Sète agglopôle Méditerranée Lauréate de l’appel à projet « vélo et territoire » de L’ADEME

Sète agglopôle Méditerranée Lauréate de l’appel à projet  « vélo et territoire » de L’ADEME (Agence de l’Environnement et de  Maitrise de l’Energie).

 La part modale du vélo est aujourd’hui faible en France (2.7% de l’ensemble des déplacements) et positionne notre pays  au 25ème rang dans l’Union Européenne où la part modale moyenne dépasse 7%.

 Or, les attentes des citoyens en matière de politiques cyclables reviennent régulièrement sur le devant de la scène. Il suffit de se balader à vélo pour constater que l’utilisation des infrastructures cyclables a bondi l’an dernier de 8 % par rapport à 2017.trottCapture

 Les enjeux du développement d’un écosystème cyclable sont immenses à la fois en terme d’aménagement (infrastructures dédiées, partage de la voirie, traitement des discontinuités,…) mais également en terme d’accompagnement (offre de services, appui au changement de pratique…).

 Fin 2018, l’ADEME a lancé un appel à projet « vélo et territoire » destiné à accompagner les territoires afin de leur permettre d’anticiper la mise en œuvre du plan vélo national, et de soutenir ces territoires dans le cadre de la définition, de l’expérimentation et de l’animation de leur politique cyclable.

 En dépit d’un grand nombre de dossiers de grande qualité déposés l’an dernier auprès de l’ADEME en région Occitanie, Sète agglopôle Méditerranée a été informée ces jours-ci qu’elle est officiellement lauréate de cet appel à projet.

 Un point technique permettra, courant mai, de préciser les montants et les engagements de cette aide. Mais quoi qu’il en soit, cela vient souligner et conforter les actions de SAM pour le développement du vélo sur son territoire :

 

·         Subvention vélo et trottinettes électrique pour 300 foyers,
·         Mise en place d’un Schéma cyclable intercommunal,
·         Réalisation en 2019 du premier tronçon de la voie verte de Balaruc-le-Vieux en direction du PEM en gare de Sète,
·         Participation aux réalisations cyclables des communes,
·         Programme de pose d’arceaux vélos dans les communes…

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon