échos

Une scène musicale pour lancer la fête

Cette année, le CFA Nicolas Albano et la MJC La Passerelle ont ouvert la fête de la musique à Sète avec dès le début de l'après-midi des notes et de beaux chants poétiques qui s'évaporaient du CFA, grâce à l'association de ces 2 structures.

Une très belle idée que d'organiser une scène musicale jeunes ce mercredi 21 juin, la cour du CFA,le temps d’un après-midi, étant devenue un centre d'expression pour permettre de découvrir de nombreux jeunes talents locaux qui avaient là l'occasion de s'exprimer, de jouer ensemble.

Pop-rock, rap, deejay electro house… La scène éclectique était animée par les élèves du Conservatoire à rayonnement intercommunal de musique et d’art dramatique de Sète et du Bassin de Thau, des élèves et formateurs du Centre de Formation Nicolas Albano ainsi que des adhérents de la Maison des Jeunes et de la Culture La Passerelle avec le soutien de l’artiste Demi-Portion.

Une bien belle initiative très rafraîchissante dans un cadre reposant. Le top pour commencer l'été.

Inauguration du Festival de la Biodiversité

 

Capturecpie2Le réseau du CPIE Bassin de Thau en partenariat avec la Communauté d’Agglomération du Bassin de Thau et le Jardin Antique Méditerranéen propose le Festival de la Biodiversité, « Tous Sentinelles de Thau » du 19 au 25 Juin 2017, sur le territoire du Bassin de Thau et des étangs palavasiens.

Ce mardi 20 juin  avait lieu au Jardin Antique Méditerranéen de Balaruc les Bains, l'inauguration de ce Festival pour que nous devenions tous des Sentinelles de Thau et que dans des décennies notre Bassin de Thau soit toujours aussi beau.

A cette occasion 2 autres événements : Le JAM devient un des nombreux refuges pour la Biodiversité de la LPO Hérault qui était représenté par Pierre Maigre,son Président, qui se félicitait que le JAM deviennent un partenaire privilégié avec des objectifs environnementaux en correspondance avec ceux de la LPO et de la défense de la biodiversité.

Francis Veaute et Alain Vidal, tous les deux vice-Présidents de la CABT, le 1er étant délégué à la gestion et à la valorisation des espaces naturels, se félicitaient que des structures et des associations se fassent le relais de la défense de notre territoire exceptionnel.

Et grâce aux animations durant ce festival et à l'exposition "Eau, vu d'en haut", présentée au JAM, jusqu'au 30 juin, de nombreux participants et visiteurs seront sensibilisés à la préservation de notre territoire et de ses caractéristiques naturelles qui en font sa richesse.

Stéphane Ferrandis, le nouveau directeur du JAM et son prédécesseur, Laurent Fabre, ainsi qu'Annie Favier Baron, Présidente du CPIE de Thau, présentaient le déroulement de ce festival avec toutes les associations qui y participent ainsi que les structures institutionnelles.

Car le festival, c'est une semaine d’animations, sorties, d'ateliers pédagogiques, d'expositions, de rencontres autour de la biodiversité. Un évènement à ne pas manquer au cœur de ce festival, la science participative. Quèsaco ? Ce sont des programmes de collecte d’informations impliquant une participation du public dans le cadre d’une démarche scientifique. Ainsi, les données récoltées pendant le festival alimenteront les bases de données des différents programmes de Sciences participatives du réseau des Sentinelles de la mer Occitanie coordonné par le CPIE Bassin de Thau. Il s’agit de proposer de partir à la découverte de ce milieu durant une semaine d’animations.

Les éducateurs à l’environnement du réseau du CPIE Bassin de Thau et ses partenaires vous feront découvrir tous les secrets de la nature environnante en devenant acteurs de sa préservation. Balade à la découverte des secrets des plantes aromatiques, rencontre avec une colonie de chauve-souris, les salins de Villeneuves, les oiseaux du littoral, les trésors cachés de la mer, les zones protégées du territoire, l’apiculture, les produits et producteurs du territoire, …

 

Autant de thématiques proposées. Le programme complet est téléchargeable sur le site internet du CPIE Bassin de Thau : http://www.cpiebassindethau.fr/Capture

Le 28 juin, ouverture du restaurant, Les Fils à Maman à Sète

Les Fils à Maman vont ouvrir un restaurant à Sète ce mercredi 28 juin 2017 au 2, Quai Maximim Licciardi.

Les Fils à Maman ?

C’est en 2008 que l’aventure a commencé à Paris avec trois amis, très gourmands et fans de la cuisine de leur maman.

Ces trois amis ont décidé d’ouvrir un lieu à leur image, chaleureux et sympa, où il ferait bon vivre et manger bien sûr. Depuis, 20 restaurants ont été ouverts dans toute la France, la preuve d’une belle histoire (d’amitié et de gourmandise).

Les Fils à Maman s’installent à Sète au 2, Quai Maximim Licciard à partir du 28 juin prochain.

Dans ce restaurant, tout a été pensé pour vous faire revivre les douces années de votre enfance. Un restaurant pour les grands qui sont nostalgiques d'une cuisine aussi bonne que celle de leur maman : simple et savoureuse, avec de bons produits de saison, généreuse et plein de goût.

Parmi les plats à la carte : Croquettes de Babybel, cordon bleu à la poitrine fumée et Gorgonzola, moules-frites, travers de porc marinés, tiramisu au Kinder…

Ici, tout sera fait-maison et préparé sur place. Côté déco, pas de surprises : un bric à brac de vestiges d'une enfance révolue... Casimir, Goldorak, séries des 80's… Tout y sera pour vous faire plonger dans une délicieuse nostalgie ! Et la Carte sera sous forme de cahier de texte bien entendu !

Pour en savoir plus : http://www.lesfilsamaman.com/ ou sur Facebook : https://www.facebook.com/lesfilsamamansète

 

François COMMEINES félicite Christophe Euzet

Je félicite le vainqueur de ces élections sur notre 7e circonscription, tout en entendant la colère et les doutes des électeurs qui, exaspérés par le piètre bilan du mandat Hollande, se sont manifestés d’abord avec une abstention historiquement massive et ensuite en choisissant de voter pour le Front national pour ce second tour. Il appartient maintenant à Christophe Euzet, comme aux autres députés élus ce soir qui ont apporté une majorité absolue au Président de la République, de tout mettre en œuvre pour répondre efficacement aux espoirs comme aux craintes exprimés ce soir, et de défendre les spécificités du territoire qui l’a élu. Des échanges que j’ai pu avoir avec lui ces derniers jours, il m’a semblé un homme de bonne volonté, pragmatique et ouvert, qui me laisse espérer que nous pourrons travailler avec lui de manière beaucoup plus productive qu’avec le député précédent qui n’a pas manifesté le moindre soutien sur un dossier d’intérêt général ces 5 dernières années.

François COMMEINES
Sénateur-Maire de Sète

 

Inauguration de l’œuvre de René le Bail

René le Bail, un créateur dans l'âme, traduit dans les actes le besoin de s'exprimer et son esprit qui fourmille lui permet de rebondir d'un élément sur l'autre accompagné par de nombreux supporters qui apprécient son caractère inventif, son énergie, qu'il partage souvent en toute convivialité en sachant y mettre toute son coeur pour, avec des amis, nous faire profiter de moments festifs inoubliables.

 

Après l'organisation du baptême du 20 de 7 sur la place Léon Blum avec la Macaronade de Boule, après sa participation à celle du Championnat du Monde de Macaronade, il présentait ce vendredi soir, à la Barque Bleue son œuvre réalisée en pavois de joutes intitulée " Un pavois de joutes peut en cacher un autre " .

 

Autour d'une brasucade de moules et d'une dégustation du 20 de 7 avec des Croustithaux, des petit beignets croustillants qui se mangent à toute heure, la Plage de La Barque Bleue à Sète avait pris des couleurs de fête ...

Dans une ambiance toujours sympathique il faisait bon partager des plaisirs simples face à une plage qui invitait les plus vaillants à se jeter encore à l'eau, à plus de 21 h.

"Sète est une ville de cinéma !"

Conférence de presse de la 2e édition du Sunsète Festival du 7 au 11 juillet. 
Agnès Varda, Sétoise de cœur, viendra présenter son dernier film "Visages, Villages" en ouverture le 7.

Alexandre Arcady sera le président d'honneur du jury.

"15 films ont été sélectionnés sur les 1400 reçus", a précisé Laurent Mesguich, directeur du festival.
 Jean-Pierre Jeunet, Jean-Claude Dreyfus et Dominique Pinon animeront une table-ronde le 9.
 Rémy Julienne, invité d'honneur, animera une master-class sur le métier de cascadeur le 8.

 A noter que le vernissage de l'exposition "Plus belle la ville" de Cécile Mella, photographe de plateau, aura lieu samedi 17 juin à 18h30 (Chapelle du Quartier Haut).

Programme sur www.sunsete-festival.fr

François Commeinhes : "Je reprends ma liberté"

Le Sénateur-maire François Commeinhes a décidé de se mettre en congés du parti Les Républicains et de reprendre sa liberté. Il s’explique.

 Novice en politique, j’ai été élu en 2001 sur une liste « apolitique » et citoyenne avec tous les partis contre moi.
J’ai ensuite adhéré à l’UMP, conseillé par mon entourage, plus expérimenté que moi en politique. C’était alors un parti neuf au lendemain du « choc » Chirac/Le Pen qui comptait plus d’un tiers d’adhérents qui, comme moi, n’avaient jamais adhéré à un parti. Je l’ai fait pour défendre ma ville, mon territoire.
Mon seul credo depuis toujours est celui-ci : « Je ne suis pas venu à ma ville par amour de la politique mais à la politique par amour de ma ville »
Parallèlement, j’ai continué la médecine, à gérer une clinique. Je n’ai pas une seconde quitté la « vie réelle », quels que soient mes mandats. J’ai toujours été considéré comme un élu atypique, à l’écart des appareils où je ne me suis jamais senti à l’aise.
La société civile dont on nous rebat les oreilles, j’en viens et je ne l’ai jamais quitté.
J’ai été depuis le début contre les primaires et n’ai parrainé personne.
J’ai toujours été loyal à mon camp et je n’ai pas quitté le navire dans la tempête. Un navire, on le quitte quand il est à quai, une fois qu’on a fait l’inventaire de tout.
Aujourd’hui je me mets donc en congés du parti 

C’est un aboutissement logique.
Les élections récentes ont amené la nette recomposition qu’on évoque depuis longtemps.
Les partis tels qu’ils existent depuis longtemps ne sont plus des pourvoyeurs d’idées mais des clans très divisés d’ailleurs en leur propre sein. Les idées, elles sont ailleurs, dans les « Think tank » …
J’ai été longtemps encarté, mais dans les faits, j’ai toujours conservé ma liberté d’origine, ce qui m’a parfois valu des problèmes mais je sais que les Sétois m’en savent gré même si ma famille politique est toujours celle de la droite.
J’ai su défendre l’intérêt général en m’entendant avec des élus du « camp d’en face », qui savent s’affranchir des frontières partisanes pour servir leur territoire, comme Georges Frêche ou Patrick Vignal aujourd’hui.
J’ai su dès 2001 et continuer jusqu’à aujourd’hui m’entourer d’élus compétents de tous horizons sans jamais leur demander « pour qui ils votaient », en privilégiant leur travail et leur action et non leur appartenance politique.
Si je quitte un parti ce n’est pas pour entrer dans un autre. En 2001, j’aurais peut-être adhéré à une démarche transpartisane car elle correspond à ma démarche.  
Si je reprends aujourd’hui ma liberté ce n’est pas pour aller m’enfermer ailleurs.
Dimanche, personnellement, je voterai bien sûr pour Christophe Euzet. Comment pourrait-il en être autrement, avec en face un FN représentant un projet de division dangereux qui ruinerait la France, qui a toujours combattu nos idées et appelé à nous faire battre.

François Commeinhes
Sénateur-maire de Sète
Président de la Communauté d’agglomération du bassin de Thau

 

Le repas des Anciens du Canton de Mèze

Seconde édition du repas des Anciens à l'initiative des Conseillers Départementaux, Audrey Imbert et Christophe Morgo qui tiennent à réunir les associations au niveau du Canton de Mèze...

Pour la 2ème année, après les Sesquiers à Mèze, ce fut ce 8 juin à Villeveyrac où 280 anciens se sont rassemblés pour partager un bon repas, danser, jouer aux cartes ou à la pétanque.

Les associations d'Anciens du canton, tous les présidents des associations et Serge Pauner peuvent être félicités.

C’est parti pour les Assiettes Gourmandes

CaptureComme chaque année en juin, le CPIE Bassin de Thau, au travers les citoyens bénévoles et producteurs de Paniers de Thau, organise ses Assiettes Gourmandes.

Le principe est simple : les producteurs locaux engagés dans le circuit-court proposeront leurs produits cuisinés à des prix abordables : vous composez votre assiette selon vos envies. Ces moments conviviaux sont accompagnés de stands pédagogiques et de musiciens, pour une ambiance festive garantie !

Une façon de découvrir les produits du terroir, de rencontrer les producteurs de nos régions et de soutenir une agriculture respectueuse de l’environnement.​

- Le jeudi 22 juin, dès 18h à la salle polyvalente de Montbazin
- Le mardi 27 juin, à partir de 19h30, sur la place devant la mairie à Poussan
- Le jeudi 29 juin, sous forme d’apéritif gourmand, à partir de 19h devant les halles couvertes à Marseillan

Nous vous invitons à venir partager ce moment !

La Scène Nationale sur tablettes et smartphones

La Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau met gracieusement à la disposition du public sa nouvelle application à destination des smartphones et des tablettes.

Cette application vous permet de découvrir en temps réel toutes les informations concernant la Scène nationale et d’accéder en quelques clics aux présentations des artistes, des spectacles. Elle vous offre également la possibilité d’acheter vos places pour les spectacles de votre choix.

Le développement de cette application est offert par la société La Jungle, basée à Castelnau-le-Lez, en mécénat, dans le cadre de son partenariat avec la Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau. La Jungle fait également partie du Club des Entreprises Mécènes du théâtre depuis maintenant trois ans et apporte sa contribution par le biais de ses compétences numériques. https://www.lajungle.fr

Cette application est gratuite et téléchargeable pour Ios et Androïd.

26ème championnat de France de cyclisme VTT des Sapeurs-Pompiers

L’Amicale des Sapeurs-Pompiers de Bouzigues (Hérault-34) organisait le 26ème championnat de France de cyclisme VTT des Sapeurs-Pompiers qui se déroulait à Poussan dans l’Hérault le samedi 3 juin 2017.

Le championnat de France de cyclisme VTT des sapeurs-pompiers est placé sous l’égide et le patronage de la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France (F.N.S.P.F), de la Coordination Française de Cyclisme des Sapeurs-Pompiers (C.F.C.S.P), de la Fédération Française de Cyclisme (F.F.C) avec l’appui technique du Service Départemental d’Incendie et de Secours de l’Hérault (SDIS 34),de l’Union Départementale des Sapeurs-Pompiers de l’Hérault (U.D.S.P 34), de l’Union Régionale des Sapeurs-Pompiers Sud-Méditerranée (U.R.S.P.S.M), de la municipalité de Poussan et du Guidon Sportif Sètois (G.S.S) affilié à la F.F.C.

Pouvaient participer au championnat de France de cyclisme VTT des Sapeurs-Pompiers, tous les adhérents à la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France (F.N.S.P.F) en qualité de membres actifs ou de membres associés et vu la très bonne organisation de cette compétition, ce fut un record avec plus de 500 sportifs et près de 50 SDIS représentés dont les pompiers de Paris.

Avec plus de 8 catégories et des départs échelonnés ce fut une journée de fête complète.

La compétition avait lieu sur la commune de Poussan, au complexe sportif des Baux. Une boucle de circuit fait 8kms pour 160m de dénivelé positif de difficultés moyennes alternant monotraces et chemins. Les départs et les arrivées se faisaient du complexe sportif des Baux…

Dès vendredi soir tout était bouclé avec une grosse infrastructure mise en place avec l'aide de tous les partenaires. Une très belle cérémonie d'ouverture laissait augurer d'un Championnat de haut niveau.

 

Ce samedi début des compétitions vers 8 h 15 avec 4 courses, Masters 1 et 2, Féminines et féminines juniors avec de nombreux coureurs vainqueurs des années précédentes qui remettaient leur titre en jeu : Jean-Marie Del Terra, Isabelle Verlhet, Amandine Geoffroy... Chez les hommes seniors ce fut en fin de matinée tandis qu'avait déjà lieu malgré des soucis de sonorisation, la remise des trophées et des bouquets pour les dames.

A noter la très belle performance du Régional de l'étape en Master 2, de Joël Nubois Sétois, premier en 2016 et premier en 2017.

Des courses de très haut niveau avec la présence des 1ers de 2016 dans chaque catégorie : si les seniors arrivaient en début d'après-midi, ssi un blessé devait être hélitreuillé en garrigues, la journée allait se poursuivre tout de même dans une très bonne ambiance par un repas et une soirée de Gala pour rendre honneur aux vainqueurs et à leur très belle compétition Nationale. Mais les pompiers n'avaient pas oublié la cérémonie de clôture.

Tous les résultats sur http://www.ats-sport.com/

Et pour connaître l'histoire qui lie le vélo et les pompiers : écrire à Gérard, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., pour lui demander son livre vendu au profit des orphelins des pompiers.

Résultats sur podium :

Master 1: 1 er Jean-marie Del Terra. 2 ème Michel Defaye. 3 ème Jean-François Morier
Master 2: 1 er Joël Nubois. 2 ème Pierre Penichaud. 3 ème Jacques Detruiseux.
Vétéran 1: 1 er Stéphan Berto. 2 ème Stéphane Hérold. 3 ème Jérome Robert.
Vétéran 2: 1 er Thierry Thomassin.  2 ème Eric Boucheret. 3 ème Philippe Menthillier.
Senior 1: 1er Sébastien Souchon. 2 ème Payen Guillaume. 3 ème Maxime Rouzairol.
Senior 2: 1 er Sébastien Blondel. 2 ème Fabien Fabre. 3 ème Guillaume Vieu. 
Junior: 1 er Mathieu Delord. 2 ème Bastien Thely. 3 ème Pierrick Braymand. 
Féminines 1: 1 ère Amandine Joffroy. 2ème Camille gentes. 3 ème Caroline Mouraux.
Féminines 2: 1 ère Elisabeth Barlet. 2 ème Caroline Veys. 3 ème Marylise Rossignol. 
Féminines 3: 1 ère Monia Choretier. 2 ème Justine Vianes-Ramousse.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon