Hérault

Laura Flessel, ministre des sports, était en déplacement dans le Département

Laura Flessel, ministre des sports, était en déplacement à Montpellier ce dimanche 13 mai.

La ministre est venue à la rencontre des acteurs de la vie sportive locale à l'occasion d'une journée placée sous le signe du partage et de la convivialité.

Après être allée saluer Monsieur le maire de Montpellier, Philippe Saurel, c'est à la salle de boxe du quartier de Croix d'argent qu'a débuté la journée de visite.
Laura Flessel a pu rencontrer et échanger avec de jeunes boxeurs et boxeuses et avec des sportifs professionnels de Monpellier, avant de dévoiler la plaque "Mohamed Ali", nouvelle dénomination de la salle de boxe.

L’image contient peut-être : 15 personnes, personnes souriantes, personnes debout et intérieur

Arrivée au quartier de la Mosson, la ministre était attendue au centre nautique Neptune pour une visite des locaux et une présentation des projets d'aménagements et des activités de formation. Ce fut aussi l'occasion de rencontrer les nageurs professionnels et les membres de l'association "le Grand plongeon" qui œuvrent au quotidien pour l'apprentissage de la natation pour tous.

La ministre fut ensuite accueillie dans les locaux du Montpellier Basket Mosson où elle a pu échanger avec des jeunes membres de l'association venus nombreux.
La visite s'est clôturée par une rencontre avec les sections U15 et le coup d'envoi du match, donné par Laura Flessel.

Enfin, la ministre des sports est arrivée au FISE, le Festival Internationale des Sports Extrêmes, sur les rives du lez en début d'après-midi.
Après une visite des installations, la ministre s'est entretenue avec les organisateurs de cet événement de renommée internationale, et a assisté à une démonstration de flat BMX.


Cette venue au FISE a clôturé le déplacement héraultais de la ministre des sports à Montpellier ; Montpellier qui, comme l'a indiqué Laura Flessel, pourrait être une base arrière pour les JO de 2024.

Journée Nationale des mémoires de la traite de l'esclavage et de leurs abolitions.

Philippe Nucho, sous-préfet, secrétaire général adjoint de la préfecture de l'Hérault a présidé, aux cotés de Philippe Saurel, Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, la cérémonie organisée à l'occasion de la journée Nationale des mémoires de la traite de l'esclavage et de leurs abolitions.

La cérémonie s'est tenue le jeudi 10 mai, devant la Stèle dédiée à l'abbé Grégoire dans le jardin de l'hôtel de Ville à Montpellier.

L’image contient peut-être : 14 personnes, personnes souriantes, personnes debout

A travers son discours, le sous-préfet a notamment tenu à rappeler l'importance des étapes franchies dans ce combat contre l'esclavage :

" Dans le cadre de ce travail de mémoire, il nous faut également nous montrer capable de sortir des caricatures, d’appréhender la complexité, de resituer les faits dans leur époque, de travailler inlassablement l’archive, et de saluer les étapes décisives franchies durant un siècle et demi.

Je pense au mouvement incontournable de la Négritude, formé notamment d’Aimé Césaire, Léopold Sédar Senghor, Guy Tirolien ou René Depestre. qui aura rendu sa fierté aux Noirs et interrogé le colonialisme. Cette étape indispensable a été suivie du formidable mouvement de la Créolité qui, avec le flamboyant Patrick Chamoiseau et Edouard Glissant, est venu inclure plutôt qu’exclure, montrer un métissage enrichissant pour faire le Tout-Monde pour aller vers l’universalité des valeurs qu’elle porte en elle.

Aujourd’hui, l’heureux message de ce mouvement semble avoir été oublié et l’on assiste un peu partout à un repli de chacun vers les souffrances des siens. L’aveuglement conduit même parfois à des comparaisons hasardeuses qui n’ont pas lieu d’être pour établir une échelle des souffrances quand il faut les embrasser toute. Il nous faut avoir le cœur assez grand pour comprendre chaque blessure et chaque indignation légitime et la partager.

Lorsqu’on écoute attentivement la parole de Césaire aujourd’hui, ce n’est pas la parole d’un fils d’esclave revendiquant pour sa boutique qu’on entend, c’est un cri vivant à l’Humanité toute entière.

C’est pourquoi il nous faut prolonger ce cri autant que nécessaire contre toutes les formes d’esclavage qui continuent à exister de part le monde."

Des permanences de France Alzheimer sur Thau

Mobilisée depuis plus de 30 ans pour soutenir les familles de malades, France Alzheimer est la seule association loi 1901 reconnue d’utilité publique dans le domaine de la maladie d'Alzheimer et maladies apparentées.

Sa mission première est d’aider les familles éprouvées physiquement et psychologiquement par la maladie d’un proche, parent, conjoint ou ami afin de rompre leur isolement, de soulager leur souffrance tout en leur apportant conseils et solutions pratiques. Les bénévoles de l’association France Alzheimer Hérault proposent de les rencontrer lors des permanences mensuelles sur rendez-vous au Montpellier tous les lundis de 14h à 17h et les jeudis de 10h à 12h

  • Sète le 3ème mardi de 9h à 12h
  • Mèze le 3ème lundi de 14h à 17h

Les personnes y sont reçues, écoutées et informées sur les aides diverses existantes au niveau national ou local, et sur les aides spécifiques que l’association France Alzheimer Hérault peut leur apporter afin de leur permettre d’assumer, dans les meilleures conditions possibles, la prise en charge de leurs proches. 

PMI : des kilomètres de prévention

Le bus de la protection maternelle et infantile sillonne les routes de tout l’Hérault, pour aller à la rencontre des parents, dans les villes comme dans les villages. C’est un service de proximité très apprécié que nous envient d’autres départements.

 
Bus PMI à Servian
 
 La maman de Timéo a rendez-vous à 15 heures : «J’apprécie de venir voir les professionnelles du bus à chaque consultation », déclare-t-elle. « La puéricultrice m’a suivie après mon accouchement, et elle connait bien mon fils. » Cette proximité avec les patients qui habitent à quelques mètres, facilite le contact. « C’est simple pour les parents de venir consulter près de chez eux, et complémentaire de leur médecin traitant », commente le docteur Virginie Fèvre qui assure les consultations.

Dans le bus aménagé, le médecin pratique un examen médical, accompagné par une puéricultrice. On peut aussi bien avoir à peser et à mesurer l’enfant, qu’être à l’écoute de ses parents », décrit Nathalie Chauvin-Buthaud, puéricultrice. « D’une famille à l’autre, on peut aborder les modes de garde, la vaccination ou le soutien à l’allaitement » ajoute-t-elle.


Ces professionnelles l’affirment, leur travail est le même dans le bus ou ailleurs. Mais chaque consultation est unique :  souvent, ces parents ont juste besoin d’être rassurés par un avis de professionnel », conclut le médecin.

Pour en savoir plus sur les passages près de chez vous, et pour prendre rendez-vous : 04 67 67 63 32. 

L'Hérault premier département touristique de la région

Le budget consacré au tourisme par le Département de l'Hérault est de 6,34 millions d'€ dont 3,6 millions d'€ à Hérault Tourisme, organisme associé. Aujourd'hui, l’Hérault est le 1er département touristique d’Occitanie et le 4ème département touristique de l'Hexagone : 1,7 milliard d'€ de chiffre d’affaires et 41.000 emplois directs ou indirects.

 

L’ambition du nouveau schéma pour le Département est construite autour de trois enjeux majeurs :

  • Poursuivre l’attractivité touristique de l’Hérault, 1er département touristique de la Région, pour plus de retombées économiques : gagner 1 rang en terme de fréquentation et augmenter les dépenses de consommation qui y sont liées,
  • Anticiper les mutations numériques et créer les conditions favorables à l’investissement touristique,
  • Favoriser l’équilibre entre littoral et espace rural / Solidarité Territoriale / Tourisme durable.

A partir de thématiques comme celles de l’oenotourisme, de la culture, des loisirs de nature, des grands sites et du patrimoine, un certain nombre de constats et de priorités ont été retenues.

Selon les professionnels du tourisme interrogés, si le territoire est déjà bien équipé, le Département doit s’organiser pour relever deux grands défis pour l’avenir :
  • L’itinérance européenne, dans un cadre paysager préservé, avec la volonté de devenir leader de l’itinérance douce en Occitanie,
  • La digitalisation, avec la nécessité d’accompagner celle de l’ensemble de l’économie touristique et de favoriser l’innovation.

     le Département peut vous aider si vous êtes Porteurs de projets touristiques,

    Comment ?

    • informations sur les aides financières ;
    • analyse de faisabilité, du marché, des cibles ;
    • orientation vers les partenaires institutionnels et techniques (fédérations, structures de développement touristiques…) ;
    • contact avec des partenaires financiers ou des exploitants ;
    • recherche du site le plus approprié.

    Le dialogue avec les professionnels du tourisme est constant. Lors de l’actualisation du Schéma Départemental de Développement du Tourisme et des Loisirs, trois principes qui guident l’action du Département sont ressortis :  

    • l’efficacité des aides, au plus près des besoins des professionnels ;
    • la qualité, en exigeant l’adhésion aux labels de qualité (Qualité Tourisme, Qualité Hérault, Qualité Sud de France) ;
    • le développement durable, en exigeant ou en incitant des labels d’accessibilité (Tourisme Handicap) ou de qualité environnementale (Ecogîtes, Clé verte,…).

    Montée en qualité des Hôtels et des Restaurants

    Quand il investit dans la qualité, un professionnel bénéficie d’aides financières directes qui peuvent aller jusqu’à 80 000 €. Ces aides peuvent désormais être étendues aux travaux de mise aux normes (sécurité, accessibilité,...).

    Rénovation des meublés du littoral

    Les opérations groupées de rénovation de l’immobilier sur le littoral tardent à voir le jour. Si rien n’est fait l’offre risque de se dégrader. C’est pourquoi, le Département a décidé d’aider les propriétaires de meublés des stations à rénover et à moderniser leur site, dans le respect de critères de qualité et de mise en marché. C’est la seule collectivité à agir dans ce secteur.

    Gîtes ruraux

    Le Département soutient les gîtes ruraux pour les travaux de construction et de rénovation.

    Environnement et campings

    L’offre des campings est globalement de grande qualité en Hérault. Toutefois, en partenariat avec les professionnels, une priorité a été ciblée, soit le développement du caractère paysager et environnemental des sites. Un guide pratique a été réalisé et les dépenses liées à ces travaux font dorénavant partie des dépenses admissibles aux aides.

    Repositionnement des Villages de Vacances

    L’évolution du tourisme social est complexe. Le Département, précurseur en la matière, a lancé un appel d’offres afin de soutenir plusieurs projets exemplaires de rénovation, restructuration et repositionnement commercial. Trois grands projets (un à Sète, un à Saint-Bauzille-de-Putois et un autre à Palavas) ont été conduits et sont aujourd’hui opérationnels. 3 M€ ont été consacrés à ces opérations exemplaires, constituant des références en la matière. Aujourd'hui, les projets sont étudiés sur les mêmes principes, au cas par cas. 

    Pour plus de renseignements sur l'Hérault et ses destinations, consultez les brochures.

    http://www.herault-tourisme.com/brochures/~/offrestouristiques-34-1.html

     

L'économie maritime avec le Département

Bordé par la mer et ses lagunes sur plus de 130 km, l'Hérault dispose d'un littoral qui génère de multiples activités économiques : le tourisme, la pêche et la conchyliculture en mer et en étang ainsi que les activités portuaires. Le Département participe activement à leur développement.Grau d'Agde

Ports et équipements maritimes

 

Les 8 ports départementaux
  • Bouzigues
  • Mèze-ville
  • Le Mourre-Blanc
  • Marseillan-Mazets
  • Marseillan-Tabarka
  • Vendres
  • Le Grau d'Agde
  • Le port du Barrou - Sète
Le Département est propriétaire de huit ports professionnels ou mixtes (présence d'anneaux de plaisance) dont il délègue la gestion à des collectivités ou à des organismes et sur lesquels il exerce les pouvoirs de police portuaire que lui confère la Loi. Son objectif : réhabiliter, préserver et valoriser les ports départementaux en lien avec ses délégataires. L'effort porte particulièrement sur la requalification environnementale de ces ports.

Commerce et plaisance

La filière plaisance est un moteur essentiel de notre économie locale. Le Département travaille à fédérer en réseau les entreprises de nautisme. Par ses investissements, il agit pour le commerce maritime et la plaisance et soutient le port de Sète.

 Le saviez-vous ?La plaisance et les nouvelles activités nautiques telles que le sport de glisse ou le jet ski attirent de plus en plus les touristes.  Ces activités concernent près de 330 entreprises et engendrent plus de 2000 emplois locaux

Objectifs :
  • la qualité de l'accueil et de l'environnement ;
  • la compétitivité de l'outillage de la plate-forme portuaire sétoise.

Cela se traduit par :

  • la modernisation d'infrastructures et de superstructures dans le port de Sète ;
  • l'aménagement d'infrastructures fluvio-maritimes ;
  • la mise aux normes sanitaires et environnementales (opération « port propre »).

Filière pêche et culture marine


Le Département, en partenariat avec les organisations professionnelles, contribue au développement des filières pêche et cultures marines. A partir de l'outil départemental que constitue le port de pêche du Grau d'Agde, il favorise la modernisation de la filière pêche et le développement de la ressource halieutique (exploitation biologique des fonds marins) notamment avec la mise en place des récifs artificiels nouvelle génération. Il est aux cotés des professionnels des cultures marines pour promouvoir, là aussi, la modernisation de la filière et la lutte contre les mortalités.

Objectifs : promotion des produits (notamment la démarche AOC conchylicole), compétitivité des criées, qualité de l'accueil et du milieu naturel du bassin de Thau et de sa façade maritime.

Pour cela, il intervient à différents niveaux :

  • modernisation des outils de production ;
  • mise aux normes sanitaires et environnementales ;
  • aménagement d'infrastructures collectives ;
  • installation des jeunes exploitants ;
  • promotion et développement de la transformation des produits ;
  • restauration et protection de la qualité des milieux ;
  • soutien aux organisations professionnelles.

2500 emplois sont concernés par les activités de pêche, de conchyliculture, de plaisance et les services nautiques.

Valorisation et protection du littoral

Le Département intervient en tant que soutien technique et financier des collectivités locales et participe aux projets intercommunaux ainsi qu'à l'expérimentation et à l'observation scientifique pour la protection et la mise en valeur du littoral. Il concourt à la protection des côtes sableuses pour favoriser la qualité des productions et la sauvegarde de ce patrimoine.

Les enjeux du Département de l’Hérault

Les rencontres territoriales « Les enjeux du Département de l’Hérault » seront organisées par le Département le 22 mars à Béziers, le 29 mars à Lodève et le 10 avril à Montpellier.

 

dpt3CapturedptCapturedpt2Capture

 

Un nouveau véhicule pour l’Aide et l’Accompagnement à la Mobilité (SAAM)

Le GIHP-LR propose depuis 1990 un Service d’Aide et d’Accompagnement à la Mobilité (SAAM), sur le territoire du Département de l’Hérault, afin de faciliter les déplacements de personnes à mobilité réduite.

La dimension d’ accompagnement est une composante importante de ce service et les prises en charge s’effectuent de porte à porte . Ce service est complémentaire au réseau des transports intercommunaux. Il s’adresse aux personnes résidant sur le département de l’Hérault et ayant un handicap permanent (moteur, visuel, ou personnes semi-valides).

gigiCapture

Grâce au Département de l’Hérault, le service met en place un véhicule supplémentaire . Jusqu’alors, le service était contraint de refuser des déplacements (15% de refus en 2016), faute de moyens matériels.

Madame Gabrielle HENRY , Conseillère départementale et Vice-présidente déléguée à la solidarité handicap , et Monsieur Thierry BALIX, Président du GIHP-LR ont le plaisir d’ inaugurer le 4ème véhicule aménagé mis en circulation au sein du Service d’Aide et d’Accompagnement à la Mobilité.

Le 21 mars 2018 à 16 h Remise des clés du 4ème véhicule aménagé du Service d’Aide et d’Accompagnement à la Mobilité sur le parvis de l’Hôtel du Département 1977 avenue des Moulins, à Montpellier.

Le Service d’Aide et d’Accompagnement à la Mobilité du Département de l’Hérault en quelques chiffres (2017) : 167 bénéficiaires 3 383 transports et accompagnements, 190 948 km parcourus

Profil sociologique des maires de l’Hérault (2014-2020)

Analyse réalisée par Tim Laurence (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.), étudiant en sciences politiques à l’IEP de Lille (Sciences Po Lille)

 

 

Le maire d'une commune héraultaise

le profil type

  • Sexe : Homme
  • Prénom : Alain
  • Né le 29 octobre 1953
  • Retraité

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-1/p160x160/15966185_10154855468937410_8953094886214572166_n.jpg?oh=f2ff8fd408e27ab1d62ff888db955645&oe=5B02C756
Jordan Dartier, maire de Vias
plus jeune maire de l'Hérault (né en 1987)

 

   

Les maires font partie du personnel politique le plus apprécié par la population du fait de leur proximité immédiate avec le terrain. Cette enquête statistique de Tim Laurence est donc particulièrement pertinente et éclairante pour cerner les caractéristiques socio-démographiques des premiers magistrats de nos communes. Cette étude a été réalisée à partir des données du Ministère de l’Intérieur issues de la liste des maires héraultais élus lors des dernières élections municipales de 2014. (*)

 Profession des maires dans le département

Les maires du département sont des retraités pour près de la moitié d'entre eux, pour parts presque égales entre ceux issus du public et ceux issus du privé. Une illustration de l'importance des retraités dans la vie du pays. Sans eux et sans leur travail largement désintéressé au service de leurs concitoyens, nombre de petites villes seraient à l'abandon.

Autre constatation : la composition socioprofessionnelle des maires de l'Hérault est équilibrée et assez représentative des métiers exercés par la population du département. Un élément de plus qui explique la bonne image dont les maires jouissent en générale. Pour plus détails : voir document à télécharger en cliquant ici

Catégories socio-professionnelles Nombre %
Retraités 150 43,7%
dont secteur public 72 21,0%
dont secteur privé 78 22,7%
Agriculteurs propriétaires exploit. 36 10,5%
Fonctionnaires  35 10,2%
Encadrement et ingénieurs 33 9,6%
Professions  libérales 20 5,8%
Enseignants 18 5,2%
Médecins, dentistes, pharmaciens, vétérinaires 11 3,2%
Employés (secteur privé) 7 2,0%
Chefs entreprise 5 1,5%
Sans profession déclarée 5 1,5%
Artisans 5 1,5%
Commercants 4 1,2%
Salariés agricoles 3 0,9%
Salariés du secteur médical 3 0,9%
Permanents politiques 3 0,9%
Hommes de lettres et Artistes 2 0,6%
Journalistes et autres médias 2 0,6%
Représentants de commerce 1 0,3%
     
total 343  

Parité hommes/femmes 

Dans l'Hérault, seulement 14% des maires sont des femmes. Elles représentent 49 des 343 maires du département.  Une proportion légèrement en dessous de la moyenne nationale (16,1% ).

Age des maires

La date de naissance moyenne des 343 maires du département  correspond au 29 octobre 1953.  Les maires de l'Hérault sont légèrement plus âgés que la moyenne nationale qui sont nés sept mois plus tard  le 29 mai 1954.
Le plus jeune maire de France, Louis Chambon, né en 1992, est le maire de Le Falgoux dans le Cantal (139 habitants), le plus âgé,  Marcel Berthomme, né en 1922, est le maire de Saint-Seurin-sur-l’Isle, en Gironde (3066 habitants). Dans l'Hérault, le benjamin est le maire de Vias, Jordan Dartier né le 20 novembre 1987 et le doyen est Robert Tailhades, maire de Riols , né le 24 décembre 1932.

 Prénoms des maires dans le département : Alain en tête

Dans l’Hérault, 13 maires sur 313 se prénomment Alain, ce qui fait de ce prénom le plus courant porté par les maires du département. S’en suivent notamment Gérard et Jacques, qui complètent le podium, comme le montre le classement ci-dessous.

  Prénom nombre  %
1 Alain 13  3,8
2 Gérard 12  3,5
3 Jacques 12  3,5
4 Jean-Pierre 11  3,2
5 Michel 11  3,2
6 Pierre 11  3,2
7 Jean 9  2,6
8 Philippe 9  2,6
9 Daniel 8  2,3
10 Jean-Claude 8  2,3

Si l’on compare avec les prénoms des maires de France, nous pouvons mettre en exergue que 8 prénoms (en gras) dans le top 10 au niveau local sont présents dans le classement national.

  Prénom nombre  %
1 Michel 1509  4,12
2 Alain 1171  3,20
3 Bernard 981  2,68
4 Philippe 896  2,45
5 Christian 871  2,38
6 Daniel 844 2,30
7 Gérard 829  2,26
8 Jean-Pierre 778  2,12
9 Pierre 727  1,98
10 Jean-Claude 661  1,80

(*) Voir : Licence ODbl, Ideeslibres.org , Ministère de l’intérieur, http://www.data.gouv.fr/fr/datasets/liste-des-maires/

Hérault Tourisme : l'agence de développement touristique

HeraultTourisme.gifLe Comité départemental du Tourisme (CDT) de l’Hérault est devenu Hérault Tourisme depuis 2009.

Hérault Tourisme agit, aux côtés de la Mission Tourisme, dans le cadre du Schéma départemental de développement du tourisme et des loisirs qui fixe les grands axes de développement du tourisme. Voté en 2005, l'actuel schéma a été actualisé en 2008 pour l'adapter aux nouveaux enjeux, notamment celui du développement durable.

Accéder à la fiche contact d'Hérault Tourisme

L'Economie du tourisme dans l'Hérault c'est : un chiffre d’affaires annuel de 1,7 milliards d’€ , un secteur économique important pour lequel le Département s’investit.

Une offre en hébergements touristiques variée 

Environ 175 000 lits touristiques marchands, répartis comme suit :

  • 74% en campings (234) ;
  • 10% en hôtels (258) ;
  • 9% en meublés labellisés, classés, et en gîtes ;
  • 7% en villages de vacances et en résidences de tourisme classées.

Le tourisme en chiffres dans l’Hérault

  • 825 000 lits touristiques (incluant les résidences secondaires et les locations non-professionnelles) ;
  • 38,5 millions de nuitées touristiques annuelles ;
  • 20% de clientèle étrangère ;
  • Une dépense moyenne journalière de 45€ ;
  • 48 000 emplois touristiques dont 25 000 permanents ;
  • 12 % du P.I.B. départemental.
  • Pour en savoir beaucoup plus : http://www.herault.fr/tourisme/economie-tourisme

Le Tourisme à moto avec le Département

biker greeting

Le Département de l'Hérault aménage les routes pour des balades agréables et plus sécuritaires.

La carte des itinéraires moto vous guide tout au long de vos balades pour découvrir le département, ses richesses, sa gastronomie, ses paysages et ses routes.

En complément sur le site de Hérault Tourisme des roadbooks, des parcours GPS téléchargeables, des infos touristiques des restaurants et des hébergements  « amis motards »...

Bonnes balades !

Plus d'infos sur les aménagements de sécurité

Télécharger la carte des itinéraires moto

Accéder aux itinéraires proposés et aux roadbooks