Espace Entreprise GaroSud n°1 à Montpellier

Un nouveau parc de location de bureaux et de locaux à destination des artisans et des TPE en 2018

De Montpellier-infos : Ce vendredi 27 avril 2018, les nouveaux locaux du Centre d'affaires Espace Entreprise de Montpellier ont été inaugurés devant un parterre d'entrepreneurs sous la férule de son initiateur Nicolas Dulion, Chantal Marion déléguée au développement économique Montpellier 3 M, et Patricia Mirallès députée de l'Hérault.

Proche de l'A9,  l'Espace Entreprise créé sur la Zone industrielle Garosud de 4 000 m2 sur 9 000 de terrain rejoint celui du Millénaire créé en 2008 avec 5 000 m2 sur 10 000 de terrain, ce qui constitue à eux deux "le plus grand centre d'affaires en Occitanie", précise Nicolas Dulion. Ouvert depuis avril 2018, le parc Garosud propose 7 salles de réunion, 100 bureaux équipés, 70 locaux d'activité pour les acteurs économiques, les artisans, les associations.

Une synergie entre les usagers du parc

Un projet lancé il y a plus de dix ans qui réduit les surfaces inutiles avec l'appui logistique du Groupe SERM qui participe à l'attraction du territoire de la Métropole de Montpellier. Parmi les valeurs ajoutées du parc, un service d'accueil des palettes et des colis, un ensemble de gerbeurs-appareils de manutention et transpalettes,  un service informatique et des abonnements à la carte, une micro-crèche qui accueille les enfants de 10 semaines à 3 ans, une salle de sport et un espace nutrition, un restaurant ouvert de 8h30 à 17h non stop, "pour se dégager des tâches annexes et se concentrer à leur cœur de métier, plus qu'un lieu de travail, c'est un lieu de vie convivial", souligne le créateur d'entreprises en Languedoc-Roussillon depuis 2008. 

Une synergie entre les usagers du parc

Un projet lancé il y a plus de dix ans qui réduit les surfaces inutiles avec l'appui logistique du Groupe SERM qui participe à l'attraction du territoire de la Métropole de Montpellier. Parmi les valeurs ajoutées du parc, un service d'accueil des palettes et des colis, un ensemble de gerbeurs-appareils de manutention et transpalettes,  un service informatique et des abonnements à la carte, une micro-crèche qui accueille les enfants de 10 semaines à 3 ans, une salle de sport et un espace nutrition, un restaurant ouvert de 8h30 à 17h non stop, "pour se dégager des tâches annexes et se concentrer à leur cœur de métier, plus qu'un lieu de travail, c'est un lieu de vie convivial", souligne le créateur d'entreprises en Languedoc-Roussillon depuis 2008.


La deuxième tranche s'est terminée il y a quelques jours, et déjà, 40% des bureaux sont occupés, valorisés par Isabelle Dewasmes alias Dysabo artiste plasticienne et décoratrice d'intérieur montpelliéraine avec à la clé une cuisine commune, un salon aux couleurs vives qui se prolongent dans les couloirs et dans les parties communes mais neutres dans les espaces bureaux pour faciliter la personnalisation des lieux par les occupants.

Enfin, pour marquer le lancement officiel, quelques entrepreneurs présents ont présenté leurs activités respectives : la menuiserie d'art depuis 4 générations du maître ébéniste Pierre Armengaud, la fabrication de savons avec  Bulle et Maille, le mobilier de 3 Millimètres, de la broderie sur cuir et linge Les Secrets d'Alesia, de la livraison de fruits et légumes par Les Paniers d'Elodie ou encore une salle de sport pour la pratique du "MoveNat" ou fitness naturel avec Wolf Movement, sans matériel, basée sur le développement de toutes les capacités de mouvements naturels de l'être humain. 

La satisfaction méritée de Nicolas Dulion se confirme dans le choix des entreprises locales montpelliéraines et héraultaises qui ont contribué au succès de ce centre d'affaires " pour la défense de nos entreprises, leur dynamisme et l'énergie qui reste ici à Montpellier ! , insiste-t-il.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Avec l'APAVH, la douce Molly est à l'adoption

CHIENimage5C’est une drôle d’histoire que celle de Molly… Sa maîtresse est décédée il y a quelques semaines et elle n’avait rien prévu pour ses animaux : 4 chiens et 2 chats. Sa voisine, qui a adopté un chien à l’association, nous a contactés pour la prise en charge de tous ces poilus ! Elle ne voulait pas que les 2 Yorks, l’autre femelle Labrador de couleur sable et Molly, partent en fourrière. A la veile de l’été, 4 chiens d’un coup c’était beaucoup, sans compter que nous étions déjà engagés pour d’autres chiens en détresse. Nous avons fait appel à Catherine du refuge des 4 pattes qui a accepté de prendre les York mais aussi à Valérie de JSMC qui a choisi la labrador sable. Restait Molly. Ces 4 chiens ont toujours vécu en compagnie de leur maîtresse, dans une maison avec un jardin dont ils ne sont jamais sortis, ne côtoyant que  très peu de monde… Si tous les 4 sont un peu craintifs, Molly est de loin la plus mal à l’aise avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Nous avons eu du mal à la faire monter dans la voiture, puis à l’en faire descendre une fois arrivés!...

» associations