Motion de soutien à la pêche en Méditerranée

Ce matin, dernier jour du vote du budget départemental : Audrey Imbert (Groupe Majoritaire Gauche Républicaine), conseillère départementale en charge de la conchyliculture et de la pêche, a présenté une motion de soutien à la pêche en Méditerranée concernant le projet de réglementation de gestion Européen pour le Golfe du Lion. En voici le contenu.

Considérant :

  • l'importance de la filière pêche au regard de son poids socio-économique et patrimonial pour le Département de l'Hérault (près de 800 marins et 500 navires) ;
  • le projet de règlement du plan de gestion Européen pour le golfe du Lion (WESTMED) dont les mesures inadaprées aux pratiques réelles de la pêche dans le Golfe du Lion menacent de nombreux emplois ;
  • l'engagement de la filière pêche pour la gestion durable de la pêche au travers notamment des mesures de gestion mises en place par leurs représentants (Comité Régional des Pêches Maritimes et des Élevages Marins, Organisations de Producteurs et Prud'homies, etc…) ;
  • le rôle de sentinelle des pêcheurs pour un milieu maritime soumis de plus en plus aux pollutions de toutes sortes et aux effets du changement climatique :
  • la motion de la Région Occitanie en date du 16/11/2018 pour le maintien des activités de pêche en Occitanie :
  • l'engagement du Département au travers de sa compétence pêche et ports départementaux.

Le Conseil départemental réuni en session plénière ce mercredi 13 février 2019,

Affirme

  • son soutien à la filière et aux pêcheurs d'Occitanie et de l'Hérault pour un maintien de leur activité ;
  • son engagement à agir en faveur de la filière au travers notamment des actions identifiées dans le shéma de développement des ports départementaux voté en juin 2018.

Demande à la France et à l'Union Européenne

  • une meilleure prise en compte des spécificités de la pêche sur le Golfe du Lion et des plans de gestion déjà mis en place par les responsables locaux de la filière pêche ;
  • de prévoir lors des prochains plans européens de soutien à la filière pêche des mesures prévues dans le plan de gestion afin de tenir compte de ces spécificités :

- un encadrement de la réduction de l'effort de pêche à - 10%,

- une durée journalière de sortie des chalutiers compatible avec la morphologie du Golfe du Lion (minimum 18h),

- la suppression de l'interdiction de pêcher au chalut dans la zone de 0 à 100 m de profondeur du 1er mai au 31 juillet, dans la limite de la réglementation des 3 miles de la côte,

- une meilleure régulation de la pêche entre tous les États du bassin méditerranéen.


Voilà une motion qui a le mérite d'être claire : affaire à suivre !

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon