Gratuité des trains liO pour les jeunes : je voyage +, je paie 0€ !

Après le lancement de l’expérimentation de la gratuité pour les jeunes de 18 à 26 ans sur son réseau de trains liO, la Région Occitanie confirme la généralisation de ce dispositif inédit sur ses 13 départements. Le principe de ce dispositif s’appuie sur un système de compte mobilité : plus je voyage, moins je paie, jusqu’à voyager totalement gratuitement dès 11 allers-retours par mois.

Un panel de 2000 jeunes entre 18 et 26 ans a été sélectionné pour tester le dispositif du 1er avril au 31 août 2021.
Fort de son succès, depuis septembre cette offre s’adresse maintenant à tous les jeunes de 18 à 26 ans !

Un dispositif né d’une belle idée…

+=0 est, en fait, le résultat d’une belle idée : aider les jeunes à retrouver le chemin de la liberté, à l’issue du premier confinement qui les avait durement affectés.

 
L’objectif de cette mesure unique en France est de proposer aux usagers âgés de 18 à 26 ans de voyager gratuitement dans une logique de contrat de fidélité sans engagement. Nom de code : « + = 0 », je voyage plus, je paie 0. Cela se matérialise par la création d’un « compte mobilité » crédité de chaque voyage effectué.

La gratuité : comment ça fonctionne ?

Plus je voyage, moins je paie…

  • De 0 à 10 trajets : l’usager jeune bénéficie de la tarification à - 50% automatiquement, sans autre engagement nécessaire de sa part ;
  • Du 11 à 20 trajets : l’usager voyage gratuitement  ;
  • De 21 à 30 trajets : l’usager voyage toujours gratuitement et sa « cagnotte » est alimentée pour lui servir à régler ses 10 premiers trajets le mois prochain. Résultat : dès lors que le jeune fait un minimum de 30 trajets par mois, il voyage gratuitement toute l’année.

Voyager avec +=0 : comment ça fonctionne ?

Une application : simple et sans engagement…

Une application dédiée, disponible sur Android et iOS, se charge de comptabiliser les trajets effectués grâce à la géolocalisation obligatoire pour que le système fonctionne.

Dénommée FAIRTIQ Lab, l’application est ainsi capable de détecter que son utilisateur est dans une gare, qu’il prend une ligne liO Trains et qu’il descend plus loin. Son algorithme, fondé sur l’Intelligence artificielle, prend en compte les itinéraires empruntés et les vitesses de déplacement.

  • Il suffit de télécharger sur son smartphone cette application innovante et gratuite, puis de créer un compte, après avoir tapé le code d’activation OCCITANIELIO.
  • L’utilisateur entre alors son nom, son prénom et ses coordonnées bancaires. Le géoréférencement se conforme en tous points au RGPD, le règlement européen sur la protection des données personnelles.
  • Les achats, liés aux premiers trajets à moitié prix, sont réalisés via l’application et totalement sécurisés. Pas de mauvaise surprise à avoir !

… L’application FAIRTIQ LAB Bleue : comment ça fonctionne ?

Ce dispositif permet de se déplacer partout en Occitanie, sans limitation sur l’origine-destination.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon