23 patients sont hospitalisés aux Hôpitaux du Bassin de Thau dont 4 en réanimation, 13 en médecine et 6 en SSR-USLD

 Aujourd’hui 15 octobre , 23 patients sont hospitalisés aux Hôpitaux du Bassin de Thau dont 4 en réanimation, 13 en médecine et 6 en SSR-USLD. Cela représente 9 patients de plus que jeudi dernier...
 Depuis le début de la 2ème vague, ce sont 94 patients Covid qui ont été pris en charge (+ 20 en 7 jours)
 Le Drive Covid réalise 70 prélèvements par jour avec un taux de positivité qui se situe à 8% sur la dernière semaine. Le drive est ouvert de 7h à 14h, il est accessible sur RDV par Doctolib avec ou sans ordonnance.
 En toute transparence et à l’instar d’autres hôpitaux, l'hôpital St Clair vous montre ses graphiques de suivis du nombre de patients (global et un focus sur la réanimation)
Nous déplorons 11 décès chez des patients âgés (moyenne d’âge 88 ans)
 La prise en charge des patients programmés continue d’être assurée. Selon l’évolution de l’épidémie, certaines prises en charge programmées pourraient être décalées
Merci de ne pas appeler l’établissement. Si votre hospitalisation devait être reportée, vous seriez prévenu directement.
 
 Tous les remerciements aux professionnels mobilisés en cette période pour assurer la prise en charge des patients Covid et de tous les patients non Covid...
 

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon