Hérault

Domaine départemental de Bayssan - Béziers

 

Domaine de Bayssan

Véritable Espace Culture et Loisirs à l’ouest du département, ce domaine qui s’étend sur 160 hectares comporte un parc arboré, riche en essences méditerranéennes, autour d’une bâtisse et de son église désacralisée (l’église Saint Félix).

Ce domaine est également caractérisé par un théâtre sous « chapiteau ».

Le projet artistique s’articule principalement autour du théâtre, de la musique et du cirque et offre une programmation riche et variée à destination de tous les publics : festivals, spectacles vivants, événements…  Le domaine s’est doté récemment de nouvelles activités ludiques et sportives pour les familles.

 Domaine de Bayssan2

Le projet de transformation du domaine jusqu’en 2021:
  • des Jardins de Méditerranée sur plus de 20 hectares
  • un nouveau théâtre et un nouvel amphithéâtre de plein air
  • un espace dédié à l’art contemporain
  • une maison des vins
  • L'on apprend ce 8 février 2019 qu'un projet de "Parc d'attractions" style Fiuturoscope serait à l'étude avec déjà des études réalisées à ce niveau

 Tout ceci en fait un lieu phare de la culture du Département situé à la confluence entre Toulouse, Perpignan, Montpellier et Nîmes.

« Ex Anima » du théâtre équestre Zingaro

Hérault Culture présente le spectacle « Ex Anima » du théâtre équestre Zingaro. Vingt représentations du 23 avril au 19 mai 2019 au Domaine de Bayssan à Béziers.

Un spectacle inédit, hommage de Bartabas aux chevaux où l’animal devient un artiste à part entière. Seuls sur scène, les chevaux réalisent des scènes sans que personne ne semble les diriger. Une prouesse qui rend chaque représentation unique.

Infos sur https://www.heraultculture.fr/L’image contient peut-être : cheval et texte

Pompiers : LANCEMENT DES FMPA DE LA CHAÎNE DE COMMANDEMENT

L’image contient peut-être : une personne ou plus et personnes debout

Pour la deuxième année consécutive et avec un caractère obligatoire pour le maintien en activité opérationnelle, le groupement formation (GFOR) vient de lancer une longue série de la FMA de toute la chaîne de commandement pour les fonctions de chef de groupe à chef de site.

En effet, grâce aux nouveaux outils numériques et notamment avec la simulation virtuelle qui permet de positionner les commandants des opérations de secours du chef d’agréés jusqu’au chef de site, le GFOR a développé un nouveau concept de formation avec le simulateur XVR.

Pour renforcer l’offre des formations dans le domaine de la simulation virtuelle, le SDIS 34 a mutualisé le recrutement d’un informaticien spécialisé dans le développement des scénarios sur XVR en collaboration avec l’ECASC de Valabre.

Ainsi avec la simulation, l’offre des FMPA est complète pour toute la chaîne de commandement qui conformément au nouveau parcours de formation oblige à tous les chefs de groupe et chef de colonne de passer par le simulateur à l’EDSP ainsi qu’en immersion dans les centres mixtes, en compagnie territoriale ou au CDAU.

Pour les chefs de site, dans l’attente de la construction du CEIFOR, une convention de mise à disposition des locaux de simulation de l’EDSP 13 a été signée et les formations se dérouleront sur le plateau technique de Velau.

La bonne idée : s’engager dans la vie citoyenne

Partager un peu de son temps libre avec les autres. C’est le choix de nombreux séniors qui s’engagent dans diverses initiatives citoyennes. Les associations recherchent des bénévoles prêts à apporter leur expérience. Leurs domaines d’action sont infinis : social, handicap, environnement, éducation, soutien scolaire, culture et loisirs…

Le troisième âge est aussi celui de la sagesse. C’est pourquoi le soutien scolaire figure parmi les activités bénévoles favorites des séniors. De nombreuses associations font le lien entre les élèves et les bénévoles. L’association Entraide scolaire amicale, par exemple, est présente à Montpellier et à Saint-Gély-du-Fesc.
« Quand j’ai pris ma retraite, je me suis dit que je pouvais rendre service. J’ai un bon contact avec les enfants, qui me font rapidement confiance. Cela fait 16 ans que je vis à Saint-Gély-du-Fesc. Je m’occupe de deux ou trois élèves par an, en mathématiques, à raison d’une heure de soutien par semaine. Nous sommes une dizaine de bénévoles à réaliser du soutien scolaire à domicile auprès de collégiens. »

Danièle Leray, ingénieure retraitée, coordinatrice de l'association Entraide Scolaire Amicale à Saint-Gély-du-Fesc
Entraide Scolaire Amicale Montpellier

Pierre Journet (Co-responsable de l’antenne ESA- Montpellier)

06 47 04 36 56

http://www.entraidescolaireamicale.org

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
France bénévolat à Montpellier

04 67 02 16 25

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les séniors, actifs auprès de la jeunesse

Mettre l’expérience professionnelle de nos aînés au profit des jeunes. Voilà le défi que relève chaque jour le Comité pour le développement de l’économie régionale (COMIDER), une association composée de retraités et préretraités qui apportent leur expertise professionnelle aux jeunes et aux demandeurs d’emploi. Créé en 1985, le COMIDER regroupe près de 180 retraités du privé comme du public. Ses bénévoles effectuent des missions annuelles auprès des lycées professionnels, des entrepreneurs avides de conseils et des demandeurs d’emplois (à travers le Markethon).

« Notre association regroupe des hommes et femmes de 55 à 85 ans, tous très dynamiques et cherchant à se rendre utiles pour la cité, tout en combattant le sentiment de vide qui accompagne souvent le passage à la retraite. Les jeunes sont très favorables à notre démarche et saluent notre disponibilité, notre bienveillance et nos conseils sur le monde du travail. La devise du COMIDER résume bien le pont qui est fait entre les générations : nous souhaitons être “les relais de l’expérience”.» Pierre Michon, retraité et président du COMIDER, depuis une douzaine d'années 

 

COMIDER

04 34 43 55 39

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

www.comider.org

Apprendre à tout âge

 


Il n’y a pas d’âge pour approfondir ses connaissances et en acquérir de nouvelles. Qu’elles se disent du tiers-temps ou du temps libre, des structures associatives et universitaires vous proposent un large panel de cours et de conférences sur des thèmes infiniment variés. Pour s’inscrire, une seule condition : la soif de connaissance !

Université du Tiers-Temps (UTT) de Montpellier

2 place Pétrarque

34 000 Montpellier

04 67 60 66 73

www.utt-montpellier.fr

Inscription annuelle : 85 € (droits de base) plus le prix des modules.

Ailleurs dans le département : 

 

Université du Tiers-Temps de Béziers

45, rue Kléber – 34500 Béziers

04 67 62 53 14
Université pour tous

Espace Lattara

Place Jean de Lattre de Tassigny

34970 Lattes

www.lattes-universite.org
Université du temps libre du Bas Languedoc, à Agde, Frontignan, Lamalou, Mèze, Sète et Tourbes

04 67 21 18 85

22, rue Hoche – 34300 Agde (siège social)

www.utl34.fr

Apprendre ou réapprendre l’occitan ?

Dans l’Hérault il existe de nombreux lieux pour découvrir ou retrouver la langue occitane, pour la parler comme pour l’apprendre. Pour connaitre ces lieux, le mieux est de contacter l’Institut d’Études Occitanes.

Institut d’Études Occitanes

@ Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

http://www.ieo-lengadoc.org/

 

publications: 

 

Se déplacer dans l'Hérault

Se déplacer chez le médecin, sortir faire ses courses, se rendre au cinéma ou chez un ami, tous ces actes de la vie quotidienne nécessitent d’avoir accès à un moyen de transport adapté à ses besoins et à son niveau d’autonomie. Faciliter l’accès des séniors à tous les modes de déplacement est aussi le moyen d’entretenir une vie sociale et culturelle et de conserver son indépendance vis-à-vis de ses proches. De nombreuses solutions s’offrent à vous, découvrez-les.

Le train s’adapte aux séniors

Avec 8 gares et 13 haltes dans l’Hérault, le réseau ferroviaire est un outil essentiel pour la mobilité dans le département. La SNCF a même développé divers services pour s’adapter aux séniors. 

  • Carte Sénior (60 €/an)Réservée aux plus de 60 ans, cette carte permet d’obtenir de 25 % à 40 % de remise sur les trajets TER et grandes lignes.
  • Bagage à domicile (tarif variable). Sur réservation, la SNCF vient récupérer le bagage à la maison. Celui-ci suivra le voyageur jusqu’à destination, et sera délivré le jour d’arrivée à une adresse choisie.
  • Accès plus (gratuit). Des services spécialisés dédiés aux déplacements des personnes à mobilité réduite sur le réseau national : aide à l’information et à l’achat de billet, accueil en gare, accompagnement jusqu’au train…
Plus d’informations en gare ou via : 36 35 / sncf.com
Les cars Hérault Transport, c’est pratique

 

Pas de gare à proximité ? Il y a forcément un arrêt Hérault Transport près de chez vous ! Les 66 lignes du réseau couvrent 86 % des communes du département.

Le grand avantage du car, c’est qu’il sillonne les villes, mais aussi les villages les plus isolés. La différence avec le train : une ligne comme Montpellier- Sète permet de gagner du temps pour ceux qui voyagent entre villages. À Montpellier, les cars Hérault Transport desservent plusieurs arrêts de tramway, pour faciliter les correspondances. 

Et l’été, les séniors apprécient la navette des plages : reliant Pérols au Grand-Travers, elle permet d’emmener sans contrainte les petits-enfants à la mer ! À Béziers, les lignes 212 et 213 sont prolongées l’été jusqu’à la mer. 

Pour voyager, la solution simple, c’est la carte 10 trajets. Non nominative, elle permet de se déplacer à plusieurs, et permet des correspondances (pour un Béziers - Clermont-l’Hérault, par exemple). 

Pour ceux qui voyagent plus fréquemment, l’idéal, c’est l’abonnement. La carte 31 jours permet d’utiliser librement le réseau pendant 31 jours consécutifs. 

L’abonnement annuel, destiné aux grands voyageurs, est encore plus souple : il offre un accès illimité au réseau Hérault Transport, mais en prime, aux grands réseaux urbains : Tam (Montpellier), BMT (Béziers), TAT (Sète)…

Tarifs : 

  • Ticket 1 voyage : 1,60 € • Ticket 10 voyages : 10 €
  • Carte 31 jours : 40 € • Carte annuelle : 480 €
Plus d’informations : 04 34 888 999 / herault-transport.fr
La bonne idée : les bus  des marchés !

Et si on allait au marché en car ? Dans le Lodévois et le Biterrois, des lignes spécifiques Hérault Transport permettent d’aller faire ses courses sans se fatiguer.

Pour le marché de Lodève, la Draille circule les mardis, jeudis et samedis, et dessert 29 communes. Attention : pour bénéficier du service, il est nécessaire de réserver la veille avant 17h, auprès de l’Office de Tourisme (04 67 88 86 44).

Pour le marché de Saint-Chinian, trois cars circulent les jeudis matin, à partir des 8 communes voisines (pas de réservation nécessaire).

Enfin, pour le marché de Saint-Pons-de-Thomières, trois lignes desservent les 8 communes limitrophes les mercredis et samedis matin. (pas de réservation nécessaire).

Ces lignes sont aux mêmes tarifs que le réseau Hérault Transport.



Bus urbains : jouez l’intermodalité

Le saviez-vous ? Avec un seul titre de transport, on peut arriver en car, puis circuler dans les bus de ville. Pratique !

L’abonnement annuel Hérault Transport offre l’accès à la plupart des réseaux. Mais les autres titres d’Hérault Transport permettent aux voyageurs de bénéficier de correspondances gratuitement ou avec supplément.

 

Et pourquoi pas le covoiturage ?
« J’ai découvert Blablacar, car je cherchais une solution pour faire venir ma belle-mère d’Aveyron. À 93 ans, elle est autonome, mais ne conduit plus. Dans la voiture, la conductrice et les passagers ont été ravis de la rencontrer. Depuis, elle a voyagé plusieurs fois avec ce système. Lorsque je prends ma voiture, il m’arrive de prendre des passagers en covoiturage. Chaque conducteur ou passager a une fiche, avec des notes, ce qui est très sécurisant. Ce dont les séniors ne se rendent pas compte, c’est que c’est un système très réactif. On trouve tout type de voyage, et les voitures se remplissent facilement. Pour des gens qui ne veulent plus ou ne peuvent plus prendre leur voiture, c’est très pratique, économique et écologique. Par contre, il faut l’admettre : ce n’est pas facile d’accès pour les personnes qui ne sont pas à l’aise avec internet, le téléphone mobile, la carte bancaire. Mais un proche peut nous accompagner, voire réserver pour nous : il suffira de prévenir ensuite le conducteur. »

Témoignage de Jean-Michel, Montpelliérain de 70 ans, utilisateur régulier du site de covoiturage Blablacar
Rézo Pouce : l’autostop gratuit, sécurisé et convivial

Rezo Pouce est une solution d’autostop de proximité idéale pour les trajets du quotidien ou les déplacements ponctuels. Le système est très simple : des arrêts d’autostop sont disséminés sur le territoire, où l’auto-stoppeur présente une pancarte au logo Rezo Pouce, indiquant sa destination. Une application sur smartphone permet à l’autostoppeur comme au conducteur (membre de Rézo Pouce) de visualiser les arrêts à proximité, mais aussi d’envoyer et recevoir des offres de trajets en temps réel. L’Hérault est le premier département à soutenir ce système d’autostop sécurisé. Il envisage de développer une plateforme dédiée aux personnes âgées pour développer le covoiturage solidaire.

Plus d’informations : www.rezopouce.fr

 

publications: 

Pascal Otheguy à l'ICM de Montpellier

Pascal Otheguy, secrétaire général de la préfecture de l'Hérault, s'est rendu à l'ICM de Montpellier à l'occasion des 30 ans d'Epidaure, lieu innovant de la prévention auprès des jeunes et du grand public à Montpellier.L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes souriantes, personnes debout

La fibre se déploie dans l'Hérault

La fibre se déploie : le calendrier disponible sur heraultnumerique.fr

Le Département déploie la fibre dans 286 communes depuis fin mai 2018. Comme annoncé, un site dédié est lancé pour permettre à chaque foyer ou entreprise de connaître la date de son éligibilité à la fibre optique.

Mis en ligne par le Département le 23 mai 2018, heraultnumerique.fr permet à chaque domicile et entreprise de tester l’éligibilité de sa commune au Très Haut-Débit. Il est ainsi possible de connaître la date du raccordement à partir de son adresse postale (les habitants n’ayant pas de numéro dans leur adresse postale sont invités à se rapprocher de leur mairie). En 5 ans, jusqu’en 2022, date à laquelle les 286 communes seront connectées, ce réseau fibre va équiper environ 15000 foyers pour 2018, puis 60 000 par an de 2019 à 2022.
Les visiteurs découvrent également sur ce site toutes les informations sur l’installation de la fibre dans l’Hérault : les objectifs du Département pour réduire la fracture numérique, l’ampleur et le déroulement du chantier qui sera réalisé par l’entreprise Hérault THD, filiale de Covage, les avantages de la fibre pour favoriser l’essor économique et permettre de développer des activités : télétravail, e-administration, e-santé, e-tourisme, services aux entreprises, e-commerce… Une foire aux questions (FAQ) a également été conçue pour répondre aux demandes des Héraultais.
En parallèle de la mise en ligne d’heraultnumerique.fr, les Héraultais concernés recevront ou ont reçu dans leur boîte aux lettres une plaquette informative.

Le laboratoire vétérinaire départemental

 

Organisme indépendant à but non lucratif, le laboratoire départemental est accrédité depuis 1999 par le Comité français d’accréditation (COFRAC) selon la norme NF EN ISO/CEI 17025. Il est par ailleurs agréé par le Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche pour la réalisation d'analyses officielles.

63 000 analyses sont réalisées chaque année, pour plus de 1 000 clients, professionnels ou particuliers.

Analyses, conseil et formation

Dans l'Hérault, l'activité du laboratoire s'organise autour de 3 domaines :

  • santé animale;
  • sécurité sanitaire des aliments;
  • surveillance en matière d'environnement et d'hydrologie;
25 agents départementaux assurent ces missions au sein de 1300 m2 de locaux à Montpellier, équipés de 350 appareils contrôlés métrologiquement.

De la fourche à la fourchette

Eleveurs, vétérinaires, artisans, industries agroalimentaires, services de restauration collective, collectivités territoriales, mais aussi l'Etat et les particuliers recourent à l'expertise du Laboratoire départemental vétérinaire de l'Hérault. L'ensemble de la filière est couvert : surveillance du cheptel, contrôle des coquillages, analyse de produits alimentaires servis en restauration collective…

 

Le laboratoire participe également au contrôle du bon fonctionnement des stations d'épuration et à la surveillance de certains milieux. Enfin il effectue la surveillance annuelle de la contamination des réseaux d’eau par les légionnelles dans de nombreux bâtiments publics ou privés (équipements sportifs, crèches, établissements médico-sociaux, hôtels, campings etc.).

Une proximité de terrain

Lunel, St-Pons-de-Thomières, Frontignan, Olonzac, Ganges… le Laboratoire départemental assure des tournées sur l'ensemble du territoire héraultais. 2 à 4 agents sillonnent quotidiennement les routes départementales pour de la formation et du conseil en sécurité sanitaire des aliments ou réaliser les prélèvements en prenant le temps d'écouter les professionnels qui les sollicitent. Les échantillons analysés donnent, en cas de besoin, lieu à des explications détaillées.

Une expertise reconnue

Les audits COFRAC soulignent régulièrement la compétence du personnel aux différentes fonctions et la performance du système qualité en amélioration constante. Des collaborations sont également mises en place avec divers organismes locaux ou nationaux : Anses - Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, CIRAD - centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement etc.).

Un réseau mobilisable

Le laboratoire participe ainsi à un réseau de laboratoires, publics ou privés, capable de répondre à un grand nombre de besoins des collectivités, de l’Etat et des particuliers en matière de santé publique. Il peut notamment être mobilisable rapidement en cas de crise sanitaire.

Informez-vous en ligne grâce aux documents à télécharger ci-dessous.

Sécurité sanitaire des aliments/environnement

Santé animale 

Accès client

La Remise des médailles du Mérite Fédéral de la Fédération Française Handisport

La Remise des médailles du Mérite Fédéral de la Fédération Française Handisport a eu lieu fin janvier à l’Hôtel du Département à Béziers.
Après la présentation de l’Exposition « La Même Passion » par Stephane Janneau, Président du Comité Départemental Handisport Herault, ce dernier a honoré avec Kleber Mesquida, Président du Département de l'Hérault et Michel Douard, Président de l'Association Handisport Béziers, les membres de la Fédération en les remerciant pour leurs services rendus ainsi que leur contribution au développement du Mouvement Handisport.
  Un grand Merci et toutes nos félicitations à :

Alain LOZAC'H, Président de l'ASPTT Sète Handisport et membre du Comité Handisport (échelon or), à Marie-Thérèse BOCHARD (échelon or), à Marc BOCHARD (échelon or), à Fernando INIACIO (échelon argent), à Anette INIACIO (échelon argent), à Michèle MONARD (échelon argent), à Alain MONARD (échelon argent), à Alain LOZACH (échelon or), à Damien MENNELLA (échelon or) et à Sandrine Quéru d'Hérault Sport pour son soutien sans faille

Bientôt le cross national des sapeurs-pompiers de France

Le compte à rebours est enclenché pour le cross national des sapeurs-pompiers de France qui installera son camp de base sur le grand site du Salagou.

Pour celles et ceux qui sont intéressés, vous trouverez ci-dessous les documents relatifs à cette rencontre qui va réunir l’ensemble des départements pour la plus grande manifestation sportive.

Rendez-vous le 23 mars 2019 pour fouler les magnifiques parcours du cross sur les rives du Lac du Salagou.

Programme Gnral V2

Cross National 2019

Reglements ValidDossier Inscription

 

 

 

Les livres prennent la clé des champs

Les bibliobus du Département amènent toute l'année, les livres et la culture au plus près des Héraultais.

8 h 30, un matin de décembre. Tout le stock de livres a été minutieusement préparé et rangé dans les travées. Sabine, bibliothécaire à la médiathèque départementale prend place au côté de Jean-Luc le chauffeur. Les voilà lancés sur les routes du département pour la tournée du bibliobus. Objectif : renouveler les livres de la bibliothèque d’un petit village héraultais. Pas moins de 2650 livres sont ainsi transportés tous les jours dans le bus chauffé et confortablement aménagé pour approvisionner les points lecture des communes et notamment celles les plus éloignées des centres urbains. Direction  Le Bosc.

Dans la bibliothèque jouxtant l’école, Annie et Michèle amoureuses des livres, attendent avec impatience leur arrivée.  « C’est  un stock de 300 à 400 livres que nous renouvelons  trois fois par an grâce au bibliobus. Nous faisons un choix en fonction des goûts et des demandes de nos adhérents, et ce pour tous les âges explique Annie. Toutes deux assurent bénévolement, comme dans la plupart des petites bibliothèques des villages, la permanence de la bibliothèque deux après-midi par semaine.  « Au-delà des livres et de la lecture, nous aimons aussi les échanges avec nos adhérents. C’est vraiment stimulant » remarque Michèle.

 

portrait mediatheque cazedarnes

Parfois, autour du livre se crée toute une dynamique de rencontre et de convivialité. Un exemple ? direction Cazedarnes dans l’ouest héraultais. Dans cette petite commune de 600 âmes, la bibliothèque, cœur battant du village installée dans l’ancienne école, est devenue un véritable lieu de vie. « Ici, ça grouille d’activités. Toutes les idées qui rassemblent  me plaisent » s’enthousiasme Christine Rippert-Cazals, bibliothécaire bénévole et fer de lance de ce lieu de vie. Autour du livre d’abord, et ouvert à toute la riche vie associative du village qui compte 17 associations, cet espace lumineux et chaleureux accueille toute l’année nombre  d’animations.

« Chaque activité est l’occasion de se réunir et de créer des projets collectifs où toutes les générations se rencontrent. Ca fait émerger beaucoup d’idées, et on se fédère pour les réaliser » poursuit Christine. « C’est un cercle vertueux où chacun trouve sa place et s’ouvre à des activités nouvelles. » Du piano au coin salon douillet avec canapés et tapis, en passant par l’espace informatique et celui voué à la lecture et aux jeux, la petite bibliothèque regorge de vie. Un village où, grâce à la bibliothèque et à ses ardents bénévoles, personne n’est isolé !