Hérault

Concours interne et externe d'adjoint administratif principal de 2ème classe

 
Concours interne et externe d'adjoint administratif principal de 2ème classe de l'intérieur et de l'outre-mer au titre de l'année 2019 pour la région Occitanie.

> Adjoint Administratif principal 2° classe de l'intérieur et de l'outre-mer - interne - session 2019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,21 Mb

> Adjoint administratif principal 2° classe de l'intérieur et de l'outre-mer externe - session 2019-1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,41 Mb

Rapport du jury :

> Rapport du jury du Concours externe et Interne d'adjoint administratif principal 2eme classe - session 2019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,08 Mb

Composition du jury :

Arrêté de composition du jury concernant le concours interne et externe d'adjoint administratif principal de 2ème classe - Région Occitanie - session 2019 : 

> Composition JURY AAP2 270519 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb

Admissibilité :

> Admissibilité concours Externe AAPal2°classe Intérieur Outre Mer - session 2019 - Région Occitanie - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,76 Mb

> Admissibilité concours Interne AAPal2°classe Intérieur Outre Mer - session 2019 - Région Occitanie - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,37 Mb

Inscriptions :

Date d'ouverture des inscriptions : vendredi 22 mars 2019
Date limite de retrait du formulaire d'inscription par voie électronique ou postale (le cachet de la poste faisant foi) : lundi 22 avril 2019
Date de clôture des inscriptions par voie électronique ou postale (le cachet de la poste faisant foi) : lundi 22 avril 2019

Calendrier prévisionnel :

Date prévisionnelle de l'épreuve écrite d'admissibilité (2 centres : Toulouse et Montpellier) : vendredi 17 mai 2019
Date prévisionnelle de l'épreuve d'admission (1 centre à Montpellier) : entre le 11 et le 14 juin 2019
Date prévisionnelle des résultats d'admission : à compter du 18 juin 2019
 

 - lien du concours externe : inscription en ligne concours externe

- lien du concours interne : inscription en ligne concours interne

> Avis ouverture AAP2 externe et interne - session 2019 (mars 2019) - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,85 Mb

> Guide d'insciption concours AAP2 interne et externe - mars 2019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,22 Mb

> Formulaire inscription EXTERNE AAP2- SESSION 2019 (mars 2019) - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,45 Mb

> Formulaire inscription INTERNE AAP2 - SESSION 2019 (mars 2019) - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,51 Mb

 

Lire à la mer : 2000 ouvrages pour bouquiner gratuitement tout l'été

Du 29 juin au 25 août 2019, l’opération « Lire à la Mer », proposée par le Département Hérault, est de retour avec sa bibliothèque de plage. 

Les vacanciers et les Héraultais peuvent ainsi bénéficier de 2000 ouvrages, mis gratuitement à leur disposition. Polars, aventures, BD, livres ou magazines, pour les grands comme pour les petits, c’est donc le moment de s’offrir un plaisir simple  de bouquiner  tout en profitant des transats et de l’ombre de deux paillotes situées à Frontignan et Carnon. Renaud Calvat, Conseiller départemental,vice-président délégué à l’éducation et à la culture, participant à l’inauguration (Frontignan) samedi 29 juin à 11h30, se réjouit de cet évènement qui contribue à démocratiser l’accès de la « lecture pour tous ».

 

Un été de lecture et d'animations dans l'Hérault

Paillotes de Carnon (Carnon Ouest - Plage des Roquilles) et de Frontignan (Plage du Port Rive Ouest) ouvertes de 10h à 19h, 7 jours sur 7 (y compris les 14 juillet et 15 août)

Des lectures, des ateliers créatifs, des jeux complètent cet évènement. Ainsi les 10 juillet (Frontignan) et le 11 juillet (Carnon) à partir de 14h, animations autour du littoral avec l'illustratrice Faustine BRUNET. Ateliers de création de pochoirs de poissons, et la réalisation du décor dans lequel évoluent les poissons et animaux marins. A partir de 6 ans.

Egalement  le 7 août (Frontignan) et le 8 août (Carnon) « Jeu d’évasion »: Panique à la paillote, un Escape game en grandeur nature. Après-midi avec trois séances. A partir de 12 ans.

 

Lire à la Mer Frontignan

"Hérault plage, Lire à la mer" c'est également un label

Le Département propose un partenariat aux communes qui développent des actions similaires :

DES LIVRES A LA PLAGE

Du 1 er juillet au 31 août de 10h à 19h (hors jours fériés)

Livres pour adultes et enfants, revues, presse du jour ; jeux de société et

animations

Promenade du front de mer à Valras plage

En partenariat avec l’Agglomération Béziers Méditerranée

LIRE A LA PLAGE

Du 1er juillet au 31 août de 10h à 19h (hors jours fériés)

Presse, revues, romans, bd, mangas, guides pratiques... Des animations, théâtre

Kamishibaï, lectures...

Plage Mail de Rochelongue, Cap d’Agde

En partenariat avec la commune d’Agde

LIRE AU LAC

Du 9 juillet au 23 août, de 14h à 18h du lundi au vendredi

Bibliothèque et lectures au bord de l’eau

Sur les rives du lac du Salagou (côté Clermont)

En partenariat avec la commune de Clermont-L’Hérault

LIRE AU JARDIN

Du 3 juillet au 28 août les mercredis matins

Des comptines et contes, des lectures d’albums

En partenariat avec la commune de Paulhan

Les chefs d’entreprise sensibilisés à la cybercriminalité

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes assises, table, salon et intérieur

Le mercredi 26 juin, plusieurs chefs d'entreprises locaux ont été accueillis pour une réunion d’information dans les locaux de la compagnie de gendarmerie départementale de Pézenas.

Après une présentation de la gendarmerie nationale par le chef d'escadron Mickaël Dubreuil, commandant de compagnie de la gendarmerie de Pézénas, la capitaine Cosette Heftre de l’Etat-major de Montpellier a sensibilisé les participants à l'intelligence économique avec un focus sur la cybercriminalité dans les entreprises.

Cet officier spécialisé a apporté des conseils pour réduire les risques de piratages informatique, sur la protection des données lors des déplacements à l’étranger, dans les lieux publics, l’accueil des stagiaires pour éviter le vol de données et la gestion des employés partant dans une entreprise concurrente.

Cette réunion a pris fin après une série de questions-réponses.

Energies renouvelables : 400 acteurs mobilisés dans l'Hérault

 
Energies renouvelables : 400 acteurs mobilisés dans l'Hérault

Pierre POUËSSEL, préfet de l’Hérault, a ouvert la troisième journée de rencontre du Club Énergies 34, jeudi 11 juin 2019, sur le développement des énergies renouvelables (EnR), organisé par les CCI de l’Hérault (Montpellier, Béziers et Sète).

Créé en 2007, le Club Énergies 34 regroupe plus de 400 acteurs volontaires des filières de la construction durable et des énergies du département de l’Hérault.

Ces rencontres permettent de créer un dialogue effectif entre les différents partenaires, élus, services de l’État, opérateurs économiques et associations de protection de l’environnement. L’ensemble des intérêts en présence ont pu être entendus et discutés dans une démarche positive et volontaire.

La réflexion pour 2019 s’est axée autour du développement des EnR et l’optimisation de l’utilisation du foncier terrestre. Les tables rondes successives ont abordé cette thématique dans une perspective d’innovation avec des réponses concrètes et adaptées aux besoins et contraintes spécifiques inhérentes au département. Parmi elles, on retrouve la technologie de "repowering" des éoliennes (remplacement des anciennes éoliennes par des nouvelles, capables de générer plus d’électricité), la géothermie en zone urbaine ainsi que le développement des énergies flottantes sur le foncier maritime.

table ronde
public

Parmi les propositions, des projets ont évoqué le dépassement de la seule production d'énergie ; voir les Enr comme véritable outils vertueux dans la promotion et la préservation de produits emblématiques du département (vignobles, conchyliculture).

Les services de l’État s’attachent aujourd’hui à la rédaction d’une stratégie sur le développement des énergies renouvelable sur la base de ces rencontres successives, particulièrement fructueuses, qui fera l’objet d’une concertation puis de la rencontre annuelle 2020.

Certificat d’immatriculation : n'envoyez plus vos demandes en préfecture !

 

Certificat d’immatriculation : n'envoyez plus vos demandes en préfecture !
Depuis 2017, il n'est plus possible de faire une demande de certificat d'immatriculation (carte grise) au guichet de votre préfecture. La démarche s'effectue obligatoirement sur internet, sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS). L'ensemble des démarches relatives au certificat d'immatriculation sont concernées.
Ces services en ligne vous permettent une accessibilité ininterrompue 7j/7 et 24h/24 et facilitent votre démarche en vous faisant gagner du temps. Vous pouvez également connaître le coût de votre certificat d'immatriculation sur cette page : connaître le coût d’un certificat d’immatriculation  
La démarche en ligne
Rendez-vous sur https://immatriculation.ants.gouv.fr/Vos-demarches/Vos-demarches-Immatriculation-en-ligne pour retrouver la liste des démarches associées et accéder à la téléprocédure.
 
Pour vous guider dans ces téléprocédures, plusieurs tutoriels sont à votre disposition :
Consultez le tutoriel (vidéo) pour le changement d’adresse
Consultez le tutoriel (vidéo) pour la déclaration de vente ou de cession d’un véhicule
Consultez le tutoriel (vidéo)   pour changer de titulaire
Consultez le tutoriel (vidéo)   pour refaire le certificat d’immatriculation (perte, vol ou détérioration)
En cas d’autres demandes, consultez le tutoriel (vidéo) sur la téléprocédure complémentaire
 
Vous pouvez retrouver l’ensemble de ces vidéos sur http://immatriculation.ants.gouv.fr/ 
Pratique ! Vous pouvez suivre l’avancement de votre démarche depuis votre espace en ligne :
suivi de la production et de la distribution de la carte grise.
Les autres moyens :
Les démarches liées aux certificats d’immatriculation peuvent également être effectuées par les professionnels de l'automobile agréés par l'administration . C'est le cas pour un changement d’adresse, un changement de titulaire suite à une vente entre particuliers (véhicules déjà immatriculés en France), l’enregistrement d’une déclaration de cession, ou l’obtention d’un certificat de non-gage (certificat de situation administrative simple).
Vous n'avez pas accès à internet ou vous rencontrez des difficultés dans l’usage des outils numériques ?
Les personnes ne disposant pas d’accès à internet peuvent bénéficier d’un accompagnement pour accomplir leurs démarches dans des points d'accueil numériques en préfecture, sous-préfecture ou dans les espaces publics numériques. Des médiateurs numériques sont présents pour vous aider.
Pour tout renseignement relatif aux titres (Carte grise, passeport, carte d’identité, permis de conduire) vous pouvez contacter le 34 00 depuis la métropole ou le 09 70 83 07 07 depuis l’outre mer et l’étranger.
Pour en savoir plus sur les certificats d’immatriculation : https://www.demarches.interieur.gouv.fr/particuliers/carte-grise-certificat-immatriculation

Interception d’un automobiliste circulant à une vitesse du double de celle autorisée !

Le 24 juin, vers 17h00, les gendarmes du peloton motorisé de Clermont-l’Hérault en opération de contrôle sur la D 613, commune d’Aumelas ont relevé une vitesse à 161 km/h pour 80 km/h autorisés.

Le conducteur du véhicule, un homme d'une quarantaine d'années qui a été intercepté rentrait de son travail à Montpellier.
Le dépistage à l’alcoolémie et aux stupéfiants s’est révélé négatif.

L’automobile n'a pas été immobilisée et a pu être récupérée par son épouse.
Le contrevenant a fait l’objet d’une rétention du permis de conduire. La décision pénale interviendra prochainement.
Dans la même après-midi, une seconde rétention a été effectuée au même endroit pour un livreur contrôlé à la vitesse de 128 km/h.Aucune description de photo disponible.

Le CODAF, un partenariat de lutte contre la fraude !

codafCapture

 

 

Le Comité Départemental Anti-Fraude (CODAF) de l'Hérault s'est réunie, ce  mardi 25 juin 2019, pour mettre en œuvre les orientations de l’État et les décliner lors d'opérations de terrains concertées en matière de lutte contre la fraude sociale et fiscale et contre le travail illégal dans le département.

 

            Il s'est déroulé sous la présidence de Pierre POUËSSEL, préfet de l'Hérault et de Christophe BARRET, procureur de la République de Montpellier, et a réuni les services de l’État et des organismes locaux de protection sociale.

Le CODAF, une instance opérationnelle :

            Depuis 2010, le Comité Départemental Anti-Fraude réunit les services d'enquête (Police et Gendarmerie), les services de l’État (administration fiscale, douanière et du travail, DIRECCTE, DGFIP, DDCS, DDPP)* et les organismes locaux de protection sociale (URSSAF, CAF, CPAM, Pôle Emploi, CARSAT, RSI et MSA)**.

            Sous la co-présidence du Préfet de l'Hérault et du Procureur de la République de Montpellier, le CODAF a pour fonction d'apporter une réponse globale et concertée aux phénomènes de fraude.

            La lutte contre toutes formes de fraude est ainsi devenue plus efficace et plus efficiente grâce à cette coordination et à la combinaison des sanctions mises en œuvre (administratives et judiciaires).

Le CODAF, ses missions et ses enjeux :

            Véritable instrument de justice sociale, le CODAF assure l'égalité et l'équité entre les citoyens, le respect des droits des salariés, la contribution au financement de notre système de protection sociale tout en prévenant et réprimant les agissements délictueux. Cette lutte participe à la fois de la volonté de maîtrise des finances publiques et de celle d'une concurrence saine et loyale.

            Sa finalité est d'améliorer la connaissance réciproque entre les services, d'organiser des opérations coordonnées, d'orienter et de prioriser les contrôles, de proposer des formations et de partager les expériences afin de développer l'efficacité de la lutte contre toutes les fraudes.

Le CODAF, bilan d'activités dans l'Hérault :

            Le CODAF s'engage en partie dans la lutte contre le travail illégal à travers un ciblage des contrôles sur les secteurs prioritaires tels que le BTP, l'agriculture, les entreprises de sécurité et le transport.

            De plus, une forte mobilisation des corps de contrôle a permis d'obtenir un montant des redressements des cotisations sociales ou d'impositions mis en recouvrement pour les auteurs de travail illégal d'une valeur de 14 731 615 € (contre 13 600 858 € en 2017). Ce sont, par exemple, 232 procédures pénales qui ont été relevées sur le travail illégal par les différents corps de contrôle et de services d'enquête, en 2018 (154 en 2017).

            La lutte contre les fraudes au détachement est une des premières priorités fixées par la ministre du travail à l'inspection du travail pour 2018 et 2019. Dans cet optique, l'inspection du travail est intervenue 30 % de fois de plus en 2018 qu'en 2017 (soit 196 interventions), dans le département de l'Hérault.

            D'autre part, l'action du CODAF concerne également la lutte contre les fraudes sociales et fiscales. Au moyen de 91 fiches décrivant les fraudes, suspectées ou avérées, les partenaires ont pu atteindre un montant total des droits rectifiés (préjudices subis ou évités) de 19 860 385 € en 2018, contre 4 493 102 € en 2014 et 10 879 109 € en 2017.

         Dans le département de l'Hérault, les fraudes constatées se concentrent sur les secteurs suivants :

◦   Les fraudes à la résidence

◦   Les fraudes au travail dissimulé

◦   Les fraudes aux ressources

◦   Les fraudes à l'état civil (identité, faux documents, composition du foyer, situation de famille...)

◦   Les fraudes aux soins (attributions abusives de la CMU, la CMU-C, Indemnités Journalières, suractivité de certains praticiens ou infirmiers, fraudes transports sanitaires...)***.

            Les constats réalisés par l'ensemble des partenaires du CODAF démontrent l'ampleur du phénomène de fraude que connaît l'Hérault et la nécessité à la fois d'une présence importante sur le terrain et d'un partenariat renforcé permettant de rendre l'action plus efficience.

 
 

La troisième journée de rencontre du Club Énergies 34

Pierre POUËSSEL, préfet de l’Hérault, a ouvert la troisième journée de rencontre du Club Énergies 34, jeudi 11 juin 2019, sur le développement des énergies renouvelables (EnR), organisé par les CCI de l’Hérault (Montpellier, Béziers et Sète).

L’image contient peut-être : 1 personne, debout et costume

Créé en 2007, le Club Énergies 34 regroupe plus de 400 acteurs volontaires des filières de la construction durable et des énergies du département de l’Hérault.

Ces rencontres permettent de créer un dialogue effectif entre les différents partenaires, élus, services de l’État, opérateurs économiques et associations de protection de l’environnement. L’ensemble des intérêts en présence ont pu être entendus et discutés dans une démarche positive et volontaire.

La réflexion pour 2019 s’est axée autour du développement des EnR et l’optimisation de l’utilisation du foncier terrestre. Les tables rondes successives ont abordé cette thématique dans une perspective d’innovation avec des réponses concrètes et adaptées aux besoins et contraintes spécifiques inhérentes au département. Parmi elles, on retrouve la technologie de "repowering" des éoliennes (remplacement des anciennes éoliennes par des nouvelles, capables de générer plus d’électricité), la géothermie en zone urbaine ainsi que le développement des énergies flottantes sur le foncier maritime

Parmi les propositions, des projets ont évoqué le dépassement de la seule production d'énergie ; voir les Enr comme véritable outils vertueux dans la promotion et la préservation de produits emblématiques du département (vignobles, conchyliculture).

Les services de l’État s’attachent aujourd’hui à la rédaction d’une stratégie sur le développement des énergies renouvelable sur la base de ces rencontres successives, particulièrement fructueuses, qui fera l’objet d’une concertation puis de la rencontre annuelle 2020.

Cet été, on boit l'Ap'Hérault, un cocktail sans alcool, made in aquí

 
Cet été, venez déguster l'Ap'Hérault, un cocktail sans alcool "made in aquí", réalisé par le meilleur barman de France, Jérémy Taysse, lors de la grande Tournée Ap'Hérault Plage du Département.

En juillet et en août, le Département et ses partenaires incitent les vacanciers à prendre conscience du bien précieux qu’est notre littoral. Dans une démarche conviviale et "décalée", la grande Tournée Ap'Hérault Plage parcourra les 90km de côte et fera étape dans une vingtaine de communes. Des ambassadeurs de la démarche #Héraultlittoral s’immisceront avec grand bruit et signalétique dans des événements à forte fréquentation. A cette occasion ils diffuseront de la documentation de sensibilisation, des goodies à messages et échantillons de produits d’entreprises locales, tout en faisant déguster au grand public l’Ap’Hérault, un cocktail sur-mesure réalisé par Jérémy TAYSSE.

 

Infographie Tournée Ap'Hérault Plage

Découvrez la recette de l'Ap'Hérault !

 

Cocktail Ap'Hérault

Jérémy TAYSSE, lauréat médaillé d’or au Concours régional du Meilleur apprenti de France, catégorie Barman (2017) révèle la recette de son cocktail l’Ap’Hérault :

Ingrédients :

2cl de jus d’abricot

+ de jus de poire

+ de jus de pomme

+ de jus de citron vert

+ de sirop de châtaigne

Mettez tous les ingrédients dans un shaker à cocktail avec de la glace pilée, ou quelques glaçons, mélanger 2 min.

Pour la déco, ajouter une branche de romarin flambée et une brochette de fruits frais.

Servez, c’est prêt ; dégustez !
 

Le conseil de Jérémy : « Pour plus de saveur, utilisez les fameux jus de fruits des Vergers de Thau ou d’autres producteurs locaux. Vous pouvez également réaliser vos propres jus de fruits avec les produits d’ici ! »

 

«Les gendarmes ont du talent» Une première édition réussie

L’image contient peut-être : 9 personnes, personnes souriantes, personnes debout, chaussures et intérieur

Ce vendredi 21 juin s’est tenue la première édition des « Gendarmes ont du talent » au quartier Lepic à Montpellier. Cet événement, initié et organisé par la cellule communication de la gendarmerie de Montpellier, avait pour objectif de rassembler les personnels de la gendarmerie et leurs partenaires autour d’une journée de cohésion sur le thème de la culture et des arts.

Derrière chaque gendarme, chaque réserviste et personnel civil, se cache une véritable richesse humaine et créative.
Une vingtaine de volontaires de l’Aude, du Gard, de l’Hérault, de la Lozère et des Pyrénées-orientales ont saisi cette occasion pour exposer leur création. D’autres se sont exprimés dans la chanson ou la danse (démonstration d’une breakdance époustouflante).

Les visiteurs ont pu découvrir une diversité d’œuvres : peinture, photo, créations d’écussons, mobilier en bois, patchwork, animation/dessin animé et également échanger autour d’une table ronde avec 3 auteurs de romans.

Cette journée fut également l'occasion de manifester un soutien au projet "Du Bleu dans les yeux" porté par les @KepisPescalunes au profit des orphelins de la gendarmerie.

Cette exposition, soutenue par Unéo, (mutuelle des forces armées), l’association "Les amis de la gendarmerie", dont la devise est de promouvoir «la Présence et le Prestige de la Gendarmerie» et la famille Maillé, a été très appréciée.
Elle s’est clôturée par un moment de convivialité.