échos

Bison Futé voit rouge et noir pour ce samedi :

L’image contient peut-être : texte qui dit ’Samedi 08/08/2020 Départs Retours’
Circulation «exceptionnellement difficile » sur la grande majorité des axes routiers ce samedi.
Préparez votre départ
Prenez la route reposé
Évitez les longs trajets en pleine chaleur
Faites des pauses toutes les 2h
Respectez les règles de sécurité

Fiest'A Sète est de retour ce week-end !

Fiest'A Sète est de retour ce week-end ! Un concert sera proposé sur le parvis de la médiathèque Mitterrand vendredi à 20 h 30.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Concert I Jungle Box & Free River
Médiathèque Mitterrand SèteJUNGLE BOX
Jungle Box, c'est trois continents réunis autour d'instruments originaux. Jérémy de Chicago (USA), Bass de Bankass (Pays de Dogon, Mali) et Thierry de Bastia (Corse) avec des compositions riches en couleurs est une fusion de musique du monde et de Mali Blues teinté de Rock et de Transe.
 https://youtu.be/V7AOQhdWoi8
 
FREE RIVER
Teintes de jazz, reflets de soul, parfums de gospel, éclats de musiques africaines, il n’est décidément pas simple de mettre une étiquette sur la musique de Free River. Naviguant entre sa langue natale centrafricaine, le sango, et l’anglais, la chanteuse et diva Emma Lamadji invite l’auditeur à un voyage parfois intimiste et contemplatif, mais qui peut être aussi empreint de groove et de danse.
 https://youtu.be/lZOGwgxRggg
 
 

Un nouveau souffle pour le nautisme et la plaisance

Importante en Occitanie, « l’économie bleue » souffre elle aussi de l’impact du coronavirus. Pour redonner du dynamisme à ses 1 400 entreprises et préserver les emplois, la Région a adopté un Plan de relance de la filière du nautisme et de la plaisance en Occitanie.

Le Plan régional pour le nautisme et la plaisance a été élaboré en concertation avec les professionnels du secteur

Avec 220 kilomètres de côtes méditerranéennes, 250 kilomètres de canaux et des dizaines de ports maritimes et fluviaux, l’Occitanie a l’environnement idéal en matière de nautisme et de plaisance. Mais le confinement, l’interdiction de naviguer et l’annulation des salons nautiques de printemps ont mis à sec la filière. Très rapidement, la Région a échangé avec les professionnels pour trouver des réponses d’urgence, mais aussi de relance pour redonner des perspectives. Des discussions sur un contrat de filière avaient débuté́ en 2020 avec la Fédération des Industries Nautiques (FIN) et l’Union des Villes Portuaires d’Occitanie (UVPO), membres du bureau du Parlement de la Mer, en s’appuyant sur l’agence Ad’Occ et le Pôle Mer Méditerranée.

Abordé avec les professionnels, ce Plan régional pour le nautisme et la plaisance durable interviendra en plus des financements du Plan Littoral 21, qui seront réorientés sur ce plan de relance, souligne Carole Delga.

Approuvé en assemblée plénière le 16 juillet, le plan régional sectoriel, chiffré à 0,5 M€ sur 2020, s’articule en 10 priorités déclinées en 15 actions : l’accompagnement des entreprises sur de grands salons nautiques, la promotion de leurs savoir-faire, la mise en avant des métiers auprès des jeunes, l’innovation « écologique », ainsi que l’accompagnement des ports d’Occitanie vers la transition écologique et énergétique, le numérique (avec la mise en œuvre de la fibre et du wifi dans les ports), la valorisation des escales, la formation des employés…

L’économie bleue en Occitanie

Port Camargue est le premier port de plaisance d'Europe
Port Camargue est le premier port de plaisance d’Europe

En région, l’industrie nautique rassemble 1 330 entreprises pour 600 M€ de chiffre d’affaires. Des fabricants de voiliers aux équipementiers, elle regroupe des entreprises comme Catana, Grand Large Yachting, Construction Navale Martinez, Windelo, Zodiac Nautic… De son côté, l’écosystème portuaire de la plaisance fait travailler 750 personnes pour 119 M€ de chiffre d’affaires. Les ports d’Occitanie offrent près de 30 000 anneaux pour recevoir les plaisanciers, en escale ou à l’année. Le saviez-vous ? Port Camargue (Le Grau-du-Roi dans le Gard) est le premier port de plaisance d’Europe.

En savoir plus

Beyrouth: une crise sanitaire "similaire" à celles de la guerre civile, selon le président de MSF

Avec près de 300.000 sinistrés à Beyrouth et une possible pénurie de médicaments, Médecins sans frontières craint une crise humanitaire au Liban comparable à celles connues pendant la guerre civile (1975-1992), indique jeudi à l'AFP son président, le Franco-libanais Mego Terzian.

QUESTION: Les hôpitaux de Beyrouth peuvent-ils tenir le choc ?

REPONSE: "D'après nos équipes sur place, il y a eu mardi soir un afflux massif sur les hôpitaux de Beyrouth et de la région et, très vite, les salles d'urgence ont été débordées. Des patients ont du être transférés en dehors de la ville. La situation semble être beaucoup plus stable depuis mercredi. Les personnels de santé libanais, surtout ceux qui ont déjà l'expérience de la guerre civile, ont réussi à faire le triage très rapidement devant les salles d'urgence et à prioriser les patients qui devaient passer par les blocs opératoires. Le quartier Achrafieh au centre-ville est très affecté et trois de ses hôpitaux, dont celui de Saint-George, qui compte 1.100 lits, a été touché. Le centre de dialyse, qui est le principal du pays, a été complètement détruit." 

Q: Quels sont les besoins prioritaires ?

R: "Les pays voisins, le Qatar, le Koweït ou la Jordanie, vont déployer des hôpitaux de campagne. Et nous allons, à la demande des autorités, garantir l'approvisionnement de certains médicaments, notamment les antibiotiques et les antidouleurs, et tout particulièrement des poches de sang. Depuis mercredi matin, nous sommes présents dans les réunions de crise de l'Organisation mondiale de la santé avec les autres organisations humanitaires. Nous avons partagé les tâches pour aider les populations sinistrées, ces 300.000 personnes qui n'ont plus de foyer. Notre priorité dans les jours à venir sera le suivi de ces populations déplacées. L'autre priorité, seront les malades chroniques, ceux atteints de cancers, du VIH ou de maladies respiratoires comme l'asthme, avec le risque de rupture de l'approvisionnement en médicaments. Nous avons par ailleurs aussi appris que des entrepôts de médicaments et de vaccins situés dans le port de Beyrouth avaient été endommagés."

Aller plus loin : https://actu.orange.fr/societe/sante/beyrouth-une-crise-sanitaire-similaire-a-celles-de-la-guerre-civile-selon-le-president-de-msf-CNT000001sfZaY/photos/vue-aerienne-des-quartie

« Sète Port connecté » permettra à terme une meilleure mise en sécurité du port et des navires

portcaCaptureLe port de Sète-Sud de France organisait ce jeudi 6 août une rencontre du Président de l’UVPO (l’Union des Villes Portuaires d’Occitanie) M. Serge Pallarès et de son secrétaire général M. Marc Bernadi avec M. Jean-Claude Gayssot Président du Port de Sète Sud de France et M. Fabien Luais Directeur du port de plaisance de Sète, à la Capitainerie du Port de Plaisance de Sète près du Môle Saint Louis. .

 Cette rencontre avait pour principal objet d’échanger sur les activités, l’exploitation et les projets du port de plaisance de Sète et d’Occitanie. 

En effet il faut savoir que bien qu'importante en Occitanie, « l’économie bleue » souffre elle aussi de l’impact du coronavirus. Pour redonner du dynamisme à ses 1 400 entreprises et préserver les emplois, la Région a adopté un Plan de relance de la filière du nautisme et de la plaisance en Occitanie.

 Approuvé en assemblée plénière le 16 juillet, le plan régional sectoriel, chiffré à 0,5 M€ sur 2020, s’articule en 10 priorités déclinées en 15 actions : l’accompagnement des entreprises sur de grands salons nautiques, la promotion de leurs savoir-faire, la mise en avant des métiers auprès des jeunes, l’innovation « écologique », ainsi que l’accompagnement des ports d’Occitanie vers la transition écologique et énergétique, le numérique (avec la mise en œuvre de la fibre et du wifi dans les ports), la valorisation des escales, la formation des employés…

En région, l’industrie nautique rassemble 1 330 entreprises pour 600 M€ de chiffre d’affaires. Des fabricants de voiliers aux équipementiers, elle regroupe des entreprises comme Catana, Grand Large Yachting, Construction Navale Martinez, Windelo, Zodiac Nautic… De son côté, l’écosystème portuaire de la plaisance fait travailler 750 personnes pour 119 M€ de chiffre d’affaires. Les ports d’Occitanie offrent près de 30 000 anneaux pour recevoir les plaisanciers, en escale ou à l’année.

Jean-Claude Gayssot précisait qu'entre port de commerce, de plaisance et de pêche la cohabitation était complexe mais aussi synonyme de chance, à Sète, les trois ports inscrits dans une synergie autour du développement durable, écologique et citoyen : "La plaisance s'y est est inscrite dans le cadre du plan stratégique jusqu'à 2020 et va poursuivre ses efforts jusqu'à 2025. En relation avec les structures institutionnelles, malgré la Covid, cela doit permettre une croissance nouvelle et permette de rester optimiste malgré des procédures particulières dans les ports de plaisance."

"Si le personnel est resté mobilisé durant la période de confinement, si nous avons pu rapidement faire une analyse de la situation économique il a fallu convaincre les Ministères et le Président Macron, pour pouvoir repartir dès le 11 mai et pas le 2 juin."

Mr le Président de l’UVPO (l’Union des Villes Portuaires d’Occitanie) M. Serge Pallarès, s'était alors entretenu en visio-conférence avec le Président de la République : "En 2 jours avec beaucoup de travail pour toutes les équipes nous avons mis un plan d'actions valables pour tous les ports avec des protocoles et des options sanitaires, de Menton à Dunkerque, des DOM TOM à la Corse." L'intelligence collective a payé, le plan a été validé pour le 11 mai."portcasCapture

Et tout s'est rapidement mis en place...

"Cela a fonctionné, il y a eu du chômage partiel dans les ports de plaisance, un manque à gagner mais c'est reparti d'une façon satisfaisante."

Les ports ont profité d'un plan remarquable de puis 2015 avec la Région et avec le nouveau jusqu'en 2025 vont comme à Sète faire face à des défis : se développer d'une façon raisonnable en luttant contre les pollutions, les plastiques en étant au top pour les sanitaires... A Sète déjà 1050 anneaux dans les canaux et 815 pour le port d'amarrage.

En Occtanie c'est de l'ordre de 35000...

Sète étant de plus en plus attractif (hydrogène, électricité...) le port se doit de jouer la carte du développement durable.

Le port s'est donc inscrit dans une démarche d’innovation  au travers du projet Européen « PSAMIDES » a été également évoquée ;  ce projet de « port connecté » permettra à terme une meilleure mise en sécurité du port et des navires, une préservation augmentée du milieu naturel, un développement de nouveaux services aux plaisanciers ainsi qu’une maitrise plus aboutie des consommations d’énergie.

Il permettra avec de nouveaux services, (Solution FACO) de proposer des usages évolutifs.

Une subvention de 325 000€ a été allouée par l'Europe soit 85% du projet avec un axe plaisanciers  (consommation d'énergie, surveillance, sécurité... peut-être à la carte)  et un axe gestion du port. Projet initié il y a 18 mois qui permettra une optimisation du port et une croissance raisonnable et raisonnée.portIMG_20200806_115920

Car si c'est le cas, précise le Président Gayssot, il y aura adhésion des plaisanciers..

On le souhaite donc pour le port de Sète qui déjà informatisé , va devenir connecté , proposant plusieurs formules adaptées, avec peut-être des locations de voiliers correspondant à une nouvelle façon de vivre, et après une phase de test il pourrait être un exemple permettant au pouvoir  législatif d'évoluer lui aussi dans ce sens...

 

 Jean-Marie Philipon

 

 

Cybelle Méditerranée lance une grande enquête nationale sur l'implication des plaisanciers et des usagers de la mer

Cybelle Méditerranée
lance une grande enquête nationale sur l'implication des plaisanciers et des usagers de la mer dans la protection de la biodiversité marine.

Cybelle Planète est une association à but non lucratif qui, depuis 2005, qui offre aux citoyens l'opportunité de pouvoir agir concrètement en faveur de la biodiversité.

"En 2009, nous avons créé le programme de sciences participatives Cybelle Méditerranée, pour la préservation de la biodiversité marine.

S'appuyant sur le dispositif OBSenMER, ce programme permet à chacun(e) de signaler ses observations d’animaux rencontrés en mer (cétacés, tortues, raies et requins). Les données collectées contribuent à l'avancée des connaissances sur la faune marine et sa préservation.

 

L'ENQUÊTE

Nous menons aujourd’hui une grande enquête nationale auprès des plaisanciers et usagers de la mer dont vous faites partie, afin de comprendre votre implication dans la préservation de la biodiversité marine et également afin d'améliorer notre programme de sciences participatives.

Nous souhaiterions ainsi recueillir votre avis à travers quelques questions.

 

_____

Votre avis est important pour la poursuite de notre objectif commun : préserver la biodiversité marine !

_____

 

QUELQUES PRECISIONS

  • Ce questionnaire nécessite au minimum une quinzaine de minutes.
  • Veuillez  utiliser  le  bouton  "quitter"  en  bas  en  cas  de  desistement 
  • prene z votre temps, détendez-vous... Nous préférons que vous répondiez consciencieusement à ce questionnaire.
  • Certaines questions peuvent donner l'impression de se répéter. C'est normal.
  • Vous avez la possibilité d'arrêter à tout moment en enregistrant vos réponses et de reprendre plus tard là où vous en étiez.

 

CONFIDENTIALITE

  • Cette étude est menée par un cabinet d’études indépendant pour le compte de l’association Cybelle Planète. SI vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez nous écrire à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
  • Aucune donnée personnelle ne sera produite sur le plan individuel (Loi Informatique et Libertés - 6 janvier 1978 - CNIL)
 
Ce questionnaire est anonyme.

L’enregistrement de vos réponses à ce questionnaire ne contient aucune information permettant de vous identifier, à moins que l’une des questions ne vous le demande explicitement.

Si vous sortez en bateau, même rarement, n'hésitez pas à participer  https://iseaetudes.limequery.com/619816?lang=fr"
 

Blois, Nancy et Tours rendent le port du masque obligatoire dans l'espace public

Face à la menace d'une reprise incontrôlée de l'épidémie de coronavirus, l'usage obligatoire du masque gagne du terrain dans les villes françaises. 

Après Lille, Toulouse, Nice ou encore Bayonne, les villes de Blois, Nancy et Tours rendent le port du masque obligatoire dans leurs espaces publics. Objectif : éviter un reconfinement, total ou partiel.



A Blois, à la demande du maire, le préfet du Loir-et-Cher a pris un arrêté publié mercredi, rendant obligatoire le port du masque "du (jeudi) 6 août au 30 septembre (...) sur le périmètre 'Cœur de Ville', les marchés, les vide-greniers et les brocantes".

L'arrêté a été pris "en raison de la hausse du taux de contamination de la Covid-19 constatée dans plusieurs villes de France", selon un communiqué de la mairie rendu public mercredi soir.

Aller plus loin : https://actu.orange.fr/france/blois-nancy-et-tours-rendent-le-port-du-masque-obligatoire-dans-l-espace-public-magic-

Météo : une nouvelle canicule, plus longue, se profile

Un nouvel épisode caniculaire devrait frapper la France à partir de jeudi 6 août. S'il devrait être moins intense, il pourrait être plus long. 

La France va de nouveau suffoquer, a prévenu Météo-France.

 

Une partie du pays va subir, à compter de jeudi 6 août, un nouvel épisode de canicule. Il devrait être moins intense que la semaine dernière mais pourrait durer une semaine sur certaines régions, selon Météo-France.

Alors que les canicules se multiplient en raison du réchauffement de la planète, une partie du pays, notamment dans le Sud, a déjà été touchée en fin de semaine dernière par un pic de chaleur très intense de trois jours, avec des températures dépassant allègrement les 40°C dans de nombreuses stations.

Le nouvel épisode qui s'annonce à partir de jeudi après-midi, avec deux pics séparés, devrait être "a priori moins intense", même s'il y a encore des incertitudes pour les températures de la semaine prochaine, a expliqué mercredi à l'AFP le prévisionniste Patrick Galois.

37°C en Aquitaine

Mais "c'est une canicule plus longue........................................https://actu.orange.fr/france/meteo-une-nouvelle-canicule-plus-longue-se-profile-

#MédecinDemain en Occitanie

L'opération #MédecinDemain organisée par l'ARS, en partenariat avec l'Assurance Maladie et les Facultés de Médecine de Montpellier-Nîmes et Toulouse a pour objectif de faire découvrir aux jeunes professionnels (étudiants en médecine générale ou professionnels en exercice) l'exercice de la médecine dans les territoires prioritaires de notre région.
 
#MédecinDemain > Cliquer ici pour accéder au dossier complet
Témoignages vidéos de jeunes médecins, tables rondes, informations pratiques...#MedecinDemain. Programme
L’attractivité médicale de tous nos territoires est notre défi collectif. #MedecinDemain, c’est une invitation lancée à nos futurs médecins, pour leur donner envie de s’installer dans nos territoires où l’accès aux soins est prioritaire. C’est un rendez-vous que nous leur proposons ici en Occitanie ! »
Pierre Ricordeau - Directeur Général de l'ARS Occitanie
 
#MedecinDemain. CP
Consultez le communiqué

Le mois d'Août à l'Abbaye de Valmagne

fontCapturefont33Capture
Afin de clôturer et de célébrer l’été tous ensemble, nous organisons un deuxième Apéro’Jazz dans le cloître de l’abbaye à 18h30.font44Capture

Au programme :
– Dégustation de nos cuvées en musique avec le groupe local “Oenojazz”.
– Concert + 2 verres de vin + amuses-bouches faits-maison par le restaurant : 20 € / personne
– Le restaurant de l’abbaye “Ferme-Auberge” sera ouvert pour le dîner ce soir là (tables à réserver au préalable).
Places limitées pour l'événement et pour le restaurant à réserver à l’avance

Réservations Oenojazz : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 04 67 78 47 32
Réservations restaurant : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
Calendrier des événements
Actualités de l'Abbaye de Valmagne

font22Capture

Coronavirus : Jean Castex annonce 80 millions d'euros d'aides supplémentaires pour les viticulteurs

Cette enveloppe s'ajoute au plan d'aides de 170 millions d'euros débloqué en mai par le précédent gouvernement.

Grapes, Double Exposure, Fruit

Un nouveau coup de pouce. Jean Castex a annoncé mercredi 5 août une enveloppe supplémentaire de 80 millions d'euros pour soutenir les viticulteurs, durement frappés par les conséquences de la crise du coronavirus, lors d'une visite à Sancerre (Cher).

Cette enveloppe s'ajoute au plan d'aides de 170 millions d'euros débloqué en mai par le précédent gouvernement. "J'ai demandé à ce que ces aides puissent être distribuées le plus rapidement possible car les besoins en trésorerie (...) sont forts", a ajouté le Premier ministre.

Sans entrer dans le détail, Jean Castex a précisé que ces aides seraient destinées à améliorer le stockage des surplus et accroître la distillation des invendus. "Dans tous les cas, nous avons fait le choix évidemment de permettre à ces entreprises de passer cette crise dans les meilleures conditions possibles", a assuré le Premier ministre.

Au total, les viticulteurs estiment que la crise sanitaire a engendré un manque à gagner d'au moins 1,5 milliard d'euros...........................................(https://www.francetvinfo.fr/politique/jean-castex/gouvernement-de-jean-castex/coronavirus-jean-castex-annonce-80-millions-d-euros-

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon