La 5ème saison des Estivales de Thau sur le Territoire

tivaP1230219

Après la réussite des années précédentes, Sète agglopôle méditerranée a souhaité réitérer les jeudis soirs « d'Estivales » organisés tour à tour dans les communes de Sète Agglopôle, dans un esprit Guinguette et musical toujours dans la bonne humeur et mettant en avant les nombreux produits du terroir.

Il faut dire que déjà en 2018, avec des ateliers pour les jeunes enfants sur la culture, la sensibilisation à l'environnement et la gastronomie, la mise en place de tombolas à gagner, la présence des Offices de Tourisme avec la valorisation des sites, l'information sur les activités et sur l'agenda du territoire les soirées avait attiré entre 2000 et 3000 personnes (avec tickets) pour chacune d'entre elles. C'est dire le succès...
  Deux nouvelles communes avaient déjà choisi de participer,Loupian et Montbazin.tivaP1230222

Et pour présenter la saison 2019 qui démarre le jeudi 20 juin à Marseillan,  François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle et Michel Garcia, Vice-Président Délégué aux activités agricoles et viticoles, agroécologie, avaient organisé une conférence en présence de plusieurs partenaires de ces Estivales, et de représentants des différentes communes concernées ce jeudi 6 juin, à 11h30,  dans un cadre maritime au Mas conchylicole de Jean-Pierre Belot, quartier du Barrou à Sète, sur une barge, face à la Lagune de Thau...

Ils revenaient sur ces Estivales de Thau qui égayent l'été et  qui sont devenues incontournables :estivCapture

"La viticulture et la conchyliculture sont des piliers de l’économie de Sète agglopôle méditerranée mais plus largement de l’ensemble du bassin de Thau. Notre Territoire est devenu il y a 6 ans la première destination de l’Hérault à décrocher le label « Vignobles et découvertes » rejoignant ainsi le cercle très fermé des destinations d’excellence en France."

"Un label renouvelé en fin d’année 2016 et qui en en 2018, a donné naissance à la destination « Thau en Méditerranée ». Ces labels sont des outils importants qui permettent d’améliorer la lisibilité de la destination, de gagner en notoriété et, par conséquent, d’élever le niveau d’exigence. Ils fédèrent et mettent également en réseau les professionnels du patrimoine, du tourisme, de la conchyliculture et de la viticulture pour structurer une offre ambitieuse et de qualité."

Plus de 50 prestataires (caves coopératives, mas conchylicoles, hébergeurs, sites patrimoniaux, offices de tourisme, restaurateurs...) se sont engagés auprès de l’agglopôle dans cette démarche."

"A cela, s’ajoute pour le territoire une zone conchylicole qui, en englobant l’ensemble du bassin de Thau, est la plus importante de Méditerranée avec 6.000 tonnes d’huîtres et 5.000 tonnes de moules produites par an, par 600 producteurs, répartis sur 550 exploitations."

Il fallait donc que Sète agglopôle méditerranée (dont l’une des compétences principales est le développement économique) soit aux côtés de celles et ceux qui contribuent à la richesse du territoire."

"C’est pourquoi, après des opérations comme les « vendanges à Montmartre », les assises de l’Oenotourisme et « les Oursinades de Thau », l’agglopôle depuis 2015 organise les « Estivales de Thau », destinées à capter le flux touristique estival."

Il faut savoir que malgré le nombre de communes qui ne cessent de progresser, avec 12 d'entre-elles et Mireval ou Vic la Gardiole, une année sur 2, Le budget de Sète Agglopôle relatif aux Estivales n'a pas changé depuis 2015. Gain d'efficacité et de communication

 Et après que François Commeinhes ait reprécisé les objectifs des estivales et donné des informations sur les nouveautés qui vont caractériser cette nouvelle édition, avec de gros efforts pour la protection de l'environnement,  Michel Garcia allait nous en dire plus sur le fonctionnement et les nouvelles possibilités pour pouvoir se préparer à participer.

"Le principe est simple : découvrir les vins et produits du terroir, dans une ambiance festive et apéritive, avec des amis ou en famille."

"Cette année, la manifestation débutera le 20 juin à Marseillan et se clôturera le 6 septembre à Montbazin, se déroulant sur 12 jeudis soirs (sauf la dernière date qui se déroulera exceptionnellement un vendredi, la rentrée des classes ayant eu lieu). Pour cette nouvelle édition, dans le cadre de ses compétences économiques et touristiques, et conformément à ses champs d’actions environnementaux, Sète agglopôle méditerranée redéfinit et développe sa stratégie en faveur des acteurs de la filière agricole. Ce programme d’actions va privilégier la présence des producteurs visant à créer une démarche collective de promotion afin de promouvoir les activités agricoles en privilégiant les circuits courts, de développer la commercialisation de produits de terroir de qualité, de fournir à chaque exploitant des outils marketing pour accroitre leur activité."

Il faut donc retenir que :

Les exploitants du territoire ou d'au-delà, seront entre 17 et 27 pour chacun des événements. Ils réservent leurs emplacement en versant une participation comme pour les autres manifestations de ce genre. L’attribution des stands aux producteurs est définie par un Règlement intérieur des « Estivales » validé en Conseil Communautaire. La priorité est donnée aux membres du label « Vignobles & Découvertes », aux producteurs du Pays de Thau et aux professionnels ayant participé les années précédentes. Seront représentés cette année :

  • Des vignerons pour les appellations IGP Côtes de Thau, Muscats AOP de Mireval et de Frontignan AOP, Picpoul de Pinet AOP, Languedoc AOP Grès de Montpellier et IGP Collines de la Moure.
  • Des conchyliculteurs du Bassin de Thau pour les huîtres et moules de Bouzigues et les huîtres exondées.
  • Des artisans culinaires :
  • Des fabricants de la tielle de Sète, prochainement classée en IGP.
  • Des artisans de la mer, des artisans de la terre en bio et de produits équitables.
  • Des artisans de douceurs sucrées : chocolatier, pâtissier, glaciertivaP1230231

Et comment ça marche ? Le principe des Estivales reste le même avec toujours cette année deux choix possibles :
Un ticket à 2€ donne droit à 1 dégustation. Un ticket à 5€ donne droit à 3 dégustations. Un verre sérigraphié est offert pour l’achat d’une formule. Les tickets sont valables pour toutes les dates des Estivales.

 Pour vous informer, un site Internet « estivales.agglopole.fr » a été spécialement développé cette année pour l’événement, le site disponible en responsive design étant le support principal d’information et d’échange des Estivales de Thau. Dates, lieux (géolocalisés avec itinéraire sur google map), listes des producteurs avec renvoi vers leurs supports numériques (sites ou réseaux sociaux), mode d’emploi de la manifestation, programme musical des communes…

DATES ET LIEUX
 
20 juin – Marseillan– quai Antonin Gros
27 juin – Balaruc-les-Bains – parc Charles de Gaulle
4  juillet – Balaruc-le-Vieux – esplanade Marcel Pradel
11 juillet – Frontignan– Av. Ferdinand de Lesseps – Parking du Port
18 juillet – Loupian– place de la République
25 juillet –Sète – rue Alsace Lorraine
1er août – Bouzigues– avenue Louis Tudesq
8 août – Mèze– promenade Bessière
15 août – Poussan– place de la Mairie
22 août – Vic-la-Gardiole –place de la Mairie
29 août – Gigean –place de la Mairie
Vendredi 6 septembre – Montbazin –place de la Mairie

toutes les infos pratiques seront accessibles en temps réel sur https://estivales.agglopole.fr/

Et de plus, afin de favoriser la communication et de créer une communauté « Estivales de Thau », le public sera invité à partager ses photos des soirées d’Estivales sur le site internet dédié ou sur la page instagram de l’agglopôle nouvellement crée.

Et enfin, les emballages seront Eco-responsables pour les exposants car depuis les Oursinades a été mise en place une charte interdisant aux producteurs l’utilisation des emballages et contenants en plastique.

Le Zéro plastique sera donc appliqué sur les 12 dates des estivales ! Les producteurs sont invités à s’équiper d’emballages 100% recyclables et l’incitation au tri des déchets pour le public sera réaffirmée avec la mise en place de conteneurs spécifiques et d’une signalétique adaptée.tivaP1230242

LES PRODUCTEURS PRESENTS :

Lors de ces Estivales, les visiteurs auront l’opportunité de découvrir les produits de notre terroir proposés par les producteurs ci-dessous :

 Les domaines viticoles :

  •  Beauvignac à Mèze, Les Caves Belle Dame à Mireval, Domaine de la Plaine à Vic-la-Gardiole,
  •  
  • Les Caves Richemer à Marseillan, Domaine d’Hondrat à Villeveyrac
  •  
  • Cave de Rabelais à Mireval, Domaine St André à Mèze
  •  
  • Domaine de Creysselsà Mèze, NoillyPratà Marseillan,
  •  
  • Mas Saint Laurent à Mèze, Mas de Bayle à Villeveyrac

 Pour assortir les dégustations de vins, d’autres produits de bouche seront proposés par les traiteurs, les conchyliculteurs et les artisans, dont voici une liste non exhaustive :

  • Douceurs d’Oc→ Pâtisserie, chocolaterie, glaces

  • Belle Epoque→ Zézette de Sète et biscuits

  • Dautel→ Spécialités salés au Noilly-Prat

  • Dassé → Tielles chaussons aux moules

  • Nos saveurs singulières→ Poissons séchés et fumés, saurisserie

  • Casa Di Corsica→ Charcuterie et fromages Corse

  • Rusiecki Michel→ Spécialité Indienne (traiteur)

  • Magic Rolls→ Glace à la plancha

  • Gonzales Olivier→ Huîtres, moules

  • La Grande Bleue→ Huîtres, moules

  • Sanchez Guy Expedition→ Huîtres de Bouzigues bio et camargue

  • Leboffe Louis→ Huîtres ouvertes, moules

  • Brun Jerome → Moules, palourdes

  • Les fromages du Salagou

  • Ets Arcella Atelier and Co → Coquillages, brasucade.

  • O doux Bahji → Beignets d’oignons doux.

  • Tielles et marchés

  • Nad’in France → Poissons fumés.

Vente de tickets de 18h à 23h !

 

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon