La RD 600 à 4 voies en 2024 ?

Va-t-on enfin voir le projet évoqué depuis déjà la fin des années 70 du doublement de la RD 600 (ancienne RN 300) ? Le projet consiste à aménager cet axe de 2 voies en 2 x 2 voies, ce qui pourrait aussi « soulager » le trafic de la RD 2 très souvent chargée aux heures de pointe.

La RN 300 est devenue la RD 600 le 13 aout 2004 par la rétrocession de l’état aux responsabilités locales. Il reste 7.5 km km à couvrir entre le rond point de la Peyrade et l’entrée de l’A9, et cette route départementale RD 600 est une liaison importante qui dessert à la fois le port de commerce Sète-Frontignan, la citée thermale de Balaruc les bains, et qui donne également accès à l’autoroute A9 entrée n°33.

KarineBouldoire Mesquida Lubrano Pradelle

De plus le trafic est évalué à environ 25 000 véhicules/jour et un nombre important de convois exceptionnels empruntent également cette voie. Il est certain que par effet domino ce doublement profitera largement au développement des zones d’activités ainsi que du Port de Sète-Frontignan.

Kléber Mesquida président du conseil départemental, Pierre Bouldoire maire de Frontignan et André Lubrano conseiller régional accompagnés de Sylvie Pradelle conseillère départementale, était présents lors de la conférence de presse de ce mercredi 22 mai à la mairie de Frontignan-La Peyrade pour présenter ce projet. C’est Karine Bussone Directrice du Pôle Routes et Transports du Conseil Départemental de l'Hérault qui nous a présenté à l’aide d’un diaporama et d’une vidéo les détails du projet.

Cet important projet routier est déjà bien avancé puisque 90% des terrains nécessaires à son accomplissement sont déjà acquis. N’oublions pas comme l’a rappelé Pierre Bouldoire, que l’Agglopôle avec Sète-Frontignan est le premier port de pêche de méditerranée, et que Balaruc les bains est la première station thermale de France. D’autre part, mais nous y reviendrons au fur et à mesure de l’avancement des travaux, des pistes cyclables, parkings de covoiturage, murs antibruit font bien sur partie intégrante du projet.

Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant dans un avenir prochain de l’avancement des chantiers.

Karine Bussone Directrice du Pôle routes et transports

 

L’opération en chiffres :

Longueur : 7.5 km

Largeur de la chaussée 7 m (2 voies de circulation)

Bande d’arrêt d’urgence de 2.25 m

Dispositif anti-franchissement sur la longueur de l’itinéraire

5 points d’échanges

10 ouvrages dont 1 viaduc (80 m franchissement de la Vène et de la RD 2

10 bassins de récupération des eaux pluviales

Environ 500 000 m3 de déblais pour la partie réutilisée en remblai

Montant 60 millions d’Euros

 

Calendrier des réunions publiques :

Frontignan La Peyrade le 22 mai à 18 h Salle Bouvier-Donnat (La Peyrade)

Balaruc le Vieux le 24 mai (Salle polyvalente) à 18 h

Balaruc les bains le 29 mai à 18 h (Maison du Peuple quartier des Usines)

Poussan le 1er juin Salle polyvalente de la MJC à 18 h.

 

Registres dans les mairies de ces communes et en ligne sur :

https://www.registre-dematerialise.fr/756

 

Lancement de l’enquête publique : début 2019

Etude détaillée : Printemps 2019

Enquête parcellaire : Eté 2019

Lancement des travaux 2020 – Livraison de l’aménagement : 2024

 

Documents de présentation photos - vidéo (détails)

https://www.registre-dematerialise.fr/756/documents

 

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations