Face au dérèglement climatique

Face au dérèglement climatique, les alternatives sur notre territoire existent ?

Le Festival de Thau a mis au point tout un programme du matin au soir, pour le samedi 20 juillet, dynamique et participatif, en investissant différents lieux sur Mèze, pour présenter les solutions pratiques et concrètes à mettre en œuvre par chacun, pour provoquer les rencontres et peut-être faire émerger de nouvelles énergies pour agir pour la transition.

Tous les rendez-vous seront en accès libre et gratuit !

Pour la première fois, le Festival de Thau, en partenariat avec Alternatiba Thau, propose une journée-forum sur le thème de la transition écologique et solidaire.

Pourquoi rêver d’une transition écologique, solidaire, sociale… elle est déjà là !
Circuits courts, coopératives de financement, nouvelles pratiques de mobilité, recyclage : les alternatives fleurissent pour proposer des solutions à ceux qui, dès à présent, veulent vivre la transition en actes, dans leur vie quotidienne.
Mais ces alternatives restent dispersées. Comment faire pour qu’elles fassent « éco-système » entre citoyens, entrepreneurs et élus ?

Venez durant tout le festival à la rencontre des acteurs de l’écosystème alternatif, solidaire et citoyen en action sur notre territoire ! L’occasion de découvrir des alternatives concrètes, opérationnelles et accessibles à tous, pour lutter contre le dérèglement climatique. L’occasion de passer à l’action !

Mais ce jeudi 18 juillet, au programme, « UN MONDE POUR DEMAIN » à 14h30 à l'Abbaye de Valmagne et à  20h Port de Mèze :

Journée spéciale autour de l’urgence climatique, avec Cyril Dion, figure du militantisme écologique, auteur du film « Demain » et du « Petit Manuel de résistance contemporaine », et ses invités.
Dans le même esprit que les journées « Le Chant des colibris » qui ont eu lieu en 2017 et 2018 dans plusieurs grandes villes de France, le Festival de Thau invite Cyril Dion et des artistes engagés, pour ne pas céder à la nostalgie d’un monde perdu, pour imaginer l’avenir, ensemble ! Un journée pour célébrer dans la joie et en musique, notre liberté de penser et d’agir différemment ! Face à l’urgence climatique, nous sommes de plus en plus nombreux à nous mobiliser pour montrer qu’une autre façon de vivre, plus écologique et plus solidaire, est possible !
Un rendez-vous pour imaginer une société de transition qui ouvre un horizon sur le monde de demain et fêter ensemble la force de la mobilisation citoyenne.


Il s'agissait d'une conférence de Cyril Dion, entouré d’Émily Loizeau, chanteuse engagée depuis des années en faveur de l’environnement et des droits sociaux, et Elliot Lepers, responsable de l’ONG lemouvement.ong, qui mobilise les citoyens autour des questions sociales et environnementales.

Plus de 500 personnes pour assister à cette conférence à l'Abbaye de Valmagne qui on le voit de part ses intervenants et de par son sujet a attiré un public très très nombreux.dionP1250723

François Commeinhes Président de Sète Agglopôle avait tenu à être présent et précisait combien il était nécessaire de réfléchir sur  ce que pouvait être l'avenir pour notre Monde qui nous donne depuis quelques décennies des signaux d'alerte.

Cyril Dion allait tout de suite montrer que l'état des lieux n'était pas bon et même à la limite du catastrophique, tendance qui va se développer si l'on ( tous les Terriens ou leur majorité) n'agit pas rapidement pour inverser les choses.

Si les intervenants rajoutaient que les prises de conscience s'accéléraient, ils rajoutaient qu'il faudrait un comportement héroïque de tous, en montrant l'exemple, en se remettant en cause et en modifiant nos comportements, en éliminant la course à la rentabilité...dionP1250728

Individuellement et collectivement

Mais actuellement le paysage Mondial n'est vraiment pas adapté !

Inertie, Mesures inadaptées... Pas de prises de responsabilités.

Il faudrait moins de bateaux, de voitures, d'avions, d'industries polluantes...,

"Pour être dans les "clous", une décroissance mondiale de l'économie"

Faire passer ce message serait actuellement suicidaire pour la plupart des états et des gouvernements.

Les choses faites ne sont donc pas à la hauteur des besoins. Il faut donc que la prise de conscience monte très rapidement pour les populations que les mesures soient nationales, internationales, mondiales et multiples dans de nombreux domaines.

L'Ecologie devient peu à peu la 1ère priorité des Français qui doivent rapidement réagir pour garder de l'Espoir

Si la conférence allait se poursuivre dans ce sens, pour les intervenants, il faut aller plus vite que ce que la majorité des hommes pensent en agissant déjà de 3 façons

- Se préparer à des chocs multiples comme sécheresse, manque d'eau, mouvements de populations, cyclones...

- Arrêter le processus par des lois, des désobéissances, des interventions, des changements de mentalité...

- Régénérer les sols, les forêts, l'éco-système.

Pas besoin de revenir à l'âge de Pierre, mais quelques décennies en arrière pour retrouver un meilleur équilibre...

Il faut s'y mettre...

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon