Assemblée Générale du Club des Croisières de Sète

L’assemblée générale du Club des Croisières de Sète s’est réunie ce 10 janvier 2018 en présence de ses 19 membres pour présenter le bilan de l’activité 2017 et les perspectives pour l’année 2018.


Le secteur de la croisière au port de Sète est en pleine croissance. De 8000 passagers en 2012, nous sommes passés à 24 000 passagers en 2016, 47 000 en 2017 et une prévision de 110 000 en 2018.

Cette croissance est en lien avec les diverses actions engagées par le Club de Croisière depuis plusieurs années, conjuguées aux investissements réalisés par la Région Occitanie sur le Môle Masselin et sur le nouveau quai H, qui permettent dorénavant au port de se positionner sur des navires de plus grandes dimensions. croiCapture
Les retombées économiques sur Sète et le territoire régional sont conséquentes. On parle d’ores et déjà de plusieurs millions d’euros.
 
Une assemblée générale extraordinaire s’est également tenue et a procédé à une modification des statuts avec la constitution d’un bureau de cinq membres (Région Occitanie – Département de l’Hérault – Commune de Sète – CCI de l’Hérault – Port de Sète Sud de France).

La Présidence du Club des Croisières a été attribuée à Jean-Claude GAYSSOT, Président de Port de Sète Sud de France.
Ce mandat sera d’une durée d’un an, et sera ensuite transmis à un autre membre du bureau.
Marc CHEVALLIER a d’autre part été nommé Président d’Honneur en raison de son engagement et des services rendus à l’association.


L’engagement de la CCI (Départementale et Régionale), des acteurs du tourisme locaux et régionaux, des acteurs publics et privés ouvre des perspectives exceptionnelles de développement et de promotion de notre territoire. Jean-Claude GAYSSOT a tenu à saluer le travail considérable accompli par Didier CODORNIOU 1er Vice-Président de la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée, ainsi que par François COMMEINHES Maire de Sète, précédents co-présidents du Club des Croisières et par Marc CHEVALLIER précédent vice-président.


L’unanimité a été faite pour applaudir les compétences et l’efficacité de Catherine LAFON en charge de la promotion croisière au Port de Sète et référente du Club des Croisières, avant son départ à la retraite en avril 2018 après 20 années passées à ce poste.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Avec l'APAVH, Doudou et Loulou sont à l'adoption

bagTrès fusionnels, nous adorons dormir l'un sur l'autre, nous chamailler, nous amuser... la vie à deux est belle et on ne compte pas se séparer, impossible! En d'autres termes, on regarde tous les deux dans la même direction... on ne peut pas prendre des chemins différents..Si l'un ne voit pas l'autre, c'est panique à bord! Donc il nous faut une famille pour nous deux!
"Nous sommes un peu craintifs, même si nous avons fait d'énormes progrès, surtout moi doudou.. j'ai de la réserve.... mais je m'améliore ... mon frère est beaucoup plus téméraire que moi... il n'hésite pas à aller ronronner dans le lit avec les humains! Je vais y venir, mais j'ai encore besoin de temps.
Nous sommes des bébés très très joueurs et trèèèèèès gourmands, tout y passe... jambon, thon, poisson, pâtée, miam miam!!! Une grande terrasse ou un jardin est nécessaire afin que l'on dépense toute l'énergie que l'on à revendre..."

» associations