Le Cimetière marin de Sète



La chapelle des « pleureuses », quatre femmes aux quatre coins de l’un des plus beaux caveaux du cimetière. 


Tombe de Jean Vilar



Sur la tombe de Jean Vilar, pas de fleurs, mais des cailloux déposés par ceux qui rendent hommage au créateur du festival d’Avignon, défenseur d’un théâtre populaire.


Le cimetière marin de Sète



En dessous du Cimetière marin, le théâtre de la Mer. Combien d’esprits ont assisté incognito aux représentations et concerts ?  


Cimetière marin de Sète



Au fond d’une allée, une chapelle sous les pins…


Michel Cappetta, conservateur des cimetières sétois



Michel Cappetta, conservateur des cimetières sétois. Il a été tailleur de pierre, comme son père et son grand-père Georges (1863-1944). Les trois générations ont réalisé ici de nombreux monuments. Ici, le caveau de famille, avec Georges à gauche et son épouse Annonciate, née Nerone, qui tient le livre de comptes.


Le caveau de la famille Cianni



Le caveau de la famille Cianni. Au fronton, Vincent Cianni (1895-1960), « le jouteur aux 100 victoires ». La famille est également célèbre à Sète pour ses tielles fameuses ! 


Tombe du peintre Pierre François



Toute récente, près de l’entrée sud, la tombe bleue du peintre de l’âme sétoise Pierre François, décédé en 2007. Sur la tombe, les plaques funéraires de ses parents.  Regardez bien : Pierre et Françoise ont échangé leurs noms, comme un serment d’amour.



Autres célébrités à qui rendre visite : le cinéaste Henri Colpi, Emmanuel Gambardella (président de la FFF), Mario Roustan (ministre de la Marine marchande), l’ex-maire Honoré Euzet… Et les belles tombes d’anonymes : les marins Richard et Barthélémy, l’aspirant Herber, Marie-Rose Goudard, morte à 16 ans, Joseph Biondini et sa tombe-thonier…

Un plan-guide du Cimetière marin a été édité par la Ville de Sète (Office de tourisme ou conciergerie du cimetière).


Impossible de ne pas aller rendre visite à Brassens, au cimetière du Py, route de la Corniche. Tout proche, l’espace culturel qui lui est dédié.


Tombe de Georges Brassens



« Le temps aux plus belles choses / Se plaît à faire un affront / Il saura faner vos roses / Comme il a ridé mon front ». Les Stances à Marquise de Corneille mises en chanson par Georges Brassens (1921-1981)


Tombe de Georges Brassens



Sur la tombe, les plaques et vases sont scellés : les amis de Georges sont prêts à tout pour emporter un souvenir…
Au-dessus de Georges Brassens, s’étale un pin parasol, comme il l’avait souhaité dans sa Supplique pour être enterré sur la plage de Sète…