GRENELLE VIOLENCES CONJUGALES : Réagir au 3919

Afin de lutter contre les violences conjugales, un numéro de téléphone est disponible 24h/24 au 3919 avec des policiers et des gendarmes spécialement formés pour conseiller et prendre en charge les victimes ou témoins de violences conjugales.

La gendarmerie de l’Hérault possède un réseau de gendarmes spécialement qualifiés pour prendre en charge ces victimes.
Au nombre de 37, ces référents VIF (violences intrafamiliales) sont formés et sensibilisés aux auditions de victimes en détresse. Ils sont implantés dans chacune des Communautés de brigades ou Brigades Territoriales Autonomes que compte le département. Ils participent aux réunions des réseaux de prévention et de lutte contre les VIF du département, en coopération avec les associations d'aide aux victimes, notamment France Victime 34 et le Centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF).


Une démarche partenariale a également été développée dès 2004 entre la Gendarmerie et le conseil départemental, afin d’associer un travailleur social à l'action menée par les gendarmes pour le traitement de ces situations. L’intervenant social en gendarmerie (ISG) constitue donc un relais essentiel avec les services sociaux ou les associations concernées permettant d'améliorer la prise en charge et la prévention générale en faveur des personnes se trouvant en situation de détresse.


Deux intervenantes sociales sont présentes en zone gendarmerie pour le département de l’Hérault.

Depuis 2017, la Gendarmerie de l’Hérault apporte son soutien financier à la cause des femmes avec la remise de deux chèques de 5000 et 3500 euros au profit de l’association du CIDFF 34.

Aucune description de photo disponible.