Concertation citoyenne sur l'alimentation

La Région poursuit ses rencontres citoyennes

Vendredi 13 juillet à 18h30 - Lycée Georges Frêche

 Suite à une modification d'agenda, Carole Delga, présidente de Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée sera représentée par Jean-Louis Cazaubon, vice-président en charge de l'agroalimentaire et de la viticulture  à la rencontre citoyenne alimentation organisée par la Région à Montpellier, le vendredi 13 juillet. Jean-Louis Cazaubon présentera la démarche régionale « Alimentation Occitanie » et les 1ers résultats de l'enquête concernant le territoire de l'Hérault.

 Cette rencontre s'inscrit dans la série de réunions publiques organisées par la Région dans les 13 départements de l'Occitanie, dans le cadre de la grande concertation citoyenne sur l'alimentation.

Ouvertes à tous (citoyens, professionnels du secteur agricole et agro-alimentaire, acteurs des territoires...), ces rencontres permettent d'approfondir les premiers résultats de la concertation et de recueillir les problématiques locales pour aboutir à une liste d'actions concrètes répondant aux besoins des citoyens, des acteurs économiques et des territoires.

Jusqu'en septembre 2018, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée organise une vingtaine de rencontres dans l'ensemble des départements du territoire. Elles contribueront à bâtir collectivement la démarche « Alimentation Occitanie ».

 En parallèle, la Région poursuit cette grande concertation citoyenne en donnant la parole à tous les habitants d'Occitanie via un questionnaire accessible en ligne : www.laregion.fr/alimentation (plus d'infos ci-dessous).  A ce jour, plus de 43 000 personnes ont déjà contribué à cette démarche.

 « Parce que l'alimentation nous concerne tous, parce qu'elle a un impact fort et direct sur notre quotidien, notre santé mais aussi sur l'environnement, les paysages, l'agriculture et l'agro-alimentaire, sur l'économie et l'emploi local, j'ai décidé d'en faire la grande cause régionale 2018. Jusqu'à l'été, une concertation citoyenne sans précédent en France donne ainsi la parole aux consommateurs d'Occitanie, afin d'enrichir le travail mené en amont avec les acteurs du territoire et les collectivités. Avec cette grande consultation inédite en France, je souhaite que nous bâtissions ensemble le futur Plan Alimentation régional »,  a déclaré la présidente Carole Delga.

 

Comment participer à la grande concertation citoyenne sur l'alimentation ?

  En participant à la rencontre citoyenne organisée le vendredi 13 juillet à Montpellier :

Rendez-vous à 18h30 au lycée Georges Frêche (401 rue Le Titien, 34 000 Montpellier). Inscription requise sur :

https://www.laregion.fr/Rencontre-alimentation-grande-cause-regionale-2018-Herault-Lattes

 

En remplissant le questionnaire en ligne :

Depuis début avril, les habitants de la région Occitanie sont invités à participer à la consultation citoyenne sur l'alimentation en remplissant un questionnaire accessible en ligne, sur le site de la Région : www.laregion.fr/alimentation

Ils peuvent ainsi donner leurs avis sur des questions liées à la place de l'alimentation dans leur vie, leur vision des évolutions dans ce domaine, leurs habitudes de consommation...

Ces contributions citoyennes permettront de dresser un état des lieux des modes et pratiques de consommation en Occitanie et alimenteront notamment les rencontres territoriales.

 Retrouvez toutes les informations sur la concertation alimentation sur le site : laregion.fr/monalimentation

 

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Avec l'APAVH, la douce Molly est à l'adoption

CHIENimage5C’est une drôle d’histoire que celle de Molly… Sa maîtresse est décédée il y a quelques semaines et elle n’avait rien prévu pour ses animaux : 4 chiens et 2 chats. Sa voisine, qui a adopté un chien à l’association, nous a contactés pour la prise en charge de tous ces poilus ! Elle ne voulait pas que les 2 Yorks, l’autre femelle Labrador de couleur sable et Molly, partent en fourrière. A la veile de l’été, 4 chiens d’un coup c’était beaucoup, sans compter que nous étions déjà engagés pour d’autres chiens en détresse. Nous avons fait appel à Catherine du refuge des 4 pattes qui a accepté de prendre les York mais aussi à Valérie de JSMC qui a choisi la labrador sable. Restait Molly. Ces 4 chiens ont toujours vécu en compagnie de leur maîtresse, dans une maison avec un jardin dont ils ne sont jamais sortis, ne côtoyant que  très peu de monde… Si tous les 4 sont un peu craintifs, Molly est de loin la plus mal à l’aise avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Nous avons eu du mal à la faire monter dans la voiture, puis à l’en faire descendre une fois arrivés!...

» associations