Enquête publique sur la capacité de traitement de la station d’épuration des Eaux Blanches

Cette enquête se déroulera du lundi 16 octobre 2017 à 9h au jeudi 16 novembre 2017 à 17h.Station epuration sete

Ce projet s’inscrit sur le périmètre des communes de Balaruc-les-Bains, Balaruc-le-Vieux, Bouzigues, Frontignan, Gigean, Poussan et Sète.

Vous pouvez demander tous types de renseignements à « Sète agglopôle méditerranée » auprès de Mr Patrick REAMOT (04 67 18 31 54 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les pièces du dossier sont consultables :

  • sur le site internet des services de l’Etat au lien suivant :
    http://www.herault.gouv.fr/Publications/Consultation-du-public/Enquetes-publiques2/Station-de-traitement-des-eaux-usees-STEP-des-Eaux-Blanches-a-Sete
  • sur un registre dématérialisé au lien suivant :
    https://www.registre-dematerialise.fr/444
    • à Sète Agglopôle Méditerranée, Immeuble Président, 4 avenue d’Aigues à Frontignan (bureaux ouverts du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h)
    • en mairie de Sète (bureaux ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30)
    • en mairie de Frontignan – Services techniques situés Quai Caramus (bureaux ouverts du lundi au mercredi de 8h à 12h et de 13h30 à 16h45,  le jeudi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h et le vendredi de de 8h à 12h et de 13h30 à 16h15)
    • sur un poste informatique mis à disposition du public, sur rendez-vous, en Préfecture de l’Hérault – Bureau de l’environnement (04 67 61 61 61)

    Le public pourra transmettre ses observations et propositions durant toute la durée de l’enquête :

    • sur le registre d’enquête déposé à Sète Agglopôle Méditerranée
    • sur les registres d’enquête déposés dans les mairies de Sète et de Frontignan
    • par voie postale au commissaire enquêteur (Mr Léon BRUNENGO, commissaire enquêteur – «STEP de Sète », Sète Agglopôle Méditerranée – immeuble Président – 4 avenue d’Aigues – 34110 Frontignan)
    • par voie électronique sur le registre dématérialisé :
      https//www.registre-dematerialise.fr/444

    Le commissaire enquêteur recevra lors de permanences :

    Monsieur Léon BRUNENGO, se tiendra à la disposition du public aux dates, heures et lieux suivants :

    • Mairie de SETE : Mercredi 18 Octobre 2017 de 9h00 à 12h00
    • Mairie de FRONTIGNAN : Lundi 06 Novembre 2017 de 14h00 à 17h00
    • Siège de Sète Agglopôle Méditerranée : Jeudi 16 Novembre 2017 de 14h00 à 17h00

    Le rapport et les conclusions motivées du commissaire enquêteur seront tenus à la disposition du public pendant une durée d’un an à compter de la clôture de l’enquête publique à la Préfecture de l’Hérault (Direction des Relations avec les Collectivités Locales – bureau de l’environnement), à Sète Agglopôle Méditerranée et dans les mairies de Sète et de Frontignan. Ils seront également publiés sur le site internet
    des services de l’État : http://www.herault.gouv.fr/Publications/Consultation-du-public

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon