En Occitanie, le maritime a le vent en poupe

Les Assises de l’économie de la mer ont lieu les 3 et 4 décembre à Montpellier. Pour la deuxième fois, l’Occitanie accueille ce rendez-vous majeur rassemblant la communauté maritime française. C’est loin d’être un hasard, puisque le littoral est un marqueur fort de l’identité et du développement de la région.

JPEG - 1.5 Mo

La 15e édition des Assises de l’économie de la mer souhaite « Elargir les horizons ». Lieu de débats et d’échanges, cet événement réunit la communauté maritime française. Quelle économie maritime en 2050 ? Comment les jeunes renouvellent-ils les métiers et les filières ? Habiter et travailler sur mer. Voici quelques exemples des thématiques traitées lors de tables rondes et ateliers. Didier Codorniou, 1er vice-président en charge de l’économie et du littoral, intervient notamment lors d’une table ronde sur le thème « L’économie maritime, levier du développement économique méditerranéen ».

Notre action combine développement économique maîtrisé et préservation des ressources naturelles, déclare Carole Delga

Ce rendez-vous est l’occasion pour l’Occitanie de valoriser le poids de son économie bleue et de présenter ses ambitions de développement pour ces prochaines années. Avec 220 km de rivages et 15 000 nouveaux habitants sur le littoral par an, le secteur maritime présente en effet un double pari pour la Région avec la création d’emploi et la préservation des richesses naturelles qu’offre la Méditerranée.

De nombreuses actions sont mises en place pour faire face à cet enjeu et façonner le littoral du XXIe siècle, notamment à travers le Plan Littoral 21. La Région a l’ambition de faire émerger le port de plaisance du futur (approche numérique et environnementale) et une exploitation durable des ressources aquatiques. C’est en ce sens qu’elle accompagne les filières du nautisme et de la pêche.

Parc éolien en mer flottant
Parc éolien en mer flottant

Le littoral d’Occitanie est un écosystème complexe et une ressource vitale. La Région se mobilise pour en faire un exemple d’innovation et de durabilité. Pour devenir la première Région à énergie positive d’Europe en 2050, elle mise notamment sur le développement de l’éolien en mer flottant et les énergies marines renouvelables. Elle met également en place un plan d’actions pour favoriser un modèle de croisière durable et ainsi garantir la qualité de l’air dans ses ports.

La Semaine de la Mer

Du 27 novembre au 7 décembre, une centaine d’événements sont organisés dans toute la région. L’occasion de découvrir les richesses de la méditerranée et de célébrer notre culture maritime !

Expos, conférences, animations… Découvrez le programme complet.
En savoir plus

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon