Loi de finances 2019 : quelles nouveautés pour les particuliers ?

Barème de l'impôt, prélèvement à la source, crédit d'impôt pour la transition énergétique, éco-PTZ, taxe d'habitation, contribution à l'audiovisuel public... quelles sont les principales nouveautés pour les particuliers dans la loi de finances (LF) pour 2019 publiée au Journal officiel du 30 décembre 2018 ?
 
 

Impôt sur le revenu

  • relèvement de 1,6 % des limites de chacune des 5 tranches du barème de l'impôt sur les revenus ;
  • dans le cadre de l'entrée en vigueur du prélèvement à la source, mise en place d'une avance de 60 % destinée aux bénéficiaires de crédits et de réductions d'impôt ;
  • confirmation du décalage d'un an de l'entrée en vigueur du prélèvement à la source pour les particuliers employeurs ;
  • adaptation possible du barème kilométrique pour frais professionnels, aux véhicules électriques ;
  • exonération de certaines indemnisations liées aux frais de transport domicile-travail (avec la prise en charge éventuelle par l'employeur des frais de covoiturage) ;
  • prolongation du crédit d'impôt pour la transition énergétique (Cite) jusqu'au 31 décembre 2019 ;
  • maintien pour 3 nouvelles années de l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ;
  • extension de la réduction d'impôt « Pinel » notamment aux contribuables achetant un logement où des travaux de rénovation sont réalisés (les travaux devant représenter au moins 25 % du coût total de l'achat), ces logements devant être situés en particulier dans des communes où l'importance de la réhabilitation de l'habitat en centre ville est forte ;
  • prorogation de 3 ans de la réduction d'impôt « Censi-Bouvard » qui s'adresse aux personnes achetant un logement en vue d'une location meublée par exemple dans des résidences accueillant des personnes âgés dépendantes ou handicapées ;
  • suppression de l'exonération des intérêts sur certains prêts familiaux.

Impôts locaux

  • poursuite de la réforme de la taxe d'habitation ;
  • reconduction des montants de la contribution à l'audiovisuel public (139 € en métropole et 89 € outre-mer) ;
  • aménagement de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères avec en particulier une mise en place encouragée de la « part incitative » de cette taxe afin de favoriser le tri des déchets.

Autres mesures

  • réévalution de la prime d'activité ;
  • modification du barème du malus automobile avec l'abaissement à 117 grammes de CO2/km du seuil à partir duquel s'applique un malus ;
  • maintien du taux de TVA à 5,5 % sur les autotests de dépistage du VIH ;
  • diminution de certaines taxes sur la chasse (44,50 € par exemple pour la redevance cynégétique nationale annuelle) ;
  • application d'un tarif réduit pour la taxe sur les titres de séjour concernant certains étrangers (jeunes au pair, étudiants et jeunes diplômés).

Pour en savoir plus

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon