Le Département va créer un lieu symbolique en 2020, la Maison du littoral à Vic-la-Gardiole

Le bord de mer et les lagunes : une priorité pour le Département

L’image contient peut-être : ciel, plein air, eau et nature
  Long de 90 km, le littoral héraultais a la particularité d’être traversé par un chapelet de lagunes sablonneuses
 Poumon de l’économie du tourisme, de la pêche et de la conchyliculture, il est aussi très fragile.
Pour mieux le protéger, le Département s’engage dans un Plan Hérault Littoral
  Pour sensibiliser et informer le grand public et les professionnels aux enjeux, le Département va créer un lieu symbolique n 2020, la Maison du littoral à Vic-la-Gardiole.

Kléber Mesquida et Pierre Bouldoire précisent : "De la pose de la première pierre du môle Saint Louis en 1666 donnant naissance au port de Sète, à la mission d’aménagement « Racine » en 1963, le littoral attire toutes les attentions, lui conférant une place à part dans le cœur des héraultais.Pourtant cet espace naturel est aujourd’hui fragilisé par l’étalement urbain, la pression sur les ressources et la tension immobilière, accélérant ainsi la perte d’une partie de notre littoral déjà de plus en plus menacé par les effets du changement climatique.Depuis 10 ans, le Département a investi 230 millions d’euros afin de protéger les la-gunes, étangs et lidos tout en développant une activité économique précieuse autour de la pêche et de la conchyliculture, mais aussi des activités nautiques et du tourisme.Abritant un trésor de biodiversité et des sites géologiques exceptionnels, le littoral mérite une mobilisation sans faille du Département."

"Pour les 10 prochaines années, Hérault Littoral fixe le cap pour répondre aux nom-breux défis à venir : la protection des ressources, la fluidification de la mobilité sur le littoral, l’attractivité du territoire, la démoustication et l’adaptation au changement climatique.L’ambition du Département est de faire du littoral un écrin protégé qui relie l’arrière-pays à la mer, qui absorbe l’afflux touristique et qui participe au rayonnement économique du territoire."

Chaque aspect doit être pris en compte : définir l’habitat de demain, respecter l’en-vironnement, promouvoir l’activité économique et l’insertion, moderniser les ports départementaux, favoriser la culture et la pratique du sport, harmoniser l’aména-gement de la côte, développer l’accès au numérique et renforcer la protection des espaces naturels.La réussite de cette politique s’appuie sur la sensibilisation et l’information à des-tination du public avec la création d’un lieu symbolique, la Maison du littoral. Elle aura pour mission de rassembler la population autour de la diversité patrimoniale, culturelle et paysagère du littoral."

"L’ensemble des domaines départementaux (Maison de l’environnement, Domaine de Bayssan, sites ENS, Maison du Littoral..) se trouve désormais interconnecté dans un maillage du territoire cohérent pour plus d’accessibilité et de visibilité.Hérault Littoral trace ainsi le chemin qui mène des ganivelles à la petite montagne en préparant l’avenir de ce bien précieux pour le bonheur de tous les héraultais."

 

En savoir plus  http://bit.ly/Herault-Littoral