Véronique Calueba-Rizzolo et Gabriel Blasco candidats aux Départementales pour le Canton de Sète

rbta présentation de notre équipe complète pour les élections

 

Les élections régionales et départementales prévues en mars 2021 ont été reportées en juin en raison de la crise sanitaire. Après avoir reçu l'avis du conseil scientifique sur les risques liés à l'organisation des élections et consulté les maires, le gouvernement a décidé de maintenir le scrutin en juin mais en le repoussant d'une semaine.

Les élections régionales et départementales auront lieu les 20 et 27 juin 2021. Initialement prévues en mars, elles avaient été reportées en juin par la loi du 22 février 2021. Le décret de convocation des électeurs avait fixé la date du premier tour au 13 juin et celle du second au 20 juin.

 

Ce vendredi 16 avril Véronique Calueba-Rizzolo et Gabriel Blasco ont déclaré officiellement leurs candidatures aux Départementales pour le Canton de Sète, aux Pierres Blanches sur le mont Saint Clair.

Véronique Calueba-Rizzolo, est actuellement la 14ème Vice-présidente du Conseil Départemental déléguée Solidarité enfance et famille.
 
 

Conseillère départementale élue depuis le 29 mars 2015  et membre de la commission permanente elle siège au Conseil Départemental en étant rattachée au Groupe Majoritaire Gauche Républicaine (GMGR).

Professeure des écoles, Conseillère municipale et conseillère communautaire, elle est au niveau politique rattachée à aucun parti...

Elle formera un binôme avec Gabriel Blasco. Après le départ de Sébastien Andral du Parti Communiste sétois, Gabriel Blasco avait été désigné lors d'un scrutin interne par les adhérents pour être le candidat des communistes sétois.

Jeune Sétois, il veut être proche de ses concitoyens, être à leur écoute et pouvoir auprès des instances départementales développer au mieux les valeurs de solidarité déjà présentes...

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon