Une partie de pêche qui pourrait coûter cher !

L’image contient peut-être : plein airLe vendredi 08 août 2019 dans le cadre des contrôles de la police des pêches et plus particulièrement contre la pêche de loisir du thon rouge, les gendarmes de la brigade nautique de Marseillan ont interpellé quatre plaisanciers en infraction sur l'avant port du Cap d’Agde.

Les mis en cause détenaient deux têtes de thon rouge et deux glacières contenant un thon découpé. Deux pêcheurs étaient bien titulaires d'une autorisation de pêche et de capture. Ils étaient en possession d’une bague leur autorisant la capture d'un thon. Cette dernière n'était pas enserrée autour du poisson, ce qui permet de la réutiliser. Ils expliquent la présence de la deuxième tête de thon suite à une capture la veille, non déclarée. L’un d’entre eux a également reconnu lors de son audition la capture non déclarée d'un troisième thon.

Les gendarmes ont relevés 3 délits : pêche maritime sans marquage conforme des captures, pêche de produits de la pêche maritime et de l'aquaculture marine en quantité ou en poids supérieurs à ceux autorisés et transbordement, débarquement ou transport de produits de la pêche maritime et de l'aquaculture marine en quantité ou poids supérieurs à ceux autorisés.
Ils ont confisqué 4 cannes à pêche, 1 bague pour le thon de loisir et le bateau ayant servi à la commission des infractions. Ces derniers risquent la saisie.
Les condamnations interviendront très prochainement.

La pêche de loisir du thon rouge est réglementée par l’arrêté du 27 mars 2019. Il précise les conditions d'exercice de la pêche de loisir réalisant des captures.
La première période d'autorisation des captures pour les plaisanciers détenant une autorisation s’étend du 08 juillet au 30 août 2019. Une deuxième est prévue du 16 septembre au 05 octobre 2019.