Hérault

La gestion des risques avec le Département, l'été

 

pompiers - cg34

Le Département de l’Hérault est mobilisé dans la lutte contre les risques qui menacent les biens et les personnes

De part ses compétences et les politiques volontaristes qu’il a développées, il est particulièrement actif dans la lutte contre les pénuries en eau, les incendies, les inondations et les mouvements de terrain. La géologie héraultaise, le contexte méditerranéen et les évolutions prévisibles liées au changement climatique rendent ces risques particulièrement présents dans notre département.

Pénurie d’eau

Le risque de pénurie d'eau est un des risques auquel l'Hérault est le plus confronté. Les besoins en eau augmentent de façon importante an raison de l’accroissement démographique, accentué épisodiquement par la fréquentation touristique surtout en période estivale. Or, en saison chaude, on sait que les besoins d’irrigation sont plus forts. Enfin, l’un des effets du changement climatique est la multiplication des périodes de sécheresse. L’ensemble de ces facteurs conjugués risquent d’amplifier les tensions sur la ressource.

Depuis de nombreuses années, le Département anticipe les besoins sur son territoire grâce à un Schéma départemental d'alimentation en eau potable, régulièrement actualisé. Pour les collectivités locales qui en ont besoin, il conduit des opérations de recherche en eau afin de pallier les déficits quantitatifs et les ressources non protégeables.

Les zones les plus tendues se situent dans la zone littorale. Les ressources locales sont soumises aux risques de salinisation, en particulier la nappe de l'Astien fortement mobilisée par de nombreux forages publics et privés.

Afin de résoudre pleinement ces difficultés, le projet Aqua Domitia (amenée d'eau en provenance du Rhône jusqu'à l'Orb) est en cours de développement. Destiné à apporter au territoire une sécurité d'approvisionnement et une capacité d'irrigation raisonnée de la vigne, ce projet est confié à la société d'aménagement du Bas Rhône Languedoc.

Pour le piémont, en plus des nombreuses sources à protéger, la source des Cent fonts prospectée et analysée par le Département est mobilisable pour la zone Est qui connaîtra un développement soutenu et un déficit en eau prochainement.

Ces perspectives ne limitent pas les efforts entrepris qui doivent encore s'intensifier pour lutter contre les fuites et les gaspillages. La réduction des risques de pénurie d'eau passe d’abord par la maîtrise des prélèvements et  la consommation à laquelle chaque collectivité responsable est appelée à contribuer.

Incendie

 Le saviez-vous ?

L'été, 3000 sapeurs-pompiers professionnels et volontaires sont mobilisés pour intervenir

Les forêts héraultaises constituent des espaces naturels fragiles. Les feux de forêt ravagent chaque année de nouvelles parcelles qui mettent du temps à se reconstituer. Pour limiter ce fléau, enrayer sa progression et en atténuer les effets, le Département se mobilise avec des partenaires pour la prévention des incendies de forêt.

Ainsi les services départementaux, SDIS et Forestiers Sapeurs, protègent les 310 000 hectares de forêts, landes et garrigues qui sont classées parmi les plus sensibles de France.

L'hiver, la mission des 105 forestiers-sapeurs encadrés par l'Office National des Forêts consiste à débroussailler 2 000 hectares et à entretenir et 2000 km de pistes de défense contre les incendies, mais aussi 17 tours de guêt et 330 citernes d’eau qui  complètent ce dispositif préventif.

 Adoptez les bons gestes pour éviter des provoquer des incendies !

L'Entente pour la forêt Méditerranéenne 
réunit 29 collectivités, 14 départements de la zone sud (incluant le Département de l’Hérault), les 14 services départementaux d'incendie et de secours, ainsi que la collectivité territoriale de Corse.
Pour la 8è année, l'Entente et ses partenaires sensibilisent les touristes et les résidents en forêt, aux bons gestes pour éviter des provoquer des incendies.

En savoir plus : http://www.prevention-incendie-foret.com

La Fête de l’OEnotour célèbre le terroir et le savoir-faire héraultais !

Trophées Vincoeurs et saveurs 2018

 

Jeudi 28 juin, la Fête de l’OEnotour a rassemblé de nombreux amateurs de vin et de gastronomie dans les jardins de l’Hôtel du Département à Montpellier. Les Trophées Vincoeurs et saveurs qui récompensent des professionnels innovants de la viticulture, de l’agriculture, de la pêche, de la conchyliculture et les artisans de bouche, ont également été remis aux 5 lauréats.

ceremonie-vincoeurs2018.jpg

L’ensemble du Jury, les nominés, les lauréats et Kléber MESQUIDA réunis sur la scène dans les jardins de l’Hôtel du Département.    
 
 
Les 5 lauréats ont reçu une oeuvre originale en marbre de Saint-Pons-de-Thomières. Le Jury, présidé par Audrey Imbert, Conseillère Départementale en charge de la Conchyliculture et de la pêche, a également remis une médaille à chaque nominé de cette 8ème édition des Trophées Vincoeurs et saveurs.
 

5 lauréats Vincoeurs et saveurs

Pour cette nouvelle édition des Trophées vincoeurs et saveurs, 13 nominés avaient été sélectionnés pour leur audace et leur créativité. Les 5 prix ont été décernés à :
 
Bernard Morin, du Comité départemental de la randonnée pédestre de l’Hérault, a reçu le trophée Agritourisme pour les oeno-randos, ces 15 itinéraires à la découverte des paysages viticoles héraultais.
Un trophée remis par Claude Barral, Vice-président au développement économique et au tourisme.
 
Jean-Luc Falip, Vice-Président délégué à l’aménagement rural, viticulture, agriculture, pêche et forêt, décerne à Robert Rumeau de Valdora le Trophée Audace, pour le projet de mise en vivier des dorades, afin de valoriser ce produit de pêche artisanale. Un projet sétois unique en France et en Europe, soutenu par André Lubrano du Cépralmar.
 
Remis par Jean-Luc Malicorne, Président du CIVAM Bio 34, le Trophée Marketing a récompensé Jean-Luc Mazas du Domaine de Belle Dame à Mireval pour sa démarche Oenotourisme pour tous, pour laquelle il a aménagé sa boutique pour qu’elle puise accueillir les personnes en situation de handicap, mais aussi créer des étiquettes en braille.
 
Yvon Pellet, Conseiller départemental en charge de la viticulture et de l’Observatoire viticole, remet un prix spécial du Jury à Victor Combes pour les Buffets fermiers 34, des repas made in Hérault élaborés pour des événements !
 
Un autre prix spécial du Jury a été attribué à Christophe Prodel et Clément Avias de la boulangerie Des rêves et du pain à Montpellier. Meuniers et boulangers, ils fabriquent des pains traditionnels à base de farine 100% naturelle. Un trophée remis par Catherine Valgalier, Présidente de la Confédération générale de l’Alimentation en détail de l’Hérault.
 

La Fête de l’OEnotour

Caveaux-étapes de l’OEnotour, producteurs locaux ou encore offices de tourisme étaient réunis sur un marché représentant les 6 grandes destinations de l’Hérault.

Vincoeurs_Saveurs_534.jpg

 
 
Haut-Languedoc & Vignobles, Béziers Canal du Midi, Pays Coeur d’Hérault, Pays de Thau & Pays de Pézenas, Pic Saint-Loup Cévennes et Montpellier Petite Camargue : environ 3000 visiteurs ont pu se régaler avec les meilleurs produits et vins du terroir héraultais.
 
Une dégustation dans une ambiance conviviale et swing : l’Hippocampus Jass Gang et les formations de danse Montpeul’swing et Swing Jammerz ont su créer l’ambiance !

Budget Supplémentaire: le Département en bonne santé financière

Le lundi 25 juin, l’Assemblée départementale s'est réunie à l’Hôtel du Département de Montpellier. Les 50 conseillers départementaux ont abordé de nombreux sujets.

Retrouvez la session sur Youtube en cliquant sur l'image :

 

 

Parmi les dossiers à l’ordre du jour : 

Présentation du Budget Supplémentaire et vote du Compte Administratif : le Département en bonne santé financière

Étape budgétaire importante, le Budget Supplémentaire est voté en milieu d’exercice pour permettre d’ajuster les dépenses de la collectivité à engager sur la fin de l’année civile. Il s’agit d’une Décision Modificative.

Pour l’année 2018, le Budget Supplémentaire attribue 14,9 M€ à l’investissement et 8,2 M€ au fonctionnement :
 
  • 14,9 M€ d’investissement qui sont principalement fléchés dans des travaux liés au patrimoine ou à la voirie dont :
- 4,5 M€ pour l’aménagement du Domaine départemental de Bayssan ;
- 1,6 M€ pour les travaux de la RD61 dans le canton de Lunel ;
- 500 000 € pour l’aménagement de la RD612 ;
- 1,2 M€ fléchés suite aux intempéries sur les routes ;
- 1,1 M€ pour les sinistres causés par la neige au Collège de la Croix d’Argent à Montpellier ;
- 4,03 M€ pour la réorganisation des solidarités sur tout le territoire avec la création des Maisons départementales de la solidarité et de l’autonomie.
 
  • 8,2 M€ pour le fonctionnement dont :
- 3 M€ pour le RSA ;
- 2,5 M€ pour la protection de l’enfance ;
- 0,4 M€ de subventions pour la culture et le sport.
 
Pour l’année 2018, le Budget Supplémentaire va porter les investissements du Département à 215,7 M€.
 
 
Le Compte Administratif, voté avant le 30 juin de l’année, présente les résultats comptables de l’exercice budgétaire de l’année civile écoulée.
 
Les droits de mutation à titre onéreux1 ont apporté une recette de 238 M€ en 2017.
 
Cette hausse des recettes permet au Département de :
 
- ne pas augmenter les impôts ;
- de se désendetter : en 2016, la totalité de la dette s’élevait à 555 M€ ; en 2017, 508 M€ d’emprunts. Sa capacité de désendettement est de 3 ans, quand l’Etat établit un seuil de vigilance à 10 ans ;
- de financer les dépenses de fonctionnement et d’investissement au bénéfice de nouveaux projets qui contribuent au développement économique et aux solidarités territoriales ;
- de disposer d’une épargne brute de 172 M€ (contre 145 millions en 2016) qui va être vouée à l’investissement.
Ces résultats attestent d’une très bonne santé financière du Département.
 

Aménagement du territoire

Aides 2018 aux projets d’aménagement structurants des territoires :

- Commune d’Aigues-Vives : embellissement du coeur de village – centre ancien
- Commune de Boujan-sur-Libron : création d’un jardin public au coeur du village
- Commune de Fouzilhon : mise en valeur du centre ancien du village
- Commune de Lodève : construction d’une médiathèque – tranche complémentaire
- Commune de Pierrerue : réalisation d’une salle pluriactivités touristiques
- Commune de Saint-Gervais-sur-Mare : maison de santé pluricommunale – tranche 1
- Commune de Soubès : réhabilitation des espaces publics du centre bourg secteur 
 
Politique de l’habitat : protocole de mise en place du Pôle départemental de Lutte contre l’Habitat Indigne de l’Hérault
 
Constitue un habitat indigne les locaux ou installations exposant les occupants à des risques manifestes pouvant porter atteinte à leur sécurité physique ou à leur santé.
Dans le département de l’Hérault, environ 38 900 logements du parc privé sont estimés potentiellement indignes, ce qui représente 8,5% du parc de logement.
Le Pôle départemental de Lutte contre l’Habitat Indigne de l’Hérault vise à faciliter et développer le travail en réseau et en partenariat de l’ensemble des acteurs du logement dans le Département.
Dans le cadre de sa délégation des aides à la pierre de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) et de ses compétences en matière d’action sociale, le Département s’engage à mettre systématiquement en place des actions de repérage des logement potentiellement indignes, de favoriser le traitement prioritaire des demandes de subvention visant à la résorption de l’habitat indigne, de mobiliser les services sociaux et de PMI, ainsi que de fournir une aide au logement en coordination avec la DDCS.
 
Participation du Département à Hérault Ingénierie pour l’année 2018
Par arrêté du 13 février 2018, le Département a créé l’agence départementale Hérault Ingénierie. L’agence aura la possibilité d’apporter aux collectivités qui la composent toute assistance d’ordre technique, juridique ou financier.
Pour 2018, la contribution financière du Département sera de 508 250 €
 

Education, culture, jeunesse, sports et loisirs

Demande de subvention à la Région pour l’exposition « Odyssée d’un enfant d’ici »
En application de sa politique d’aménagement et de valorisation du littoral, le Département souhaite exposer la beauté des fonds marins de l’Hérault en comparant leur richesse avec celles d’autres fonds marins, souligner leur fragilité et la nécessité de les protéger tout en valorisant le parcours remarquable d’un enfant du pays.
Du 27 octobre 2018 au 9 février 2019, le Département de l’Hérault proposera à Pierresvives une exposition intitulée « Odyssée d’un enfant d’ici : Laurent Ballesta », photographe sous-marin et biologiste.
Montant de la demande de subvention : 10 000 €.
 

Développement économique, du tourisme, des politiques de l’insertion et de l’économie solidaire

Schéma pour le développement des ports départementaux et des filières maritimes 2018-2021
Avec ses 90km de côte, le Département de l’Hérault représente près de la moitié de la façade maritime de la Région Occitanie. Depuis 2005, ce sont plus de 200 M€ qui ont été investis pour développer et préserver ce territoire.
Le Département de l’Hérault est responsable de huit ports départementaux dont six sont situés sur la lagune de Thau. Quatre de ces ports sont mixtes et accueillent des activités de plaisance, de pêche et parfois de conchyliculture. Il s’agit des ports de Bouzigues, Mèze, Tabarka à Marseillan et le Chichoulet à Vendres. Les quatre autres sont strictement réservés aux activités de pêche et conchyliculture. Il s’agit des ports du Barrou à Sète, du Mourre Blanc à Mèze, des Mazets à Marseillan et du port de pêche du Grau d’Agde.
Le schéma pour le développement des ports départementaux et des filières maritimes 2018-2021 est construit autour de 5 orientations :
- Donner un nouvel élan aux ports départementaux ;
 
 
Développer le potentiel conchylicole de l’Hérault ;
- Accompagner les mutations de la filière pêche ;
- Développer le potentiel nautique du Département ;
- Améliorer la sécurité en mer et développer l’identité maritime du Département.
Le schéma est l’un des piliers de la stratégie plus globale et intégrée « Hérault littoral » qui devra répondre aux enjeux du Littoral Héraultais : gestion du trait de côte, maintien de la qualité de l’environnement, développement des activités maritimes, cohésion sociale etc.

Aménagement rural, agriculture, viticulture, pêche et forêt

Irrigation agricole : affectation des crédits 2018
Le projet Aqua Domitia consiste à sécuriser les ressources en eau et l’adaptation au changement climatique des territoires littoraux de l’Occitanie situés entre Montpellier et Narbonne. En conjuguant la ressource du Rhône avec les ressources locales, ce projet vise à garantir durablement la satisfaction des besoins en eau de ce territoire et concilier son développement économique avec la préservation de l’environnement, en allégeant la pression sur les milieux aquatiques fragiles.
Le Département de l’Hérault a, dès l’origine du projet, apporté son soutien dans un objectif d’une gestion durable de la ressource en eau. Le projet Aqua Domitia aura permis l’équipement à l’irrigation de plus de 5 050 ha de terres et la sécurisation en eau potable d’un territoire accueillant plus d’habitants en été, entre Montpellier et Béziers. Les premières réalisations ont principalement porté sur les Maillons « Sud Montpellier », « Nord-Gardiole » et « Bitterois ».
Pour la réalisation de la troisième et dernière tranche (2018-2021), le montant de la subvention apportée par le Département serait de 11 050 000 € (17% du montant total).
 
 
1 Les DMTO (Droits de Mutations à Titre Onéreux) sont la principale source de recettes d’un Département 
 
 

Première édition de Scientilivre dans la vallée de l’Hérault

Du 29 juin au 1er juillet 2018

Scientilivre aura lieu dans la vallée de l’Hérault du 29 juin au 1er juillet 2018 sur le thème des animaux.

Co-organisée avec le C.I.S.T. et la librairie Sauramps de Montpellier, cette première édition héraultaise met en avant, particulièrement, les animaux dans la science et dans l’imaginaire et invite les auteurs de science-fiction et fantastique Eric Simard (livres jeunesse Humanimaux), Pierre Bordage, Claude Ecken, Joëlle Wintrebert, Jacques Barberi, Jérôme Gasulla, le scénariste de bande dessinée Dobbs (Loki, Scotland Yard…), l’écologue et photographe Philippe Martin (Hyper Nature), l’astrophysicien Sébastien Vauclair, les chercheuses Magali KitzmannGéraldine Pawlak et Marie Pequignot de Genopolys (Montpellier), le directeur du Laboratoire d’Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier (L.I.R.M.M.) Philippe Poignet, le fondateur du Groupe Phocéen d’Etude des Requins Nicolas Ziani

Des rencontres scolaires sont également prévues permettant au jeune public de découvrir les sciences et les livres de manière ludique.Tables-rondes, expositions, animations scientifiques, conférences, animation théâtrale, parcours ludiques, jeux de science, concours de portraits et de nouvelles, et, bien sûr, dédicaces… vous entraînent sur les traces des dinosaures et des plus grands animaux du monde mais aussi des abeilles et autres insectes, de créatures fantastiques d’hier et de demain (de la sirène à la licorne, de la bête du Gévaudan au mouton cloné, de Tarzan l’homme-singe à « l’enfaon »), les raies et les requins… Vous saurez tout, aussi, sur les mécanismes de la mémoire et la perception des sens (à travers un atelier-expérimentation étonnant), l’histoire de la robotique, le Soleil (grâce à des observations au télescope)…

> LE PROGRAMME <

La Fête départementale de l’Oenotour

Le 28 juin prochain, le Département organise la Fête départementale de l’Oenotour à l’Hôtel du Département à Montpellier. Cette fête comprend plusieurs événements :


- remise des Trophées,
- marché Vincoeurs et saveurs d’Hérault,
- concert et bal.

Aucun texte alternatif disponible.

L’image contient peut-être : texte

Cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française

 
Cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française
Pascal Otheguy, secrétaire général de la préfecture de l’Hérault, a présidé ce vendredi 08 juin la cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française à la préfecture de l’Hérault.

Cette cérémonie vise à accueillir de manière solennelle et chaleureuse dans la communauté nationale, les personnes ayant acquis récemment la nationalité française par naturalisation ou réintégration ou par mariage avec un ressortissant français.

Lors de cette manifestation, 50 personnes recevront le décret de naturalisation ou la déclaration de nationalité française par mariage qui matérialise leur acquisition de la nationalité française.

Elles sont originaires de  pays différents : Maroc (23), Algérie (6), Roumanie (3), Sénégal (3), Britannique (2), Madagascar (2), Biélorussie (1), Cameroun (1), Chine (1), Congo (1), Cuba (1), Espagne (1), Guinée (1), Tunisie (1), Turquie (1), Ukraine (1), Syrie (1).

Elles vivent à Montpellier, Castelnau-le-Lez et Jacou.

La plus jeune est âgée de 21 ans, la plus âgée a 71 ans. L’ensemble des catégories socio-professionnelles sont représentées.

Département Budget 2018 : solidarité avec les Héraultais

Le Conseil départemental a voté son budget les 12, 13 et 14 février derniers. Michaël Delafosse, conseiller départemental en charge des finances est revenu sur les principales mesures adoptées.

Lac du Salagou in France

"Nous arrivons à mi-chemin de ce mandat et les choix faits par l’équipe de Kléber Mesquida portent aujourd’hui leurs fruits. La fibre optique sera accessible à tous les Héraultais au plus tard en 2022 (lire page 14), le plan irrigation va être adopté cette année, afin de mieux maitriser la ressource en eau et soutenir ainsi toute la filière agricole. Un effort budgétaire significatif sera fait pour permettre aux pompiers d’assurer leur mission de service public. De nombreux projets au service de tous les Héraultais sont lancés, avec un budget de 1,490 milliards d’€, avec une maitrise de la fiscalité. Il n’y aura pas d’augmentation des impôts en 2018. Le poids de la dette du Département passe de 501€/habitant à 459€/habitant pour cet exercice."

Découvrir les grandes lignes du Budget : http://www.herault.fr/2018/02/14/budget-2018-solidarite-heraultais-23542

Le conseil départemental de l'Hérault reçoit le MHR

Ce lundi 4 juin 2018, les joueurs du MHR, favoris au titre de champions de France et finalistes du Top 14 cette année, ont été reçus par Kléber Mesquida, président du conseil départemental de l'Hérault et par Mohed Altrad, président du Montpellier Hérault rugby, à l'occasion d'une réception pendant laquelle leur ont été remis la médaille du département.

Les rugbymen passés à côté de leur finale face à Castres samedi au Stade de France arboraient la tristesse des mauvais jours. « Avec Marie Passieux vice présidente, Michaël Delafosse président de la commission sports, Andre Lubrano représentant la Région, j’ai remercié les joueurs pour leur saison exceptionnelle avec le record d’essais : 103 !
Même si la finale ne leur a pas réussi, il faut retenir les résultats obtenus qui augurent d’une nouvelle saison prometteuse, en championnat et en coupe d’europe... Allez le MHR ! » Kléber Mesquida.

L’avenue Condorcet de Bessan aménagée par la commune et le département

 

L’avenue Condorcet, depuis la cave coopérative jusqu’à la rue du Stade, qui vient d’être aménagée et pourvue de nouveaux équipements, a désormais une bien meilleure allure : un espace de stationnement bien utile a été créé, la clôture et le portail d’entrée du stade Francis Casalta changés pour une meilleure vue sur le stade ; la bande roulante de voirie a été refaite par les services du département, et une piste piétonne et cyclable réalisée de la halle départementale de sport Jean-Louis Papin à la placette dite « la place rouge ».

Il ne reste désormais plus à terminer que quelques finitions, comme la réalisation prochaine des espaces verts et de la signalétique routière.

Les travaux sur cette voie départementale très fréquentée ont été réalisés grâce au soutien du conseil départemental. Sébastien Frey, conseiller départemental de l’Hérault, et Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan, sur place, ont parlé des actions du département dans la commune (notamment au niveau des aménagements routiers) et prévu ensemble une inauguration prochaine de ces travaux, en lien avec l’ASB Football.

Département : le budget départemental 2018

Le budget départemental 2018 se veut ambitieux et solidaire. Après le débat d’orientations budgétaires du 18 décembre 2017, le vote du budget primitif a été l’occasion de fixer le cap des prochaines politiques publiques à mener en faveur des Héraultais et du territoire.

Accueil

 

C’est un budget primitif 2018, d’un montant de 1,490 Milliards €, qui a été voté par l’Assemblée départementale ces 12, 13 et 14 février 2018.

Avec ce budget, le Département veut affirmer son ambition pour un développement équilibré du  territoire et sa volonté de renforcer les solidarités aux personnes, sans augmentation du taux de  la taxe foncière.

 

"Premier indicateur de cette volonté politique : un budget solidarité consacré à soutenir les plus fragiles (les personnes âgées, les personnes handicapées, les publics en difficultés sociales, l’enfance en danger) de 758 M€. Il progresse plus modérément que les années précédentes en raison principalement de la stabilisation du nombre d’allocataires RSA. Pour autant, le reste à charge du Département concernant les 3 allocations individuelles de solidarité, Allocation personnalisée d’Autonomie (APA), Revenu de solidarité active (RSA) et Prime de compensation du handicap, augmente de 17,5M€ en 2018, soit 192,9 M€ non compensés par l’Etat. "

Pour connaître l'intégralité de la présentation : http://www.herault.fr/2018/02/12/un-budget-departemental-2018-ambitieux-solidaire-23537