ART SCENE du 24 juillet au 28 août sur le port de Bouzigues

Claude Delsol vous propose le spectacle "L'odyssée en eau douce d'un pêcheur sétois", tous les mercredis du 24 juillet au 28 août sur le port de Bouzigues.

 L’Odyssée d’un pêcheur sétois, est un conte-spectacle, une fiction qui met en scène un personnage animé par une révolte et une quête. Confronté à un monde qui change très vite et qui remet en question son mode de vie, ses repères culturels,
Joan-Francès Liberti sort de son quotidien, d’un enfermement peut-être, et entreprend une action d’éclat, non-violente, pour crier à la face du monde son angoisse devant la violence économique qu’il subit. Il cherche la caresse apaisante des icônes culturelles qui le rassurent et, à travers elles, il revendique un monde plus humain.
Son voyage est un cri avant tout et prend peu à peu la forme d’une découverte, voire d’une sorte d’initiation.
L’auteur-conteur, créateur, nous offre là une belle occasion d’entendre la voix des petits, en occitan « los menuts », le petit peuple, qui reçoit souvent les décisions, couperets
des puissants de ce monde comme des coups de poing à l’estomac.

Alors, comme ils sont privés de l’accès média, ils cherchent une voie pour que puisse s’entendre leur parole. Et c’est souvent l’acte.
Le long de son voyage à la rame, lent et dur aux mains, notre pêcheur sétois revisite, c’est le cas de le dire, son Languedoc natal et les points saillants de sa culture. À commencer par le canal de Riquet lui-même. Cette visite guidée devrait intéresser les néo-languedociens car elle les initie aux représentations mentales des « gens d’ici ». Lesquels sont nombreux à penser que leur mode de vie et leur culture sont allègrement égratignés, sans même en avoir conscience, par ceux qui, en venant massivement s’installer « au soleil », imposent sur place une autre façon de vivre.

Il y a la magie du conte. Il y a la magie des mots. Mais ce n’est pas tout.
Il y a aussi un degré philosophique de ce conte-spectacle, et celles et ceux qui restent des esprits curieux sauront en faire leur miel.
Une création à faire découvrir ! »
Felip Hammel. 15 septembre 2017. Secrétaire Riquet 3000.

ART SCENE VERSOhttp://blog.ville-poussan.fr/wp-content/uploads/2019/07/art-SCENEkpo.jpg

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon