La Journée de l'éco-mobilité pour se déplacer autrement

ecomobileCapture

 Samedi 16 septembre 2017, de 10h à 17h, à Balaruc-les-Bains, parc Charles-de-Gaulle, la Journée de l'éco-mobilité pour se déplacer autrement et gagner de l'énergie.

Pour la 2e année consécutive, l’agglomération du bassin de Thau, son Conseil de développement et la ville de Balaruc-les-Bains unissent leurs efforts et idées novatrices pour vous proposer de découvrir gratuitement et en famille, de nouveaux modes de déplacements doux.

Cette journée de l’éco-mobilité s’inscrit dans le cadre de la Semaine européenne de la mobilité et la Journée nationale des transports publics.

L’objectif affiché est une fois encore particulièrement clair : changer progressivement nos habitudes pour s’engager dans une démarche responsable, éco-citoyenne et pérenne. En effet, les centres villes sont aujourd’hui arrivés à saturation du nombre de voitures dans les cœurs de ville.

Ces journées tournées vers l’éco-mobilité sont des manières de réfléchir collectivement et de commencer à s’engager vers des démarches innovantes pour penser un avenir plus responsable.

Cette 2e édition de la journée de l’éco-mobilité sera l’occasion de découvrir et de tester des engins des plus classiques aux plus insolites, tous ayant bien sûr comme dénominateur commun d’être non polluant.

Ainsi, tout au long de ce samedi 16 septembre, chacun pourra essayer voitures, trottinettes électriques mais aussi s’essayer au gyropode, à l’overboard, à la monoroue…

Les plus jeunes pourront se tester sur la maniabilité des vélos, les plus petits découvriront les plaisirs des draisiennes (vélos sans pédales), sur des parcours sécurisés.De très nombreuses animations ludiques émailleront cette journée :

balades contées, lectures de  paysages, randonnées vertes. Les plus bricoleurs pourront apprendre à entretenir leur vélo grâce aux précieux conseils de spécialistes qui vous attendront sur leur stand.

Vous aurez également la possibilité de faire graver gratuitement votre vélo afin de le protéger contre le vol. Chacun pourra échanger librement avec celles et ceux qui veulent faire bouger les lignes du quotidien.

Les temps forts

10h : départ de la randonnée verte pour découvrir Balaruc-les-Bains avec un autre regard, à bord de tout moyen de locomotion, roulant et non polluant.
10h30 et 11h30 : balades en gyropodes 10h30 : départ de balade contée et « lecture de paysages »
11h : conférence sur l’éco-mobilité
11h30 : remise officielle d’un chèque aux bénéficiaires d’une subvention accordée par la Cabt pour l’achat d’un vélo électrique
14h30 et 15h30 : balades en gyropodes Tout au long de la journée… - Présentation d’un bus électrique autonome (sans chauffeur) - Parcours ouverts aux plus jeunes autour de la maniabilité d’un vélo et de draisiennes (vélos sans pédales) - Ateliers gratuit de petites réparations et de gravage de vélos contre le vol - Découverte de la quinzaine de stands dédiés à l’éco-mobilité

Rejoindre le site  en vélo, en trottinette, à pieds, en étant le plus éco-responsable possible.

En bateau, au départ de Sète,  en bus, lignes n° 10, 14 N et 14 S.

Programme sur le site de l’agglo : http://www.thau-agglo.fr/

Tél. : 04 67 46 47 79.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon