Traditionnelle cérémonie des vœux aux Hôpitaux du Bassin de Thau

Traditionnelle cérémonie des vœux aujourd’hui aux Hôpitaux du Bassin de Thau en présence de M. D’ETTORE, Président du Conseil de surveillance, Mme GRESLON, Directrice générale et le Dr Christine BLONDIN, Présidente de la Communauté médicale qui ont remercié les 1500 professionnels pour leur engagement auprès des patients et des résidents.

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout

 Mme GRESLON a souligné la progression de l’activité de 9% qui témoigne de la confiance des patients et elle mis à l’honneur « la qualité des équipes, leur expertise et la sécurité des soins prodigués ». Elle a également insisté sur « le dynamisme, l’enthousiasme, la volonté, la capacité à se projeter, à imaginer et à innover des équipes ». Pour la Directrice, les enjeux de 2020 seront « l’adéquation de nos organisations à l’évolution des activités » et notamment à l’ambulatoire, la défense de l’attractivité de l’établissement auprès des patients, des médecins de ville et des professionnels et la validation des grands projets de rénovation de l’Hôpital Saint Clair et de reconstruction des Pergolines.

Le Dr BLONDIN a évoqué la mise en place de 2 lignes de garde séniorisées en anesthésie et cardiologie et a mis l’accent sur le rôle d’expertise indispensable à la qualité de soins des spécialistes transversaux (infectiologue, microbiologiste, pharmacien, nutritionniste, addictologue, soins palliatifs, spécialiste des plaies … )
Elle a rappelé que l’année 2020 serait celle de la « préparation de la visite de certification qui est une opportunité » pour travailler de façon collégiale et avec les représentants des usagers à l’optimisation des prises en charge et des parcours patients.

 M. D’ETTORE a salué le travail des équipes pour et a rappelé la place importante des Hôpitaux du Bassin de Thau sur le territoire. Il a insisté sur la nécessité que la Réforme « Investir pour l’Hôpital » aide l’établissement à mener à bien ses projets.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon