Prévisions de vendange pour le bassin viticole Languedoc-Roussillon

Septembre 2018

Des conditions de vendanges optimales, propices à la qualité

Source : http://www.prefectures-regions.gouv.fr/occitanie/Actualites/Previsions-de-vendanges-en-Occitanie/

Raisins, Grappes, Vigne, Vendanges

Alors que les vendanges touchent à leur fin ou sont terminées dans une bonne partie du vignoble, le bilan provisoire est globalement positif et prometteur avec des situations toutefois très contrastées. Les conditions météorologiques des dernières semaines sont optimales, avec des précipitations limitées et courtes, un air sec et des températures favorables présentant des écarts jour-nuit assez marqués.


Ce contexte climatique propice a permis de récolter les raisins à leur optimum de maturité dans la majorité des parcelles. Les dates de récolte sont revenues cette année dans la norme, avec un retard d'une semaine à dix jours sur 2017 qui était extrêmement précoce.

Si la qualité de la vendange est très satisfaisante, les volumes récoltés sont extrêmement variables. Dans les secteurs à bonne alimentation hydrique qui ont échappé à la grêle et aux dégâts de mildiou, les productions sont généreuses.
Par contre, dans les parcelles où le mildiou n'a pas pu être bien contrôlé ainsi que dans les secteurs grêlés et dans les vignobles de coteaux ayant reçu peu de précipitations en fin d'été, les volumes récoltés sont assez faibles. Certaines parcelles ravagées par le mildiou ne sont pas vendangées.

Les vins issus des premiers raisins vendangés sont majoritairement bien équilibrés, fruités et très prometteurs en termes qualitatifs, que se ce soit en blanc, rosé ou rouge.

Les conditions climatiques très favorables depuis le début des vendanges et l'absence de stress hydrique dans les secteurs à bon potentiel productif permettent d’estimer le volume de récolte à 12,3 millions d’hectolitres.

Prévision de vendanges du bassin Languedoc-Roussillon – septembre 2018

en millions d'hectolitres Aude Gard Hérault Pyrénées Orientales Languedoc-Roussillon
2013 (bilan) 3,89 3,20 5,72 0,77 13,58
2014 (bilan) 3,62 3,53 4,73 0,83 12,71
2015 (bilan) 3,88 3,37 5,55 0,84 13,65
2016 (bilan) 3,59 3,47 4,63 0,67 12,36
2017 (bilan)   3,15 2,58 4,04 0,67 10,44
2018 (estimation)    3,40  3,20 4,93  0,77 12,30

Pour en savoir plus :

Méthode de prévision :

Enquête téléphonique réalisée par le service régional de l'information statistique et économique et territoriale de la Draaf (SRISET) de juillet à octobre. Par sondage les trois premiers mois (52coopérativesinterrogées), exhaustive le dernier mois pour les caves coopératives et complément avec échantillon de caves particulières.
Les prévisions de récolte faites par les caves coopératives sont ensuite extrapolées à l’ensemble de la région (y compris les caves particulières). La prévision est arrêtée au 27 septembre et ne prend pas en compte les événements climatiques qui auraient eu lieu après cette date. Les résultats de l’enquête sont analysés avec les experts du service
régional de FranceAgriMer.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon