Festival de Thau 2019 : préparez votre choix !

L'association Jazzamèze nous concocte à nouveau un Festival de Thau 29ème édition de toute beauté, diversifié à souhait mais fidèle (depuis 1991) au projet singulier caractérisé par la création musicale et son ouverture culturelle tout en respectant son engagement en matière de développement durable. L'enthousiasme de Monique Teissier et de son équipe est resté intact.

Avant d'entrer dans les détails de chaque soirée, voici quelques illustrations simples mais suffisantes dans l'immédiat pour déjà réserver vos spectacles et places.

CYRIL DION entouré de NOMBREUX ARTISTES *
* Nous pouvons déjà vous annoncer Gaël Faure, Emily Loizeau, Nach, Kalune, Aziz Sahmaoui, Mourad de la Rue Ketanou et Féloche. D’autres noms s’ajouteront très prochainement...
 

Retrouvez la programmation soirée par soirée et tous les détails sur : festivaldethau.com - Et ne tardez pas à prendre vos places... ICI

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon