Moustique tigre : contribuez à sa surveillance !

 

Illustration 1

Déjà implanté dans 58 départements, le moustique tigre (Aedes albopictus) est une espèce très invasive qui peut être vectrice de maladies comme la dengue, le chikungunya et Zika. Grâce au site Signalement Moustique, vous pouvez participer à sa surveillance afin d'aider les autorités sanitaires à mieux connaître sa répartition sur le territoire. Cette action citoyenne permettra de compléter les actions engagées par des mesures de lutte adaptées.

Pour vous aider à reconnaître le moustique tigre avant de déclarer sa présence, le site Signalement Moustique , mis en place par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), vous guide à l'aide de photos et vous demande de répondre à trois questions :

  • Le moustique est-il de petite taille ?
    Le moustique tigre est plus petit qu'une pièce de 1 centime d'euro, soit moins de 5 millimètre.
  • Quelle est sa couleur ?
    Son nom est trompeur car le moustique tigre n'est pas jaune et noir mais blanc et noir. Il est également caractérisé par la présence d'une ligne blanche le long de son thorax.
  • Dispose-t-il d'un appareil piqueur ?
    Le moustique dispose d'un appareil piqueur pour se nourrir, caractérisé par un long appendice en prolongement de la tête. Si l'insecte n'en a pas, ce n'est pas un moustique.

Ensuite, pour pouvoir signaler la présence de cet insecte aux autorités sanitaires, vous devez disposer d'une photographie du moustique ou d'un échantillon en bon état qui sera envoyé à l'opérateur en charge de la démoustication dans votre région.

  À savoir : Pour éviter la prolifération de cette espèce, l'Anses recommande d'éliminer ses lieux de ponte et de repos en :

  • vidant régulièrement les coupelles sous les pots de fleurs ou en les remplissant de sable afin de conserver l'humidité sans qu'il y ait d'eau stagnante ;
  • vidant puis retournant le matériel de jardin et les récipients divers ;
  • recouvrant les bidons de récupération d'eau à l'aide d'une moustiquaire ou de tissu ;
  • introduisant des poissons dans les bassins d'agrément, ils mangeront les larves de moustiques ;
  • entretenant les jardins (élagage des arbres, débroussaillage des haies et des herbes hautes) et en évitant le stockage de débris végétaux.

Pour en savoir plus

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon