Le Baromètre des villes cyclables

La Roue Libre de Thau invite les cyclistes du Bassin de Thau à participer au Baromètre des villes cyclables. En septembre 2017, à l’occasion de la semaine européenne de la mobilité, la Fédération française des usagers de la bicyclette et ses partenaires (Fédération européenne des cyclistes, Sécurité routière, Ministère de la Transition écologique et solidaire) ont lancé la première édition de l’enquête nationale intitulée « Baromètre des villes cyclables ».

affichette vélo

"Elle a pour objectif d’évaluer la cyclabilité des villes françaises à partir du ressenti des cyclistes. Les résultats détermineront si les villes sont favorables à la pratique du vélo et permettront aux collectivités de mieux cerner les attentes des citoyens qui souhaitent se déplacer à vélo. Une évaluation des villes du Bassin de Thau par les usagers Dans le cadre de cette enquête nationale, notre association la Roue Libre de Thau, membre de la FUB, va relayer activement l’enquête aux habitants de Sète et des villes du Bassin de Thau afin de récolter un maximum de réponses."

Les réponses des participants détermineront si Sète Agglopôle Méditerranée est adaptée à la pratique du vélo ou si des progrès sont encore à faire. À l’issue de l’enquête, un classement de la cyclabilité des villes de tailles comparables à Sète sera établi.

Les futures éditions permettront d’observer l’évolution de la ville dans ce classement mais également de la cyclabilité au sein même de la ville. Les résultats seront de précieux atouts pour analyser la situation actuelle et nous espérons que la collectivité y verra des pistes pour développer et améliorer la pratique du vélo.

Une enquête en ligne pour tous les cyclistes Cette enquête est disponible en ligne sur le site www.parlons-velo.fr jusqu’au 30 novembre 2017 et s’adresse à toutes les personnes se déplaçant à vélo en ville, peu importent l’âge, le genre ou la fréquence des déplacements. Elle comporte une quarantaine de questions classées en cinq catégories : ressenti général, sécurité des déplacements, confort des déplacements, importance accordée au vélo et stationnement et services vélo. Un projet européen Cette enquête française s’intègre dans un projet plus global de l’European Cyclists’ Federation (ECF) qui vise à effectuer la même démarche dans plusieurs pays et comparer les villes entre elles à l’échelle européenne.

Ce baromètre européen se base sur le Fahrradklima Test, une enquête de la fédération allemande ADFC qui a fait ses preuves depuis plus de 10 ans et qui a recueilli les réponses de 120.000 participants dans plus de 500 villes d’outre-Rhin lors de l’édition 2016.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations