Il plane un air de fêtes à la Plagette

getteCapture
 
gettenn;nkCaptureParmi les décorations scintillantes, l’oeil attentif aperçoit des guirlandes de moules colorées et, à la cime du magnifique sapin de Noël offert par la mairie, culmine fièrement la daurade argentée, symbole de l’association des habitants du quartier de la Plagette.
Le fruit d’un mois de travail des petites mains des enfants du quartier, encadrés par les bénévoles de l’association.
 

Dimanche 8, les retardataires sont réveillés au son du tambour et des hautbois languedociens. Curieux, ils se penchent à la fenêtre et, les yeux ébahis, suivent du regard le père Noël en personne, déambuler dans les rues de la Plagette, la hotte pleine de friandises. Il distribue les papillotes et ramasse au passage les lettres de voeux des enfants -forcément- sages, pour le plus grand bonheur des petits et des grands !
 

La magie continue dans la salle des terrains de tennis, sous le charme de deux conteuses.
getteIMG_2131
 
Avant l’apéritif offert par l’association des habitants du quartier de la Plagette, organisatrice de cet avant-goût de Noël... De quoi mettre des étoiles plein les yeux des enfants en attendant le 25 décembre.
 
Gwenaëlle Gernioux

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon