Hérault

Les plongeurs de la brigade nautique de Marseillan

Le 23 août, les plongeurs de la brigade nautique de Marseillan renforcés par la brigade nautique de Saint-Cyprien sont intervenus sur la commune de Marcilhac-sur-Célé (46) suite à un accident mortel de spéléologie subaquatique dans le gouffre de Marchepied.

Les opérations, qui se sont déroulées entre 18h30 et 00h00, ont permis de découvrir le plongeur spéléologue et de le ramener à la surface.

Les militaires ont procédé à une mission de police technique scientifique sur le milieu (prélèvements d'eau) et sur le corps de la victime in situ afin d'orienter les enquêteurs vers une causalité de décès qui sera confirmée par l’autopsie.

Ils ont également effectué les actes techniques subaquatiques de saisie sur les ordinateurs, les blocs et le recycleur mécanique de la victime pour une exploitation ultérieure.

Compte tenu du milieu restreint de la galerie, les gendarmes ont bénéficié, sous réquisition, de l’appui technique du secours spéléo français.L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air

LA TOURNEE MONHERAULT DONNE RENDEZ-VOUS AU FESTIVAL DE LA TOMATE A CLAPIERS

Le Département de l’Hérault vous donne rendez-vous sur son stand à l’occasion de la 13ème édition du Festival de la Tomate, qui se déroule le dimanche 1 septembre, de 9h à 18h au Parc municipal Claude Leenhardt à Clapiers.

 

 

Avec plus de 250 variétés présentées, ce festival est l’occasion de faire son marché auprès de producteurs de la région et de découvrir l’étendue du fruit de leur travail.

A cette occasion les agents des services départementaux iront à la rencontre du public pour apporter des informations, des conseils et répondre aux questions relatives :

• à la famille : parents, enfants, séniors, personnes handicapées…

• au quotidien : (re) trouver le chemin de l’emploi, créer une activité, mieux gérer son habitat, son cadre de vie, se déplacer facilement, se protéger, être secouru….

• aux sports, loisirs et à la culture : tourisme, oenotour de l’Hérault, randonnées, sport, nature et culture.

Les archives départementales présenteront des documents relatifs à la nutrition avec notamment, l’exposition « Mémoire en bouche » qui fait la promotion du bien manger.

L’Hérault Terre d’arboriculture et de maraîchage

L’Hérault recèle d’une multitude de productions agricoles réputées qui ont façonné l’économie, les paysages, les terroirs : miel et raisins de table de la vallée de l’Hérault, fraises de Mauguio, cerises du Caroux, marrons d’Olargues, navets de Pardailhan, oignons doux de Lézignan-la-Cèbe, pois chiches de Carlencas, pélardons de l’Hérault, huile et olives du Lodévois et Clermontais.

Le Département poursuit sans relâche ses actions pour développer les circuits courts et valoriser le travail des agriculteurs et éleveurs locaux. A ce titre 25000 repas composés de 35% de produits bio, locaux ou labellisés sont servis chaque jour dans les collèges.

NATURE EN FETE - Domaine de Restinclières - Prades le Lez

 

NATURE EN FETE - dimanche 22 septembre 2019 

 

La Maison départementale de l’environnement vous accueille dès 13h30 au domaine départemental de Restinclières - Prades le Lez.

 

Venez découvrir nos stands et participer à de nombreux ateliers autour de thèmes variés :

  • l’alimentation : extraction de miel, fabrication de pain bio
  • la création : origami, poterie, peinture, fabrication de de sacs-médecine et d’attrape-rêves, …
  • l’environnement et la nature : fabrication d’abris à insectes, chasse au trésor, atelier météo, …

Les amateurs pourront  pratiquer des jeux de réflexions traditionnels et contemporains.

Les sportifs en herbe pourront s’initier au tapis, à la poutre, aux cerceaux … avec Hérault Sport.

 

Pour les petites faims, une restauration sera possible sur place grâce à la présence d’un Food-truck et d’un glacier. Tout cela en musique!

 

À 17h30, un spectacle alliant les disciplines du mât chinois, du fil de fer et de l’acro-danse réunira petits et grands pour un moment de détente, et clôturera cette belle journée. Spectacle tout public en extérieur.

 

Et profitez de votre présence pour découvrir dans le château le 3e  salon Art Nature Contemporain  « Etats des lieux, des états de l’eau » : 47  oeuvres originales d’artistes locaux mettent en évidence les effets du changement climatique sur les paysages et l’eau.

Toutes ces activités sont gratuites. Entrée libre.

 

Renseignement au 04 67 67 82 20

Vol résolu par la vidéosurveillance

Dans la nuit de mardi 20 à mercredi 21 août, près de 200 packs de bières et de sodas sont volés dans un supermarché de Ganges.

Trois individus sont identifiés par les gendarmes et la police municipale grâce aux caméras de vidéosurveillance.

Jeudi 22 août au matin, une opération judiciaire est déclenchée.
Trois personnes sont interpellées et placées en garde à vue. Des perquisitions sont réalisées à leur domicile.
Les investigations menées par les gendarmes de brigade de Ganges permettent de découvrir une partie des objets dérobés.
Chez l’une d’entre elles, sont retrouvés des câbles volés dans la nuit du 21 au 22 août dans le même magasin.

Les trois complices font l’objet d’une convocation par officier de police judiciaire.
Le véhicule, qui a servi à commettre les infractions, a été saisi en vue d’une confiscation par le parquet.

Une unité de traitement d'olives s'installe à Lézignan

 

Mise en place des containers réfrigérés

Depuis quelques temps déjà, des engins de travaux publics s’affairent sur l’emplacement des pépinières du littoral tenues de nombreuses années par la famille Biernacki qui a cessé toute activité.

Des containers frigorifiques ont été déposés sur ce site, certains s’inquiétaient de voir surgir un port à sec dont il était question dans la campagne électorale de 2008, mais pas dans la carrière. Non, rien de cela, Pierre Rodriguez va installer une unité de traitement et de conditionnement d’olives, pas n’importe laquelle, la luque du Languedoc considérée comme la meilleure.

 

Déjà des clients

Elle est surnommée le diamant vert, il y a aura aussi la picholine. Ces containers une fois assemblés, les olives seront réceptionnées, équeutées, passées sur un tapis de triage, calibrées et mises en cuve.

Ensuite viendra la « désamèrisation » car elles contiennent de l’oléopicrine qui est à l’origine de son amertume. C’est une opération délicate car elle influe sur la conservation du produit fini. Pour terminer, le conditionnement se fera en sachets de 200, 300, 500 grammes et en pot de 5 et 10 kilogrammes pour alimenter les détaillants et grossistes jusqu’à l’international.

Pierre Rodriguez est l’inventeur il y a 20 ans du conditionnement hermétique avec la soupape qui permet de conserver la saveur, le craquant et la couleur. Cette unité entrera en production en septembre 2020. Mais Pierre a des idées plein la tête à commencer par la vente d’arbres et en particulier des oliviers plusieurs fois centenaires qu’on ne se lasse pas d’observer tant ils sont impressionnants, certains ont 5 siècles, plantés vers 1515 alors que se déroulait la bataille de Marignan ou en 1609 période de la construction de notre château.

 

Pierre Rodriguez au milieu de ses arbres

Il y a aussi des palmiers de belle taille. Ces arbres peuvent être livrés et mis en place, l’établissement possède le matériel nécessaire à ces opérations. Près des anciennes serres, il y aura un coin réservé à la restauration rapide sous des gloriettes, pizzas, tapas. Une boutique de produits régionaux est en place, reste à l’aménager, les vins seront à l’honneur, ainsi que de la charcuterie traditionnelle, un retour au siècle dernier ! L’ouverture devrait avoir lieu autour du 15 septembre prochain.

Bernard Bals

la quinzaine des quatre voûtes du 4 au 19 Octobre 2019 au 5 rue des pompe à Pomérols

L'association "Les Quatre Voûtes" du 5 rue des Pompes à Pomérols, qui a deux ans d'existence, organise du 4 au 19 Octobre "la quinzaine des Quatre Voûtes" avec le programme suivant : 
- le 4 Octobre : "une Vie bien ordinaire", un stand up de/par Chantal Ferrier,
- le 11 Octobre : une conférence du Docteur Romain Gire, ex-chef de service du service de pédiatrie de l'hôpital de Villeneuve-Saint-Georges. Cette conférence accessible au grand public parlera des répercussions du dérèglement climatique sur nos existences.
- le 18 et 19 Octobre : une reprise de la pièce de théâtre "Paris-Bruxelles et autres histoires" de Lou Brigaud (jouée par Gilbert Grossmann et l'auteure, mise en scène de Christine Garin),
- A l'occasion de ces manifestations : le photographe Marc Déotte, qui a longtemps eu une galerie à Pézenas, présentera son exposition de photos intitulée "Faim d'Histoires".
 
Présentation de la conférence du Docteur Romain Gire 
le 11 Octobre 2019 à 20h30 :  
 
 
EFFETS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE SUR LE VIVANT    
 
(Arguments pour un principe de précaution)
 
L’homme vit dans une interdépendance avec le monde végétal et animal qui l’entoure et avec lequel il a évolué. Changer la température, c’est perturber tout l’équilibre du vivant.
 
Quelles vont être les conséquences des modifications du monde micro-bactériologique qui nous entoure ? Le Calamar pourra t’il encore effacer son ombre grâce au plancton ?

VTC : opération de contrôle

Suite à des renseignements recueillis sur l’activité illégale de véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) sur la zone aéroportuaire de Fréjorgues à Mauguio, une opération de contrôle a été organisée par les brigades motorisées de Castelnau-le-Lez et Lodève, vendredi 23 août 2019 dans la matinée.
Une dizaine de VTC a été contrôlée.

L’image contient peut-être : voiture, arbre et plein air
Les gendarmes ont relevé une contravention de 5e classe pour exercice de l’activité de chauffeur d’un VTC sans carte professionnelle en cours de validité, trois contraventions de 5e classe pour stationnement sur une voie ouverte à la circulation publique en quête de clients communément appelées des infractions de « maraudages », ainsi qu’une contravention de 3e classe pour utilisation de véhicule sans signalétique distincte pour l’exercice de l’activité de VTC.

SUD DE FRANCE FETE LA QUALITE 20 21 22 septembre au Chateau d'O

Après le succès des 10 premières éditions, la Chambre Régionale d'Agriculture en partenariat avec l'ensemble des filières qualité et le soutien de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, est fière de reconduire Sud de France fête la qualité : grand marché de produits sous signe qualité d'Occitanie.

Ce rendez-vous gourmand, champêtre et festif s'installera pour la 2ème année consécutive, du 20 au 22 septembre 2019, au Château d'O – Pinède Sud, Montpellier, dans un véritable écrin de verdure.« Sud France Fête la Qualité »
20 – 21 – 22 Septembre 2019 – Château d'O – Pinède Sud – MONTPELLIER
Le plus grand marché de produits sous signe de qualité !!!
 
3 jours pour découvrir et savourez toute la diversité des produits Sud de France, Bio, Label Rouge, AOP, IGP : vins, fromages, viandes, fruits et légumes, olives, miels, châtaignes, foie gras,... 

AU PROGRAMME

  • Marché de producteurs / Assiettes gourmandes
  • Animations / Dégustations en continue
  • Ateliers ludiques : jardinage, ateliers œnologiques, culinaires et sensoriels, balade à dos d'âne, jeux en bois, vélo mixeur, maquillage...
  • Espace Restauration avec Bar à Vins / Bar à Huîtres
  • Ferme pédagogique
  • Jeux concours (nombreux lots à gagner)

AMBIANCE CHAMPÊTRE ET FESTIVE GARANTIE !!!

 

EN BONUS

 

Vendredi 20/09 : Concert à 19h avec les « Frères Jacquard »

Samedi 21/09 : Déambulation musicale avec les Mandadors, magnifiques échassiers à partir de 11h

Dimanche 22/09 : Ambiance festive avec la Coco Fanfare à partir de 11h

 
Le rendez-vous gourmand à ne pas manquer !!! 
Entrée Libre

Vendredi : 14h – 21h30 / Concert à 19h
Samedi : 10h - 19h
Dimanche : 10h – 18h
 
Suivez l'évènement sur https://www.facebook.com/suddefrancefetelaqualite/ et sur le site https://occitanie.chambre-agriculture.fr/agenda/detail-de-levenement/actualites/sud-de-france-fete-la-qualite/

qualiCapture

BELLES AFFAIRES

Alertés par des aboiements de chiens, 70 pieds de cannabis découverts par les gendarmes

Le vendredi 09 août 2019, une habitante du village de Maraussan alerte les sapeurs pompiers car des chiens hurlent à la mort depuis deux jours, chez son voisin habitant un immeuble composé de trois appartements. Ce dernier ne donne plus aucun signe de vie.

Afin de vérifier l’état de santé de cette personne et de lui porter secours si besoin, une ouverture de porte est effectuée. Une reconnaissance de l'immeuble est alors faite par les sapeurs pompiers, en présence des gendarmes de la brigade de Cazouls-Les-Béziers. Dans l'immeuble, une femelle de race staffy et ses chiots sont découverts en bonne santé mais incommodés par une odeur.
Les sapeurs pompiers et les militaires reconnaissent également une odeur intense et caractéristique. Celle-ci provient de cultures de plantes de marijuana qui débutaient leur floraison.
70 pieds de cannabis, ainsi que l'ensemble de l'installation nécessaire à la culture "indoor" sont alors découverts dans les deux appartements du 1er et 2e étages. Les salles de bain ont également été aménagées et utilisées pour faire sécher les plantes coupées.
Dans une autre pièce, des petits plants sont en culture.

Ayant requis deux témoins pour effectuer leurs constatations en l’absence d’occupant, les gendarmes saisissent l’ensemble des stupéfiants et du matériel.

Ces derniers ont ensuite convoqué, à la brigade, un complice et le voisin qui ne donnait plus signe de vie. Ce locataire s’était, sans l’accord du propriétaire, installé dans tout l’immeuble pour cultiver du cannabis. Ils ont été placés en garde à vue par les enquêteurs.
Les auteurs font l’objet d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité.

L’image contient peut-être : 2 personnes, plante et plein air

PRÉVENTION DES INCENDIES DE FORET

vigilance maximale en raison d’un risque incendie très élevé

 
 
PRÉVENTION DES INCENDIES DE FORET : vigilance maximale en raison d’un risque incendie très élevé
En raison des conditions de sécheresse actuelle et au vu des dernières prévisions météorologiques, le risque d’incendie est actuellement très élevé. Ces conditions devraient se maintenir les prochains jours. La semaine dernière, les sapeurs-pompiers de l’Hérault ont traité 105 départs de feux et mobilisé plusieurs centaines de personnes. Dans le département de l’Hérault, près de la moitié des incendies de forêt sont d’origine involontaire. Ils peuvent donc être évités en adoptant un comportement responsable et citoyen

Le préfet de l’Hérault rappelle que l’emploi du feu est interdit depuis le 16 juin en application de l’arrêté du 25 avril 2002. Sont notamment interdits les feux d’artifice, les lanternes volantes, les brûlages de végétaux, les feux de camp et les barbecues en zone végétalisée. Il est également formellement interdit de fumer dans les zones naturelles et de jeter des mégots.

 

Par ailleurs, afin de limiter les incendies d’origine involontaire, il est également vivement conseillé sur l’ensemble du territoire départemental de ne pas réaliser de travaux à l’aide de machines et d’outils (y compris travaux agricoles et débroussaillement) pouvant générer des étincelles et des départs de feu aux heures les plus chaudes de la journée (entre 10 heures et 21 heures) et lors des journées ventées. Pour les travaux urgents, les personnels en charge de leur réalisation devront être systématiquement équipés de moyens de première extinction.

 

Enfin, le préfet de l’Hérault a demandé à ses services de se mobiliser pour surveiller et réprimer toute mise à feu malveillante, susceptible d’être à l'origine d'incendies. Ainsi, la cellule technique départementale de recherche des causes des incendies composée de gendarmes, de pompiers et de forestiers est régulièrement sollicitée par les directeurs d’enquête pour identifier les causes des incendies. Plusieurs incendiaires ont été identifiés depuis le début de l’année.

Le non-respect de l’interdiction de l’emploi du feu expose son auteur à des poursuites pénales. En cas d’incendie, même involontaire, des amendes pouvant aller jusqu’à 150 000 € ainsi que des peines d’emprisonnement peuvent être prononcées. Des dommages et intérêts peuvent être réclamés.

 

Les feux de forêt ne sont pas une fatalité. En cas de fumées suspectes ou de départs de feu, contactez immédiatement le 18 ou le 112 pour le signaler et ainsi éviter qu’il se propage.

Plus d'informations ici