La Région Occitanie lance Cyber'Occ, un centre d'expertise régional dédié à la cybersécurité

 

 La Cyber-Sécurité

Afin de répondre aux nouveaux enjeux liés à la cybersécurité, la Région Occitanie a décidé d’aller plus loin en créant l’association Cyber’Occ avec l’agence AD’OCC et l’association Ekitia qui en sont les membres fondateurs. Marc Sztulman, conseiller régional délégué au numérique a été élu Président deCyber’Occ.

 

Cyber’Occ a vocation de répondre aux besoins de la filière cybersécurité en Occitanie et participer à la diffusion de ce savoir-faire régional auprès des diverses instances nationales du domaine. Il apportera aussi des solutions aux acteurs économiques locaux afin qu’ils puissent mieux se prémunir des risques de sécurité sur leurs systèmes d'information.

 

Le centre propose à ses adhérents une offre de services autour de 5 thèmes :

-          La sécurisation des systèmes d’information et la réponse à incident

-          La sécurisation produit ou SecureBydesign

-          La formation et le recrutement

-          L’innovation et la recherche

-          La filière cybersécurité en Occitanie

 

Animé par Caroline de Rubiana, chargée de mission cybersécurité chez AD’OCC, il s’appuie sur un écosystème régional en pleine croissance, dynamique et innovant. Il bénéficie d’une implication forte de tous les acteurs institutionnels, collectivités, académiques, associatives et privés.

 

A partir de janvier 2023, dans le cadre du Plan France Relance, Cyber’Occ, accompagné par l’ANSSI, ouvrira un service de réponse à incident régional ou CSIRT (Computer Security Incident Response Team) pour porter assistance aux entreprises et aux collectivités locales en cas d’attaque.  En attendant la page « en cas d’attaque » donne des premières pistes pour faire face à un cyberincident.

 

Plus d’informations sur :https://www.cyberocc.com/

 

« Les questions de transition numérique et de lutte contre les cyber menaces demeurent cruciales pour nos entreprises régionales mais aussi pour les collectivités. Les attaques informatiques sont de plus en plus nombreuses et peuvent mettre en péril le fonctionnement et la viabilité d’une entreprise. La Région s’est engagée depuis plusieurs années pour accompagner cette mutation et sensibiliser les entreprises, notamment les TPE/PME, sur l’importance de protéger leur système d’informations. Le centre Cyber’Occ est un de ses outils créé par la Région pour les entreprises et les collectivités régionales », Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 

« La question de la cybersécurité est en passe de devenir la question centrale pour l’ensemble des acteurs économiques. Cyber’Occ est la réponse que la Région, sous l’impulsion de sa Présidente Carole Delga, propose à l’écosystème », Marc Sztulman, conseiller régional délégué au numérique de la Région Occitanie.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon