Des soucis pour le FC Sète avec la DNCAG

Le Président JF GAMBETTI y croit mais les supporters du FC Sète sont soucieux.

 MARDI 15 le FC SETE passe une audition devant la DNCAG  (sorte de Gendarme du Football Français) qui a mis la situation du club en délibéré , désirant des garanties financières  venant des collectivités territoriales concernées .

Les supporters ne comprennent pas car JF GAMBETTI a présenté (voir sur http://fcsete34.com/dncg-communique-du-fc-sete/ )  un budget sain avec 280000 E de "fonds propres certifiés";

Que se passe-t-il ?

Cela serait la conséquence du projet de reprise avortée du club par un promoteur immobilier agathois qui n'a pas donné suite...

Après  cet épisode, les supporters pensaient que les financeurs publics joueraient le même rôle que la saison passée cela ayant bien fonctionné.

La DNCAG aurait fait fait savoir que ces engagements ne lui étaient pas parvenus....

Les supporters attendent le verdict de  la  DNCAG mais déjà, cela touche le club,  avec des joueurs qui étaient intéressés pour le rejoindre et qui se posent des questions.

Beaucoup de tristesse chez de nombreux supporters qui restent dans l'expectative.

Source : Jean marc Castanier consultant foot de RADIO ONE

 

 

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon