Les gilets de Thau avec la CGT pour la grève générale

Le syndicat CGT appelait l'ensemble des français "les salarié(e)s, les agents, les jeunes comme les retraité(e)s, les privé(e)s d’emploi" à faire grève et à manifester ce mardi 5 février 2019.
Étant donné que l'appel concernait tous les travailleurs des secteurs privés et publics à l'échelle nationale, on peut considérer qu'il s'agissait d'une grève générale et nationale.

Le mouvement concerne «l'urgence sociale». Les revendications sont nombreuses, en particulier une hausse des salaires et des minimas sociaux, et une réforme de la fiscalité…

No images found.

En ce qui concerne le bassin de Thau, c'est devant la mairie de Sète qu'a eu lieu le rassemblement. Les gilets jaunes du secteur, grandement représentés ont participé à la manifestation et au défilé qui a suivi le discours CGT local. Nous sommes en droit de dire que la convergence (comme dans une trentaine de départements français) a permis un mouvement "jaune et rouge" sans incident de plus de 500 participant(e)s au moment le plus fort. Pour les gilets de Thau cette protestation complète savamment un acte XII :

"Nous sommes capables de gérer les lieux et les moments de nos actions… pas forcément les samedis…"

Beaucoup de détermination se lisait sur les visages alors que la révolte dure depuis un trimestre… Allons nous vers un autre "temps des cerises" ?

DM

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon