Près de cinquante pèlerins se sont recueillis sur le lieu de départ de l'Exodus

Le 11 octobre, un groupe d’une cinquantaine de personnes, des enfants présents à bord du bateau lors de son départ de Sète et des proches des familles qui ont embarqué pour ce voyage vers la «Terre promise», sont venus d’Israël pour se recueillir sur le môle, devant la plaque qui commémore les 70 ans de cet épisode historique.

C'est de retour en Israël, après la commémoration des 70 ans du départ de l’Exodus par la ville de Sète en juillet 2017, que Itzik Rozman a décidé de créer l’association des Anciens de l’Exodus pour se souvenir et transmettre ce pan de l'histoire encore trop méconnu des jeunes générations.  Les pèlerins ont été accueillis à Sète par l'association inter-religieuse Construire Ensemble une Culture de Paix, présidée cette année par le père Gérard Frioux. Un premier pèlerinage qui a valeur de symbole fort, tant par les souvenirs qu'il réveille que par l'accueil multi-confessionnel qui lui a été réservé. François Commeinhes, retenu par la venue de la ministre Jacqueline Gourault aux Assises nationales du Conseil de développement, s'est fait représenter par son adjoint Hervé Merz.   

4 554 juifs, rescapés des camps de la mort 

Aujourd'hui âgé de 85 ans, Drori Zalman avait 12 ans quand il a embarqué sur l'Exodus avec sa famille.
Il brandit ici son certificat de réfugié.

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, des centaines de milliers de juifs souhaitent quitter l’Europe. En juillet 1947, 172 camions de la société Misrachi arrivent à Sète, au terme d’un jeu de cache-cache compliqué, et embarquent le 10 juillet avec l'aide de Sétois, à bord du Président Warfield qui sera rebaptisé Exodus quelques jours après son départ du môle Saint-Louis.

Destination officielle: la Colombie. En réalité le bateau se dirige vers La Palestine, alors occupée par la Grande-Bretagne. Les Britanniques qui veulent limiter l’arrivée des réfugiés, le prennent en chasse et l’interceptent 7 jours plus tard, en vue des à côtes d'Haïfa. Les passagers termineront leur périple dans des camps de réfugiés à Hambourg. L’indignation suscitée par cette aventure est immense. Elle aura une réelle importance en 1948 dans le processus de création de l’État d’Israël.

Après Sète, les pèlerins feront halte au camp des Milles, près d’Aix-en-Provence, où pendant la guerre, des juifs ont été parqués avant d'être déportés vers les camps nazis.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon