échos

Actualités de la MJC de Sète La Passerelle

passpassCaptureLe programme des vacances est maintenu avec des adaptations.
Pour tout renseignements ou inscriptions vous pouvez contacter :
- par mail à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser._body" class="adr black-to-orange contextEntry" href="https://webmail1n.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=95958&check=&SORTBY=1" target="_blank">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
- par téléphone au 07 83 59 54 92
- lors de nos permanences :
   * De 13h30 à 15h au local d'Hérault Sport, avenue de Saint-Exupéry bâtiment la Seinchole (quartier île de Thau)

   * De 15h30-17h au local de la vie associative, 11 du moulins à vent (quartier château vert)

Oursinade de Thau : rendez-vous les 9 et 10 mars à Sète

La 4ème édition de l’« Oursinade » se tiendra les vendredi 9 et samedi 10 mars à Sète, place Aristide Briand.

L’image contient peut-être : texte

Chaque année, cette grande guin­guette à ciel ouvert attire des milliers de visiteurs qui viennent y déguster ce que le bassin de Thau offre de meilleur : oursins mais aussi huîtres, moules, tielles et autres délices gastronomiques et viticoles de notre terroir.

Dès vendredi 9 mars, à 18h, l’Oursinade vous accueillera dans une ambiance festive et musicale, au cœur de l’agglomération. Beretta Chic rythmera l’Oursinade avec ses chansons remodelées à la sauce Twist N’Guinche et à partir de 20h, le « Comptoir des Fous » donnera sur le kiosque Franke un concert de musiques festives et de Jazz New Orleans. 

La manifestation se poursuivra le samedi 10 mars, de 11h à 23h… avec la musique de rue du groupe Macadam ou encore celle des Accords’Léon, épicerie fine de la chanson française…

Un ticket vendu 5€ vous donnera droit à un verre avec ses 3 coupons de « dégustation » de vin, au choix parmi les nombreux producteurs présents (ou 1 ticket de dégustation pour 2€). Pour les oursins et autres produits de bouche, vente directement sur le stand des producteurs.

Page événement Facebook de la manifestation 

 

14.000 communes seraient classées en Zones Agricoles défavorisées

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, a donné des informations sur la nouvelle carte concernant les Zones agricoles défavorisées tout en rajoutant qu'il ne «laissera pas tomber» les agriculteurs qui vont perdre les aides de l'Union européenne qui pour eux sont nécessaires à leur survie.

Mont Blanc

Mais le tracé n'est pas encore définitif, même s'il se précise. Les agriculteurs manifestent ce mercredi 21 dans toute la France, car le ministère de l'Agriculture a donné des précisions mardi avec 1349 communes qui sortiraient de ce zonage au lieu de 1401 auparavant. 14.000 communes seraient alors classées tandis qu'auparavant il y en avait 13.984.

Cette carte qui peut encore évoluer doit remplacer le 1er janvier 2019 la carte actuelle après avoir été négociée avec la Commission européenne.

Le Gouvernement aurait accepté ce mardi, selon FranceInfos, d'inclure 7000 agriculteurs en plus ce mardi 20 février.

Pour en savoir plus : http://agriculture.gouv.fr/reforme-des-zones-defavorisees-simples-ecoute-et-concertation

                                http://www.fnsea.fr/toutes-les-thematiques/agriculture-et-territoires/montagne-et-zones-defavorisees/articles/les-zones-defavorisees-partie-integrante-de-l-agriculture-francaise-en-pleine-reforme/

Sécurité routière: le nombre de morts baisse en janvier

Sécurité routière: le nombre de morts en baisse de 7,8% en janvierSemi Accident

 

Selon, l'observatoire national interministériel de la sécurité routière, en métropole, 235 personnes sont décédées en janvier 2018, soit 20 de moins qu’en janvier 2017  (-7,8%). La baisse de la mortalité concerne essentiellement les automobilistes.
16 personnes ont perdu la vie sur les routes des Outre-mer en janvier 2018, soit 7 de moins qu’en janvier 2017. La baisse de la mortalité concerne essentiellement les automobilistes.

Consulter le baromètre ONISR du mois de janvier.

Pour tout savoir sur l'actualité en matière de sécurité routière :

Rapport sur l'expérimentation de l’abaissement de la vitesse limite autorisée à 80 km/h

Bilan 2016 du comportement des usagers de la route et du permis à points

Bilan provisoire de l'année 2017 L'appel à projets d'études et de recherche en sécurité routière 2018-2022

http://www.securite-routiere.gouv.fr/la-securite-routiere/l-observatoire-national-interministeriel-de-la-securite-routiere

Désoxygénation des océans : il faut agir

Déjà en 2012, Louis Legendre, Professeur de Université Pierre et Marie Curie, Président du Conseil scientifique de l’Institut océanographique, Fondation Albert Ier, Prince de Monaco avait publié un rapport sur La désoxygénation de l’océan qui s’accélérait avec des précisions sur la situation d’alors et des prévisions.

Depuis, différents rapports sont venus étayer ces prévisions et le 4 janvier 2018, le CNRS a publié un article alarmant en précisant en introduction  :

« Au cours des 50 dernières années, la proportion de zones de haute mer dépourvues de tout oxygène a plus que quadruplé. Quant aux sites à faible teneur en oxygène situés près des côtes, y compris les estuaires et les mers, ils ont été multipliés par 10 depuis 1950. Les scientifiques estiment que la teneur en  oxygène va continuer à chuter dans ces deux types de zones au fur et à mesure que la Terre se réchauffera. » « Source : Actualités du CNRS-INSU »

Les chercheurs du groupe de travail international Global ocean oxygen network mis en place par l’Unesco et comprenant un chercheur du Laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiales (LEGOS/OMP, UPS / CNRS / CNES / IRD) viennent de démontrer que pour mettre un terme à ce déclin, il est nécessaire de limiter le changement climatique et la pollution par les nutriments.

L’étude provient du Global ocean oxygen network (GO2NE)(1), un nouveau groupe de travail créé en 2016 par la Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO, représentant 21 institutions dans 11 pays. L’article est le premier à analyser si largement les causes, les conséquences et les solutions à la désoxygénation à travers le monde, à la fois en haute mer et en eaux côtières. Le texte souligne les plus grands dangers menaçant l’océan et la société, et les actions à prendre pour garder les eaux de la Terre productives et en bonne santé.

« Sites côtiers où les charges en nutriments ont causé ou exacerbé la décroissance du contenu en oxygène jusqu’à des concentrations < 2 mg/l (< 63 µmol/l) (points rouges) et zones de minimum d’oxygène à 300 m de profondeur (concentrations en dégradé bleu). Carte construite à partir des données de R. Diaz, et du World Ocean Atlas (2009), qui couvre les 50 dernières années, mise à jour par les membres du GO2NE de IOC-UNESCO. »

Pour poursuivre la lecture de l’article : http://www.insu.cnrs.fr/node/8181

Commission permanente : focus sur les principales aides votées en faveur de l'Hérault

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a réuni vendredi 16 février à Montpellier les élus de la Commission permanente, afin de voter un ensemble d'aides pour les 13 départements du territoire. Zoom sur les principaux projets (liste non exhaustive) du territoire héraultais, bénéficiant du soutien de la Région.

delgaCapture

 ECONOMIE

 Le dispositif « Contrat Export » accompagne sur 24 mois un programme de développement export mis en œuvre par les TPE/PME du territoire. 19 dossiers ont été soutenus pour un montant total de près d'1,7 M€ dont :

-          Esii

-          Expernova

-          Kit Aero SAS

-          Kloe SA

-          Luxel SAS

-          Scaleo Medical SARL

-          Vaonis

 

Dans le cadre de l'appel à projets « Démarches collectives internationales 2018 », la Région attribue près de 61 000€ à Aqua Valley pour l'organisation des actions collectives du Pôle et 11 000€ à l'AREA Occitanie pour la détection et l'accompagnement de groupes de mutualisation des forces commerciales export.

 Afin d'accompagner le développement individuel des entreprises, la Région propose également un dispositif d'avance remboursable avec prime de performance liée à la création d'emploi. Elle a ainsi attribué 30 000€ à Earsonics (Castries) et à Alliance Telecom SAS (Montpellier).

 Par ailleurs, dans le cadre du dispositif « Contrat Innovation », la Région a attribué une aide de :

-          253 000€ à MGH (Montpellier),

-          près de 220 000€ à Alcediag (Grabels),

-          100 000€ à Revinax (Montpellier),

-          près de 90 000€ à Tohero (Montpellier),

-          près de 70 000€ à la SAS Odesyo (Montpellier),

-          68 000€ à Wysilab (Montpellier),

-          plus de 45 000€ à Choosit (Castelnau-le-lez).

 Dans le cadre de l'appel à projets Readynov 2017, la Région attribue une subvention globale d'1,6 M€ pour le financement de 4 projets, dont 495 000€ à 3 entreprises de l'Hérault pour la réalisation du projet Park management et 480 000€ à 2 entreprises de l'Hérault pour le projet SOLARVI.

 La Région poursuit enfin son programme d'aménagement de zones d'activités et d'immobiliers collectifs présentant un réel intérêt pour le territoire en attribuant 120 000€ à la Communauté d'Agglomération Hérault Méditerranée pour la création d'une pépinière d'entreprises GIGAMED à Saint-Thibéry.

 FORMATION

 Afin de poursuivre le programme de travaux dans les lycées du territoire, la Région attribue par exemple :

-          4 M€ au lycée Champollion à Lattes pour les travaux de restructuration de la restauration scolaire,

-          2,9 M€ au lycée Charles de Gaulle à Sète pour les travaux de restructuration de la restauration scolaire et du pôle APR (Agent Polyvalent de Restauration),

-          40 000€ au lycée Mermoz à Montpellier pour l'amélioration du système de sonorisation de sécurité,

-          30 000€ au lycée Joliot Curie à Sète pour la remise en état des cages d'escalier,

-          20 000€ au lycée de la mer à Sète pour la mise en place d'un système d'alerte.

 Ces opérations s'inscrivent dans le cadre du Plan de Soutien au BTP, engagé en 2016 par la Région.

 La Région soutient la mobilité internationale des étudiants, afin de consolider leur expérience et favoriser ainsi leur insertion professionnelle. Elle octroie notamment un « chèque mobilité Eurocampus » de 600€ pour une mobilité sur le territoire de l'Eurorégion Pyrénées-Méditerranée (Catalogne et Iles Baléares). 15 600€ viennent d'être attribués à 26 étudiants de l'Académie de Montpellier pour les aider à financer leur mobilité.

 La mobilité des apprentis bénéficie également d'une attention particulière de la Région qui attribue par exemple près de 28 000€ au CFA municipal Nicolas Albano de Sète pour accompagner la mobilité de 10 apprentis à Valence (Espagne), ou près de 18 000€ à l'Association Viramonde de Pouzols pour la mobilité de 16 jeunes entre 18 et 25 ans à Gênes (Italie).

 La Région Occitanie s'est engagée à promouvoir l'apprentissage comme voie d'excellence et d'insertion professionnelle efficace sur le territoire. Grâce au dispositif « Objectif apprentissage », qui propose un parcours de formation en CFA à des demandeurs d'emploi, la Région permet à 1 173 bénéficiaires un accompagnement vers la signature d'un contrat d'apprentissage, financé à hauteur d'1,8 M€. La Région assure également la présence d'une soixantaine de « développeurs de l'apprentissage » sur le territoire, en mobilisant une enveloppe de plus d'1,1 M€.

 TRANSPORTS

 Avec 58 TER quotidiens et plus d'un million de voyageurs par an, Lunel est l'une des gares majeures du territoire. Afin de rendre sa configuration et son organisation multimodale satisfaisante, la Région mobilise 1,4 M€ pour le Pôle d'Echanges Multimodal (PEM) de Lunel. Elle prévoit également de financer à hauteur de 48 000€ les études relatives à la réalisation du PEM de Béziers.

 LOGEMENT

 La Région attribue plus de 54 000€ pour l'amélioration et la rénovation de 12 logements à vocation sociale. La commune de Sorbs obtient ainsi plus de 9 000€ pour la rénovation énergétique de 2 logements sur la place principale.

 La Région a également voté son soutien à la création de 802 logements sociaux sur l'ensemble du territoire, pour un montant global de 958 000€. Exemple d'opérations soutenues :

-          création de 5 logements sociaux à Mauguio,

-          création de 49 logements sociaux, avenue de Palavas à Montpellier,

-          création de 48 logements sociaux, rue Marius Petipa à Montpellier.

 ENERGIE

 La Région souhaite agir pour faire émerger des filières énergies renouvelables pérennes et créatrices d'emplois, dans une perspective de développement local des territoires. Collectivités et citoyens se mobilisent pour que leurs initiatives territoriales permettent d'atteindre l'objectif « Région à Energie positive ». Ainsi, 16 projets ont été soutenus dont :

-          une chaufferie à granulés bois pour le foyer des campagnes sur la commune de Pézénas, portée par Hérault Energies (subvention de près de 13 000€),

-          une chaufferie automatique à granulés bois pour une salle polyvalente communale, portée par la commune de Murles (subvention de 11 000€).

 AMENAGEMENT

 Dans la cadre du Plan Littoral 21, la Région attribue :

-          plus de 33 000€ au Syndicat Mixte de la Baie d'Aigues-Mortes pour la réalisation d'une étude de protection et de mise en valeur du littoral sur le secteur du Petit Travers (Mauguio),

-          près de 911 000€ à la Communauté d'Agglomération Hérault Méditerranée pour la protection et la mise en valeur du littoral de la côte ouest de Vias.

 Afin de soutenir les projets qui concourent à renforcer la vitalité des territoires, la Région a notamment attribué :

-          100 000€ à la commune de Fouzilhon pour la mise en valeur du centre ancien,

-          100 000€ à la commune de St-Jean de Fos pour l'aménagement de la traversée du village,

-          plus de 61 000€ à la commune de Mourèze pour l'aménagement de cheminements doux,

-          près de 44 000€ à la commune de Cruzy pour la création d'un espace public,

-          plus de 38 000 à la commune du Poujol-sur-Orb pour l'aménagement d'une placette au centre du village.

 CULTURE  Lors de l'Assemblée plénière de décembre 2017, la Région a adopté sa nouvelle politique culture et patrimoine, après concertation de plus de 2700 acteurs. L'un des objectifs est d'assurer un maillage culturel équilibré du territoire, notamment grâce à des lieux et équipements structurants. La Région a notamment voté l'attribution de 200 000€ pour la construction d'un équipement culturel de proximité « Pech Meja » à Balaruc-les-Bains.

 Par ailleurs, plus de 290 000€ vont être attribués à « Réseau en scène » pour son programme d'actions 2018 visant notamment à réduire les inégalités d'accès à la culture sur le territoire d'ex Languedoc-Roussillon.

 En matière d'art contemporain, la Région impulse, facilite et accompagne les initiatives, elle soutient le travail des artistes plasticiens et photographes et la diffusion de leurs œuvres sur l'ensemble du territoire. Dans ce cadre, elle attribue 280 000€ au Fonds régional d'art contemporain (FRAC) pour son programme d'actions 2018.

 Dans le domaine du spectacle vivant, la Région attribue 593 000€ au Centre chorégraphique national de Montpellier pour son programme d'actions 2018.

 Dans le cadre du dispositif de soutien à la création cinématographique et audiovisuelle, la Région a notamment attribué 210 000 € à la société AGAT FILMS pour la production du long métrage de fiction « T'exagères » de José Alcala. Elle a également voté une subvention de 6 000€ à Jean-Baptiste Durand pour l'aide à l'écriture du long métrage de fiction « Chien de la casse » et 6 000€ à Simon Rieth pour l'aide à l'écriture de la web série « Cemetery ».

 La Région maintient son dispositif de soutien aux manifestations audiovisuelles en attribuant notamment :

-          14 000€ à Oudeis (Ganges) pour son laboratoire des arts numériques, électroniques et médiatiques 2018,

-          12 800€ à Pêcheurs d'image (Lunel) pour son 34e festival Traversées,

-          8 600€ à FCCM (Pézenas) pour sa 56ème Rencontre cinématographique.

 SPORT

 La Région soutient l'organisation de manifestations sportives qui participent au développement du sport par l'incitation à la pratique, en particulier chez les jeunes. 61 manifestations obtiennent une subvention pour un total de plus de 430 000€. Quelques exemples : Festa trail Pic St-Loup du 18 au 20 mai à St-Mathieu-de-Tréviers, l'international de pétanque du 2 au 4 mars à Sète, la Coupe de France de sport adapté de football du 13 au 15 avril à Mèze, le triathlon du Salagou les 2 et 3 juin à Clermont l'Hérault, le Marathon de Montpellier le 25 mars.

 Par ailleurs, 3 M€ sont mobilisés par la Région pour la création d'un équipement multisports et la réalisation de travaux au CREPS de Montpellier.

 13 équipements sportifs ont obtenu une aide de la Région pour la rénovation des locaux pour un montant total d'1,1 M€. Ces opérations s'inscrivent dans le cadre du plan BTP :

-          100 000€ pour l'extension de la salle d'haltérophilie de Clermont l'Hérault,

-          75 000€ pour la création d'un espace dédié à l'entraînement sportif et à la formation à Béziers,

-          50 000€ pour la toiture du gymnase de Pézenas.

 EN +

 La Région soutient, à hauteur de 7 500€, le projet « Elearning non-discrimination en entreprise » de l'association Face Hérault, qui a développé une plateforme de formation en ligne à destination des entreprises, consacrée à la lutte contre les discriminations et au management de la diversité.

 

Commission Locale de l'Eau : Michel Garcia et Olivier Archimbeau vice-présidents

  Logo SMBTRéunie mardi 13 janvier au siège de Sète agglopôle Méditerranée, la Commission Locale de l'Eau présidée par François Commeinhes a désigné ses vice-présidents.

Michel Garcia, vice-président de l'agglopôle délégué aux activités agricoles et viticoles et agroécologie et conseiller municipal à Villeveyrac et Olivier Archimbeau, conseiller municipal à Bouzigues.

Le SAGE de Thau, schéma d'aménagement et de gestion des eaux a été adopté à la même occasion.

C'est l'avant-dernière étape avant la validation finale de ce document qui fixe les règles pour les usages qui ont un impact quantitatif ou qualitatif sur la ressource en eau.

56ème Salon International de l'Agriculture à Paris

La Région emmène le meilleur du « Produit en Occitanie » au 56ème Salon International de l'Agriculture à Paris.

OCCICapture

Avec plus de 120 exposants et éleveurs, des centaines de produits et la vache égérie Haute, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée sera présente avec le meilleur du « Produit en Occitanie » au SIA 2018, qui se tiendra du 24 février au 4 mars, à Paris (Parc des expos - Porte de Versailles).

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, conduira une délégation régionale au Salon international de l'agriculture les mardi 27 et mercredi 28 février prochains, aux côtés notamment de Vincent Labarthe, vice-président de la Région en charge de l'Agriculture et de l'Enseignement agricole, de Jean-Louis Cazaubon, vice-président en charge de l'Agroalimentaire et de la Viticulture et de Denis Carretier, président de la Chambre régionale d'agriculture.

 1er vignoble au monde pour les vins d'origine, 1ère région européenne avec 250 produits sous signe de qualité, 1ère région bio de France ... Occitanie / Pyrénées-Méditerranée confirme sa place sur le podium des régions agricoles françaises et européennes. Au SIA 2018, la Région mettra à l'honneur le meilleur de ses terroirs et de ses productions sur un stand de près de 1900 m² (hall 3).

Aux côtés des traditionnels bars à huîtres et vins, la Région y proposera pour la 1ère fois cette année un bar à foie-gras du Sud-Ouest, animé par deux producteurs. Des animations inédites seront au programme avec, par exemple, un atelier accord vins et fleurs organisé en partenariat avec l'AOP Malepère.

La Région sera également présente dans le hall des éleveurs avec les races Lacaunes, caussenardes - représentant les ovins d'Occitanie - et avec la star du salon cette année : Haute, vache de race Aubrac née et élevée en Occitanie !

 « Nos agriculteurs, nos éleveurs, nos terroirs, sont notre richesse, nos atouts. Le maintien de leur diversité, le développement de leur activité et de leur compétitivité sont essentiels pour l'avenir de nos territoires, pour notre économie. La Région est à leurs côtés pour conforter l'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée sur le podium des régions agricoles françaises et européennes. C'est le message que nous porterons au Salon International de l'Agriculture dans un contexte difficile pour l'ensemble des professionnels du secteur agricole », a déclaré la présidente de Région Carole Delga.

 

 L'égérie du SIA 2018, née et élevée en Occitanie

 La vache Haute, égérie du salon international de l'agriculture, est originaire de notre région !

Du 24 février au 4 mars 2018, elle portera haut les couleurs de l'Aubrac et de l'Occitanie à Paris. Née en 2012, elle a grandi à côté de Laguiole, sur les hauts plateaux volcaniques de l'Aveyron. Haute a eu son premier veau à 3 ans et participe depuis au renouvellement du troupeau de 130 vaches Aubrac de Thibaut Dijols, son éleveur installé à Curières (12). Après avoir connu une forte baisse du nombre de têtes dans les années 70, la race Aubrac est aujourd'hui en plein développement, avec plus de 200 000 vaches allaitantes élevées sur le territoire français dont près de 119 000 en Occitanie. Le territoire régional est le berceau de plusieurs races rustiques : races bovines Aubrac et Gasconne, race ovine Blanche du Massif Central.

 

Encore un pas en avant vers la réserve marine de Brescou

Plongées complémentaires (dans une eau à 10°C à 20 m !) pour mieux prendre en compte dans le périmètre précis les petites "patates" de coralligène si riches en biodiversité !
Après plusieurs réunions avec des usagers locaux, c'est accompagnés du 1er prud'homme des pêcheurs agathois, co-porteurs du projet, que l'équipe de l'AMP a aussi rencontré les "affaires maritimes" et son administrateur qui l'ont trouvé bien construit. Encore quelques RdV avec des acteurs institutionnels et associatifs et le projet passera en comité de pilotage de l'AMP, puis instruction administrative avec enquête publique et montage des arrêtés préfectoraux.

Renaud Dupuy de la Grandrive
Directeur du Milieu Marin / AMP Côte agathoise Ville d'Agde,
» suivre l'actualité de l'AMP sur Facebook

Simone Veil entrera au Panthéon le 1er juillet

veilCaptureSimone Veil née le 13 juillet 1927 à Nice et morte le 30 juin 2017 à Paris.

La disparition à 89 ans de Simone Veil avait endeuillé la France et les Sétois. Elle avait été officiellement reçue par la municipalité de Sète en 2005. Son nom a, de son vivant, été donné au Parc du Château d’Eau.

Née dans une famille juive, elle est déportée à Auschwitz à l'âge de 16 ans, durant la Shoah, où elle perd son père, son frère et sa mère. Rescapée avec ses sœurs Madeleine et Denise, elles aussi déportées, elle épouse Antoine Veil en 1946 puis, après des études de droit et de science politique, entre dans la magistrature comme haut fonctionnaire.

En 1974, elle est nommée ministre de la Santé par le président Valéry Giscard d'Estaing, qui la charge de faire adopter la loi dépénalisant le recours par une femme à l'interruption volontaire de grossesse (IVG), loi qui sera ensuite couramment désignée comme la « loi Veil ».

Elle apparaît dès lors comme icône de la lutte contre la discrimination des femmes en France.

C'est officiel depuis ce 19 février 2018, sur décision du président Emmanuel Macron, Simone Veil rentrera au Panthéon avec son époux le 1er juillet 2018.

Pour tout savoir sur Simone Veil  : https://fr.wikipedia.org/wiki/Simone_Veil

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon