Du local dans les assiettes des collégiens

Halte gaspillage collèges
Chaque jour, le Département garantit des repas de haute qualité alimentaire à ses 19 000 collégiens demi-pensionnaires. Outre les engagements déjà pris, il a anticipé certains enjeux fixés aujourd’hui par la loi Egalim : achat de 35 % de produits durables pour composer les repas, réduction des déchets et lutte contre le gaspillage, étude sur une alternative aux barquettes plastiques d’ici 2020, dons de denrées des collèges à des associations caritatives, un repas sans protéine animale par semaine.

Tous ces objectifs visent l’excellence de repas équilibrés, sains et appréciés des élèves. En 2019, Écocert a reconnu la qualité du travail des UPC et de 15 collèges pilotes de l’Hérault et leur a délivré le label “En Cuisine” accordé aux établissements qui développent une politique de restauration durable, bio, locale et saine.

« Nous favorisons les circuits courts dans le cadre de nos marchés publics », témoigne Jean-Luc Falip, vice-président en charge de l’agriculture. Chaque collège peut aussi commander le pain à la boulangerie la plus proche. « Cela permet de proposer un pain apprécié des convives et de favoriser le commerce local. »