Le 26 mars, à vos fenêtres : « Fleurir ensemble! »

Le 26 mars, à vos fenêtres : "Fleurir ensemble!"

Des fleurs, pas la guerre !

Le kit au hit !

 »  Le 26 mars, nous avions prévu une « Grande Lessive » à travers places et rues. Nous vous avions invités à concevoir des réalisations à partir d’ « Un monde en kit ». Définie en octobre dernier, cette invitation était en quelque sorte prémonitoire. Le kit de survie est devenu en quelques mois une obsession, tandis que les réserves de nourriture se transforment en complément alimentaire réconfortant les plus favorisés d’entre nous.

  Nous avions imaginé d’autres kits moins anxiogènes en regardant de quoi notre univers était peuplé : des immeubles préfabriqués, des meubles à monter soi-même, des vêtements prêts à assembler, des repas conditionnés sous vide, des jeux de construction, des panoplies de super-héros ! Nous avions également puisé dans les démarches artistiques des références à l’unité et au multiple, au démontage et à l’assemblage… C’est la mallette de médecin et le costume de soignant qui l’ont emportés ! »kitCapture

Annulation des étendages collectifs

   Dans le contexte mondial d’une épidémie virant à la pandémie, l’organisation d’étendages collectifs s’avère inapproprié. Nous vous demandons de les annuler pour respecter les consignes de sécurité et ne pas propager le virus. Le travail très conséquent effectué en prévision de cette journée du 26 mars, sera utile pour La Grande Lessive® du 15 octobre. Nous supposons même que le concret de notre invitation sera mieux perçu par la majorité d’entre nous et que nous saurons encore plus quoi faire et dire !

Transformation de la journée du 26 mars :

à vos fenêtres !

La journée du 26 mars reste un jour de  » Grande Lessive ». Faire du lien et faire de l’art demeurent en effet des nécessités vitales. Nous vous proposons une autre version de La Grande Lessive® inspirée des pratiques de… la lessive ! Suspendons nos réalisations aux fenêtres comme nous le ferions pour faire sécher du linge. Chaque fil comportera les réalisations de la famille orientées vers la rue afin de permettre un échange de fenêtre en fenêtre. Vos réalisations témoigneront du désir de vivre, ensemble et de manière créative !

  « Les personnes isolées, les élèves et étudiants privés de cours collectifs, les personnes recluses dans des maisons de retraite et des lieux de soin, etc. et toutes celles et ceux qui poursuivent une activité pourront être reliés symboliquement par ces guirlandes colorées suspendues aux fenêtres. À la Renaissance, le tableau était considéré comme une fenêtre ouverte sur le monde. C’est le moment où jamais de manifester notre désir d’ouverture ! »

Changement exceptionnel d’invitation : « Fleurir ensemble »

   Nous vous proposons de « fleurir » vos fenêtres. Nous choisissons « fleurir », car, avec le linge, les fleurs occupent une place de choix aux balcons et fenêtres.

Des réalisations de format A4 pourront représenter des fleurs au moyen du dessin, de la peinture, de la photographie, de créations numériques, de collages, etc. Vous pouvez également utiliser un ou plusieurs termes de la liste ci-dessous afin de définir votre propre cheminement

  • être florissant, éclore, épanouir, bourgeonner, boutonner, briller, croître, embellir, enjoliver, enrichir, faire florès, gagner, grandir, imager, orner, parer, pigmenter, réussir, s’épanouir, se développer, se former, se propager, tacheter, verdoyer…

Diffusion virale…

Le défi est que cette invitation se propage de manière virale pour démontrer que le désir de vivre est plus fort que tout ! Partagez cette proposition dans vos réseaux par mél, publications FB, Twitter, Instagram… Nous vous invitons à partager largement cette invitation avec vos familles, vos amis, vos voisins, vos collègues de travail…

#Fleurirensemble

#le26marslagrandelessive

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon