Hérault

Mort de Jean-Claude Carrière - l’Hommage du Département de l’Hérault

Jean-Claude Carrière, scénariste, écrivain, est décédé lundi 8 février 2021 à l’âge de 89 ans.

Au nom du Département, j’adresse mes condoléances à sa famille et à ses proches. Pour tous ceux qui ont l’Hérault chevillé au corps, Jean-Claude Carrière était une fierté départementale, sa présence un honneur. Il le disait lui-même, Jean-Claude Carrière était un enfant d’ici. Si son travail et sa notoriété en ont fait un homme de la nation, si les hommages et les mérites recueillis durant sa vie ont fait sa stature internationale, il est originaire de Colombières-sur-Orb et a toujours gardé une attache très solide à ce pays qui l’a vu naître en 1931. Si l’Hérault aimait Jean-Claude Carrière, ce dernier a su lui rendre cet amour sans compter. Parmi ses romans, Vin bourru (2010) met à l’honneur ce territoire où il raconte son enfance héraultaise. En 2014, dans une volonté de créer des ponts entre la médiathèque départementale et le théâtre SortieOuest (la scène de Bayssan aujourd’hui), le centre de ressources, ainsi crée, bénéficia de la générosité si caractéristique de Jean-Claude carrière qui lui offrit 2 500 ouvrages issus de sa bibliothèque personnelle, construite au fil des années de recherches et de travail sur le conte et les traditions orales. Cette figure héraultaise du monde culturel laisse une empreinte inestimable dans nos cœurs et nos esprits et rejoint désormais ses illustres prédécesseurs et je tenais à lui rendre ce dernier hommage.

Kleber MESQUIDA, Président du Département de l’Hérault

Issu d’une famille de viticulteurs, Jean Claude Carrière part étudier en région parisienne. Il se fait connaître dans les années 1950 grâce à la publication d’un premier roman, Le lézard (1957). De là, il collabore avec des personnalités du monde du cinéma comme Jacques Tati, Milos Forman, Jean-Luc Godard, Michael Haneke ou encore Atiq Rahimi. Il obtient plusieurs prix prestigieux dont le césar du meilleur scénario original pour Le retour de Martin Guerre en 1983 et un oscar d’honneur pour l’ensemble de son œuvre en 2014.

Touche à tout de génie

Il écrit aussi des pièces de théâtre et entame des collaborations qui lui valent le prix Molière en 1991. Cette facette de son talent fait que dès l’année précédente, en 1990, on lui propose de devenir le président du Printemps des comédiens, ce festival de théâtre désormais célèbre. Ce festival, qui se déroule au Domaine d’O, avait et a conservé l’ambition d’un festival de qualité, avec des animations pour tous les publics sans oublier le soutien aux écoles de théâtre.

En 2013, le Domaine d’O inaugure le théâtre Jean-Claude Carrière, un théâtre biodégradable modulable en bois qui vient parachever les grands travaux visant à restaurer le patrimoine du domaine au titre desquels figure aussi l’amphithéâtre d’O.

EMISSION HERAULT 100% SOLIDAIRE : ENSEMBLE TROUVONS DES SOLUTIONS AUX PROBLEMES

Peut être une image de texte qui dit ’L'HÉRAULT 100% solidaire herault.fr Herault uivez-nous en direct de 9H à11H 11H 101.1 bleu hérault 5’
Chaque semaine, le DEPARTEMENT et France Bleu Hérault proposent « Hérault 100% solidaire», une émission qui donne la parole aux Héraultais
Objectif : vous apporter des solutions claires et concrètes aux problématiques économiques, sociales et environnementales, notamment celles rencontrés durant la crise sanitaire actuelle.
 étape : mardi 9 février, en direct de 9h à 11h sur 101.1FM depuis Villeneuve-lès-Maguelone, à la rencontre des compagnons de Maguelone.

L’examen pratique d’«Agent Cynophile de Sécurité » au Centre de Formation Cynophile du Bassin de Thau à Poussan

Ces 20 et 21 janvier 2021 se déroulait l’examen pratique d’«Agent Cynophile de Sécurité » au Centre de Formation Cynophile du Bassin de Thau à Poussan.

C’est devant un jury composé de 5 professionnels de la sécurité cynophile, que les 11 stagiaires de cette session ont mis en pratique leurs acquis.

A noter également la participation du brigadier chef principal de la police municipale d’une commune du Gard afin de préparer un jeune malinois dans le cadre de la création d’une brigade canine.

L’objectif : Obtenir la Certification Professionnelle de niveau V,  » d’Agent Cynophile de Sécurité  » enregistrée au répertoire National des certifications professionnelles et délivrée par le Lycée des Combrailles de Saint Gervais d’Auvergne.RTRTRT0Capture

Au programme de l’examen : Test Cooper (épreuves sportives), expression écrite et orale pour les stagiaires, Epreuves d’obéissance, de détection et de défense de jour comme de nuit pour les chiens.

Les résultats sont tombés cette semaine et c’est avec grande fierté que le centre a pu annoncer un taux de réussite de 90% avec pour la majorité des stagiaires diplômés un emploi déjà garanti à la sortie de formation.

Yannick CAMUS, Directeur du Centre de Formation Cynophile du Bassin de Thau nous explique :

« Le besoin en matière d’agents de sécurité et notamment d’équipes cynophiles ne cesse d’augmenter ces dernières années et ce afin de pouvoir répondre aux demandes de plus en plus croissantes des entreprises et des établissements publics se tournant vers la protection privée.

L’Agent cynophile de sécurité a pour mission principale d’assurer la sécurité des personnes et ou des biens, dans différents lieux et situations. Il intervient en amont des agents habilités (police, gendarmerie, pompiers) et dans le strict respect de la réglementation.

Le chien est son binôme, dans la prévention, la dissuasion, comme dans l’intervention et son seul moyen de défense. Le duo homme-chien constitue une véritable équipe »

 Durant les 4 mois de formation, les stagiaires ont pu appréhender les diverses missions du métier en étant notamment formé aux compétences suivantes:

Secourisme (Diplôme SST), Prévention des risques terroristes, gestion de conflits,  Réglementation juridique, Technique de ronde, Technique de palpation, Biologie canine, Législation, déontologie, et bien sûr au dressage et à la conduite de leur chien.

 Afin de répondre aux exigences de formation demandées par le ministère, le Centre de Formation Cynophile du bassin de Thau a obtenu le label « Qualicert » ainsi que les agréments du CNAPS et SGS certifiant ainsi de la qualité des formateurs et de la conformité des moyens et supports pédagogiques mis en œuvre.

La formation « Agent Cynophile de Sécurité » du centre a par ailleurs été, suite à l’appel d’offre de la Région Occitanie, retenue et inscrite au programme régional qualifiant.

Les candidats, demandeurs d’emploi, peuvent ainsi, sous réserve d’éligibilité, obtenir le financement de leur formation par ce programme.

Deux prochaines sessions de formation, en mars et septembre, sont d’ores et déjà programmées sur 2021.

 Le centre assure également les entraînements opérationnels ainsi que le maintien des compétences pour les équipes cynophiles déjà en activité.

 Pour tout renseignement : Mr Yannick CAMUS

www.cfcbassindethau.fr000

HVE, TERRA VITIS : deux certifications pour Montagnac Domitienne

domi456Capture
Les Vignerons de Montagnac Domitienne regroupent depuis près de 2 ans les coopérateurs de Montagnac et de Tourbes ainsi que ceux de Cournonsec...
Cette union ne les a pas empêchés de voir Montagnac Domitienne labellisée HVE et Terra Vitis pour une partie de ses exploitations agricoles...
 
Deux certifications qui prouvent que Montagnac Domitienne et de nombreux coopérateurs sont soucieux du respect de l'environnement et agissent pour que leurs exploitations soient de plus en plus respectueuses de celui-ci.
 
Car la certification HVE ou Haute Valeur Environnementale (HVE) correspond au niveau le plus élevé de la certification environnementale des exploitations agricoles. Depuis février 2012, date de mise en œuvre de ce dispositif français, le nombre d'exploitations certifiées a connu un développement constant.
 
Et Terra Vitis, c'est la certification écoresponsable en viticulture durable. Fondée sur les 3 piliers du Développement Durable, elle s’applique de la plantation à la mise en bouteille et intègre une dimension sociale et économique. Les objectifs de la démarche sont clairs : répondre aux attentes du consommateur, respecter l’environnement et le terroir, préserver la santé des consommateurs et des vignerons, être compétitif et économiquement viable. Par conséquent, les adhérents Terra Vitis® observent, raisonnent toutes les interventions et n’interviennent avec des intrants que lorsqu’il n’y a pas d’autre solution. De plus, ils s’engagent à respecter les règles de décision et les engagements définis par Terra Vitis®.plantIMG_20200727_184725
 
Cela a impliqué un travail différents dans les caves.
 
domi3333CaptureCar pour obtenir la certification HVE il y a deux voies : une comptable et une technique .
La technique est la plus utilisée : avec ses 3 niveaux
Les différentes démarches à mettre en place
  1. 1er niveau : le respect des exigences environnementales et agricoles. ...
  2. 2e niveau : respect d'un référentiel plus complet de mesures. ...
  3. 3e niveau : la vérification de l'efficacité des mesures.

    Pour obtenir cette certification HVE, trois niveaux de démarches ont été identifiés. Ce n’est que lorsque le troisième niveau est atteint que la certification peut être accordée.

    1er niveau : le respect des exigences environnementales et agricoles

    Les exploitations agricoles qui reçoivent des aides de l’Etat, via la PAC notamment (c’est-à-dire la quasi totalité d’entre elles) sont tenues de respecter différentes exigences, notamment en matière environnementale. La première démarche pour les exploitations agricoles qui souhaitent obtenir la certification HEV est donc de respecter ces exigences de base.

    En outre, il s’agit de réaliser une évaluation de la situation de l’exploitation au regard des exigences des niveaux deux et trois.

    2e niveau : respect d’un référentiel plus complet de mesures

    Dans un second temps, l’exploitant agricole devra aller plus loin dans sa démarche, notamment :

    • en veillant à identifier et protéger les zones qui, dans son exploitation, sont les plus importantes pour le maintien de la biodiversité ;
    • en utilisant de manière plus ciblée les produits phytosanitaires ;
    • en stockant les fertilisants et en les utilisant de manière raisonnée ;
    • en optimisant les apports en eau.

    Il s’agit donc de se donner les moyens de mettre en place une agriculture plus raisonnée.plantIMG_20200727_190231

    3e niveau : la vérification de l’efficacité des mesures

    Un organisme certifié vérifie que les moyens mis en place dans ces différentes matières (biodiversité, produits phytosanitaires, fertilisants, eau) ont porté leurs fruits. Il s’agit de mesurer les résultats concrets et de vérifier qu’ils ont atteint les seuils définis.

    Comment lancer la procédure pour être certifié HVE ?

    Il est possible d’introduire sa demande de manière individuelle ou collective :

    • demande individuelle : l’exploitant contacte un organisme certificateur agréé à chaque étape ;
    • demande collective : la structure (coopérative, négociant, collectivité territoriale) recense les agriculteurs intéressés et les accompagne dans la réalisation du premier niveau d’exigence, elle vérifie en interne qu’ils respectent le second niveau avant de prendre contact avec un organisme de certification qui valide ou non le travail mené.

    Les différentes informations et les formulaires peuvent être trouvés sur le site du ministère de l’Agriculture.ghivIMG_20200328_192258

    Qu’elle soit collective ou individuelle, la certification HVE est valable pour trois ans et peut bien entendu être renouvelée.

Les précisions sur : https://agriculture.gouv.fr/la-haute-valeur-environnementale-une-mention-valorisante-pour-les
 

Pour Terra vitis ce sont des valeurs auxquelles l'on doit se tenir :
domi999Capture
Respecter ses engagements pour le consommateur et pour les générations futures
Protéger la vie de la terre
Conduire la vigne de manière raisonnée
Tous les jours, se remettre en question
Avoir le goût des autres
Etre transparent à tous les étages
Penser que la Terre n'est qu'emprunter et servira aux générations futures
  1. Les détails sur : https://terravitis.com/les-vins-terra-vitis/

    domirrrnfographie LVMD Millésime 2020-page-001

    Lors des dernières vendanges (2020) 100% de la récolte sur des exploitations HVE est passée ce qui permet à MONTAGNAC-DOMITIENNE d'être labellisée. Il y a eu un audit à la cave (Véritas) et la procédure pour la récolte sur 52 exploitations (vinification à part) a été validée. Ces 52 exploitants étaient volontaires pour passer en HVE. Ils avaient été 72 à participer à une formation de 3 jour. 52 ont été retenus car ils rentraient dans le cadre des critères demandés. 

    Si HVE est la priorité, Terra Vitis est une certification différente mais au niveau de la Cave le choix a été que les "Terra Vitis" soient aussi HVE. (Terra Vitis correspond en effet au niveau 2 de HVE)

    6 exploitations Terra Vitis à Montagnac Domitienne dont la récolte est vinifiée elle aussi à part (certification Afnor)...

    Actuellement, sur 176 000hl de vin (2020) 80 000 hl ont été certifiés HVE et 12 500 Terra Vitis.

    L'objectif étant de passer en plusieurs années à 95% de la "Cave" en HVE.

    Cette année 15 exploitations de plus devraient passer en Terra Vitis, et pour HVE, ce devrait être 26 de plus.

    Car la prise de conscience des viticulteurs au niveau environnemental ne date pas d'aujourd'hui. Déjà 800 Ha sur les 2800 pratiquent la confusion sexuelle (  ) qui va dans le sens du respect de la biodiversité. Mais il est nécessaire d'aller plus loin et tout est fait pour motiver les exploitants.dominnnDSC00006

     

    A ce sujet Monsieur Frédéric Clerissi  de Montagnac Domitienne est un bon relais de communication. Il précise à ce sujet : "Les indécis  sont motivés par le fait que la HVE est une plus-value qui valorise leurs exploitations et leurs récoltes... Cela se traduit en premier lieu avec des crédits d'impôts au niveau des exploitations en HVE et il en est de même pour l'abandon du glyphosate".

    Mais ce n'est pas tout, car avec la nouvelle PAC, pour les exploitants qui s'engagent en HVE la subvention pour l'aide à la plantation est de 100% (de l'aide prévue).

    Et enfin, depuis le 1er janvier 2021, les non HVE sont dans l'obligation de payer un conseil stratégique pour leur exploitation. Les HVE non...

    "Nous avons bien compris qu('il y a plus de rentabilité en étant certifié HVE et aucun exploitant qui a fait la démarche ne le regrette d'autant que leurs récoltes ne sont pas (ou très peu)  impactées. Et de plus, les négociants pour répondre à la demande achètent eux-aussi des vins qui résultent de ce type de démarche. Castel et Grands Chais de France sont très demandeurs. C'est donc une valorisation pour tous." Précise Frédéric...

    La cave est fière de voir de nombreux exploitants s'inscrire dans cette voie.

    Elle est même aidée par l'Etat, la Région et le Département... Pour réimplanter des haies autour de certaines vignes d'exploitants coopérateurs

    Et pour compléter tous ses efforts qui vont dans le sens d'un meilleur respect de l'environnement, des Terres et de la Biodiversité des aires de lavage collectives pour le remplissage, le lavage ... des pulvérisateurs, dédiées aux viticulteurs, sont ou seront crées dans le secteur (Cournonterral, Montagnac...).

     

    Que du positif...

    domiaathumbnail_IMG_4687

     

Aides aux filières : Agriculture / Viticulture / Filière Marine

Le Département s’attache à soutenir les projets des principales filières et leurs territoires d’origine. Il s’agit d’accompagner une agriculture moderne, durable et respectueuse de l’environnement pour produire une alimentation de haute qualité et maintenir une activité en milieu agricole et rural.

L’installation et l’emploi

Le Département intervient en faveur des exploitants et des créateurs d’activités mais aussi en faveur de l’emploi : 

  • Les exploitants et les créateurs d’activités

-      soutien aux exploitants fragilisés : depuis 2006, le Département finance des bilans diagnostics professionnels agricoles (BDPA) qui permettent l'accompagnement des exploitations fragilisées par le réseau partenarial « AGIR ensemble »,

-      accompagnement des porteurs de projets vers la création d’activités et le cession-reprise : le Département intervient sur l’installation des jeunes agriculteurs par un appui au Point Accueil Installation et sur la transmission au pôle info-retraite. Par ailleurs, il soutient l’accompagnement pré et post-installation en agriculture durable ainsi que le financement solidaire des projets pour les créateurs s’installant sans les aides de l’Etat (avec le crédit à l’initiative agrirurale – CIA).

Le Département a la volonté d’encourager l’emploi agricole et de valoriser l’image des métiers afin de permettre aux jeunes de s’engager volontairement sur des parcours professionnels, qu’il s’agisse d’installation en tant que chef d’exploitation ou d’emploi salarié.

  • L'emploi mutualisé

Le Département encourage la mutualisation de l’emploi salarié au sein de groupements d’employeurs. Ces structures associatives réunissent, en tant qu’associés employeurs, des chefs d’entreprises et constituent un outil efficient de relocalisation et de pérennisation de l’emploi agricole.

Depuis la loi de 2005 (n°2005-882), le groupement d’employeur est ouvert aux collectivités territoriales et leurs établissements publics.

Dans l’Hérault, 170 groupements agricoles sont en activité et emploient plus de 250 salariés en CDI.

Climatologie et aléas climatiques

Climatologie et données départementales

L’agriculture est une activité totalement liée aux conditions climatiques.

Dans le cadre de sa politique de l’eau et des milieux aquatiques, le Département de l’Hérault contribue, depuis 1960, à l’enrichissement de la connaissance climatologique sur son territoire.

Un réseau de stations météorologiques, progressivement mis en place sur le territoire héraultais, suivi et entretenu par l'Association Climatologique de l'Hérault depuis 1969,  est désormais intégré au sein du Conseil départemental et géré par ses services depuis le 1er mars 2018. Constitué d’une quarantaine de point de mesures, ce réseau comprend des stations automatiques et des stations manuelles dont les relevés sont assurés une à deux fois par jour par des observateurs bénévoles.

Il est actuellement en cours de renouvellement, répondant aux évolutions technologiques de la transmission automatisée des données.

Les données climatologiques collectées permettent d’affiner la connaissance du territoire départemental et de renseigner divers outils à portée opérationnelle : la banque climatologique, la gestion des risques incendie et inondation, le pilotage des exploitations agricoles, la gestion des eaux superficielles et souterraines, …

Les données alimentent la banque climatologique de l’Observatoire Départemental Climatologie Eau Environnement Littoral. Une partie de ces données est validée par Météo-France, le reste étant des données brutes non validées (l’information de validation est précisée sur les fichiers de téléchargement).

Au-delà de l’intérêt de ce réseau dans le suivi du changement climatique, les données recueillies sont mises à disposition pour alimenter des modèles agricoles permettant de maîtriser l’usage des traitements phytosanitaires. Ces données servent également aux syndicats d’appellation viticoles dans la gestion de l’irrigation et dans la valorisation des différents millésimes.

InfoClim, bulletin climatologique du département de l’Hérault, est édité depuis 2001 : il présente les conditions climatiques générales durant le mois précédent : une évolution du temps, les précipitations, les températures et l’évapotranspiration. Cette présentation est à destination des professionnels agricoles mais aussi de toutes les personnes intéressées par la climatologie de son département.

Aléas climatiques

Depuis quelques années le Département connaît des épisodes climatiques récurrent impactant fortement le secteur agricole (sécheresse, gel, grêle, inondations) et, tout particulièrement, la viticulture.

En partenariat avec les partenaires sociaux professionnels et dans le cadre de ses missions de solidarité, le Département vient en aide aux exploitants les plus sinistrés grâce à des dispositifs d’aides d’urgence et de secours.

Par ailleurs, le Département édite AléaClim, une publication qui regroupe des évènements climatologiques exceptionnels sur le territoire héraultais. Elle est éditée ponctuellement et présente les conditions remarquables durant un épisode climatique inaccoutumé.

Pour télécharger les données climatiques ou les bulletins InfoClim ou AléaClim, rendez vous sur le site de l'Observatoire Départemental Climatologie Eau Environnement Littoral

L’appui aux filières

Les filières agricoles doivent relever le défi simultané de la performance économique et de la qualité des produits, tout en répondant aux enjeux agroenvironnementaux.

La politique agricole départementale va pleinement dans ce sens d’un soutien aux filières agricoles, en termes  d’aide :

  • aux investissements individuels dans les exploitations : matériels agri-environnementaux (toutes filières), et de dépollution (viticulture), filets pare-grêle (arboriculture), clôtures mobiles, aménagement de points d’abreuvement du bétail, travaux d’amélioration pastorale (élevage), …
  • aux investissements collectifs : soutien au développement de l’abattoir de Pézenas, maillon central de la filière viande départementale utilisé par le tiers des éleveurs héraultais en circuits courts, aires de lavage au service de la  ressource en eau, création, extension et modernisation de réseaux d’irrigation,…
  • aux organisations professionnelles œuvrant :
  • au développement d’une agriculture respectueuse de l’environnement : agriculture biologique, agriculture raisonnée, biodiversité,
  • au renforcement des signes officiels de qualité (SIQO) : syndicats d’appellation : AOP (Appellation d’Origine Protégée), IGP (Indication Géographique Protégée),
  • au développement et à la promotion des productions locales, via les circuits courts et Agrilocal, plate-forme de mise en relation producteurs/acheteurs de la restauration hors domicile
  • au développement de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), qui porte sur la prise en compte des enjeux sociaux et éthiques dans l’activité économique agricole.

Ces actions sont conduites selon les axes du Schéma Régional de Développement Economique d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII) de la Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée et sont déclinées dans les thématiques Hérault Irrigation, Agriculture durable, Observatoire viticole, ….

Leur soutien s’inscrit dans le cadre :

  • soit du Programme de Développement Rural (PDR) Languedoc-Roussillon : stratégie et modalités de mise en œuvre du fonds européen agricole pour le développement rural),
  • soit en exemption : aides d'Etat que la Commission Européenne considère comme n'affectant pas la libre concurrence sur le marché communautaire,
  • soit dans le cadre du règlement « de minimis » (2013, Commission européenne), qui concerne toutes les catégories d'entreprises et qui autorise des aides n'excédant pas un plafond de 200 000 € par entreprise consolidée sur une période de 3 exercices fiscaux.

L’appui exceptionnel aux filières lié au COVID 19

Le Département de l’Hérault s’est pleinement engagé dans un soutien économique exceptionnel aux filières agricoles les plus impactées par la baisse d’activités liée au confinement. Des dispositifs d’aide adaptés ont été mis en place en partenariat avec la profession agricole dans les filières :

  • de l’horticulture, sous forme d’aide à l’acquisition d’intrants permettant de redémarrer l’activité,
  • de l’élevage, sous forme d’aide proportionnelle aux femelles allaitantes, avec un volet particulier lié à l’agritourisme, pour  les manades
  • de la viticulture, notamment sous forme d’aide complémentaire à la distillation pour les caves coopératives et les caves particulières, 
  • de l’oléiculture.

Que sont-ils devenus?

Chaque mois, Montpellier-infos, braque son projecteur sur un ou une diplomé(e) de l'Académie de Montpellier dont le parcours est remarquable. Ce mois-ci, Montpellier-infos a choisi Cecilia Cairoli, une ancienne de l'Ecole Nationale Superieure d’Architecture de Montpellier, née en 1981 à Foligno, près de Pérouse (Perugia), la capitale de la région de l'Ombrie en Italie.

Le processus d’unification du continent européen est en cours mais il faudra du temps pour intégrer la très grande diversité des histoires et modèles nationaux. Les étudiants jouent un rôle majeur dans ce processus comme l'illustre le brillant parcours de Cecilia Cairoli.

Cette jeune italienne, polyglotte et surdouée, a commencé ses études supérieure à la Faculté d'Architecture de Florence en Italie. Elle s'est  perfectionnée en Allemagne, à l'École supérieure polytechnique de Rhénanie-Westphalie d'Aix-la-Chapelle, une des plus célèbres et des plus cotées universités d'Allemagne. Cette amoureuse de la France et de la culture française a ensuite choisi Montpellier et son École Nationale Supérieure d’Architecture pour parfaire sa formation avant de retourner dans son pays natal où elle a suivi les cours de L'Institut Européen du Design avant de se lancer dans la vie professionnelle.

Sa passion pour le design, la gastronomie, l'art et les voyages l'amène depuis 2006 à se spécialiser dans la conception et la gestion d'événements en collaborant avec diverses organisations pour des événements internationaux tels que "Pitti Immagine", le "Salone del Mobile", la "London Design Week", la Biennale de Venise, la "Robocup Italia", la "Giostra della Quintana", etc.
En 2014, elle est notamment responsable du secteur visuel du marché central de Florence. Dans le même temps, en relation avec divers pays d'Afrique, elle met en valeur la culture nomade des tribus Touaregs et Peuls.
En 2015, elle travaille à la construction remarquée d'une impressionnante installation artistique de sensibilisation à la violence sexiste impliquant plus de 1000 intervenants.
En 2016 elle est co-fondatrice du Festival d'Architecture Confluenze en Basilicate et trois ans plus tard en 2019 elle crée, avec Alessandra Lancellotti, "Mirapolis" le premier Festival d'Architecture de Foligno où elle utilise la variété des paysages urbains, pour valoriser les différentes âmes de la ville et son système de relations avec le territoire régional.
Malgré la crise sanitaire qui touche l'Italie comme le reste de l'Europe, Cecilia Cairoli continue une carrière hyperactive où elle enchaine de nombreux projets qui vont du design d'intérieur à la conception et à l'organisation d'évènements très variés, publics ou privés, touchant la famille, l'entreprise, les arts, la mode ou encore, bien sûr, l'architecture.

* RWTH (Rheinisch-Westfälische Technische Hochschule)

Reconduction de l’aide exceptionnelle COVID-19

 

Compte tenu du prolongement, en ce premier trimestre 2021, des contraintes pesant sur la vie sportive, Hérault Sport a décidé de reconduire l’aide attribuée à titre exceptionnel lors de l’exercice précédent pour l’acquisition de matériels pédagogique et de protection sanitaire.

Les demandes devront être saisies sur la plateforme Goliath entre le 08 février et le 31 mars 2021. Pour pouvoir être instruites elles devront obligatoirement comporter les renseignements suivants :

Dans le cadre « Descriptif du projet » :

  • Nature des acquisitions prévues
  • Nombre d’adhérents ou de licenciés en 2019

Dans le cadre « Budget de la demande » :

  • Inscrire le plan de financement des acquisitions

A fournir en pièce jointe au dossier :

  • Budget prévisionnel 2021 de l’association ou à défaut budget approuvé (2020)
  • Devis des acquisitions prévues

partenaires.heraultsport.fr

NB :

  • Un seul dossier peut être déposé par association
  • L’aide maximale est plafonnée à 1000
  • Les décisions d’attributions seront notifiées après le 31 mars, les associations ayant déjà bénéficié de l’aide en 2020 ne seront pas prioritaires.

Pour tout renseignement complémentaire, s’adresser à :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

0467673805

0467673806

Bien préparer sa randonnée

Cela fait peut être partie de vos bonnes résolutions : vous oxygéner et découvrir l'Hérault à pied. Si vous partez pour de longues randonnées, pensez à bien vous équiper !

Dans l’Hérault, il y a de quoi s’oxygéner : près de 140 Promenades et Randonnées (PR) dont 22 Oenorandos pour un total de 2900 km de sentiers labellisés et balisés (PR, GRP, GR) par le Département. Dans les topo-guides et fiches rando co-éditées par la Fédération française de randonnée pédestre, le Département de l’Hérault et Hérault Tourisme, les randos sont classées selon 4 niveaux de difficulté.

Les multiples sentiers entretenus par le Département sont pratiqués par les randonneurs, trailers et autres VTTistes. Certains apprécient les boucles des 140 PR, à réaliser sur une demie journée ou une journée, d’autres préfèrent le littoral, propice au longe-côte. Côté itinérance, le GR653, qui mène d’Italie à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne, traverse l’Hérault d’est en ouest.

 GR® de Pays Tours en Grand Pic Saint-Loup

Quatre chemins de Grande Randonnée de Pays (GRP) sillonnent ses grands
paysages, dont celui du Grand Pic Saint-Loup qui vient d’être sacré GR préféré
des Français 2021. Sur 245 km, ses quatre boucles traversent ses vignes réputées et sa garrigue parfumée. « C’est une victoire collective », se félicite Anne-Marie Gresle, présidente du comité départemental de la randonnée pédestre. L’itinéraire a en effet été imaginé et aménagé par le Comité de randonnée pédestre, la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup, la filière viticole et soutenu par le Département et Hérault Tourisme, avec l'aide technique d'Hérault Sport.

Boussole, Main, Voyage, Direction

La randonnée en chiffres
La Fédération française de randonnée pédestre en Hérault, c'est :
- 3000 km de sentiers
- 140 baliseurs bénévoles
- 4500 adhérents qui soutiennent les actions d'entretien et participent aux 4 manifestations annuelles

Une rando, ça se prépare !

 

Dans les topo-guides et fiches rando, les itinéraires sont classés selon 4 niveaux de difficulté. Choisissez un niveau de difficulté adapté à votre forme physique et à votre âge. Renseignez-vous avant de partir sur la difficulté des parcours que vous souhaitez entreprendre.

Munissez-vous des équipements appropriés (vêtements, chaussures…) de boissons et de victuailles.

Renseignez-vous sur votre itinéraire. Des cartes, et des topos-guides sont disponibles auprès du Comité Départemental de la Randonnée Pédestre (CDRP). Une boussole ou un GPS peuvent utilement vous aider à vous repérer dans l’espace.

Renseignez-vous sur la météo et adaptez votre activité à la saison.

Munissez-vous d’un portable pour contacter les secours en cas de besoin : SAMU 15 – Pompiers 18
N° à partir d’un mobile 112